Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

+15
HBC
Gelan
Vintage02
tron_ic
ifibricolo
bernard74
Jef
fyl
Grand_Floyd
jimbee
œdicnème
banzai
Selkie_boy
sap2212
Jesse
19 participants

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Gelan Sam 9 Déc - 19:15

Oui, double mono. Bon j'ai l'impression que l'on va avancer. Restera la carte ampli à revoir, car les chinois ont un sens aigu de l'économie, on dirait des anglais...

Peut-être qu'avec des cartes bien pensées et une bonne sélection de composants nous pourrions prévoir une sorte de kit pour ceux du forum qui seraient intéressés...
Gelan
Gelan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 190
Date d'inscription : 14/03/2023
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  fyl Sam 9 Déc - 19:29

PFB a écrit:C'est impossible d'ajouter de la distorsion sans changer la fonction de transfert.
Ben si, on mesure l'ampli avec une alim sans reproche, il a une fonction de transfert. On le mesure à nouveau alimenté par une daube, sa fonction de transfert reste identique mais le bruit et les distorsions s'ajoutent. On peut définir une nouvelle fonction de transfert, mais ce n'est plus celle de l'amplificateur.
fyl
fyl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1334
Date d'inscription : 13/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Gelan Sam 9 Déc - 19:29

Certains membres pas toujours d'accord, devraient ouvrir un fil qui sera sans aucun doute passionnant sur l'influence de l'alimentation sur le fonctionnement et le résultat sonore d'un amplificateur.  

Le fil ici est dédié à un ampli JLH de 1969 à partir d'un kit chinois...
Gelan
Gelan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 190
Date d'inscription : 14/03/2023
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Selkie_boy Sam 9 Déc - 21:17

PFB a écrit:
lamouette a écrit:Il ne faut plus répondre, on sait où ça mène.
Ca même à la modération de mes messages, par des personnes incapables d'argumenter.
PFB, tu ne t’es même pas aperçu que ce n’ est pas TES messages qui ont été modéré mais l’ensemble des messages de TOUS les intervenants qui étaient hors sujets. Et les autres n’en ont pas fait un plat.

_________________
Selkie, touriste sur le bleu et bricoleur d’ amplis à tubes

“There must be a place under the sun” for you Bruce:  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Selkie_boy
Selkie_boy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1579
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  bernard74 Sam 9 Déc - 22:17

Bonjour à tous

tout d'abord merci pour la moderation Jean- Noel

Fyl a écrit:Hmm, plus grand chose à voir avec le JLH original.
le vintage ne me conviens pas forcement ......autant trouver un appareil d'époque et dans son jus.

ceci dit l'ajout de la CCS  vas dans le bon sens et quand je lit ce compte rendu du pourquoi du comment des modifications  il serait idiot de ne pas faire en sorte que ce petit classe A soit "musical" dans une nouvelle réalisation .

je vous laisse lire .le Monsieur est pianiste concertiste professionnel....

"Commentaires sur les modifications

Il y a quelques années, j'ai construit l'amplificateur JLH Classe-A version 1996. Les constructeurs de cet amplificateur ont commenté son son doux, avec de nombreux commentaires et comparaisons favorables par rapport aux conceptions à lampes et quelques commentaires moins favorables en ce qui concerne sa puissance de sortie limitée. Dans sa forme standard de 1996, que j'ai construite à partir d'un kit utilisant des composants bon marché, mes premières impressions de son son étaient de douceur couplées à un flux musical liquide et détendu que je trouvais de loin préférable à tout ce que j'avais entendu auparavant. Dans le contexte de mon système avec une efficacité de haut-parleur d'environ 87 dB/W et avec un volume réglé correctement, de manière appropriée à la perspective enregistrée, ou en d'autres termes "à un niveau réaliste", sa puissance de sortie limitée n'a jamais été un problème. L'amplificateur et son alimentation ont depuis fait l'objet de nombreuses substitutions de composants et de modifications substantielles des circuits.

Comme cette section concerne mes impressions sur les modifications qui ont été apportées au circuit, un bref mot sur ce que je considère comme une "amélioration" pourrait s'imposer. Je veux entendre, en toute simplicité, la signature ambiante de la salle d'enregistrement, avec une impression distincte de l'espace entre ses murs. Aussi, je veux remarquer, par exemple, le son du marteau en feutre d'un piano frappant la corde, suivi non seulement du son de la corde qui vibre mais aussi des sons réfléchis et atténués plus subtils du marteau et de son mécanisme comme ceux-ci. résonnent entre les murs de la salle d’enregistrement. Ceci est parfois plus visible dans les grandes salles où le son réfléchi arrive plus tard, quoique plus faible. Ces délicates harmoniques de piano doivent être reproduites avec la plus grande précision, permettant de remarquer, là encore avec facilité, les subtiles nuances de timbre. En tant que pianiste, je veux entendre la « hauteur » de la note alors qu'elle décroît jusqu'à son moment le plus calme, aussi intensément que possible, mais je ne veux aucune trace de dureté ou de rugosité. Avec des cordes orchestrales par exemple, où plusieurs instruments jouent ensemble, je ne veux pas entendre un groupe homogène, et je veux de la transparence, pas de la luminosité.

Professionnellement, j'ai une affinité très étroite avec le piano. Instrument difficile à reproduire, il est peut-être plus révélateur des défauts de la chaîne de reproduction que cela peut être le cas avec d'autres instruments même si la voix humaine est également très utile, pour des raisons évidentes. À mon avis, toute modification produisant un rendu plus réaliste du son complexe de cet instrument et de la structure très subtile de ses harmoniques représentera également une amélioration de la précision globale de l'amplificateur. Cela a été le cas lors de tous mes essais d'écoute. Il est à noter que toute modification entraînant une diminution apparente, par exemple du niveau des aigus, ne sera pas nécessairement considérée comme une amélioration, même si le nouveau niveau des aigus est le bienvenu, à moins qu'il ne soit accompagné d'un amélioration ailleurs, amélioration des détails ou représentation des nuances par exemple. De là, vous comprendrez que je n'ai pas pour habitude de « faire entendre » le système, d'ajuster une chose pour en corriger une autre, mais que je préfère aborder la transparence du système dans son ensemble, dans un souci de neutralité. Ce n’est qu’à ce moment-là que j’envisagerai de modifier l’équilibre, peut-être avec un léger ajustement des aigus. C’est grâce à cette approche (la transparence d’abord, puis l’équilibre tonal) que je suis désormais en mesure d’apprécier la grande majorité des enregistrements de ma collection, alors que j’avais auparavant trouvé beaucoup d’entre eux déficients d’une manière ou d’une autre. Presque sans exception, chaque modification a amélioré des enregistrements « difficiles », tout en en améliorant d'autres encore, révélant souvent une chaleur et une atmosphère dont l'absence précédente avait été attribuée à tort à l'enregistrement.

Bien qu'un temps considérable ait été consacré à la fois à l'amplificateur et à son alimentation, je trouve pour le moins qui donne à réfléchir que les améliorations apportées à l'alimentation, en particulier à la méthode de sa distribution dans diverses parties du circuit amplificateur, aient été si gratifiantes. Voici une liste des modifications que, avec l'aide considérable de Geoff, j'ai pu réaliser sur la version 1996 du JLH. Sont également inclus mes opinions sur les résultats de ceux-ci. Chaque substitution a été effectuée individuellement, ce qui a permis une évaluation ultérieure et, espérons-le, précise (mais pas toujours positive !). !

L'amplificateur

Condensateur d'entrée.

Le condensateur d'entrée en polycarbonate bon marché (?) 1uF a été remplacé par un type polypropylène Mcap "Audiophile" 470nF. Cela a conduit à une amélioration à la fois de la fermeté des basses et, dans les détails, les aigus semblaient moins brillants. Plus tard, j'ai remplacé le Mcap 470nF par du papier-dans-huile Audio Note 470nF. Cela sonne très différent, doux, chaud et ouvert avec beaucoup plus de détails texturaux et de fermeté dans les basses. Il y a une certaine perte de concentration par rapport aux meilleurs types de plastique et le positionnement des instruments sur la scène n'est pas aussi précis qu'il pourrait l'être. Cependant, aucun des types de plastique que j'ai essayés n'a approché le naturel et l'ouverture du papier. -pétrole, notamment dans les aigus, et les éventuels défauts sont facilement pardonnés au vu des améliorations considérables ailleurs. Cette simple modification s’est depuis révélée être l’une des plus efficaces. J'ai également essayé un type en polystyrène (333nF) qui sonne plus détaillé et plus ciblé que tout ce qui a été essayé précédemment, bien qu'il y ait une tendance à sonner un peu "grinçant" à l'occasion (placer un petit condensateur papier dans l'huile à travers lui améliore ce considérablement), néanmoins je le préfère à la plupart des types de polypropylène, dont beaucoup me semblent durs et légèrement flous.

Résistances.

Toutes les résistances à film métallique de qualité standard dans les parties critiques et semi-critiques du circuit ont été remplacées par des types de film de tantale.

Douceur et texture améliorées, avec un son plus fluide. Une légère qualité de « marmonnement » a été supprimée.

Transistors de sortie.

Les 2N3055 ont été remplacés par des MJ21194. En comparaison avec ceux-ci, les 2N3055 ont un son gris et plutôt diffus avec moins de sentiment d'autorité, moins de détails et une qualité d'aigus plus importante. En revanche, les MJ21194 ont un son nettement plus ferme avec plus d'ambiance dans les aigus et plus de détails. Plus naturel en général. À contrecœur, ils ont été retirés du circuit en raison d'un léger bourdonnement qui n'était pas présent avec les 2N3055.

Voulant essayer autre chose, et maintenant avec la forte impression que les 2N3055 étaient loin d'être idéaux, j'ai essayé quelques MJ15003.

Cette fois, une amélioration substantielle par rapport aux 2N3055. Les basses du MJ15003 sont à la fois plus tendues et plus autoritaires, avec des aigus plus nets et des détails de texture plus détaillés.

Contrôle du décalage CC.

Remplacez le 7815 par une source de courant constant.

Résultat... Plus propre, plus doux et plus lourd, avec ce qui ne peut être décrit que comme un flux organique. Tout était évidemment là avant, mais je suppose que c'était quelque peu masqué par le bruit du régulateur. Le volume peut être encore augmenté sans paraître « fort ». Une amélioration substantielle à tous égards.

Circuit de contrôle du QI.

Le circuit de contrôle Iq a été remplacé par un circuit bootstrap (utilisant un Elna "Silmic"). Il en a résulté moins de clarté, avec moins de variété tonale et de concentration, un son plus enfermé. Le bootstrap ne semble tout simplement pas aussi détaillé. Je suppose que cela est dû à la présence du condensateur d'amorçage connecté au chemin du signal. Peut-être qu'un Black Gate pourrait améliorer les choses, mais je soupçonne que cela ne suffira pas à égaler le circuit MJE371 qui est plus transparent, ouvert, dynamique et incolore, la voix féminine sonne moins "féminine" avec le circuit bootstrap. Cela renforce ma théorie selon laquelle ceux qui préfèrent la version antérieure du JLH le font en raison de l'absence du 7815 dans le circuit précédent. J'irais plus loin et dirais qu'en raison de l'absence à la fois d'un condensateur d'amorçage et d'un condensateur de sortie, et avec le ccs à la place du 7815, ils pourraient bien préférer la version 1996, toutes choses étant égales par ailleurs. Mon circuit de contrôle Iq d'origine a été très rapidement rétabli !

Il n'a pas fallu longtemps pour que le circuit de contrôle Iq d'origine soit à nouveau retiré, cette fois remplacé par une source de courant constant et avec de meilleurs résultats cette fois. La première réaction est de penser que le détail des aigus et "l'air" ont été diminués avec une réduction de la transparence. En écoute prolongée, les choses sont assez différentes. Il y a en fait plus de détails qui apparaissent, associés à un sentiment croissant de « justesse ». Les sons sont présentés dans une lumière plus naturelle, fini l'effet projecteur avec ses détails d'aigus certes agréables mais artificiels. Les harmoniques des cordes sont plus équilibrées et proportionnées avec le sentiment qu’elles appartiennent désormais à la partie fondamentale du tout. Les écarts entre les notes rapides du piano sont souvent manqués par les amplificateurs, le JLH les reproduit bien et ils sont encore plus clairs qu'avant. Les enregistrements familiers d'instruments à vent et de cuivres sonnent remarquablement doux et naturel. Les différences d’échelle entre les petits enregistrements de musique de chambre et les œuvres à plus grande échelle sont désormais plus clairement exprimées. Il est intéressant de comparer le son du circuit Iq ccs avec celui du bootstrap qui partageait de nombreux attributs du ccs mais avait une caractéristique grumeleuse et colorée, légèrement encombrée que j'ai trouvé désagréable. Revenir sur le circuit Iq standard de 1996 le lendemain a été un vrai soulagement, cette fois je n'ai pas l'intention de revenir. Les qualités que le circuit Iq ccs a apportées à l'amplificateur me manqueraient. Réflexion finale.......Recommandé pour ceux qui veulent s'asseoir pour une soirée de bonne musique et d'un bon vin.

Condensateur de rétroaction.

Le condensateur de rétroaction Oscon de 470 uF (auparavant un Silmic de 220 uF au son très similaire) a été remplacé par un lien (nécessitant un petit changement de valeur par rapport au préréglage DC offset ccs). Le résultat de ce changement a été des aigus plus ouverts et naturels avec une sensation accrue de fluidité, de profondeur et de facilité. Les variations de décalage chaud/froid sont beaucoup plus importantes sans le condensateur de rétroaction, dans mon circuit une variation de 150 mV a été observée (avec le condensateur de rétroaction, elle était d'environ 65 mV), celle-ci a été réduite en contrôlant le courant à travers le ccs dans le but d'ajuster la température. compensation, mais lors d'une récente reconstruction du circuit, cet arrangement s'est avéré inefficace et a ensuite été supprimé.  

Transistor pilote (2N1711).

Celui-ci a été remplacé par un 2SC3421. Comme pour les autres substitutions de transistors que j'ai effectuées dans le JLH, la hauteur réelle d'une note est plus facilement audible avec les 2SC3421. Les mêmes caractéristiques introduites par le circuit Iq ccs sont toujours présentes mais chaque note véhicule désormais plus de « sens », plus clairement défini dans le temps. Le timing, bien sûr, est le plus grand atout d’un musicien ! Le circuit Iq ccs a introduit un son plus doux et plus rond avec une teinte un peu plus sombre, la transparence et l'ouverture supplémentaires apportées par les 2SC3421 ont dissipé cette légère obscurité tout en conservant apparemment la douceur et le naturel des Iq ccs.

Transistor d'entrée.

Le BC212 a été remplacé par le 2SA970 avec des améliorations similaires à celles constatées avec le 2SC3421.

L'alimentation.

Diodes de redressement.

Après avoir essayé des condensateurs d'amortissement sur les diodes "standard" d'origine sans amélioration notable, les originaux (et les amortisseurs) ont été remplacés par des types Schottky. Cela semblait bénéfique avec plus de douceur et une qualité « boisée » améliorée avec les bois.

Régulateurs.

Le circuit régulateur LM338K a été remplacé par un multiplicateur de capacité. Les basses transmettent désormais plus d'autorité et l'amplificateur sonne un peu plus chaud, avec également plus de détails.

Double régulateur.

Le multiplicateur de capacité unique a été remplacé par une nouvelle version double (adaptée) permettant une régulation séparée pour chaque canal. Cela justifie un compte rendu détaillé, je vais donc lister mes observations dans l'ordre dans lequel je les ai remarquées et par ordre décroissant de leur ampleur.

Ce n'est que maintenant que j'ai entendu parler de la nouvelle alimentation double, que je peux identifier les effets sonores de l'alimentation unique. Pour la première et la plus importante observation, j’utiliserai une seule note de piano comme illustration. Avec l'alimentation unique, lorsque la note est frappée, il y a une première « bosse » transitoire lorsque le marteau frappe la corde, suivie du déclin, qui commence après que la « bosse » initiale s'est calmée. Avec la double alimentation, ce transitoire initial est moins « fort » (mieux contrôlé ?) et il a plus de poids et de sens, suivi par la décroissance qui non seulement transmet une meilleure hauteur, conduisant à plus d'émotion et de mélodie, mais la décroissance commence plus tôt, ses premiers instants n'ont pas été masqués par l'impact apparemment exagéré du coup de marteau introduit par l'approvisionnement unique. De plus, en raison de la définition accrue, la note semble décliner plus lentement. C'est d'ailleurs l'une des différences les plus significatives entre un petit piano à queue et un grand piano à queue de « concert » où, en raison de la longueur accrue des cordes du plus grand instrument. , son pouvoir de maintien est bien plus grand. Une seule note peut ainsi être suivie plus facilement du début à la fin. La signature tonale et la couleur réelle de tous les instruments sont désormais mieux restituées.

On note également une amélioration significative de la qualité des aigus où l'on retrouve une plus grande transparence. La plupart du temps, c'est moins évident qu'auparavant et plus fluide, mais les petits détails jusqu'alors presque inaperçus sont transmis plus clairement et avec une texture améliorée. Cette amélioration des aigus était inattendue et constitue un plaisir constant !

La troisième amélioration que j'ai remarquée est une amélioration du positionnement des instruments individuels. La largeur de scène perçue n'est évidemment pas plus large qu'avant, même si je n'avais rien à lui reprocher auparavant, sur un bon enregistrement, la largeur de scène était presque illimitée, sur un mauvais enregistrement, elle avait des limites définies. Cela n'a pas changé, ce qui a été amélioré, c'est le positionnement des instruments dans les limites de la largeur de scène imposée par l'enregistrement, avec des instruments sur le bord de la scène plus clairement véhiculés dans l'espace avec une meilleure sensation de « flottement » à l'acoustique couplée. avec un sens plus aigu du lieu.

Condensateurs de filtrage.

Après avoir précédemment contourné les électrolytiques de qualité standard avec Elna "Silmic" 100uF avec peu ou pas d'amélioration, cette fois les condensateurs d'origine (30 000 uF par rail) ont été entièrement remplacés par des "Silmics" (18 000 uF par rail). Une superbe amélioration de la définition. L’ampleur de ce phénomène a été une véritable surprise.

Conclusion.

Je considère le JLH, dans sa forme actuelle, comme un amplificateur très spécial. Sa capacité à décrire le sentiment aigu d'émotion et d'excitation contenu dans une belle interprétation, grâce à sa précision et avec une telle grâce, associée à sa capacité à élever les hauteurs dynamiques de la musique de manière si convaincante, est rare. Mes plus sincères remerciements à Geoff qui, à force de consacrer tant de temps à aider les autres comme moi, n'a jusqu'à présent pas eu le temps de réaliser lui-même ces modifications*. "

_________________
EXTRAIT /SAMUEL HALL reprise d'Alain Bashung

Tu ferais mieux de nous pondre un truc qui marche, mon garçon Dit-elle
Tu ferais mieux de nous pondre un truc qui marche
Allez, continue comme ça
Continue, comme ça
Ohé, ohé

Allez au diable, je m'appelle Samuel Hall
Je vous déteste tous
Allez au diable, je m'appelle Samuel Hall
Je vous déteste tous
bernard74
bernard74
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 608
Date d'inscription : 20/10/2019
Age : 62
Localisation : Riga Lettonie

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  lamouette Sam 9 Déc - 22:33

Visiblement un monsieur qui bosse au feeling et qui n'a pas mis sa sensibilité au placard , c'est beau à lire et tellement sensé, essayer d'obtenir la ressemblance avec les instruments et tout ce qu'il y a autour.

_________________
je suis pas pro moi!
lamouette
lamouette
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 7925
Date d'inscription : 08/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Gelan Dim 10 Déc - 8:08

Cette dernière lecture n'est pas inintéressante. J'ai moi même constaté la différence qu'il y avait entre le condensateur d'entrée fourni avec le kit et un condensateur bain d'huile.

Puis avec la mise en parallèle d'un MKP... De même pour la sortie. Après tout ça est très subjectif et absolument pas scientifique... Il ne faut pas négliger le coté placebo !

Je confirme la douceur et la précision de ce petit amplificateur, son registre médium et aigu est très précis et vivant. L'équilibre général me semble très bon. Et avec des enceintes au rendement suffisant sa puissance est plus que suffisante  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Avançons sur ce projet...
Gelan
Gelan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 190
Date d'inscription : 14/03/2023
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  banzai Dim 10 Déc - 8:40

Gelan a écrit:Je confirme la douceur et la précision de ce petit amplificateur, son registre médium et aigu est très précis et vivant. L'équilibre général me semble très bon. Et avec des enceintes au rendement suffisant sa puissance est plus que suffisante
Clairement, sinon il serait passé à la trappe des oubliettes, tout comme de nombreux montages dont personne ne se souvient.
banzai
banzai
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2808
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  fyl Dim 10 Déc - 13:19

Gelan a écrit:Il ne faut pas négliger le coté placebo !
Plus les points de fonctionnement du circuit qui changent quand on remplace tel ou tel composant par un autre aux caractéristiques statiques et dynamiques différentes.

Je confirme la douceur et la précision de ce petit amplificateur, son registre médium et aigu est très précis et vivant. L'équilibre général me semble très bon. Et avec des enceintes au rendement suffisant sa puissance est plus que suffisante
Le JLH est un classique, avec ses multiples qualités et ses nombreux défauts.
fyl
fyl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1334
Date d'inscription : 13/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  fyl Dim 10 Déc - 13:34

œdicnème a écrit:
Par piètre réjection d'alimentation... ce dont souffre le classe A de JLH, l'obligeant à être nourri par une alimentation régulée.

Le JLH est un SE(PP), c'est à dire un simple étage, "single ended"; à la réjection très médiocre, qui a besoin d'une alimentation la plus propre possible. La régulation était la meilleure solution avec les composants de l'époque. On a aujourd'hui des gros condensateurs très performants d'un prix abordable permettant de travailler en passif avec tous ses avantages.

Ah, oui, le (PP) veut dire que l'ampli bascule en quelque sorte en push-pull AB enrichie dès que le signal de sortie sort de l'enveloppe de courant de repos délivré par l'alimentation.

fyl
fyl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1334
Date d'inscription : 13/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Gelan Dim 10 Déc - 16:17

Je soumets à vos reflexions et inspirations  Wink une proposition pour la carte ampli.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
En entrée il faudrait pouvoir placer un type de condensateur selon ses idées voir pouvoir faire un mix avec plusieurs condensateurs - dans mon cas un condensateur papier huilé russe et un mkp.
Un bon condensateur pour la sortie - avec la possibilité de mettre en parallèle un autre condensateur - dans mon cas un 10uf bain d'huile russe.
J'ai prévu un fusible par prudence.
Je pense que vous allez trouver les piste encore trop fine Laughing
Fichiers joints
Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Attachment
JLH-1969 (1).pdf PDF du schémaVous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(27 Ko) Téléchargé 5 fois
Gelan
Gelan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 190
Date d'inscription : 14/03/2023
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  lamouette Dim 10 Déc - 16:59

pardon mais le tracé est vraiment bordélique, trop de parallèles (jaune), des cheminements trop longs , trop détournés.
J'ai essayé de corriger mais c'est trop mal organisé,tout à revoir. Fais aussi tourner les transistors d'1/4 de tour à gauche (bleu)
j'ai barré des pistes (noir) et proposé un autre trajet (orange) Mais il y a plus encore à faire. Evites aussi les 90° .
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par lamouette le Dim 10 Déc - 17:14, édité 3 fois

_________________
je suis pas pro moi!
lamouette
lamouette
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 7925
Date d'inscription : 08/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Gelan Dim 10 Déc - 17:11

Au moins c'est franc Laughing
Gelan
Gelan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 190
Date d'inscription : 14/03/2023
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  lamouette Dim 10 Déc - 17:16

Gelan a écrit:Au moins c'est franc Laughing
Pas la peine de tourner autour du pot Smile

_________________
je suis pas pro moi!
lamouette
lamouette
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 7925
Date d'inscription : 08/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  fyl Dim 10 Déc - 19:49

Vala vala.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Projet vite fait. Carte double avec entrées sur borniers au pas de 5 mm (marques rondes), cosses poignard compatibles perçage 1,4 mm ou Faston 6,35 (marques carrées). Bon, on aura un delta de 0,8 mm mais ça rentre sans problème.

Emplacement pour porte fusibles en 20 mm, quatre emplacements pour des condos en 3510 maxi, connexion possible d'une self externe ou d'une 10 W sucre en 5 mm entre C1 et C2, d'une 10 W sucre entre C3 et C4 et réserve pour C5, un MKP DC link de bonne taille. Résistance de saignée en sortie de filtre. Lignes de masse séparées pouvant être reliées au niveau de C1 par straps.

Remarques et suggestions bienvenues comme d'habe.

fyl
fyl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1334
Date d'inscription : 13/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Gelan Dim 10 Déc - 20:24

Impressionnant... j'attends les commentaires avant de faire graver cette carte.
Là, on avance...
Gelan
Gelan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 190
Date d'inscription : 14/03/2023
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  fyl Dim 10 Déc - 21:15

Quelques ingrédients suggérés :

Elcos per exemple tout en Epcos B41231 :
C1 15 mF 50 V
C2 à C4 22 mF 35 V

C2 et C3 sont montés en parallèle pour obtenir 44 mF

(mais on peut choisir du Kemet, du Nichicon, du BCcomponents, du ce qu'on veut du moment que la qualité est là et que C1 est au moins un 50 V tenant une ondulation continue minimale de 6 A, la suite peut être en 35 V)

MKP Wima DCP4 40 µF 400 V

(même remarque, tant qu'on reste au même format, aux environs de 40/50 µF de capacité et que le condo est de type DC Link)

Self 10 mH 5 A Hammond 159ZJ

(ou Triad C-59U pour les tazuniens et tabarnacois)

ou

Résistance 1,5 ohms 10 W Ohmite TWW

(ou autre cémentée de haute qualité, de même format et puissance )

Résistance 1 ohm 10 W Ohmite TWW

(dito)

Résistance de saignée de 3 300 à 4700 ohms 2 W Dale CPF2

(parce que j'aime la couleur des CPF, mais n'importe quelle résistance ininflammable 2 W de qualité marchera tout aussi bien)

Le tout à rentrer de chez un distrib fiable et non acheté vite fait sur eGolfe ou HallaliExpress
fyl
fyl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1334
Date d'inscription : 13/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Gelan Lun 11 Déc - 10:37

@ fyl : C2 à C4 22 mF 35 V c'est pas un peu juste car à la sortie de mon alimentation j'ai 31 volts.


Petite parenthèse, Audiophonics me propose de me rembourser après retour des condensateurs...
Gelan
Gelan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 190
Date d'inscription : 14/03/2023
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  bernard74 Lun 11 Déc - 13:37

bonjour
pourquoi 31V
c'est plutôt entre 18 et 22 V.
de plus je rajouterais une résistance 50W mini
à 0.33ohms
entre diodes et premiers condensateur ... dans ma configue qui tire 1.32 A le transfo s'en prend 50 A dans les dents les 40 premiers ms.

_________________
EXTRAIT /SAMUEL HALL reprise d'Alain Bashung

Tu ferais mieux de nous pondre un truc qui marche, mon garçon Dit-elle
Tu ferais mieux de nous pondre un truc qui marche
Allez, continue comme ça
Continue, comme ça
Ohé, ohé

Allez au diable, je m'appelle Samuel Hall
Je vous déteste tous
Allez au diable, je m'appelle Samuel Hall
Je vous déteste tous
bernard74
bernard74
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 608
Date d'inscription : 20/10/2019
Age : 62
Localisation : Riga Lettonie

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  fyl Lun 11 Déc - 13:46

Gelan a écrit:@ fyl : C2 à C4 22 mF 35 V c'est pas un peu juste car à la sortie de mon alimentation j'ai 31 volts.

Les 35 V sont par rapport aux 27 V nominaux du JLH original.

On calcule 35 * 0,8 = 28 volts, tension de service maximale pour optimiser la durée de vie de condos 35 V. Même coefficient pour l'ondulation : on ne dépasse pas 80 % du courant en entretenu comme en pointe et on a une alimentation aux condensateurs pouvant tenir des (dizaines de) milliers d'heures.

Si l'alim sort 31 V en charge, il faut monter au moins du 40 V (assez peu courant). En Epcos comme chez beaucoup de fabricants ce sera du 50 V.

Il faudrait les specs complètes du transfo utilisé - il me semble que vous les aviez données mais j'ai la flemme de chercher.

Petite parenthèse, Audiophonics me propose de me rembourser après retour des condensateurs...

C'est la moindre des choses (et une obligation légale).
fyl
fyl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1334
Date d'inscription : 13/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Gelan Lun 11 Déc - 14:06

Le transformateur est un transformateur torique 2x24 V - 160 VA.
Gelan
Gelan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 190
Date d'inscription : 14/03/2023
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  fyl Lun 11 Déc - 14:08

bernard74 a écrit:
pourquoi 31V
c'est plutôt entre 18 et 22 V.

Les 18 à 22 V sont de l'alternatif en sortie de transfo je pense. Un JLH doit être alimenté en 27 V CC environ.

de plus je rajouterais une résistance 50W mini
à  0.33ohms
entre diodes et premiers condensateur ...

C'est une solution mais on rajoute de la dissipation.

dans ma configue qui tire 1.32 A  le transfo s'en prend 50 A dans les dents les 40 premiers ms.

La meilleure solution est de monter entre arrivée secteur et primaire du transfo un de ces modules "soft start" à une trentaine d'euros qui mettent en circuit à la mise sous tension des thermistances NTC limitant l'appel de courant puis les déconnectent - aucune dissipation en fonctionnement.

Il faut choisir une version disposant de sa propre alimentation histoire de ne pas avoir de mauvaises surprises - ceux redressant directement le secteur et ajustant le continu les alimentant ne tiennent pas dans le temps avec un secteur à 235 V et plus comme on le voit en milieu urbain (et, de toute façon, ce n'est pas propre).

Certains disposent également d'une commande BT permettant de déporter une commande marche/arrêt BT plutôt que de router le secteur vers un gros interrupteur ainsi que d'entrées pour des thermostats coupant l'alimentation si la température des radiateurs dépasse 70° C.

Un exemple :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
fyl
fyl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1334
Date d'inscription : 13/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  fyl Lun 11 Déc - 14:10

Gelan a écrit:Le transformateur est un  transformateur torique 2x24 V - 160 VA.

Oui mais il faut la résistance des enroulements (primaire et secondaire), la tension secteur au moment des mesures et les tensions de sortie à vide. Se mesurent très simplement avec un multimètre en prenant les précautions habituelles pour rester en sécurité.
fyl
fyl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1334
Date d'inscription : 13/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Gelan Lun 11 Déc - 16:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Valeurs mesurées :
Secteur 228 V
Résistance primaire : 9,5 Ω
Résistance secondaire : 0,3 Ω

Sortie à vide 25,4 V
Gelan
Gelan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 190
Date d'inscription : 14/03/2023
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  fyl Lun 11 Déc - 20:26

Les 0R3 correspondent bien à une mesure relative tenant compte de la résistance des cordons ? La valeur est un peu élevée.

fyl
fyl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1334
Date d'inscription : 13/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Gelan Mar 12 Déc - 7:51

J'ai mesuré avec mon multimètre un des deux secondaires, juste à la sortie des fils qui n'étaient reliés à rien et transformateur hors-tension bien sur .
Multimètre réglé sur 200 Ω affichait 000.3
Je peux refaire la mesure pour être sur ou bien si tu penses que je m'y suis mal pris.

A propos de la carte,
vu sa taille et les composants assez conséquents qu'il y a dessus, ne faudrait il pas un ou deux autres point de fixations ?
Pour le condensateur MKP de sortie es tu bien sur le l'écartement des pastilles et ne faudrait il pas prévoir plusieurs pastilles pour s'adapter au condensateur que l'on peut trouver ?

A propos du "soft start",
c'est peut être une très bonne idée mais n'y a t'il pas plus simple, comme en parallèle d'un résistance un simple relais temporisé via un condensateur des résistances et un transistor ?
(c'est au delà de mes compétences, mais j'imagine  Very Happy )
Gelan
Gelan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 190
Date d'inscription : 14/03/2023
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  fyl Mar 12 Déc - 13:13

Gelan a écrit:
Je peux refaire la mesure pour être sur ou bien si tu penses que je m'y suis mal pris.

Mets les cordons du multi en court-circuit et mesure leur résistance, tu as par exemple 0,15 ohms.

Si ton multi a une fonction différentielle/relative/... tu la mets en service avec toujours les cordons en court-circuit, tu as alors 0 ohms (les 0,15 ohms sont automatiquement soustraits) et tu peux faire une mesure plus précise. S'il n'en a pas, à toi de soustraire la résistance des cordons du résultat.

A propos de la carte,
vu sa taille et les composants assez conséquents qu'il y a dessus, ne faudrait il pas un ou deux autres point de fixations ?

Excellente remarque. Quatre points sont OK avec du FR4 en 1,6 mm et plus, mais six ou huit seront mieux. J'en profiterai pour élargir un peu la carte histoire d'éloigner un peu plus le(s) résistance(s) de puissance des condensateurs.

Pour le condensateur MKP de sortie es tu bien sur le l'écartement des pastilles et ne faudrait il pas prévoir plusieurs pastilles pour s'adapter au condensateur que l'on peut trouver ?

L’emplacement est prévu pour un MKP DC Link standard en 27,5 deux fils, format le plus compact pour la capacité (40 µF ici). Les DC Link sont spécialement conçus pour les alimentations et y donnent les meilleurs résultats.

Je recommande le Wima DCP4G054006JD2KSSD, disponible chez les gros distribs (Farnell, Mouser, etc.) pour environ 13 € TTC pièce.

Datasheet Wima DC-Link MKP4

Ajouter des pastilles pour d'autres types de condos est techniquement non justifié : un axial tubulaire type SCR ou autres aura de bien moins bonnes performances et sera beaucoup plus encombrant. Un SCR PB4700 de 47 µF mesure 60 mm de long et 43,1 mm de diamètre, le Wima DCP4 40 µF 31,5 x 20 x 39,5 (L x p x h).

A propos du "soft start",
c'est peut être une très bonne idée mais n'y a t'il pas plus simple, comme en parallèle d'un résistance un simple relais temporisé via un condensateur des résistances et un transistor ?

Un relais par voie, qui a besoin typiquement de 12 V de tension de commande que l'on ne peut pas repiquer de l'alimentation principale qu'il commande. Il faut donc aussi un cuivre, un transfo, des diodes, un condo de filtrage, un 555 (si l'on veut être fin, mais ça marche façon bourrin avec calcul d'une simple constante de temps RC pour commander les relais) et quelques autres trucs. Prendre du prêt à l'emploi avec CTN est AMA la meilleure solution. Et la moins chère.
fyl
fyl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1334
Date d'inscription : 13/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Jef Mar 12 Déc - 13:31

Gelan a écrit:J'ai mesuré avec mon multimètre un des deux secondaires, juste à la sortie des fils qui n'étaient reliés à rien et transformateur hors-tension bien sur .
Multimètre réglé sur 200 Ω affichait 000.3
Je peux refaire la mesure pour être sur ou bien si tu penses que je m'y suis mal pris.


Bonjour

En cas de doute et pour cerner un peu mieux la valeur on utilisera plus efficacement votre calibre de lecture de 200 Ω en mettant une résistance de 180 Ω (par exemple) dans le circuit à vide et en faisant une première mesure, puis de refaire une seconde mesure (en charge) ensuite avec (dans votre cas) votre secondaire en série de la résistance de 180 Ω.
Jef
Jef
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1650
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Gelan Mar 12 Déc - 17:33

Cordons en court-circuit : 00.0 Ω
Reprise de la résistance du secondaire avec mon multimètre : 00.2 Ω
Mesure d'une résistance de 180 Ω 5% : 177,5 Ω
Mesure secondaire avec la résistance : 177,8 Ω

Mon multimètre n'est sans doute pas un appareil d'une qualité "pro".
Gelan
Gelan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 190
Date d'inscription : 14/03/2023
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Gelan Dim 17 Déc - 10:09

Je remonte le sujet, histoire de terminer l'alimentation...
Gelan
Gelan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 190
Date d'inscription : 14/03/2023
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  fyl Dim 17 Déc - 16:34

Gelan a écrit:Je remonte le sujet, histoire de terminer l'alimentation...

La quoi ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Au final quelque chose comme ça.

Cuivre ici en simple face facile à faire - même à coup de Dremel en gravure anglaise. Trous métallisés façon vias, histoire d'avoir le meilleur contact possible, de la soudure qui accroche même si et la possibilité de bidouiller en dessoudant/ressoudant sans flinguer trop vite pastilles et pistes.

Ma version finale sera double face avec ilots identiques de part et d'autre de l'époxy, la meilleure solution pour une alimentation. Et plus de trous multiples à la chinoise : on choisit une architecture, un composant. Mais c'est vous qui voyez.

Côté E/S grosses pastilles espacées de 5 mm et percées en 1,4 pouvant accepter des borniers plastique, des borniers métal, des cosses poignard, des Faston 1/4" ou du fil nu. Deux emplacements pour porte-fusible 20 mm. Elcos enfichables au pas de 10, accepte jusqu'au 35 mm de dia ; emplacement prévu pour du MKP au pas de 27,5 ou de 15 mm. Résistances de saignée (jusqu'à 40 V on peut mettre de la 1 W en 2K2 à 4K7).

Montage possible en CL(R)CL(R)C, avec selfs externes, résistance sucre 5 ou 10 W sur carte, résistances tradi 5 ou 10 W déportées (tiennent très bien via leurs papattes et la dissipation est optimale).

Fixation en quatre points M3 au format UMS, plus six points en M4 hors format au cas où.

Simulations réalisées avec quatre Epcos 10 mF/35 V et un MKP Wima 40 µF/400 V, une self type Hammond 10 mH/5 A/1R6 et pour la seconde cellule une 1R5. Avec les specs du transfo fourni et un redressement par pont on arrive à environ 27,8 V en sortie pour 1,2 A tirés, pile-poil au Célakifo.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par fyl le Dim 17 Déc - 21:08, édité 1 fois
fyl
fyl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1334
Date d'inscription : 13/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Gelan Dim 17 Déc - 17:47

Super, une question de novice : sur la première carte les négatifs étaient séparés avec la possibilité de les réunir et là ils sont en commun, une raison à ça ?
Si tu me mets un pdf (par exemple) à télécharger de la face cuivre je pourrais la faire graver et réaliser cette alimentation.

Tu ne veux pas mettre en signature sur ta carte : Forum bleu - Alimentation JLH 1969 par Fyl / Gelan 2023. (je me mets aussi car je ne suis pas trop modeste et un peu usurpateur)

Et après  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] voir la carte ampli... puisque ma première ébauche prête à rire...
Il faudrait faire le point sur ce qui va et ce qui ne va pas sur la carte made in china...
Gelan
Gelan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 190
Date d'inscription : 14/03/2023
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  fyl Dim 17 Déc - 21:07

Gelan a écrit:Super, une question de novice : sur la première carte les négatifs étaient séparés avec la possibilité de les réunir et là ils sont en commun, une raison à ça ?

Séparés pour prendre des masses distinctes. Tout petit intérêt - le gain est au mieux marginal, straps à monter dans la plupart des cas, donc je simplifie.

Je vais également sortir une version positif/négatif. Il suffit de tourner de 180° la rangée de condos du bas pour passer en ± et l'utiliser sur un ampli à alim symétrique.

Les distances pistes/pistes et pistes/pastilles sont OK en environnement domestique jusqu'à 100 V sans modif (sensiblement plus en virant des trucs comme les pastilles servant aux résistances sucre et en effectuant deux ou trois retouches mineures), on pourra l'utiliser pour du gros truc PP en classe A ou AB.

Si tu me mets un pdf (par exemple) à télécharger de la face cuivre je pourrais la faire graver et réaliser cette alimentation.

Bah, tu ne veux pas de Gerber (pistes et masques) et d'Excellon (perçages) ?

Ce sont les formats standard, qui sont acceptés par tous les fabricants de CI et garantissent la meilleure qualité - ici les traces et ilots sont très larges et un report à partir d'un pdf ne sera pas problématique, mais ce n'est pas une raison.

Et si tu veux le top, c'est en double face avec pistes et ilots en miroir de part et d'autre de la carte. Ce qui vient également.

Tu ne veux pas mettre en signature sur ta carte : Forum bleu - Alimentation JLH 1969 par Fyl  / Gelan 2023. (je me mets aussi car je ne suis pas trop modeste et un peu usurpateur)

L'ampli et la carte alim portent un nom : JLH Jubilee. Ça me suffit.

Et après  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] voir la carte ampli... puisque ma première ébauche prête à rire...

J'ai des cartes quasiment prêtes, mais le problème de la tenue en puissance du trimmer servant à régler le courant de repos reste entier. On a 220 mW, trop chaud pour un trimmer cermet standard de 500 mW si on veut une bonne fiabilité.

Bon, j'ai prévu de le monter avec une résistance talon, ce qui réduit la dissipation au détriment de l'amplitude de réglage, et un 500 mW pourra suffire.

Côté cartes, j'ai dessiné une version très proche de la dernière version de JLH, actifs contemporains identiques ou au plus proche - par exemple des MJ15003 en sortie à la place des 2N3055 ; une autre quasi-identique, mais sans condos de sortie, avec une sortie flottante et une masse virtuelle pour la charge aux bornes de deux gros condos (pas encore simulée, mais ne devrait pas réserver de mauvaises surprises) ; et enfin une version moderne, utilisant ce qui se fait de mieux en actifs contemporains.

Trouver les bons transistors de puissance avec une Ft ne dépassant pas 5 MHz - pour garantir une bonne stabilité sans toucher au reste du circuit - est assez sportif, mais Onsemi a tout ce qu'il faut quand on cherche bien. Bonus dans ce dernier cas : tout est en boîtier plastique, ce qui facilite énormément le routage comme l'implantation physique - plus de TO-3 avec collecteur au boîtier et montage nécessaire sur un L de couplage au radiateur.

Il faudrait faire le point sur ce qui va et ce qui ne va pas sur la carte made in china...

Déjà, les pistes ne sont pas assez larges. Pour la suite il faudrait en décaper une pour voir ce qui se cache sous ce fichu masque blanc qui cache à peu près tout.


fyl
fyl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1334
Date d'inscription : 13/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  bernard74 Dim 17 Déc - 23:59

Bonsoir

j'ai avancé de mon coté  ...

dejà recu les 2N3055 de Michel alias hifibricolo super.....Merci Michel.....

je part sur le schéma mis à jour 2003 avec CCS,  du site : "Le site des amplificateurs de classe A",  dont je parlais plus haut

mon souci était de tout mettre dans le plus petit boitier possible, et non plus,  faire 2 blocs mono ou 2 boitier avec 1 alim séparé .

cependant ce sera un double mono .avec seulement un marche arret en façade

les ailettes des dissipateur de chaleur du coffret seront éliminés à la fraiseuse pour l'emplacement des transistors ,
je les préfères nettement à l'extérieur même si pas convection l'alu chauffera l'intérieur,  mais dans des proportions moins importantes , 120W grand maxi à dissiper ca commence a faire pour un petit boitier.

il doit sortir 15W sous 8ohms à 0.11% THD  et 0.075% à 2W


transfo : Toroidy 230V 150VA  2 x 24-0-24 avec prise écran

Self :  2 doubles self Toroidy  40 ou 80mH  1.5A  je verrais ce qu'il peut me sortir dans des dimensions raisonnable 90D X 35h  elles seront superposées dans le boitier de 80h.

La résistance de la self n'étant pas assez élevée  j'en rajouterais une en série de celle ci , sur la simulation SPICE 2.5Ohms au total permet de supprimer un pic importante à 5 Hz.

la vue des PCB 63x78 pour l'ampli et 72x182 pour la batterie de condos  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

vue de l'ensemble
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

cordialement

vos avis ou questions sont les bien venues.
bernard74
bernard74
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 608
Date d'inscription : 20/10/2019
Age : 62
Localisation : Riga Lettonie

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  ifibricolo Lun 18 Déc - 8:59

dejà recu les 2N3055 de Michel alias hifibricolo super.....Merci Michel.....

Bernard, Merci à toi également !
Je vois que le projet est en bonne voie.
Vu la dimension de tes selves, elles devraient avoir une masse de 750g. La résistance de chaque bobinage (2 par self) ne devra pas dépasser 1.5Ω, ce qui fera 6.75W de dissipation par self sous 1.5A. Mon expérience me dit qu'au delà, elles seront plus que tièdes.

Pas d'autre amateur pour des paires de 2N3055 appairées à 1 ou 2% près ?
J'ai appairé des complémentaires 2N3055 / MJ2955 Motorola "vintage", ils sont également à vendre (pas cher).

Bonne journée à tous

ifibricolo
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 20
Date d'inscription : 21/02/2022

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Gelan Lun 18 Déc - 10:21

@fyl
@bernard74

Je pense qu'il faudrait avancer de concert pour qu'à la fin il n'y ai qu'une proposition de réalisation faisable par le plus grand nombre sans avoir des moyens techniques et financiers disproportionnés.

Les deux cartes d'alimentations sont très proches, celle de fyl offrant plus d'option mais étant moins « épurée ».

Concernant la carte ampli, le condensateur d'entré a une influence très sensible sur le résultat. Peut-être serait-il bien de laisser plusieurs options possibles.

Sur ma carte le condensateur ERO fourni avait un son dans le haut assez dur et sans trop de nuance.
Le PIO russe avait apporté une vraie douceur dans l'aigu et un son très fouillé même dans les graves, mais en leur faisant perdre de l'ampleur (effet de recul).

La mise en parallèle d'un MKP a apporté un vrai plus pour le registre grave sans modifier le reste du spectre.

De même le fait de passer le condensateur de sortie de 2200 à 4700 uf eu un impact très net sur la présence de grave.

La mise en parallèle d'un condensateur bain d'huile de 10 uf avec le condensateur de sortie semble apporter plus de détails en général (effet placebo?).
Par contre le fait d'avoir rajouter un condensateur MKP de 30 uf en parallèle sur le condensateur de sortie à lui apporté un vrai plus sur l'articulation et les timbres des graves.

Tout ça est très empirique … mais confirmé sur mon système d'écoute principal, pas dans mon atelier  Very Happy

L'alimentation avec une résistance (2x2,2 ohms 10 w parallèle) ou la self que j'ai utilisé donnaient le même résultat en matière de silence.

Je pense qu'il ne faudrait pas s'éloigner de la version proposée et rester dans quelque chose de simple et accessible.

Voila, voilà....

Je veux bien finir une sorte de maquette avec les cartes chinoises et l'alimentation forum bleu plus mes trucs d'améliorations et l'envoyer à qui il faut pour mesures et tests d'écoute pour que nous puissions avancer sur un JLH pil poil.
Gelan
Gelan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 190
Date d'inscription : 14/03/2023
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  lamouette Lun 18 Déc - 11:08

Bonjour
Je trouve les pcb de Bernard très bien conçus.
Il faut absolument opter pour le GERBER pour la fabrication de pcb , c'est le standard partout.

_________________
je suis pas pro moi!
lamouette
lamouette
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 7925
Date d'inscription : 08/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Gelan Lun 18 Déc - 11:22

@ la mouette : ce qu'il manque à mon avis c'est des portes fusible en entrée ou sortie sur la carte ou les deux... Quand j'étais mino, j’avais réalisé cet ampli en suivant un article de la revue LED et la carte avait un porte fusible, pratique pour le réglage du courant et rassurant pour les fausses manœuvres.

@Bernard : Pourquoi dans ton implantation mets tu deux cartes alimentations ? Une ne suffirait -t'elle pas pour les deux ampli Wink
Un transformateur double, ne serait il pas plus simple, plus économique et bien suffusant ?
Le résultat avec 5 x 10000 uf proposé par fyl semble excellent. Pourquoi de 22000 uf ?
Attention de ne pas avoir le complexe de la formule 1, ce que l'on fabrique c'est une deux chevaux... donc quelque chose de parfait mais de simple Very Happy


Dernière édition par Gelan le Lun 18 Déc - 11:29, édité 1 fois
Gelan
Gelan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 190
Date d'inscription : 14/03/2023
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  lamouette Lun 18 Déc - 11:28

il y a des portes fusibles dans la prise IEC du boitier, en tout cas c'est faisable.
Deux cartes d'alim, tu peux n'en mettre qu'une.

_________________
je suis pas pro moi!
lamouette
lamouette
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 7925
Date d'inscription : 08/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China - Page 5 Empty Re: Madeleine de Proust - JLH 1969 made in China

Message  Gelan Lun 18 Déc - 11:31

De façon collégiale, ce qui serait bien c'est de tirer une conclusion sur l'alimentation, en faire un prototype et puis passer à l'amplificateur.
Gelan
Gelan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 190
Date d'inscription : 14/03/2023
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum