Driver optimalement un 845

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  dsdn le Ven 31 Jan - 19:26

Pour driver une 845, si je devais le refaire je tenterais vraiment une liaison directe pour aller chercher la classe A2 ou un transfo IT ( pour une fois, ce serait utile  Razz  Razz ). Le tube est aussi conçu pour fonctionner ainsi partiellement.

Le cahier des charges serait vraiment balaise, mais j'ai pu voir des 845 drivées par des 845 ( avec une ribambelle de transfos en tous genres) alors...

Une 211 sous débit modéré ou pas serait propice à ce genre de rigolades Very Happy, Reste qu'il conviendrait de balancer 500 V CaC propres mais sans trop d'inconvénient en matière d'impédance… 400 Volt pour catapulter la 845 et 100 V pour la perte de gain de la 211 en CF.

Pour fournir cette tension modulée une 842, devrait faire du bon bouleau…( c'est par ailleurs un beau candidat en terme de driver, à mon avis). La 842 doit demander 200V CaC pour envoyer cela…

Pour re devenir raisonnable, tu pourrais garder l'el802... Very Happy
Je ne pourrais pas présager des qualités d'un tel ampli de frapadingue pirat , mais ce serait un vrai beau challenge…La liaison directe d'un CF à Chauffage direct, c'est couillus pour le peu… Et oser un étage driver qui balance 500V, ça commences à taquiner le domaine du pas raisonnable. On ne parles pas des alimes qui devraient être mise en place, du poids et du prix...

Bon pour rester plus pragmatique la 842 est je trouves un superbe tube qui n'a cependant pas plus de gain qu'une 300 B, même si l'effet miller est plus réduit., donc retour aux penthodes ( avec une BP un peu plus correcte)

David

dsdn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 49
Date d'inscription : 26/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  dsdn le Ven 31 Jan - 19:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est quand même pas donné mes conseils à la con … Shocked

David

dsdn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 49
Date d'inscription : 26/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  Pierrick le Ven 31 Jan - 20:28

Bonsoir David,
dsdn a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Oui c'est pas donné pour mettre en pratique tes conseils à la con, pour ce prix nos amis chinois te proposent 2 blocs mono 845. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pierrick
Pierrick
Pierrick
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 116
Date d'inscription : 04/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  Pierrick le Ven 31 Jan - 20:46

dsdn a écrit:Pour re devenir raisonnable, tu pourrais garder l'el802... Very Happy
J'ai expliqué [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] que je trouvais l'EL802/845 moins bien que le 6sn7/845.

Je compte bien le modifier et le srrp me tente mais le drivers doit rester dans le boitier donc 2 tubes novals de préférence. Ensuite la possibilité de tester des ecc82 ou 83 me semble intéressante.

Ensuite il y l'histoire du transfo d'entrées si je clone le drivers de l'Orféo30 ou du Seti40.
Dois-je l'inclure ou non ?

L'investissement pour essayer des  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et moins important que des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
N'est-ce pas  David  Smile  Smile  Smile  Smile
Pierrick
Pierrick
Pierrick
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 116
Date d'inscription : 04/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  dsdn le Sam 1 Fév - 0:28

Bonsoir Pierick,
Pierrick a écrit:Oui c'est pas donné pour mettre en pratique tes conseils à la con
C'est pas très gentil ce que tu me dis…Mais c'est vrai que je me suis craqué. Very Happy

dsdn a écrit:Pour re devenir raisonnable, tu pourrais garder l'el802...  
Pierrick a écrit:J'ai expliqué ici que je trouvais l'EL802/845 moins bien que le 6sn7/845"
L'el 802 n'était utile que dans le cadre ( délirant) de mes conseils à la con, pas comme driver direct…
Mes conseils pourris s'appuient sur une expérience propre de la 845, accompagné de drivers divers assez recherchés en audio land de "prestige" 6B4G mono plaque Sovtek (merde un 2a3 en Octal, avec filament séparé, à défaut de Fivres on mangera des courges), ou sylvania Jan autrement dit une 6AV5G rebadgée et estampillée conforme aux datas de la Navy… sous une enveloppe de 6SN7 qui supporte 20 watts sur l'anode sans rougir... Shocked.

Les deux étant substituables, la pentode strappée en interne à gagné, en subjectif... A une époque ou je ne connaissait pas la génèse du tube et vénérait la triode et le SE .

J'ai testé la R120 en driver, ainsi que la RV 210, ou la RL 12T15 déjà évoquée avec réussite technique, l'ec 52 n'a pas matché, il y a plus de dix ans...

La 12GN7A en penthode sur un GM70 faisait le Job largement, et c'est plus costaud ( mais plus délicat à mettre au point) que l'el802, mais suitable pour la 845, car ça balances 400V modulés pas vilains sur son anode, sous RI faible et du courant à balancer.

Dans toutes ses possibilités la belle RL12 était ma favorite...Déjà vendue, avec les supports originaux introuvables...

Les alimes variées pour jouer étaient tantôt en PIO  (sic safco de 10µF par 1500 V -10 Henrys - 6 fois 5µF sic safco 1500 V, c'est suffisant pour les tubes finaux  Shocked ), du chimique 220 µF en série F und T ( les marques, c'est important), ou bien du polypro SCR 630 V en série…

Sans vouloir te vendre quoi que ce soit je t'envoi, une paire de r120, une autre de RV 210 , en prêt pour faire un test, enfin si tu sais concevoir un étage amont pour les deux cas.

Je ne demandes qu'une chose en retour: Bonjour, merci, au revoir, deux timbres postes, ton ressentis sur les expériences et un retour du matos pas trop éborgné...

J'ai sûrement une sale réputation (pas vraiment usurpée), mais dans le fond je sais être charmant (pour qui veut l'accepter), et quand je le souhaites (c'est le principe de la tête de con bouillie).

Sâches que je n'ai qu'une parole...et je suis fier d'être à ce point têtu...alors tant pis. Si tu en as dans le caleçon, mon garçon, c'est le moment de relever le défis ( la réputation du gros con, c'est pas une légende Laughing )...

Balances ton quoi, pardon ton adresse en mp et constates à moindres frais, les différences entre un SRPP double gomez comparé à un trois étage de triodes performantes, et un single EL802 en penthodes
...
Avoue que ce n'est pas un mauvais deal...que de pouvoir tester des tubes NOS introuvables, sans avancer les frais de port...à titre gracieux qui plus est...

David

dsdn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 49
Date d'inscription : 26/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  Ecossais le Sam 1 Fév - 0:48

Bonsoir Marcel,
MRoggero a écrit:Une inductance de charge d'anode de 55 H (pour un Ip traversant de 60 mA) ce sera une réactance inductive de 8635 ohms à 25 Hz, à rapprocher de la Ri du tube ainsi chargé : dans ton cas un similaire au AD1, dont la Ri moyenne devrait être inférieure à 0,8 K. On est donc dans un rapport XL/RI, à 25 Hz, supérieur à 10.

Dans ces conditions on peut considérer que la « droite » de charge, sur le réseau de courbes [Va/Ia f/-Vg], reste proche de l'horizontale y compris dans le grave. Donc à priori « feu vert ».

Du coté de l'entrée, si tu utilises un transfo d'entrée de N = 1:1 devant le WE437A monté en CF, il faudra que le dit transfo soit du type « haute impédance » si on veut rendre l'entrée de l'ampli universelle, CàD « drivable » par un appareil amont de Zs éventuellement notable.

Le rare 437A est une triode de très forte pente, en CF sa Zs ne devrait pas être supérieure à l'inverse d'une pente d'au moins 40 mA/V, soit .. ~25 ohms !

Sauf berlue (ma vue) la simulation montre la liaison directe intégrale dans toute la chaîne d'amplification, sur 3 étages : sans doute encore plausible si on veille à l'absence de dérive au cours de la vie de l'ampli, du moins de son jeu de tubes.
Le premier étage est beaucoup plus original qu'on ne le pense au premier abord. Et ce n'est pas un cathode follower mais une configuration qui permet un coefficient d'amplification proche du Mu du Tube. Sur le forum Elektor Trappeur nous avait décrit le fonctionnement en détail.
Et si on regarde bien, et malgrés la liaison directe  l'ampli reste stable même si les points de fonctionnement des tubes varient.

J'avais archivé les commentaires de JC Morrison sur son circuit glanés au gré des forum US. C'est brouillon mais je le colle ci dessous.

J'ai aussi d'autres explications détaillées quelque part sur mon ordinateur mais il faut que je les retrouve.

Jean-Noel

Traduction :

je suppose que je le regretterai, mais je ne peux pas résister à l'occasion de répondre à DF96. Non seulement c'est mon circuit, mais je n'utiliserai pas non plus de pincettes, sauf si je suis sur le point de battre quelqu'un dans une fine brume rouge. et même si vous semblez détester ma façon de m'exprimer, je n'arrive pas à me résoudre à m'intéresser à votre opinion. et je ne voudrais pas vous priver de votre sentiment d'indignation. vous semblez en tirer quelque chose ?

Le circuit a l'air drôle pour certains, mais je vous assure qu'il est tout à fait conventionnel. Le point de référence d'entrée a peut-être été déplacé du sol vers B-, mais rien d'autre n'a été modifié. c'est un étage amplificateur à cathode mis à la terre avec beaucoup de gain.

La charge de l'amplificateur d'entrée est quelle que soit l'impédance de la source de courant constant. Beaucoup. la résistance 10K est heureusement assez dénuée de sens en comparaison.

Pourquoi le faire de cette façon ? c'est une excellente question ! Parce qu'il permet un couplage direct et simplifié entre trois étages.

Le couplage direct avec des tubes à vide nécessite certaine considérations. Les lampes ne durent pas aussi longtemps que le silicium, elles dérivent pendant leurs durée de vie et les tensions d'alimentation de certains amplificateurs sont élevées (c'est l'une d'entre elles).

Chaque étape possible que l'on peut entreprendre pour limiter ou réguler les points de fonctionnement de chaque étage récompense la fiabilité. en faisant s'arrêter le starter au sol dans le 2ème étage, le biais pour le dernier étage est maintenu dans une limite même en cas de défaillance des 2 premiers étages. on peut même retirer le tube médian sans endommager l'étage d'entrée ou de sortie.

Ce genre de sécurité dans un ampli avec un tube émetteur en sortie est le bienvenu ! Si je décalais couplé les 3 étages du sol, je regarderais un B + de 1700 ou 1800 volts. en l'état, 1200, c'est encore beaucoup !

Comme je l'ai dit ailleurs, alors que j'aime un ampli qui peut vous tuer, je ne suis pas vraiment mort de tout ça. diviser l'alimentation en dessous et au-dessus du sol est une solution sensée.

la prochaine petite finesse est la résistance 10K. c'est la seule chose vraiment intelligente dans ce circuit. et c'est plutôt bien, même si je le dis moi-même. parce que le CCS représente une impédance vraiment élevée par rapport à 10K, très peu de signal est laissé tomber à travers lui.

Dans mon cas, environ 100mV (un BSP139 cascodé et un MOS en mode d'épuisement IXYS). Cela signifie que je peux sélectionner le décalage de niveau (la tension continue que j'aimerais avoir à l'entrée de l'étape suivante) simplement en connaissant la loi des ohms. quel que soit le courant traversant le 437, multiplié par la résistance de décalage de niveau (dans ce cas, 10K).

encore une fois, si quelque chose d'horrible arrive au tube d'entrée ou à l'étage du pilote, j'ai 10K de marge de sécurité entre eux ... pire cas: 500V / 10K = 50mA. pas assez pour incendier la maison. Caddock et Ohmite font de très belles résistances non inductives ... elles sont aussi jolies ! Fils de cuivre plaqué or. je suis aussi un surgeon pour la couleur orange.

Une chose que je voudrais souligner: la charge regardant dans la grille du tube pilote Ed / 2A3 ou similaire est la haute impédance du CCS en parallèle avec le Rp du premier étage. Cette résistance de 10K signifie qu'un très petit prix a été payé pour toutes ces fonctionnalités. qui savait qu'une résistance pouvait faire tellement. Scinder l'offre en deux m'a permis de répartir la charge (Rload) de manière utile en termes de couplage.

J'espère que ça aide. Avec les triodes, vous avez une énorme flexibilité dans le choix de la charge. vous pouvez travailler vers un court-circuit, ou vers un circuit ouvert ... vous obtenez de l'énergie, ou un gain de tension. bien sûr, il y a des points de rendement décroissant. Bienvenue dans le monde !

Hey kate G., puis-je vous demander pourquoi vous pensez que le CCS supplémentaire vous aidera ? La beauté de la résistance "10K" est qu'elle peut être tout ce dont elle a besoin pour passer le niveau DC à l'étape suivante. presque gratuitement.

Si le CCS est bon, et j'entends que les planches de Pimm sont presque universellement appréciées, le signal perdu à travers "le changement de niveau R" est sans importance. minuscule. dans mon cas, j'avais besoin de 500 volts d'alimentation pour mettre en cascade le 437 vers l'Ed.

j'aurais eu besoin de ça si le circuit était simplement au sol, non? retourner l'ampli "à l'envers" m'a donné l'opportunité de diviser la charge (CCS + "résistance de décalage de niveau") afin que je puisse coupler en courant continu sans avoir à jouer beaucoup avec la fin de la cathode pour l'Ed. la source de courant force les conditions DC que je veux. c'est très simple.

10K n'est pas un chiffre crucial ! A 16mA, ça baisse de 160 volts, c'est tout. A 3mA, cette R pourrait être beaucoup plus grand si la tension d'alimentation restait la même. Les étages en cascade directement avec les résistances et les tubes fonctionnent bien.

Loftin et White l'ont compris dans les années vingt. mais les tubes vieillissent. les points de fonctionnement changent ... cela devient moins qu'idéal après un certain temps. et ces gros R deviennent chauds. en outre, tirer le tube du premier étage hors de la douille peut endommager le tube conducteur de manière catastrophique.

et autrefois, les bouchons de dérivation posaient au circuit des problèmes moins qu'idéaux. «empiler» les blocs d'alimentation peut simplifier et rendre fiable une cascade «aléatoire», mais vous avez alors la complication de nombreux blocs d'alimentation. je crois que vous pouvez déjà l'apprécier ?! mais diviser l'approvisionnement est une autre façon d'empiler ... et le sol ne bouge généralement pas (bien qu'il puisse être fait pour ...!).

le changement de niveau dans les conceptions à semi-conducteurs utilise souvent des sources et des puits actuels pour réguler les points de fonctionnement ... est-ce si bizarre de voir cela dans un ampli à lampes?

la "résistance de décalage de niveau" est vraiment le seul mouvement intelligent dans le circuit. ce que j'aime vraiment, c'est qu'il fait plusieurs tâches à la fois, même s'il s'agit d'une partie passive.

Hé, je ne devrais VRAIMENT pas faire ça ... mais je suis déjà investi pour mettre ces trucs là-bas. je ne veux pas qu'il soit totalement déformé pour l'instant.

j'ai fait l'alimentation de différentes manières et je dirai quelque chose pour la symétrie. et quelque chose sur la vieille école.

j'aime vraiment les redresseurs SS. ils ont très peu de perte d'insertion et une faible impédance. c'est bon pour les alimentations AC à DC. ils ont quelques problèmes ... le stockage d'énergie (pointes de commutation) et les changements de caractéristiques d'état qui causent des problèmes audio, qui peuvent presque tous être résolus avec de l'argent.

Les hexfreds et les redresseurs synchrones de mosfet sont, pour moi, probablement le meilleur "son" (grimace, argh, étranglement, retch ..., comme je l'ai dit, je ne devrais pas le faire) pour rectifier un courant alternatif en un courant continu pulsé courant.

Je n'aime pas le chevalet hybride avec le tube en haut et le SS en bas. il crée des impulsions décalées et des harmoniques. le ss fait toujours des pointes. certes, l'amplitude des harmoniques est faible ... mais l'ondulation est complexe, pas simple. les pointes font toujours face aux étranglements, donc ça ne devrait pas être un gros problème. mais j'aime la symétrie. mieux avec 4 redresseurs à tube, et oui, ils prennent beaucoup d'espace et de courant de chauffage. fonctionne et sonne fabuleux.

Les redresseurs de tube sur une jambe fixent tout, vous pouvez les mettre en parallèle pour une faible chute et un allumage lent. je n'ai pas de redresseur audiophile préféré. tout ce que vous ne voulez pas, je vais l'utiliser.

Les étranglements du côté AC sont sournois. ils fonctionnent, bien sûr, comme des selfs de "hachage", comme le dit Joe ... mais aux valeurs que j'utilise, "hachage" inclut 50-60 Hz. les placer devant le pont (et les bouchons) leur permet d'assurer une régulation négative. regardez-le à nouveau.

Ce qui le rend symétrique, étouffe dans les 4 pattes, c'est tout être dans mon livre, et très 1928. pas bon marché ou compact non plus. mais les deux réduisent le courant d'appel et rétablissent le pic de consommation. ce sont des selfs AC et ne nécessitent pas d'entrefer. vous n'avez pas besoin d'autant d'inductance devant que vous le ferez après, et ce n'est pas critique, bien que vous puissiez le calculer ou le pimenter pour une meilleure efficacité (coût le plus bas).

le seul inconvénient de cette approche, comme ce serait le cas avec un régulateur, est la perte d'insertion. un faible dcr est encore plus un problème avec autant de selfs qu'il n'en utilise un. pour 1350 volts, j'avais besoin de 1250 AC. comparer cela avec un starter à l'endroit normal et 920 AC. mon filtre surpasse le simple filtre pi en combinant des qualités d'entrée de starter avec un meilleur filtrage.

c'est bien mieux qu'un type CLCLC et peut également être utilisé pour des amplis de classe AB2 ... ce qui fait que l'autre transforme votre ampli sophistiqué en un compresseur pas si sophistiqué.

c'est une pensée très old school, mais en utilisant des pièces modernes. parfois, par le livre est, eh bien, par le livre. c'est juste que le livre a été jeté à la poubelle où je l'ai récupéré. maintenant je l'utilise pour déchirer l'homme (PAS!). c'est l'ingénierie bolchevique. ou un club de combat? tous les deux. ni ... j'ai quitté les USA.

les selfs 2 H sont séparées car il s'agit d'une alimentation à tube TRANSMETTEUR. 1750 ppV ca! vous pouvez visser avec votre vie, mais la mienne est protégée avec 1/4 "de lin solide phénolique, du téflon, puis un châssis en aluminium massif. J'aime les amplis qui peuvent vous tuer, mais je ne suis pas mortel.

pour un préampli, vous pouvez utiliser un transformateur d'isolement (1: 1) "tourné" latéralement, pour les selfs côté AC. fonctionne très bien et le couplage diminue encore l'ondulation et restaure les gouttes. le fer pas cher bourdonne un peu plus, mais les transsexuelles bourdonnent. pas de biggie.

vous pouvez le faire pour les radiateurs, avec des bobines doubles à noyau de ferrite utilisées pour commuter les alimentations entre le régulateur et les tubes ... nettoie les choses mo ...

je réutilise des transsexuelles tout le temps. les trucs trouvés dans les ordures ont du mojo et ne coûtent pas grand-chose! cela réduit le style de vie et le sens du bien et du mal de votre partenaire, cependant. rien ne bat une relation comme les vieux transformateurs, sauf peut-être de vieux équipements de test.

oui les batteries sont le moyen silba de le faire! mais il y a une limite à la folie, bien sûr. 110 cellules de gel doivent être levées. et aussi chargé ... pas par moi ou joe.

bien que je ne mette plus de côté jrob ou chung pour proposer les projets les plus lancés. ces garçons sont fous.
 
je vais essayer de garder mes réponses simples. mon blog n'est peut-être pas si facile à traduire ... il est très urbain et très street, comme je le suis, ainsi que technique. mais je ne pense pas que l'ingénierie et la culture devraient jamais être séparées. sinon les ingénieurs font souvent des cauchemars en même temps. il est donc de ma responsabilité de les garder ensemble de manière évidente. il n'y a pas d'ingénierie "objective". N'a jamais ete.

Je m'intéresse au couplage DC des étages amplificateurs et filtres depuis de nombreuses années. c'est une sorte de puzzle que j'aime ... il est différent de la conception de blocs modulaires qui est la plus populaire auprès des ingénieurs plus traditionnels ... mais il peut produire une sorte d'élégance plus compacte, avec un résultat optimisé pour un travail particulier .

le circuit "bootstrap" n'est pas nouveau. mais il offre des possibilités de couplage CC qui sont à la fois plus simples et pourtant tout aussi efficaces pour joindre les étages, que l'approche plus traditionnelle de "superposition". "bootstrap" vient d'une vieille expression anglaise pour vous élever dans les airs par vos propres "bootstraps" ... clairement une idée de cowboy fantastique. les gens d'affaires prospères parlent souvent d'eux-mêmes avec ce concept.

les circuits bootstrap "volent" avec un signal ... ce qui signifie qu'ils sont par nature "flottants". et dans le cas du circuit DA-100, la cathode vole à un gain proche de mu. Les amplificateurs à semi-conducteurs utilisent souvent la technique pour augmenter l'impédance apparente d'une partie d'un circuit sans utiliser de résistances ou d'inductances de grande valeur. cela peut être utile pour stabiliser une charge ou un biais.

cela a une certaine pénalité pour la cathode. il y a une valeur nominale maximale pour la tension de différence entre l'élément chauffant et la cathode. le réchauffeur doit avoir une relation fixe avec la terre CA. 90 - 100 volts est souvent le bord de l'endommagement du revêtement de cathode pour un tube chauffé indirectement. l'intensité du champ peut modifier la chimie électrique du cœur de n'importe quel tube.

c'est toujours un problème avec les circuits couplés CC où les cathodes sont situées et à différents niveaux. les doubles tubes ne sont pas bien adaptés à ce circuit. dans un préampli ou un tube de type de réception normal, ce n'est pas un problème. les tensions de signal sont faibles. mais une étape pilote de tube émetteur est différente. nous essayons de balancer +/- 180 volts.

l'ampli DC à 3 étages a toujours été un défi, car les composants (tubes) changent avec le temps ou la nature humaine capricieuse (l'idiotie du "roulement de tube"). j'ai passé beaucoup de temps sur ce puzzle et j'espère avoir contribué à la discipline. cet ampli était une de mes solutions, et c'est un design stable.

en référençant la plaque de la première triode à la masse (la connexion électrique commune) au lieu de la cathode, la variation de la résistance de la plaque par rapport au signal force la cathode à voler à la place de la plaque, SI CELA PEUT. un transformateur de couplage permet cela. parce que le secondaire n'est pas lié à la relation de la source avec la terre. ce n'est pas le seul moyen, mais c'est le moyen le plus simple.

parce que la terre est court-circuitée par l'alimentation de B-, la source de courant constant n'est pas différente de sa position dans un circuit de cathode mis à la terre. mais la compliance à la cathode sera forcée de varier à un taux presque égal à la triode mu. plein gain.

cependant, le décalage de niveau du signal à l'étape suivante, qui doit être fixée par rapport à B- de la manière normale, devient facilement réglable avec une simple résistance. sélectionnez simplement la goutte nécessaire pour biaiser correctement l'étape suivante.

l'impédance de la source de courant constant sera plusieurs fois la valeur de n'importe quelle résistance pratique. vous perdez très peu de signal. dans mon circuit actuel, j'ai perdu 0,5 dB avec une résistance de 10K. les deux premiers étages sont désormais bloqués par leur polarisation, entre la masse et un courant fixe. un excellent arrangement avec une stabilité à long terme.

passer à la troisième étape, habituellement difficile, ne l'est plus. parce que la plaque de la 2e triode est également référencée à la masse, mais sur une courte distance, il est extrêmement facile de coupler DC à l'étage de sortie, avec une partie ou la totalité de la polarisation négative nécessaire. si plus est nécessaire, un étage empilé référencé au sol est tout ce qui est nécessaire pour la stabilité.

l'alimentation est toujours un problème avec les tubes de transmission. au-dessus de 600 volts, un choc à travers le corps vers la terre entraînera toujours des blessures. pour DC, il s'agit principalement de brûlures et de blessures musculaires. avec AC c'est un cercueil plus de la moitié du temps. bien sûr, l'alimentation fait partie du circuit ... et dans ce circuit, vous voyez ma propre réflexion à ce sujet. il peut ne pas être d'accord avec vous? mais il n'a qu'à être d'accord avec moi, et celui qui choisit de l'acheter.

j'aime les fournitures d'entrée d'étranglement parce qu'il y a une réglementation. j'aime beaucoup les fournitures réglementées. mais à 1000 volts c'est un peu compliqué. j'ai fait des circuits actifs pour les testeurs de tubes qui ont régulé 880 volts à 300mA. c'est pour tester à 450 - 600 volts. J'ai utilisé une triode cascodée connectée 6550s comme éléments de passage, qui sont BEAUCOUP plus fiables dans cette application que n'importe quel MOSFET. l'alimentation non régulée est de 1500 volts de puissance d'entrée de starter.

Je vous le dis parce que monter un starter de 1500 volts sur un châssis n'est pas anodin. il est préférable de placer le starter dans le circuit de masse où il fonctionne exactement de la même manière, avec uniquement la tension directe aux bornes. j'ai personnellement vécu les échecs et également l'électrocution dans la réparation de cet équipement. qui a été utilisé pour tester environ 8 millions de tubes à vide de 1997 à 2008.

la pire blessure que j'ai eue dans ma carrière a été un choc régulé entre mon coude et mon doigt. la brûlure atteint loin à l'intérieur.

donc je suis peut-être un peu plus conscient de la sécurité que certains. de plus, il n'est pas du tout nécessaire que le starter soit assis du côté DC.

une entrée de self AC a besoin de beaucoup moins d'inductance pour obtenir la même quantité de régulation et de filtrage qu'une self DC. De plus, vous n'avez besoin d'aucun espace dans une inductance AC, vous pouvez donc utiliser un transformateur de puissance ordinaire pour une inductance dans de nombreux cas ... l'inductance critique est plus difficile à choisir avec AC, alors faites-en juste un peu trop. dans ce cas, 2H fonctionnait de la même manière que 10H du côté DC. mais beaucoup plus petit et sans buzz. vous laissez tomber un peu ... mais c'est un filtre d'entrée d'étranglement. le courant d'appel est ralenti, et si le courant augmente, la tension continue augmente!

aussi, je n'aime vraiment pas les bouchons d'huile. les déteste. je déteste quand ils explosent et ils sont trop gros et ne sonnent pas bien. j'aime beaucoup de petits électrolytes en parallèle. ou de gros bouchons de film sans huile dedans ... conçus pour la transmission électrique ou le radar. et je contourne le tube avec un petit capuchon de film. vous pourriez ne pas être d'accord. je m'en fiche. ce sont mes amplis.

j'aime les redresseurs à tubes mais ils ajoutent de l'impédance. ils sont une récupération douce et ne stockent pas de frais supplémentaires. ils ne peuvent pas! ils peuvent avoir un allumage lent, ce qui est génial, mais pas les redresseurs chauffés indirectement ... ils sont allumés rapidement. les tubes de télévision sont agréables et lents. mais les ponts tubulaires sont grands et inefficaces. j'utilise moi-même des diodes d'amortisseur de télévision. mais les audiophiles haut de gamme ne peuvent pas gérer des tubes étranges. en particulier dans la classe milliardaire de clients. J'ai été obligé d'avoir des GZ34 et 6X4 par l'entreprise, pas par le son ou les performances. je n'en ai aucune utilité. mais c'est comme ça.

ils sont au moins aussi bons que les WE274. hahah !et c'est à peu près tout pour cet ampli

hé peter, ravi de vous voir travailler si dur sur ce sujet! quelques points, bien que je ne puisse pas faire une réponse réfléchie appropriée ici: juste la version quickie (rentrer à la maison en Suède de Munich demain ...) il est incorrect de regrouper la résistance de chute de 10k avec rP. ce n'est pas. il est en série avec la charge et ne fait pas partie de rP. cela crée un diviseur de tension, mais 10k jusqu'à un demi-mégohm (probablement plus) est une très faible atténuation. je crois que j'ai mesuré quelque chose autour de 0,5 dB.

même s'il s'agit techniquement d'un circuit de cathode mis à la terre, le signal provient toujours de la cathode. il se comporte un peu différemment de la situation habituelle où le signal provient de la plaque. cependant, et ici vous avez un point, cela a un impact sur le comportement d'écrêtage et évidemment l'impédance de sortie.

mais cela ne transforme PAS le 437 en 12AT7! hahah! le décalage de niveau est toujours une caractéristique des amplis DC et celui-ci ne fait pas exception. votre circuit de décalage de niveau avec le tube VR est l'arrangement informatique analogique classique, fonctionne très bien, sauf pour le bruit à large bande du tube VR.

ce qui est très difficile à enlever ... cependant, vous en êtes presque à une version améliorée avec le design de l'ampli tel que présenté à l'origine. il vous suffit d'ajouter un suiveur de cathode après la résistance de décalage de niveau.

j'ai envisagé de le faire mais le DA100 devait être protégé et limité. la résistance 10k fait de nombreux travaux! cependant, avec un tube disponible comme le GM70, une situation différente se présente. un tampon à ce moment-là est justifié, avec la mise en garde que le tube conducteur sera plus libre pour être c'est beau et mauvais. une situation A1 à la sortie ne nécessite pas la mise en mémoire tampon de l'étape pilote.

il existe d'autres façons d'obtenir la chute de courant continu requise sans utiliser de résistance: une diode avec un rP de 10k tomberait. Cela peut être "construit" à partir d'un autre tube (triode ou pentode) câblé comme une diode et ayant sa tension de chauffage ajustée pour atteindre le Rp requis.

si vous voulez être punk (les tubes bas mu chauffés directement sont officiellement statu quo dans notre monde maintenant ... la chose la plus impopulaire que vous pouvez faire est des tubes TV hybrides ou facilement disponibles), pensez à une chaîne de leds, dans des couleurs arc-en-ciel, ou (Dieu ne plaise) 1N4148 est dans une longue chaîne ridicule ... maintenant vous avez une faible impédance et la chute nécessaire. etc.

je pense que vous pouvez vous permettre d'être audacieux ici ... qui s'en soucie autre que vous?! Eh bien, je fais! je prends soin de mes amis. bonne chance! j'arriverai bientôt ... je dois aller à l'aéroport.

jc
Hé, je ne devrais VRAIMENT pas faire ça ... mais je suis déjà investi pour mettre ces trucs là-bas. je ne veux pas qu'il soit totalement déformé pour l'instant.

j'ai fait l'alimentation de différentes manières et je dirai quelque chose pour la symétrie. et quelque chose sur la vieille école.

j'aime vraiment les redresseurs SS. ils ont très peu de perte d'insertion et une faible impédance. c'est bon pour les alimentations AC à DC. ils ont quelques problèmes ... le stockage d'énergie (pointes de commutation) et les changements de caractéristiques d'état qui causent des problèmes audio, qui peuvent presque tous être résolus avec de l'argent. Les hexfreds et les redresseurs synchrones de mosfet sont, pour moi, probablement le meilleur "son" (grimace, argh, étranglement, retch ..., comme je l'ai dit, je ne devrais pas le faire) pour rectifier un courant alternatif en un courant continu pulsé courant.

je n'aime pas le chevalet hybride avec le tube en haut et le SS en bas. il crée des impulsions décalées et des harmoniques. le ss fait toujours des pointes. certes, l'amplitude des harmoniques est faible ... mais l'ondulation est complexe, pas simple. les pointes font toujours face aux étranglements, donc ça ne devrait pas être un gros problème. mais j'aime la symétrie. mieux avec 4 redresseurs à tube, et oui, ils prennent beaucoup d'espace et de courant de chauffage. fonctionne et sonne fabuleux.

les redresseurs de tube sur une jambe fixent tout, vous pouvez les mettre en parallèle pour une faible chute et un allumage lent. je n'ai pas de redresseur audiophile préféré. tout ce que vous ne voulez pas, je vais l'utiliser.

les étranglements du côté AC sont sournois. ils fonctionnent, bien sûr, comme des selfs de "hachage", comme le dit Joe ... mais aux valeurs que j'utilise, "hachage" inclut 50-60 Hz. les placer devant le pont (et les bouchons) leur permet d'assurer une régulation négative. regardez-le à nouveau.

ce qui le rend symétrique, étouffe dans les 4 pattes, c'est tout être dans mon livre, et très 1928. pas bon marché ou compact non plus. mais les deux réduisent le courant d'appel et rétablissent le pic de consommation. ce sont des selfs AC et ne nécessitent pas d'entrefer. vous n'avez pas besoin d'autant d'inductance devant que vous le ferez après, et ce n'est pas critique, bien que vous puissiez le calculer ou le pimenter pour une meilleure efficacité (coût le plus bas). le seul inconvénient de cette approche, comme ce serait le cas avec un régulateur, est la perte d'insertion. un faible dcr est encore plus un problème avec autant de selfs qu'il n'en utilise un. pour 1350 volts, j'avais besoin de 1250 AC. comparer cela avec un starter à l'endroit normal et 920 AC.

mon filtre surpasse le simple filtre pi en combinant des qualités d'entrée de starter avec un meilleur filtrage. c'est bien mieux qu'un type CLCLC et peut également être utilisé pour des amplis de classe AB2 ... ce qui fait que l'autre transforme votre ampli sophistiqué en un compresseur pas si sophistiqué.

c'est une pensée très old school, mais en utilisant des pièces modernes. parfois, par le livre est, eh bien, par le livre. c'est juste que le livre a été jeté à la poubelle où je l'ai récupéré. maintenant je l'utilise pour déchirer l'homme (PAS!). c'est l'ingénierie bolchevique. ou un club de combat? tous les deux. ni ... j'ai quitté les USA.

Les selfs 2 H sont séparées car il s'agit d'une alimentation à tube TRANSMETTEUR. 1750 ppV ca! vous pouvez visser avec votre vie, mais la mienne est protégée avec 1/4 "de lin solide phénolique, du téflon, puis un châssis en aluminium massif. J'aime les amplis qui peuvent vous tuer, mais je ne suis pas mortel.

pour un préampli, vous pouvez utiliser un transformateur d'isolement (1: 1) "tourné" latéralement, pour les selfs côté AC. fonctionne très bien et le couplage diminue encore l'ondulation et restaure les gouttes. le fer pas cher bourdonne un peu plus, mais les transsexuelles bourdonnent. pas de biggie.

vous pouvez le faire pour les radiateurs, avec des bobines doubles à noyau de ferrite utilisées pour commuter les alimentations entre le régulateur et les tubes ... nettoie les choses mo ...

je réutilise des transsexuelles tout le temps. les trucs trouvés dans les ordures ont du mojo et ne coûtent pas grand-chose! cela réduit le style de vie et le sens du bien et du mal de votre partenaire, cependant. rien ne bat une relation comme les vieux transformateurs, sauf peut-être de vieux équipements de test.

oui les batteries sont le moyen silba de le faire! mais il y a une limite à la folie, bien sûr. 110 cellules de gel doivent être levées. et aussi chargé ... pas par moi ou joe.

bien que je ne mette plus de côté jrob ou chung pour proposer les projets les plus lancés. ces garçons sont fous.

L'ampli Silbatone est une vraie beauté, mais bien au-delà de mon budget
Comme je l'ai dit ... un jouet sophistiqué pour les gars riches. Ça doit être sympa, non? Nous ne nous attendons pas à ce que quiconque sur ce forum en achète ou même en construise un. Je sais que si j'avais ces lampes, je les vendrais sur ebay en un clin d'œil et je me procurerais une "nouvelle" Volvo d'occasion plus une bonne bière pendant un an et j'aurais encore assez pour une construction d'ampli.

OK, j'admets que nous trouvons amusant et engageant d'agir comme des hédonistes bourrés et de lancer des triodes exotiques de qualité musée de 2000 $. Qui ne le ferait pas? Cependant, je soupçonne que jc lui-même préfère secrètement utiliser des tubes de balayage provenant de vieux téléviseurs B&W russes. Je jure que le mec a des tendances bolcheviques latentes ...

Morrison et moi sommes des bricoleurs terreux et humbles des rues urbaines, mais l'objectif à portée de main est d'exposer le public de luxe "haut de gamme" à un niveau d'exécution plus élevé, pour ainsi dire, tout en divertissant nos amis avec un travail intéressant. Nous donne à tous de quoi parler pendant un lent cycle de nouvelles.

partir avec un tube par rail pour aller ensuite tous les tubes, mais avec l'alimentation hybride, je pourrais inclure une disposition pour ajouter un deuxième tube par rail si nécessaire, j'irais avec deux ... peut-être deux diodes d'amortissement? Aucun besoin absolu d'utiliser Mullard GZ34s, sauf si vous êtes un proxénète de tube.

Would the hybrid PS recover faster than an all tube design or is the recovery time dependent upon the chosen rectifier tube in the supply?
Recovery isn't the issue as much as the turn-on spike. Tubes have higher internal impedance and hence yield a much lower Q system. The desired outcome is DC which is as "slow" as it gets...the slower the better !

If the circuit is Class A, the voltage drop across internal resistance of the rectifiers is more or less constant, so it can be factored in from the start...but I think mosfet regulators were discussed and that would further distance us from the problem of equivalent resistance.

The combined resistance of the B+ winding and the tube rectifiers is easier on the filter caps, limiting charging currents, but then you have to think about maximum filter input capacitance rating of your tubes. That is one advantage of solid state.

Il y a de nombreux angles et de nombreuses "études" et opinions sur les redresseurs à considérer - beaucoup plus sophistiquées que mon approche simple d'esprit. Je pense qu'il existe un large éventail de pratiques raisonnables ici. Ce qu'il faut éviter ou modérer, ce sont les impulsions de commutation brusques qui peuvent tordre le transformateur et irradier les déchets HF dans toutes les directions. Mon instinct de base est le même que celui de T. Mayer ... utilisez autant de tubes que possible, mais de nombreuses options "fonctionneront" très bien.

Maintenant, si je pouvais seulement mettre la main sur certains redresseurs au sélénium NOS ...

Au lieu de mettre les deux redresseurs de tubes dans le rail au sol, j'aurais construit un pont hybride, en utilisant les tubes au lieu des deux diodes au silicium dans la partie supérieure du pont.

Ouais, et votre ampli serait aussi énorme que certains des trucs de monstres que le fou allemand Mayer construit! Il a une alimentation électrique plus grande que mon réfrigérateur dans son placard à équipement. Quelle noix!

Le GZ34 est évalué à 250 mA, ils doivent donc être mis en parallèle pour les gros amplis, comme indiqué actuellement. Deux par jambe seront nécessaires pour 300mA.

Une autre option pour le courant élevé consiste à transmettre des redresseurs, mais vous aurez alors beaucoup de courant de chauffage à fournir, B + apparaîtrait sur les capuchons supérieurs exposés, et avec des câbles chauffés directement, vous ne pouvez pas utiliser un seul enroulement de chauffage dans un FWB. Cela conduirait à une GRANDE alimentation.

Silbatone a déjà mis des redresseurs à lampes dans le chevalet (WE422A dans notre ampli 845). Je crois que la préservation des tubes rares était en cause dans cette conception, car les remplacements sont de 1 à 2 000 $ + chacun - plus pour les versions super rares. Un pont en silicium surdimensionné avec un allumage lent pourrait être l'option la plus fiable.

Gardez à l'esprit qu'il s'agit d'un ampli commercial pour un usage domestique riche, pas pour le hangar maniaque de bricolage, et qu'il a déjà la taille d'une petite table et d'un ascenseur à deux.

Si vous construisez pour vous-même, tout est jeu. ALL TUBE est théoriquement le meilleur à plusieurs égards, et je suis sûr que jc sera d'accord, bien qu'il ne soit pas aussi allergique aux diodes SS que certains d'entre nous. L'ampli ne sonne pas dur, éblouissant, brillant, brumeux ou énervé de quelque façon que ce soit, il a donc peut-être raison.

Les inductances de hachage entre l'enroulement secondaire et le pont devraient aider à empêcher les pointes de commutation de diode de sonner le trans de puissance, comme le ferait un petit capuchon en céramique de 5 kV shunté à travers l'enroulement. Vérifiez avec la portée, car certaines valeurs L / C pourraient former un joli circuit résonnant avec l'enroulement trans et aggraver les choses.

jc aurait plus à dire mais il peut ou non réapparaître sur ce fil. Il apparaît moins dans les forums audio que moi.

J'avais l'habitude de passer des marchandises au club pour écorcher The Cat une ou deux fois par an, mais il semble qu'il m'ait renvoyé du tableau, probablement parce que je me suis opposé à ses critiques stupides mais entêtées de l'équipement qu'il n'a jamais entendu et ne sait rien. .et parce que je suis l'un des rares à pouvoir lui survivre.

_________________
My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)
You don't stop surfing when you get old, you get old when you stop surfing (inconnu)
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 321
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  Ecossais le Sam 1 Fév - 9:49

Bonjour à tous,

Ce forum est fantastique ! Hier soir je met un texte en Anglais, ce matin il est en Français Very Happy .
Il doit y avoir des petits lutins qui travaillent dans l' ombre Cool

J'insère ci dessous l'original au format pdf car les traductions Google perdent souvent le sens original, surtout avec JC Morrison dont le parler est très imagé. Pour ceux qui comprennent l'Anglais (et qui sont intéressé), mieux vaut essayer de déchiffrer l'original.
Fichiers joints
Driver optimalement un 845 - Page 4 Attachment
traduction JC_Morisson-converti.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(119 Ko) Téléchargé 8 fois

_________________
My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)
You don't stop surfing when you get old, you get old when you stop surfing (inconnu)
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 321
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Driver optimalement un 845

Message  MRoggero le Sam 1 Fév - 10:12

Bonjour Jean-Noël,

Ton message, incluant le schéma de la simulation ('avec tube d'entrée WE437A) aurait-il été effacé ?

Je comprends, outre l'alimentation de l'étage en négatif en vue de réaliser une liaison directe, que la charge est constituée d'une CCS « encadrant  rigidement » le tube d'entrée, mais qu'elle est compensée par une résistance traditionnelle de 10 K prenant en compte sa dérive inéluctable. Mais je n'ai plus le schéma sous les yeux. Pas grave ..

Concernant le « roman » joint, j'apprécie que tu aies pris la peine de me le transférer. Mais parvenu à la 2ème lecture de ces hiéroglyphes:-).. : Hou là que c'est touffu en effet !

J'en dégage toutefois le sens des phrases essentielles, que je ne re-citerai pas ici de peur d'alourdir encore le propos ..

Un grand merci à toi, et bien cdt,
Marcel.


Dernière édition par MRoggero le Sam 1 Fév - 18:34, édité 4 fois

MRoggero
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 181
Date d'inscription : 12/04/2019
Age : 90
Localisation : Le Bar sur Loup 06620

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  tron_ic le Sam 1 Fév - 10:53

Bonjour Marcel,
MRoggero a écrit:Ton message, incluant le schéma de la simulation ('avec tube d'entrée WE437A) aurait-il été effacé ?
Il est toujours là. En fait il était un peu plus loin que tu ne pensais en l'occurrence en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ! Very Happy

Pour voir et aussi en savoir un peu plus sur le concept de cet appareil on peux jeter un œil on peux voir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Salutations. Tony


Dernière édition par tron_ic le Sam 1 Fév - 11:11, édité 1 fois

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1154
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Driver optimalementun 845

Message  MRoggero le Sam 1 Fév - 11:10

Hello Tony,

Aaaaah, merci bcp et pardon pour ma distraction. Je cours déjà à la page 1.
De même au lien sur les SE DA100.

Cdt,
Marcel.

MRoggero
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 181
Date d'inscription : 12/04/2019
Age : 90
Localisation : Le Bar sur Loup 06620

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  Ecossais le Sam 1 Fév - 13:36

Bonjour Marcel,

Je viens de lire la traduction française des explications de JC Morrison. Effectivement ça n'a aucun sens. Reporte toi a l'original que j'ai remis ci dessus . (Et qui a encore été comme par magie transformé cette fois en fichier PDF).

JC Morrison avait fait un résumé de ses idées sur le forum Elektor a la demande d'un lecteur Guytou). Il faut que je retrouve ça  

Jean-Noel

_________________
My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)
You don't stop surfing when you get old, you get old when you stop surfing (inconnu)
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 321
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Driver optimalement un 845

Message  MRoggero le Sam 1 Fév - 15:36

Rebonjour Jean-Noël.

J'avais tout à fait réalisé, que le texte de Morisson était de la traduc' en français de son anglais familier.., dont les expressions sont bien particulières.
Je soumettrai le texte original à mes enfants ou petits-enfants, tout à fait à l'aise en anglais, alors que pour la vieille mule que je suis "è troppo tardi" (c'est de l'italien) :-).

Je pense à Daniel, qui doit se perdre dans les pages de ce fil par rapport à son questionnement ..

Je te remercie beaucoup pour tes contributions, peut-être un jour nous connaitrons-nous directement et ce sera avec plaisir.
Cdt,
Marcel.

MRoggero
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 181
Date d'inscription : 12/04/2019
Age : 90
Localisation : Le Bar sur Loup 06620

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  dsdn le Sam 1 Fév - 15:48

Hello,

La traduc est peut être mauvaise, mais elle permet de piger quelques échanges (un peu pourris au demeurant) sur un montage culotté…

Au passage une justification des tubes employés, assumée ( sans aucun complexe) avec toutes les techniques possibles employées de la self à pas de prix en passant par le totor à 4 franc qui demande une alimentation de plus… car Il n'y en avait déjà pas assez de HT plus et  Ht négative qui consomme un poil... Shocked

Je reste pantois...devant ce montage de cascadeur de haut vol.

Finalement je pourrais être un sale type raisonnable ( avec des idées à la con arrêtées, bien sûr…).
Ouf, je suis rassuré…

Belle rescousse avant l'abordage…
Bon alors 2A3, 6B4G, 300B, R120, AD1,KT66  sympathiques ou autre penthodes mal St Ibres, double 6SN7 ou double 6SL7?

Il y a un moment ou il faut percer le chassis … Il convient d'utiliser le bon diamètre, enfin l'el 802 c'est du noval , et ça matche pas vraiment avec l'octal…il convient de faire des choix imposés.

Mais tu souhaites peut être refaire l'intégralité du chassis en fonction du schéma pas encore défini ?

David

dsdn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 49
Date d'inscription : 26/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  dsagnes le Sam 1 Fév - 19:04

Marcel, il est toujours intéressant de suivre vos conversations, même si je ne comprends pas tout !

Pour mon projet s'il aboutit, je suis limité par le TA à 465v alternatif et 60ma pour les drivers et donc je suis obligé de ne pas conserver la E80L car il vaudrait mieux ne pas dépasser 20 ma au total....

Donc ce sera sûrement srpp Gomez de e83cc ou 6J5 + Kt66 (ou R120, ou El34).

@+
Daniel

dsagnes
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 40
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  dsdn le Sam 1 Fév - 20:52

Si l'el 34 est en triode…, ça vaut pas le coup.
Si tu souhaites une KT66 en triode, le srpp est un peu too much en gain, et encore trop plus too much avec la R120...tens des ec86 ou ec88, qui ne vont pas tuer ton budget... Sinon tu peux aussi faire une copie avec une ef184 strappée en triode ( exactement les mêmes caractéristiques

David

dsdn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 49
Date d'inscription : 26/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Driver optimalement un 845

Message  MRoggero le Sam 1 Fév - 21:14

Bonsoir Daniel.
Le forum sera sensible à ton intérêt, de lire tous les échanges.

Quelle THT filtrée délivre ton alimentation du 211 ? Dispose-t-elle d'une marge de débit  supplémentaire de 30 mA maxi sans signes de surcharge ?

Auquel cas, parmi les alternatives que tu évoques, existe la solution déjà citée : utiliser la THT, commune au final, pour le tube driver.
Le tube le mieux approprié serait le RL12T15 à chauffage indirect, ou son équivalent E135 chez SFR. Il faudrait alors se fendre des tubes (+ rechanges) + une paire de supports.

C'est ce qui te permettrait de garder (éventuellement) le E80L + son alim' tels quels, en insérant simplement le driver.
La réponse est suspendue à la capacité en débit de ton alim' THT.

Mais peut-être cette suggestion te parait-elle trop exotique.

Cdt,
Marcel.

MRoggero
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 181
Date d'inscription : 12/04/2019
Age : 90
Localisation : Le Bar sur Loup 06620

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  Ecossais le Dim 2 Fév - 0:18

Bonsoir Daniel,
dsagnes a écrit:Donc ce sera sûrement srpp Gomez de e83cc ou 6J5 + Kt66 (ou R120, ou El34).
Comme l'a fait remarquer David, le gain sera trop élevé. Ton problème est difficile à cause des contraintes d'utiliser ton ampli existant.
Tu pourrais éventuellement envisager de remplacer les ECC83 par des triodes novales au gain plus faible:
Parmis celles qui sonnent bien les 12AY7 au mu de 40 (Audionote), les 13D3 (J. Hiraga) au mu de 32, voir des 5687 au mu de 17 et utiliser ensuite les RL12T15 en driver.

- Bonsoir Pierrick,

Je viens de voir que j'ai zappé tes questions, je te réponds demain en MP pour éviter trop de hors sujets.

- Bonsoir Marcel,

J'ai retrouvé la réponse que JC Morrison avait fait pour le forum Elektor (Il avait fait un effort de rédaction pour que son texte soit compréhensible par des étrangers).

Re: Schéma de JC. Morisson
by guytou » Fri Jan 18, 2019 11:38 am

Bonjour à tous , j'ai reçu quelques informations complémentaires , concernant notamment le DA-100 , de monsieur Morrison itself . Les voici :

" i will try to keep my replies simple. my blog is perhaps not so easy for translation... it is very urban and very street, as i am, as well as technical. but i don't think that engineering and culture should ever be separated. otherwise engineers often make nightmares at the same time. so it is my responsibility to keep them together in an obvious way. there is no such thing as "objective" engineering. never was.

i have been interested in the DC coupling of amplifier and filter stages for many years. it is a kind of puzzle that i like... it is different from the modular block design that is most popular with more traditional engineers... but it can produce a kind of more compact elegance, with an optimized result for a particular job.

the "bootstrap" circuit isn't new. but it has opportunities for DC coupling that are both simpler and yet just as effective for joining stages, as the more traditional "stacking" approach. "bootstrap" comes from an old english expression for lifting yourself up into the air by your own "bootstraps"... clearly a fantasy cowboy idea. successful business people often talk about themselves with this concept. bootstrap circuits "fly" with a signal... which means they are by nature "floating". and in the case of the DA-100 circuit, the cathode is flying about at near mu gain. solid state amplifiers often use the technique to increase the apparent impedance of a part of a circuit without using large value resistors or inductors. this can be useful for stabilizing a load or a bias.

this does have some penalty for the cathode. there's is a maximum rating for heater to cathode difference voltage. the heater must have a fixed relationship to AC ground. 90 - 100 volts is often the edge of damage to the cathode coating for an indirectly heated tube. the field strength can change the electrical chemistry of the heart of any tube. this is always an issue with DC coupled circuits where the cathodes sit and different levels. dual tubes are not well suited for this circuit. in a preamp or a normal receiving type tube, this is no issue. the signal voltages are small. but a transmitting tube driver stage is different. we are trying to swing +/- 180 volts.

the 3 stage DC amp has always been a challenge, because the components (tubes) change with time or capricious human nature (the idiocy of "tube rolling"). i have spent a good deal of time on just this puzzle, and hope i have contributed to the discipline. this amp was one of my solutions, and it is a stable design.

by referencing the plate of the first triode to ground (the common electrical connection) instead of the cathode, the variation in plate resistance from the signal forces the cathode to fly instead of the plate, IF IT CAN. a coupling transformer allows this to happen. because the secondary isn't connected to the source's relationship with ground. it isn't the only way, but is the most simple way.

because ground is shorted through the power supply to B- , the constant current source is no different from it's position in a grounded cathode circuit. but the compliance at the cathode will be forced to vary at a rate nearly equal to triode mu. full gain. however, level shifting the signal to the next stage, which must be fixed with respect to B- in the normal way, becomes easily adjustable with a simple resistor. select simply for the drop needed to correctly bias the next stage. the impedance of the constant current source will be many many times the value of any practical resistor. you lose very little signal. in my actual circuit i lost 0.5dB with a 10K resistor. the first two stages are now locked into place by their bias, between ground and a fixed current. an excellent arrangement with long term stability. moving to the third stage, ordinarily difficult, isn't anymore. because the plate of the 2nd triode is also referenced to ground, but by a short distance, it is extremely uneventful to DC couple to the output stage, with some, or all, of the negative bias needed. if more is needed, one stacked stage referenced to ground is all that is necessary for stability.

the power supply is always an issue with transmitting tubes. above 600 volts, a shock through the body to ground will always involve injury. for DC it is mainly burns and muscle injuries. with AC it is a coffin more than half the time. of course the power supply is part of the circuit... and in this circuit you see my own thinking about this. it may not agree with you? but it only has to agree with me, and the one who chooses to buy it.

i like choke input supplies because there is some regulation. i like regulated supplies, a lot. but at 1000 volts it's a bit complicated. i have done active circuits for tube testers that regulated 880 volts at 300mA. that is for testing at 450 - 600 volts. i used cascoded triode connected 6550s as the pass elements, which are MUCH more reliable in that application than any MOSFET. the unregulated supply is 1500 volts of choke input power.

i tell you this because mounting a choke with 1500 volts in it to a chassis is not trivial. it is much better to put the choke in the ground circuit where it functions exactly the same, with only the forward voltage across it. i have personally experienced the failures and also the electrocution in repairing that equipment. which was used to test about 8 million vacuum tubes from 1997 to 2008.

the worst injury i have had in my career was a regulated shock between my elbow and finger. the burn reached far inside.

so i am maybe a bit more safety conscious than some.

also, it isn't at all necessary for the choke to sit on the DC side. an AC choke input needs FAR less inductance to get the same amount of regulation and filtering, than a DC choke. also, you need no gap in an AC choke, so you can use an ordinary power transformer for a choke in many cases... the critical inductance is harder to pick with AC, so just make it a bit too much. in that case 2H worked the same as 10H on the DC side. but much smaller and no buzz. you do drop quite a bit... but it is a choke input filter. inrush current is slowed down, and if the current increases, the DC voltage rises!

also, i really don't like oil caps. hate them. i hate it when they blow up and they are too big and don't sound good. i like many many small electrolytics in parallel. or big film caps with no oil in them... made for electrical transmission or radar. and i bypass at the tube with a small film cap. you may not agree. i don't care. these are my amps.


i like tube rectifiers but they add impedance. they are soft recovery and don't store a back charge. they can't! they can have a slow turn on, which is great, but not the indirectly heated rectifiers... they are on fast. tv tubes are nice and slow. but tube bridges are big and inefficient. i use tv damper diodes myself. but high end audiophiles can't handle weird tubes. especially in the billionaire class of customer. i was forced to have GZ34s and 6X4s by the business, not by sound or performance. i have no use for those. but that's just how it is.

they are at least as good as WE274s. hahahahah!

and that is pretty much it for that amp "

Si ça aide quelqu'un , je peux essayer de traduire .

Jean-Noel

_________________
My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)
You don't stop surfing when you get old, you get old when you stop surfing (inconnu)
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 321
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  dsagnes le Dim 2 Fév - 10:17

Bonjour,

Marcel, hélas mes TA sont fragiles j'en ai un actuellement en rebobinage chez ESO car il a cramé il y a 15 jours. Le bobinage THT est de 820 v et 250mA et en respectant la règle des 1/3 je pourrais monter à 84 mA pour la 845, mais il ne reste rien pour une éventuelle RL12T15.

Jean-Noël, oui gain trop élevé pour le srpp ECC83 suivi d'une KT66.
Je me suis mal exprimé, je voulais simplement dire que j'avais le choix entre le montage srpp Gomez de ecc83 comme dans le Bel Canto ou le 3° montage que tu avais présenté avec une 6J5 + Kt66 (ou R120, ou El34)
Je prend note des 12AY7 et 13D3, 5687 vis à vis de la 6J5 que tu avais précédemment suggérée.

David, j'avais noté la EL34 en triode car son impédance de sortie est encore plus basse que la KT66 (910 ohms), et Jean Hiraga écris que c'est une solution qui donne de très bons résultats.

@+
Daniel


Dernière édition par dsagnes le Dim 2 Fév - 13:09, édité 4 fois

dsagnes
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 40
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Driver optimalement un 845

Message  MRoggero le Dim 2 Fév - 10:28

Bonjour Jean-Noël.
Encore merci..

Malheureusement je lis mal l'anglais ..
Je ferai donc traduire le texte de Morisson par mes enfants ou petits enfants.

J'ai aussi mes petites idées :
La liaison directe à un driver délivrant une marge de niveau confortable, capable de délivrer un minimum de puissance, linéaire, et tout çà sous Zs modérée, est le « Nirvana » recherché pour driver optimalement un 845, ou tout autre tube à grand recul de grille.
Je m'y suis efforcé au niveau de « ma » solution et en tire bénéfice.
Oui …, mais çà revient à raconter qu'il vaut mieux être riche et bien portant que pauvre et malade:-).

Dans le LONG TERME on ne peut trop se permettre, pour ce genre d'ampli, de montages « audacieux »  malgré leur attrait certain. Dans cette optique les suites de liaisons directes au-delà de 2 étages induisent tôt ou tard leurs dérives.., lesquelles sous-tendent une maintenance attentive de l'appareil au fil du temps.
(Mes SE-845 restent stables à ce jour, depuis ~25 ans).

A défaut de liaison directe à l'étage final, il me paraît erroné d'avancer l'impossibilité de « passer » une puissance, d'autant qu'elle est modérée (un courant limité) au-travers d'une liaison capacitive.
Les exemples ne manquent pas.., à commencer par les filtres à LC entre sorties d'amplis et HP's.
A mon humble avis, faute de « mieux » ce ne serait pas un drame, pour un ampli à 3 étages, d'avoir 2 liaisons par capas..

Les alimentations THT, dans toute ma mesure du possible, doivent éviter les capas de filtrage montées en série (à fortiori électrochimiques), même si les tensions sont réparties par les classiques résistances shunt → pbms de claquages à +/- long terme.
Éviter également les vieux condensateurs THT dans l'huile sous boîtier étanche, qu'on trouve encore aux surplus → au fil des décennies les soudures des fermetures deviennent poreuses, les boîtiers transpirent  l'huile et  enduisent les châssis ..
Mieux vaut, une bonne fois, approvisionner quelques capas modernes, peu encombrantes, non limitées en valeurs, à diélectrique MKP. Voir par exemple chez SCR..

Et enfin cerise sur le gâteau, dont on se doute :
Audiophiles désireux de jouer au 845, considérez le tube comme «convertisseur de puissance », transparent par lui-même.
La condition exigeante est qu'il soit bien drivé → ce n'est jamais le 845 qu'on entendra dans les HP's, mais bel et bien son driver.

Bien cdt,
Marcel..

MRoggero
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 181
Date d'inscription : 12/04/2019
Age : 90
Localisation : Le Bar sur Loup 06620

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  MRoggero le Dim 2 Fév - 11:46

Hello Daniel,

Aie ..

820V AC sous 250 mA sur le transfo, comme s'il débitait sur une résistance, çà signifie :

Si le filtre après redresseur est à CAPA d'entrée le rendement utilisable du transfo, par rapport à la situation ci-dessus, tombe à ~65 %, parce qu'il doit supporter les crêtes d'intensité de la 1ère capa de filtrage. La HT après filtrage, par rapport aux 820 V eff monte de + 20/25% selon débit demandé. La régulation selon débit est médiocre (facteur  négligé pour alimenter de la classe A).

Autrement dit, sur simple résistance le transfo a une puissance max de 820 x 0,25 = 205 VA s'il débite bien 250 mA sans protester..
En filtrage par C d'entrée ce ne sera donc plus que ~65% (Lund,ahl dit 67) de 205 VA, soit ~133 VA.
Pour  1 KV après filtrage, on ne devrait théoriquement compter que sur un débit de 133/1000=  133 mA max, pour un transfo bien établi.

Par contre si le filtrage est à SELF d'entrée, c'est cette dernière qui prendra tout sur la hure, à condition qu'elle soit efficace. Alors le rendement utilisable du transfo remonterait vers les 95%, la régulation selon débit serait meilleure, le fonctionnement de l'alim devient « soft » du fait de l'absence des crêtes, mais par rapport à la tension eff délivrée sur résistance la HT obtenue après filtrage tombe de -10/15% → Il faut, sous ce mode, majorer en conséquence la HT délivrée par le bobinage.

Si ton transfo ne chauffe ni ne vibre (ni ne fume!) pas, en comptant sur un débit du 845 de 80 mA (dans mon cas 75 mA sous 1,1 KV), tu disposerais alors d'une marge de débit supplémentaire de  130-80 = 50 mA.

En fonctionnement normal de ton ampli SE-211, tu peux vérifier çà en faisant consommer à l'alim +40/50 mA max en shuntant la THT par des résistances et en laissant tourner qq heures. (Attention aux résistances, à monter en série, because la tension qu'elles supportent à leurs bornes, et à leur dissipation suffisante).

Cdt,
Marcel.


Dernière édition par MRoggero le Dim 2 Fév - 14:42, édité 3 fois

MRoggero
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 181
Date d'inscription : 12/04/2019
Age : 90
Localisation : Le Bar sur Loup 06620

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  tron_ic le Dim 2 Fév - 12:47

Bonjour à tous,

Je souhaiterais juste vous demander s'il ne serait pas plus judicieux de déplacer dans un autre fil dédié la discussion relative à JC Morisson et plus particulièrement à l'architecture spéciale du DA100 ?

Je pense que ce serait bien afin d'y regrouper schéma et information diverses y relatif.

Salutations. Tony

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1154
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  Ecossais le Dim 2 Fév - 13:10

Pas de problème, ce serait effectivement mieux.
Comment fait on? Ou bien peut être peux tu t'en occuper?
Jean-Noel

_________________
My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)
You don't stop surfing when you get old, you get old when you stop surfing (inconnu)
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 321
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  dsagnes le Dim 2 Fév - 13:26

Marcel,

Je comprends bien tes explications au sujet de la Tht du TA et de pouvoir aller jusqu'à 130ma. Je fonctionne avec capa en tête, en tout polypro.
Lorsque je récupèrerais mon TA chez ESO, je lui demanderais son avis par rapport à la charge maxi supportée par cet enroulement 820v/250ma. Cependant je suis un peu agacé par leur fiabilité. C'est la 3° fois qu'il crame sur ce bloc et 2 fois sur l'autre! J'étais tranquile depuis 2 ans et je commencais à avoir confiance.... Ils m'ont demandé de remplacer le fusible T3.15A par un 1.6A/2A Am. Je ne suis pas tout à fait convaincu, mais je le fais et on verra.

@+
Daniel


Dernière édition par dsagnes le Dim 2 Fév - 14:42, édité 1 fois

dsagnes
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 40
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  tron_ic le Dim 2 Fév - 13:38

Bonjour Jean-Noel, bonjour Daniel

Ecossais a écrit:Pas de problème, ce serait effectivement mieux. Comment fait on? Ou bien peut être peux tu t'en occuper ?
Oui je m'en occupe plus tard je vais créer un fil spécifique " Le DA100 de JC Morisson " et y transférerais ce qui à lieu de l'être. Le cas échéant  je laisserai un marqueur dans le fil de discussion en cours pour y accéder directement.

dsagnes a écrit:Lorsque je récupèrerais mon TA chez ESO, je lui demanderais son avis par rapport à la charge maxi supportée par cet enroulement 820v/250ma. Cependant je suis un peu agacé par leur fiabilité. C'est la 3° fois qu'il crame sur ce bloc et 2 fois sur l'autre! J'étais tranquile depuis 2 ans et je commencais à avoir confiance.... Ils m'ont demandé de remplacer le fusible T3.15A par un 1.6A/2A Am. Je ne suis pas tout à fait convaincu, mais je le fais et on verra.
J'avais suivi tes mésaventures à ce sujet sur elektor, et on avais évoqué plusieurs choses. Je sais que ta configuration et l'alimentation sont figées puisque tu refais un nouveau TRA sur le même modèle.

Toutefois, je me posais la question de savoir parce que je m'en souviens plus si HT et BT étaient séparé sur ton appareil ? Perso, je conseille de séparer BT et HT à fortiori quand il y à ce type de consommation.

Salutations. Tony

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1154
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Driver optimalement un 845 - Page 4 Empty Re: Driver optimalement un 845

Message  dsagnes le Dim 2 Fév - 14:39

Oui Tony,

J'ai par bloc, un TA dédié aux filaments et un TA dédié aux Ht et Tht.
Je n'ai jamais eu de souci avec les TA basse tension.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les TA sont au fond à gauche le HT et au fond à droite le BT.
@+
Daniel


Dernière édition par dsagnes le Dim 2 Fév - 15:02, édité 2 fois

dsagnes
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 40
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum