S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

+25
Ha-Re
Selkie_boy
jaja75
Sernyl
Admin
Jeff-
Vincent massot
mftech
François HD
etmo
Bleu677
narshorn
Notepi
mastro
jimbee
lamouette
moonfly
padcost
tron_ic
Jesse
GG14
Jef
banzai
Ragnarsson
Vintage02
29 participants

Page 14 sur 25 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 19 ... 25  Suivant

Aller en bas

Pensez-vous qu'un câble S/pdif impacte le rendu sonore ?

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Vote_lcap53%S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Vote_rcap 53% 
[ 21 ]
S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Vote_lcap35%S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Vote_rcap 35% 
[ 14 ]
S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Vote_lcap12%S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Vote_rcap 12% 
[ 5 ]
 
Total des votes : 40
 
 
Sondage clos

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  lamouette Mar 6 Sep 2022 - 17:15

mastro a écrit:
lamouette a écrit:
narshorn a écrit:
La forme du signal SPDIF généré est au contraire parfaitement prédictible et définie, en codage, en amplitude, etc ...
... Et heureusement ! Razz
.
Non justement , elle varie selon les appareils qui la produisent.
et alors , la video de Jipihorn demontre très bien que qu'un cable terminé par son impédance caractéristique , ne provoque pas de reflexion
sur un cable long quelque soit la frequence des harmoniques max du signal d'entrée ....

le signal carré 1mhz du generateur Bf qui semble limité à 16mhz , presente un petit overshoot d'origine ,mais c'est pas un problème ...

il faut vraiment avoir rien compris pour affirmer que mes mesures sont incorrectes, elles ne visualisent aucune reflexion exactement comme sur la video du canadien ou de Jipihorn quand le cable est termniné par une impedance correcte !!!!

dans mes mesures , j'ai toujours respecté la norme Spdif , pour l'adaptation du cable spdif ...

je n'ai jamais partagé de mesure avec un CC ou une ouverture en bout de cable pour montrer des problemes de reflexions qui n'existe pas
sur une liaison Spdif en fonctionnement ....

dans la realité , les sortie des sources font 75 ohms , les entrées des dac font 75 ohms ,  les cables Spdif 75 ohms sont suffisamment proches de 75 ohm et l'impedance caracteristique des fiches rca classique ne modifie pas sensiblement l'impedance de la transmission spdif  ,
c'etait ça à l'origine le but de mes mesures ....

en gros , les reflexions dans les cable Spdif n'existent que dans des videos de cables ouvert en extremité de cable ,juste pour montrer l'existence de ce phénomène dans un cas extreme qui correspond à aucune réalité d'utilisation...
Là ça devient du * à force!
On voit très clairement que non!

la video de Jipihorn demontre très bien que qu'un cable terminé par son impédance caractéristique , ne provoque pas de reflexion
sur un cable long quelque soit la frequence des harmoniques max du signal d'entrée ....
oui et à 50ohms ça ne va plus, toujours d'après les vidéos.
D'où l'importance d'être sûr que le câble doit respecter l'impédance.
lamouette
lamouette
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 7657
Date d'inscription : 08/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  banzai Mar 6 Sep 2022 - 17:17

Jeff83 a écrit:
banzai a écrit:Bonjour,
Jeff83 a écrit:Or une fréquence de 1 MHz correspond à une longueur d'onde de 200 mètres, par conséquent je ne devrais pas voir de réflexion dans un câble de 3 mètres
juste une précision, sauf erreur de ma part 1Mhz = 300 mètres ( 299,80 plus exactement ) .Ce qui ne change rien à la démo bien évidement.

Pour les proverbes ou expressions  ( afin de pas laisser Tony seul dans l'affaire ) il y a : Autant vouloir expliquer les couleurs à un aveugle....

Sûr ce, @ plus dans le palladium......

Bonjour Banzai,

c # 3.10^8 m/s dans le vide.
Dans un coaxial 75 Ohms type KX6, # 2/3.c
Jipihorn en parle dans sa vidéo, les 2/3 de la vitesse de la lumière sont une moyenne couramment retenue.

Pour ce qui est des proverbes, en voici un attribué à Albert Einstein :

"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé"

Cordialement.

Ah oui, vu comme ça. Cool
banzai
banzai
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2714
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  banzai Mar 6 Sep 2022 - 17:25

lamouette a écrit:
Là ça devient du * à force!
On voit très clairement que non!

"la video de Jipihorn demontre très bien que qu'un cable terminé par son impédance caractéristique , ne provoque pas de reflexion
sur un cable long quelque soit la frequence des harmoniques max du signal d'entrée ...."
oui et à 50ohms ça ne va plus, toujours d'après les vidéos.
D'où l'importance d'être sûr que le câble doit respecter l'impédance.
Arrête ton char ben-hur ! ça fait des lustre que tu nous bassine avec ton histoire de coax de 75 Ohms qui fait des perturbations et qu'on te démontre que non, et là tu revient à la charge avec du 50 Ohms... relis tout le post on t'a déjà tout montré, tu es fatigant à la fin !

ps: pour mémoire cette liaison spdif ne transporte que des états de niveaux.... pas de signal analogique BF.
banzai
banzai
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2714
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  banzai Mar 6 Sep 2022 - 17:30

c'est comme quand tu nous bourres le mou avec tes histoires de d'écoute de DAC : personne n'écoute un DAC... on écoute l'étage de sortie analogique du DAC, faut bien se mettre ça dans la tête !  Oui pardon je sais ça fait mal, mais c'est comme ça !
banzai
banzai
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2714
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  padcost Mar 6 Sep 2022 - 17:36

mastro a écrit:
padcost a écrit:Je n'écoute pratiquement plus de musique que sur Qobuz, et un peu sur Youtube.

Je me suis quand même remis à comparer, à l'écoute, six cordons coaxiaux SPIDFF entre un transport CD et l'entrée coaxiale de mon système hifi.

Il y a bel et bien des différences – faibles ou importantes. Je le savais déjà, j'ai perdu mon temps.

Au passage, le son vendu par Qobuz est excellent, à mon avis...


je te rassure moi aussi j'entends des differences entres cables , en gros comme tout le monde ....

et je confirme aussi pour Qobuz ...

la difference est que je perds pas mon temps à faire des mesures , pour détecter l'origine des plus gros défauts ou qualités des systemes  , car
c'est la correlation des deux qui explique tout le bordel de la hifi ...
La corrélation mesure/écoute n'est pas indispensable.
Seule l'écoute est souveraine en l'espèce...

padcost
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 545
Date d'inscription : 14/08/2022

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  lamouette Mar 6 Sep 2022 - 17:46

A l'écoute je vais retenir une petite poignée de dacs selon ma conception de la fidélité. A la mesure il y en a des centaines.
lamouette
lamouette
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 7657
Date d'inscription : 08/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  narshorn Mar 6 Sep 2022 - 17:48

A partir d'un certain niveau de connaissances correctement assimilées,
pour un vrai passionné de technique audio, la corrélation mesures/écoute est indispensable.
Cool
.

_________________
« C’est parce que je me tenais sur les épaules des Géants que j’ai pu voir plus loin »   Isaac Newton
------- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] --------
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 6966
Date d'inscription : 13/11/2019
Localisation : Quelques part ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  narshorn Mar 6 Sep 2022 - 17:55

GG14 a écrit:A foutre à la poubelle, matos à rebuter

Parfaitement d'accord.

Lampizator a ses produits à vendre. Et faut bien vendre, avec tout l'argumentaire commercial qui va avec.
Personne n'est forcé d'acheter.

Les vraies connaissances "académiques", mises en pratique avec un protocole de test avéré, produisent le seul résultat non contestable et qu'il convient d'admettre.

Impédance de source = impédance de câble = impédance de récepteur,
avec test sur "vrai" signal SPDIF pris au cul des appareils puis comparé en bout de câble correctement terminé.

Donc pas un géné qui génère des carrés jusqu'à 1GHz, ... les carrés du SPDIF étant loin de contenir ces fréquences,
ça se voit parfaitement à l'arrondi des signaux, pour peu que la bande passante de l'oscilo soit suffisante.
Donc 10à 15 MHz pour un signal numérique dont la plus petite période est 2,8 MHz, ça suffit amplement.

Very Happy
.


Dernière édition par narshorn le Mar 6 Sep 2022 - 18:52, édité 2 fois

_________________
« C’est parce que je me tenais sur les épaules des Géants que j’ai pu voir plus loin »   Isaac Newton
------- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] --------
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 6966
Date d'inscription : 13/11/2019
Localisation : Quelques part ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  padcost Mar 6 Sep 2022 - 17:59

narshorn a écrit:A partir d'un certain niveau de connaissances correctement assimilées,
pour un vrai passionné de technique audio, la corrélation mesures/écoute est indispensable.
Cool
.
Indispensable pour qui ? Le fabricant, le technicien amateur-connaisseur, et même (un peu) pour quelqu'un comme moi malgré les apparences. Mais certainement pas pour l'écrasante majorité des mélomanes, audiophiles ou non qui ne sont pas pour autant des naïfs, crédules, croyants, et autres insultes qui leur sont réservées par une camarilla qui systématiquement a pris le pouvoir sur quasiment tous les forums... Crying or Very sad

padcost
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 545
Date d'inscription : 14/08/2022

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  lamouette Mar 6 Sep 2022 - 18:10

narshorn a écrit:
GG14 a écrit:A foutre à la poubelle, matos à rebuter

Parfaitement d'accord.

Lampizator a ses produits à vendre. Et faut bien vendre, avec tout l'argumentaire commercial qui va avec.

Les vraies connaissances "académiques", mises en pratique avec un protocole de test avéré, produisent le seul résultat non contestable et qu'il convient d'admettre.

Impédance de source = impédance de câble = impédance de récepteur,
avec test sur "vrai" signal SPDIF pris au cul des appareils puis comparé en bout de câble correctement terminé.

Donc pas un géné qui génère des carrés jusqu'à 1GHz, ... les carrés du SPDIF étant loin de contenir ces fréquences,
ça se voit parfaitement à l'arrondi des signaux, pour peu que la bande passante de l'oscilo soit suffisante.
Donc 10à 15 MHz pour un signal numérique dont la plus petite période est 2,8 MHz, ça suffit amplement.

Very Happy
.
C'est bien connu dans le monde entier, narshorn est bien plus compétant que Lampizator.
lamouette
lamouette
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 7657
Date d'inscription : 08/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  narshorn Mar 6 Sep 2022 - 18:13

padcost a écrit:
narshorn a écrit:A partir d'un certain niveau de connaissances correctement assimilées,
pour un vrai passionné de technique audio, la corrélation mesures/écoute est indispensable.
Cool
.
Indispensable pour qui ?
Indispensable pour comprendre toutes ces choses dont on parle en détail dans ce fil.

padcost a écrit:Le fabricant, le technicien amateur-connaisseur, et même (un peu) pour quelqu'un comme moi malgré les apparences. Mais certainement pas pour l'écrasante majorité des mélomanes, audiophiles ou non qui ne sont pas pour autant des naïfs, crédules, croyants, et autres insultes qui leur sont réservées par une camarilla qui systématiquement a pris le pouvoir sur quasiment tous les forums... Crying or Very sad
Sur ce fil, tu as un certain nombres d'avis corrects sur le sujet, qui ont été exprimés de diverses manières par des personnes de tous horizons, de tous âges, de tous profils, tous passionnés par les connaissances vraies sur le sujet.

Celui qui insulte toute la disponibilité et la rationalité de pensée de ces personnes, leur passion, leur témoignage étant celui qui s'oppose de manière abusive, répétitive et désespérée sans avoir compris les bases du sujet 'signal SPDIF'.

Au fond je le plains sincèrement. Mais je n'irai certainement pas lui donner la main quand il touchera le fond, lui s'étant montré bien trop détestable et obtus par ailleurs. Faut pas abuser quand même Laughing
.
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 6966
Date d'inscription : 13/11/2019
Localisation : Quelques part ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  Ragnarsson Mar 6 Sep 2022 - 18:40

lamouette a écrit:
narshorn a écrit:
GG14 a écrit:A foutre à la poubelle, matos à rebuter

Parfaitement d'accord.

Lampizator a ses produits à vendre. Et faut bien vendre, avec tout l'argumentaire commercial qui va avec.

Les vraies connaissances "académiques", mises en pratique avec un protocole de test avéré, produisent le seul résultat non contestable et qu'il convient d'admettre.

Impédance de source = impédance de câble = impédance de récepteur,
avec test sur "vrai" signal SPDIF pris au cul des appareils puis comparé en bout de câble correctement terminé.

Donc pas un géné qui génère des carrés jusqu'à 1GHz, ... les carrés du SPDIF étant loin de contenir ces fréquences,
ça se voit parfaitement à l'arrondi des signaux, pour peu que la bande passante de l'oscilo soit suffisante.
Donc 10à 15 MHz pour un signal numérique dont la plus petite période est 2,8 MHz, ça suffit amplement.

Very Happy
.
C'est bien connu dans le monde entier, narshorn est bien plus compétant que Lampizator.

Lui au moins il soude les composants correctement pas comme les horreurs électroniques de Lampizator.

_________________
Greg Timbers:
« I don't think it is possible to make a truly High Fidelity loudspeaker using a single driver.
All designs require and deserve full Anechoic and other types of measurements.
A good ported system has excellent bass properties. It is true that a sealed system is theoretically faster since it is second order rather than 4th order. However, if you apply electronic correction (boost) to a sealed system, you may end up with the same 4th order system with a bunch less headroom. »
Marianne Williamson: 
« rien ne vous contrôle excepté vos croyances »

Ragnarsson
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1336
Date d'inscription : 09/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  François HD Mar 6 Sep 2022 - 18:44

padcost a écrit:
narshorn a écrit:A partir d'un certain niveau de connaissances correctement assimilées,
pour un vrai passionné de technique audio, la corrélation mesures/écoute est indispensable.
Cool
.
Indispensable pour qui ? Le fabricant, le technicien amateur-connaisseur, et même (un peu) pour quelqu'un comme moi malgré les apparences. Mais certainement pas pour l'écrasante majorité des mélomanes, audiophiles ou non qui ne sont pas pour autant des naïfs, crédules, croyants, et autres insultes qui leur sont réservées par une camarilla qui systématiquement a pris le pouvoir sur quasiment tous les forums... Crying or Very sad

Mais non, mais non. Où vas-tu chercher ça? C'est juste pour savoir, en cas de désaccord, si tu dois consulter un ORL ou un psychiatre... Very Happy

Cordialement,
François.

_________________
Pataélectronique et menuiserie éléphantesque.
Diplômes : a le Bach (en disques seulement).

François HD
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 376
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  lechat Mar 6 Sep 2022 - 18:45

"L'ignorance vaut mieux qu'un savoir affecté. Le mal qu'on dit d'autrui ne produit que du mal."

Il y en a quand même qui savent écrire !


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] cordialement
lechat
lechat
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 160
Date d'inscription : 03/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  Jeff- Mar 6 Sep 2022 - 18:51

Re,
narshorn a écrit:Les vraies connaissances "académiques", mises en pratique avec un protocole de test avéré, produisent le seul résultat non contestable et qu'il convient d'admettre.

Impédance de source = impédance de câble = impédance de récepteur,
avec test sur "vrai" signal SPDIF pris au cul des appareils puis comparé en bout de câble correctement terminé.

Donc pas un géné qui génère des carrés jusqu'à 1GHz, ... les carrés du SPDIF étant loin de contenir ces fréquences,
ça se voit parfaitement à l'arrondi des signaux, pour peu que la bande passante de l'oscilo soit suffisante.
Donc 10à 15 MHz pour un signal numérique dont la plus petite période est 2,8 MHz, ça suffit amplement.
Pour aider un peu plus à la compréhension, en PJ une petite appli Excel basée sur la formulation de la répartition spectrale d'un signal rectangulaire,
d'amplitude  unitaire et de rapport cyclique (taux de remplissage) ζ/T

En faisant varier ce rapport cyclique on constate que :

- S'il est de 50%, ce qui semble être le cas du signal S/PDIF au regard des mesures de mastro, l'on a que des harmoniques impaires,
l'amplitude de l'harmonique 3 représentant 20% de la fondamentale les autres allant en décroissant.

- S'il est de 20%, cas de Jipihorn, l'amplitude de l'harmonique 3 représentant 50% de la fondamentale
et les harmoniques suivantes sont elles aussi en proportion plus importante.

- Si l'on prend 4%, les 50% de la fondamentale sont atteints par l'harmonique 15, les précédantes étant supérieures à 50%

Moralité, plus une impulsion est brève plus elle génèrera d'harmoniques de rang élevé et d'amplitude importante.

Remarques :

- chaque passage par zéro représente un déphasage de n Pi ( n = 1, 2, 3, …)
- La répartition spectrale d'un signal rectangulaire tel que défini est indépendante du bit rate.

Cela n'apporte peut être rien de bien intéressant sur la norme S/PDIF mais permet pour le moins de mieux appréhender pourquoi il y a, ou non,
signal réfléchi par le numérique à contrario d'un régime sinusoïdal.

Cordialement.
Fichiers joints
S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Attachment
Spectre SPDIF-Bleu.xlsx Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(15 Ko) Téléchargé 4 fois
Jeff-
Jeff-
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 713
Date d'inscription : 31/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  lamouette Mar 6 Sep 2022 - 19:04

Ragnarsson a écrit:
lamouette a écrit:
narshorn a écrit:
GG14 a écrit:A foutre à la poubelle, matos à rebuter
Parfaitement d'accord.

Lampizator a ses produits à vendre. Et faut bien vendre, avec tout l'argumentaire commercial qui va avec.

Les vraies connaissances "académiques", mises en pratique avec un protocole de test avéré, produisent le seul résultat non contestable et qu'il convient d'admettre.

Impédance de source = impédance de câble = impédance de récepteur,
avec test sur "vrai" signal SPDIF pris au cul des appareils puis comparé en bout de câble correctement terminé.

Donc pas un géné qui génère des carrés jusqu'à 1GHz, ... les carrés du SPDIF étant loin de contenir ces fréquences,
ça se voit parfaitement à l'arrondi des signaux, pour peu que la bande passante de l'oscilo soit suffisante.
Donc 10à 15 MHz pour un signal numérique dont la plus petite période est 2,8 MHz, ça suffit amplement.
C'est bien connu dans le monde entier, narshorn est bien plus compétant que Lampizator.

Lui au moins il soude les composants correctement pas comme les horreurs électroniques de Lampizator.
C'est sûr, du vrai travail de cochon dirent les langues de p* Smile

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
lamouette
lamouette
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 7657
Date d'inscription : 08/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  narshorn Mar 6 Sep 2022 - 19:07

Jeff83 a écrit:
narshorn a écrit:Les vraies connaissances "académiques", mises en pratique avec un protocole de test avéré, produisent le seul résultat non contestable et qu'il convient d'admettre.

Impédance de source = impédance de câble = impédance de récepteur,
avec test sur "vrai" signal SPDIF pris au cul des appareils puis comparé en bout de câble correctement terminé.

Donc pas un géné qui génère des carrés jusqu'à 1GHz, ... les carrés du SPDIF étant loin de contenir ces fréquences,
ça se voit parfaitement à l'arrondi des signaux, pour peu que la bande passante de l'oscilo soit suffisante.
Donc 10à 15 MHz pour un signal numérique dont la plus petite période est 2,8 MHz, ça suffit amplement.
Pour aider un peu plus à la compréhension, en PJ une petite appli Excel basée sur la formulation de la répartition spectrale d'un signal rectangulaire,
d'amplitude  unitaire et de rapport cyclique (taux de remplissage) ζ/T

En faisant varier ce rapport cyclique on constate que :

- S'il est de 50%, ce qui semble être le cas du signal S/PDIF au regard des mesures de mastro, l'on a que des harmoniques impaires,
l'amplitude de l'harmonique 3 représentant 20% de la fondamentale les autres allant en décroissant.

- S'il est de 20%, cas de Jipihorn, l'amplitude de l'harmonique 3 représentant 50% de la fondamentale
et les harmoniques suivantes sont elles aussi en proportion plus importante.

- Si l'on prend 4%, les 50% de la fondamentale sont atteints par l'harmonique 15, les précédantes étant supérieures à 50%

Moralité, plus une impulsion est brève plus elle génèrera d'harmoniques de rang élevé et d'amplitude importante.

Exactement Jeff. Si on regarde le contenu harmonique d'un signal SPDIF de sortie de lecteur, il est loin d'atteindre le GHz.
Le temps de montée d'un front est important, idem pour la plus petite période signal qui correspond au signal d'horloge.
Le contenu harmonique du carré est bien plus "pauvre" (temps de montée lent et arrondi du premier coin du carré, typiques) que celui d'un géné comme celui de Jipi (1GHz ?).

C'est cela que la mouette n'a pas compris. Déjà à la base il faudrait commencer par là.

Jeff83 a écrit:- chaque passage par zéro représente un déphasage de n Pi ( n = 1, 2, 3, …)
- La répartition spectrale d'un signal rectangulaire tel que défini est indépendante du bit rate.

Cela n'apporte peut être rien de bien intéressant sur la norme S/PDIF mais permet pour le moins de mieux appréhender pourquoi il y a, ou non,
signal réfléchi par le numérique à contrario d'un régime sinusoïdal.
Cool
Je l'ai déjà dit plusieurs fois : le raisonnement analogique n'est d'aucun secours pour appréhender la nature et le fonctionnement d'un signal SPDIF ... Cool

Crdt.

_________________
« C’est parce que je me tenais sur les épaules des Géants que j’ai pu voir plus loin »   Isaac Newton
------- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] --------
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 6966
Date d'inscription : 13/11/2019
Localisation : Quelques part ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  lamouette Mar 6 Sep 2022 - 19:12

narshorn a écrit:
Jeff83 a écrit:
narshorn a écrit:

Les vraies connaissances "académiques", mises en pratique avec un protocole de test avéré, produisent le seul résultat non contestable et qu'il convient d'admettre.

Impédance de source = impédance de câble = impédance de récepteur,
avec test sur "vrai" signal SPDIF pris au cul des appareils puis comparé en bout de câble correctement terminé.

Donc pas un géné qui génère des carrés jusqu'à 1GHz, ... les carrés du SPDIF étant loin de contenir ces fréquences,
ça se voit parfaitement à l'arrondi des signaux, pour peu que la bande passante de l'oscilo soit suffisante.
Donc 10à 15 MHz pour un signal numérique dont la plus petite période est 2,8 MHz, ça suffit amplement.

Re,

Pour aider un peu plus à la compréhension, en PJ une petite appli Excel basée sur la formulation de la répartition spectrale d'un signal rectangulaire,
d'amplitude  unitaire et de rapport cyclique (taux de remplissage) ζ/T

En faisant varier ce rapport cyclique on constate que :

- S'il est de 50%, ce qui semble être le cas du signal S/PDIF au regard des mesures de mastro, l'on a que des harmoniques impaires,
l'amplitude de l'harmonique 3 représentant 20% de la fondamentale les autres allant en décroissant.

- S'il est de 20%, cas de Jipihorn, l'amplitude de l'harmonique 3 représentant 50% de la fondamentale
et les harmoniques suivantes sont elles aussi en proportion plus importante.

- Si l'on prend 4%, les 50% de la fondamentale sont atteints par l'harmonique 15, les précédantes étant supérieures à 50%

Moralité, plus une impulsion est brève plus elle génèrera d'harmoniques de rang élevé et d'amplitude importante.

Exactement Jeff. Si on regarde le contenu harmonique d'un signal SPDIF de sortie de lecteur, il est loin d'atteindre le GHz.
Le temps de montée d'un front est important, idem pour la plus petite période signal qui correspond au signal d'horloge.
Le contenu harmonique du carré est bien plus "pauvre" (temps de montée lent et arrondi du premier coin du carré, typiques) que celui d'un géné comme celui de Jipi (1GHz ?).

C'est cela que la mouette n'a pas compris. Déjà à la base il faudrait commencer par là.

Jeff83 a écrit:Remarques :

- chaque passage par zéro représente un déphasage de n Pi ( n = 1, 2, 3, …)
- La répartition spectrale d'un signal rectangulaire tel que défini est indépendante du bit rate.

Cela n'apporte peut être rien de bien intéressant sur la norme S/PDIF mais permet pour le moins de mieux appréhender pourquoi il y a, ou non,
signal réfléchi par le numérique à contrario d'un régime sinusoïdal.

Cordialement.
Cool
Je l'ai déjà dit plusieurs fois : le raisonnement analogique n'est d'aucun secours pour appréhender la nature et le fonctionnement d'un signal SPDIF ... Cool

Crdt.
Tu peux répéter éternellement ce que tout le monde sait , tu te fatigues pour rien.
C'est ça prendre les gens pour des cons, c'est comme si je répétais sans arrêt que deux et trois font cinq , pensant que les gens ne le savent pas. J'aurais l'impression d'être intelligent alors que je suis une terrible andouille.
lamouette
lamouette
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 7657
Date d'inscription : 08/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  narshorn Mar 6 Sep 2022 - 19:25

Si on regarde le contenu harmonique d'un signal SPDIF de sortie de lecteur, il est loin d'atteindre le GHz.
Le temps de montée d'un front est important, idem pour la plus petite période signal qui correspond au signal d'horloge.
Le contenu harmonique du carré est bien plus "pauvre" (temps de montée lent et arrondi du premier coin du carré, typiques)
que celui d'un géné comme celui de Jipi (1GHz ?).
Capice ? Razz

Si oui alors il faut passer à l'étape "conditions précises dans lesquelles obtenir des réflexions".
Si on n'en a pas vu sur les exemples réalisés par mastro, cela n'a rien à voir avec la bande passante limitée de son oscilo.
Là aussi il faudrait que tu en réalises les vraies raisons. Et pour le moment, ça semble pas gagné.

Tu ne pourras dire que tu n'es pas une terrible andouille que si tu prouves avoir compris les bases et le domaine d'application de ce dont on parle.
Sinon tu serais alors une vrai andouille de refuser de comprendre, pour de vrai, si il était prouvé que tu en avais les capacités.
.

_________________
« C’est parce que je me tenais sur les épaules des Géants que j’ai pu voir plus loin »   Isaac Newton
------- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] --------
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 6966
Date d'inscription : 13/11/2019
Localisation : Quelques part ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  François HD Mar 6 Sep 2022 - 19:46

Pour obtenir des réflexions?

Il suffit de lancer un sujet... Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

PS : le géné était BF, je crois. (Jipi le dit : à contrôler).

_________________
Pataélectronique et menuiserie éléphantesque.
Diplômes : a le Bach (en disques seulement).

François HD
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 376
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  lamouette Mar 6 Sep 2022 - 19:49

François HD a écrit:Pour obtenir des réflexions?

Il suffit de lancer un sujet... Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

PS : le géné était BF, je crois. (Jipi le dit : à contrôler).
tout à fait à 34:20 "un simple générateur BF"
mais là François c'est pas sympa , tu casses tout l'argumentaire de mastro Smile
t'inquiètes, narshorn va bien trouver un truc pour rattraper le coup Smile
mais il n'aurait pas dit ? : "C'est cela que la mouette n'a pas compris. Déjà à la base il faudrait commencer par là."
lamouette
lamouette
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 7657
Date d'inscription : 08/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  mastro Mar 6 Sep 2022 - 20:02

padcost a écrit:
mastro a écrit:
padcost a écrit:Je n'écoute pratiquement plus de musique que sur Qobuz, et un peu sur Youtube.

Je me suis quand même remis à comparer, à l'écoute, six cordons coaxiaux SPIDFF entre un transport CD et l'entrée coaxiale de mon système hifi.

Il y a bel et bien des différences – faibles ou importantes. Je le savais déjà, j'ai perdu mon temps.

Au passage, le son vendu par Qobuz est excellent, à mon avis...


je te rassure moi aussi j'entends des differences entres cables , en gros comme tout le monde ....

et je confirme aussi pour Qobuz ...

la difference est que je perds pas mon temps à faire des mesures , pour détecter l'origine des plus gros défauts ou qualités des systemes  , car
c'est la correlation des deux qui explique tout le bordel de la hifi ...
La corrélation mesure/écoute n'est pas indispensable.
Seule l'écoute est souveraine en l'espèce...


c'est ce que tu crois , sans avoir la connaissance de 20 ans d’expériences des mesures de très nombreux systèmes ...

si tu preferes ton café expresso avec 10 sucres , je vais pas te le reprocher , mais je sais à l'avance que tu détestes un café avec une dose normale de sucre ...

la hifi c'est presque pareil , la majorité des audiophiles n'ont pas conscience qu'ils se sont habitués à écouter une reproduction sonore très trafiquée avec de très nombreux défauts qui flattent leurs l'oreilles , mais pas forcement celles des voisins ou des visiteurs ...


c'est aussi flagrants aux mesures pour ceux qui maîtrisent ce domaine que de compter des sucres ...   lol


Dernière édition par mastro le Mar 6 Sep 2022 - 20:04, édité 1 fois

mastro
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2515
Date d'inscription : 20/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  narshorn Mar 6 Sep 2022 - 20:03

Un espresso bien serré, sans sucre pour moi ... merci Razz

EDIT : un exemple de "simple géné BF",

Le HAMEG HM8131-2, un générateur de fonctions de bonne facture peu onéreux
plage de fréquence comprise entre 10 mHz et 15 MHz (oui, milli-Hertz à Méga-Hertz, vous avez bien lu)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On peut raisonnablement penser que celui de Jipi est fortement similaire Wink

Eh oui ...
.


Dernière édition par narshorn le Mar 6 Sep 2022 - 20:21, édité 1 fois

_________________
« C’est parce que je me tenais sur les épaules des Géants que j’ai pu voir plus loin »   Isaac Newton
------- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] --------
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 6966
Date d'inscription : 13/11/2019
Localisation : Quelques part ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  lamouette Mar 6 Sep 2022 - 20:17

Jeff83 a écrit:Re,
narshorn a écrit:Les vraies connaissances "académiques", mises en pratique avec un protocole de test avéré, produisent le seul résultat non contestable et qu'il convient d'admettre.

Impédance de source = impédance de câble = impédance de récepteur,
avec test sur "vrai" signal SPDIF pris au cul des appareils puis comparé en bout de câble correctement terminé.

Donc pas un géné qui génère des carrés jusqu'à 1GHz, ... les carrés du SPDIF étant loin de contenir ces fréquences,
ça se voit parfaitement à l'arrondi des signaux, pour peu que la bande passante de l'oscilo soit suffisante.
Donc 10à 15 MHz pour un signal numérique dont la plus petite période est 2,8 MHz, ça suffit amplement.
Pour aider un peu plus à la compréhension, en PJ une petite appli Excel basée sur la formulation de la répartition spectrale d'un signal rectangulaire,
d'amplitude  unitaire et de rapport cyclique (taux de remplissage) ζ/T

En faisant varier ce rapport cyclique on constate que :

- S'il est de 50%, ce qui semble être le cas du signal S/PDIF au regard des mesures de mastro, l'on a que des harmoniques impaires,
l'amplitude de l'harmonique 3 représentant 20% de la fondamentale les autres allant en décroissant.

- S'il est de 20%, cas de Jipihorn, l'amplitude de l'harmonique 3 représentant 50% de la fondamentale
et les harmoniques suivantes sont elles aussi en proportion plus importante.

- Si l'on prend 4%, les 50% de la fondamentale sont atteints par l'harmonique 15, les précédantes étant supérieures à 50%

Moralité, plus une impulsion est brève plus elle génèrera d'harmoniques de rang élevé et d'amplitude importante.

Remarques :

- chaque passage par zéro représente un déphasage de n Pi ( n = 1, 2, 3, …)
- La répartition spectrale d'un signal rectangulaire tel que défini est indépendante du bit rate.

Cela n'apporte peut être rien de bien intéressant sur la norme S/PDIF mais permet pour le moins de mieux appréhender pourquoi il y a, ou non,
signal réfléchi par le numérique à contrario d'un régime sinusoïdal.

Cordialement.
Maintenant jef j'ai bien peur qu'il faille continuer l'explication car ce canadien utilise des rapports cycliques de 50% et obtient toujours des reflexions en reglant le potentiomètre en dehors de l'impédance caracteristique.
Cales toi à 17:30 pour vérifier l'état des signaux puis à 19:45 pour la suite, charge à 50 ohms sur le câble 75 ohms et potentiomètre. Il y a bien des reflexions.
lamouette
lamouette
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 7657
Date d'inscription : 08/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  narshorn Mar 6 Sep 2022 - 20:25

Désolé c'est du bullshit total.

Jaja75 l'avait déjà dit, les conditions de tests de la video n'ont rien à voir avec notre cas signal SPDIF produit par un géné 75 ohm, la charge du récepteur 75 ohm et on teste un câble de 75 ohm. Et alternativement, un câble de 50 ohm qui rentre tout juste dans la norme. Ce sont eux qui ont raison. GG14 a fait le même test avec son oscilo, verdict identique.
.

_________________
« C’est parce que je me tenais sur les épaules des Géants que j’ai pu voir plus loin »   Isaac Newton
------- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] --------
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 6966
Date d'inscription : 13/11/2019
Localisation : Quelques part ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  lamouette Mar 6 Sep 2022 - 20:27

c'est à jef que je parle et et je parle de reflexions dans ces conditions.
J'oubliais tu es aussi plus compétent que ce monsieur et que Lampizator aussi, pardon.
lamouette
lamouette
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 7657
Date d'inscription : 08/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  narshorn Mar 6 Sep 2022 - 20:30

Désolé, rien n'est convaincant dans tes exemples ... Razz
... Avec, tu montres juste que tu n'as rien compris.

Dans notre cas d'une liaison SPDIF entre une sortie de lecteur CD/DVD et un DAC, avec un câble 75 ohm, il n'y a aucune réflexion, Z gen = Z cable = Z load.

Crying or Very sad
.
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 6966
Date d'inscription : 13/11/2019
Localisation : Quelques part ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  etmo Mar 6 Sep 2022 - 20:48

narshorn a écrit:Désolé c'est du bullshit total.

Jaja75 l'avait déjà dit, les conditions de tests de la video n'ont rien à voir avec notre cas signal SPDIF produit par un géné 75 ohm, la charge du récepteur 75 ohm et on teste un câble de 75 ohm. Et alternativement, un câble de 50 ohm qui rentre tout juste dans la norme. Ce sont eux qui ont raison. GG14 a fait le même test avec son oscilo, verdict identique.
.
Je comprends pas trop vous cherchez à démontrer à des * que le la terre est bien ronde si j'ai tout compris?

Mais vous savez que c'est inutile aucun des arguments sensés partagés par tout les ingénieurs en électronique ne pourront faire changer un * car il n'y a pas d'autres mots pour définir ce type de comportement.

Comme déjà dit le problème n'est pas technique, il est ailleurs et c'est bien plus cela qu'il faut dénoncer et dire les mots qui fâche.

Comme Thomas Pesquet, je trouve cela de plus en plus insupportable c'est pseudo scientifique de * avec lequel il faut se justifier d'évidences scientifiques ou techniques.

Franchement ras le bol. On pourrait dépenser notre énergie à autre chose que de discuter avec ce genre de personne. Si il ne veulent pas comprendre qu'ils dégagent cela nous fera des vacances.

_________________
"Ne soutiens jamais par colère quelque fait que ce soit, surtout s'il est douteux : La raison vainement t'offrira sa lumière, lorsque la passion te fermera les yeux." Denys Caton

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
etmo
etmo
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3689
Date d'inscription : 26/07/2021

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  etmo Mar 6 Sep 2022 - 20:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le même type de comportement qui franchement est insupportable.

Que la modération ne fasse rien commence à remettre en cause tout participation au forum.


_________________
"Ne soutiens jamais par colère quelque fait que ce soit, surtout s'il est douteux : La raison vainement t'offrira sa lumière, lorsque la passion te fermera les yeux." Denys Caton

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
etmo
etmo
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3689
Date d'inscription : 26/07/2021

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  mastro Mar 6 Sep 2022 - 21:00

narshorn a écrit:Désolé c'est du bullshit total.

Jaja75 l'avait déjà dit, les conditions de tests de la video n'ont rien à voir avec notre cas signal SPDIF produit par un géné 75 ohm, la charge du récepteur 75 ohm et on teste un câble de 75 ohm. Et alternativement, un câble de 50 ohm qui rentre tout juste dans la norme. Ce sont eux qui ont raison. GG14 a fait le même test avec son oscilo, verdict identique.
.
oui et le seul à contester tout en bloc est soit disant équipé d'un oscillo très performant  et de sources Spdifs aux front montants ultra rapides , mais curieusement , il ne partage aucune mesure personnelle qui argumenterait beaucoup plus sérieusement ses affirmations considérées comme très douteuses par ceux qui maîtrisent parfaitement ce domaine depuis des dizaines d'années .....

moi , franchement je commence à douter qu'il sache utiliser correctement un oscilloscope ????

pourquoi insiste t'il autant à montrer des mesures très pourries du net alors qu'il pourraient partager des très bonnes mesures qui argumenteraient parfaitement ses propos de genie de l’électronique dévoilés encore dernièrement avec les problèmes de phase des Lpad  ....
mieux vaut encore en rire , car après tout les propos techniques ridicules ne semblent déranger que le club des "techniciens" , car pour les autres , tous les propos se valent , personne n'a tort ni raison , comme si tout etait purement subjectif   .   Lol ...........


Dernière édition par mastro le Mar 6 Sep 2022 - 21:06, édité 1 fois

mastro
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2515
Date d'inscription : 20/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  Notepi Mar 6 Sep 2022 - 21:04

Je ne comprends pas pourquoi la discussion s'éternise.
La norme dit 75 Ohms.
Il existe des câbles 75 Ohms.
Donc sur du S/PDIF, on utilise du 75 Ohms et rien d'autre. (et pour bien faire en BNC)
C'est si compliqué que ça ?

Maintenant si la discussion consiste a essayer de démontrer que les fabricants qui font n'importe quoi sur les impédances ont raison de le faire, annoncez la couleur dans le titre de la discussion.
Là, ce sera sans moi.
Notepi
Notepi
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 4533
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 66
Localisation : 63200

http://petoindominique.fr

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  mastro Mar 6 Sep 2022 - 21:14

GG14 a écrit:A foutre à la poubelle, matos à rebuter
il est évident que c'est une strategie de pur marketing que de montrer des signaux tout pourris pour justifier des tweaks miraculeux  ....

c'est honteux ...

mastro
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2515
Date d'inscription : 20/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  Vintage02 Mar 6 Sep 2022 - 21:34

narshorn a écrit:Z gen = Z cable = Z load.
ça c'est la théorie... êtes vous certain que c'est systématiquement le cas dans toutes les configurations possibles utilisées aujourd'hui ?...

De plus vous ne montrez aucune mesure... forcément sans oscilloscope !!... alors vous parlez sur les mesures des autres,  ce qui est reproché à Lamouette !!... Étonnant vous ne trouvez pas ? ?..

Il serait donc respectueux d'accepter les avis d'autrui qui ne sont pas moins valables que le vôtre....mais il semblerait que cela soit assez compliqué pour vous de le faire.


Dernière édition par Vintage02 le Mar 6 Sep 2022 - 21:35, édité 1 fois

_________________
"Être vieux c'est avoir oublié qu'on a été enfant et ne plus savoir s'amuser avec pas grand chose"
Vintage02
Vintage02
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 4479
Date d'inscription : 04/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  lamouette Mar 6 Sep 2022 - 21:35

signaux tout pourris
ils ressemblent à ceux de ton CD Phillips, mais quand même meilleurs,  à jeter aussi Smile
lamouette
lamouette
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 7657
Date d'inscription : 08/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  narshorn Mar 6 Sep 2022 - 21:55

Sauf que les mesures des autres, elles sont justes...
Elles confirment que la théorie passe très bien en pratique malgré des composants imparfaits... Et même avec une Z câble desadaptee à la limite de la norme,... Emmerdant, n'est ce pas ?
Et elles sont où, les mesures de Vintage et Lamouette qui confirment que Etmo, jaj75,  mastro, Jeff83 et moi-même sommes dans l'erreur la plus totale ???
.

_________________
« C’est parce que je me tenais sur les épaules des Géants que j’ai pu voir plus loin »   Isaac Newton
------- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] --------
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 6966
Date d'inscription : 13/11/2019
Localisation : Quelques part ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  mastro Mar 6 Sep 2022 - 21:55

c'est sur que j'ai pas le materiel de mesures très sophistiqué de Jipihorn ou du canadien  , neanmoins j'arrive quand même à visualiser tres correctement les problemes de reflexions sur un coax 75 ohms de 7m cablé en sortie spdif du lecteur DVD H&B :

1) sans aucune charge de terminaison en bout de coax :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

2) avec un court circuit en bout de cable coax  :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

mastro
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2515
Date d'inscription : 20/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  tron_ic Mar 6 Sep 2022 - 22:01

Bonsoir à tous,

Juste un petit message pour rappeler que dans une discussion personne n'est obligé de convaincre ni même de se justifier.

Comme chacun le sais c'est très bien de s'exprimer, de participer et donner ses différents avis et point de vues.

Maintenant nul besoin me semble t'il de se répéter encore et encore ...

Mais bon, je dit ça, je dit rien...

Salutations. Tony

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
Le Blog audio de Tony
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 4480
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland VD

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  Vintage02 Mar 6 Sep 2022 - 22:02

Notepi a écrit:Je ne comprends pas pourquoi la discussion s'éternise.
La norme dit 75 Ohms.
Il existe des câbles 75 Ohms.
Donc sur du S/PDIF, on utilise du 75 Ohms et rien d'autre. (et pour bien faire en BNC)
C'est si compliqué que ça ?

Maintenant si la discussion consiste a essayer de démontrer que les fabricants qui font n'importe quoi sur les impédances ont raison de le faire, annoncez la couleur dans le titre de la discussion.
Là, ce sera sans moi.
Dominique,  le soucis n'est pas le sujet de la discussion,  mais juste le fait que vous et quelques autres soyez sur ce forum... cela vient encore d'être écrit. Et voyez vous la modération ne fait rien pour nous réduire au silence...

Ensuite,  nous sommes d'accord qu'il faut un câble 75 ohms pour les liaisons SPdif... mais en pratique est-ce que tout est toujours parfait ?... je pense que la discussion en est là...

_________________
"Être vieux c'est avoir oublié qu'on a été enfant et ne plus savoir s'amuser avec pas grand chose"
Vintage02
Vintage02
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 4479
Date d'inscription : 04/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  Vintage02 Mar 6 Sep 2022 - 22:10

narshorn a écrit:Sauf que les mesures des autres, elles sont justes...
Elles confirment que la théorie passe très bien en pratique malgré des composants imparfaits... Et même avec une Z câble desadaptee à la limite de la norme,... Emmerdant, n'est ce pas ?
Et elles sont où, les mesures de Vintage et Lamouette qui confirment que Etmo, jaj75,  mastro, Jeff83 et moi-même sommes dans l'erreur la plus totale ???
.
Déjà vous ne pouvez prouver que les mesures présentées par le Canadien sont fausses ou moins valables que celles que vous mettez en avant,  ayez au moins cette honnêteté intellectuelle...

Ensuite plutôt que de réclamer des mesures que vous êtes incapable de faire,  achetez vous un oscilloscope,  apprenez à vous en servir et après on en discute... *

De plus je pense qu'il n'y a que Mastro qui a publié des mesures et je l'en remercie.

Jeff83 et Jaja75 ont donné des informations intéressantes que je ne remets pas en cause.
Vintage02
Vintage02
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 4479
Date d'inscription : 04/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1) - Page 14 Empty Re: S/PDIF mise en œuvre parfaite ou pas ? (partie 1)

Message  lamouette Mar 6 Sep 2022 - 22:17

mastro a écrit:c'est sur que j'ai pas le materiel de mesures très sophistiqué de Jipihorn ou du canadien  , neanmoins j'arrive quand même à visualiser tres correctement les problemes de reflexions sur un coax 75 ohms de 7m cablé en sortie spdif du lecteur DVD H&B :

1) sans aucune charge de terminaison en bout de coax :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

2) avec un court circuit en bout de cable coax  :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
soit mais c'est quand même très limite, on a peine à voir l'épaulement causé par le câble ouvert alors que c'est très net dans la vidéo de jipi et du canadien.
Je pense que tout simplement on ne peut même pas voir la désadaptation d'impédance à 50 ohms.
Chacun a le matériel qu'il a , ce n'est pas un reproche mais là c'est insuffisant.

_________________
je suis pas pro moi!
lamouette
lamouette
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 7657
Date d'inscription : 08/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 25 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 19 ... 25  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum