Le système Quadri en sous-sol de Luis

+4
Gilles
Charles
maxitonus
luiscrepy
8 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  luiscrepy Dim 8 Déc 2019 - 19:22

Bonsoir,

Ayant commencé à parler de mon système sur un autre fil, je réponds à une grande quantité de questions posées par maxitonus sur ce nouveau sujet afin de ne pas éloigner l'attention du sujet que j'ai commencé à polluer.

maxitonus a écrit:
maxitonus a écrit:@luiscrepy= Voici quelques remarques:
Résultats absolument remarquables de cohérence globale, tout se tient, ce qui témoigne d'une mise au point méthodique et attentive, comprenant tous les aspects, y compris positionnements et traitement de la pièce d'écoute. Un grand BRAVO ! Nous allons avoir beaucoup a échanger dans l'avenir , de nos expériences respectives!
Tu représentes un cas d'école qui peut servir à beaucoup d'audiophiles encore "ancrés" dans des croyances surannées et purement subjectives, et négligeant les avancées assez récentes de la technologie audio, notemment en matière de cohérence temporelle. Quelques "questions" complémentaires:

1 Distances des enceintes aux murs arrière et latéraux. écartement des petites enceintes en m, distance au point d'écoute? en triangle? angle approx de "toe-in" des petites enceintes? distance entre HP sub et mur arrière?
Je ferai un plan de ma pièce dédiée

Je suis étonné  -  que le MEUBLE central ne gêne pas la composition du champ de pression..je l'aimerais plus petit et discret, plus bas, plus reculé par rapport aux petites enceintes.
Il s'agit de deux commodes écartées de la largeur du moniteur vidéo. Il y a vraisemblablement un effet mesurable mais je ne m'en suis jamais inquiété parce qu'un meuble est nécessaire à cet endroit et ces 2 commodes m'ont été données par mon premier patron aujourd'hui décédé. Elles sont collées au mur

                     -  de la distance latérale entre HP graves et petites enceintes, qui crée de la directivité horizontale .
Ce positionnement du grave est le résultat de la recherche méthodique de la courbe de réponse la moins accidentée dans la zone de fréquences qu'il aura à reproduire, 110 - 250 Hz. Aucun problème de directivité ne m'a inquiété à ces fréquences.


2 Nous dire un mot en très gros, du traitement de salle. Points essentiels traités.sans entrer dans le détail)
Je n'ai traité que les "répliques" de l'impulsion entre 0 et 15 ms c'est à dire les réflexions spéculaires du tweeter et un peu du médium au plafond. Au plafond avec deux pièges DIY en carton alvéolaire de 10 mm de 60 cm x 120 cm garnis de laine de mouton. Aux murs et sur les portes d'armoire de la mousse acoustique et au sol tapis lourd + petits tapis à mèches longues

3 Type d'enceintes?, et drivers employés?.Rendement des drivers en dBSPL/W/m?
Sub : montage isobaric avec grand volume clos entre les 2 HP. HP interne débouchant sur un volume de 120 litres environ chargé par un évent de 100 mm de diamètre et 200 mm de long. Les HP sont des SPH390TC Monacor double bobine. Chacune des 8 bobines a son propre ampli.
Grave : montage clos volontairement sous-dimensionné pour avoir un Qt élevé. 8 HP de 17 cm bas de gamme  sont utilisés (4 de chaque côté) 4 Sony saladier plastique récupérés sur des enceintes bibliothèque et 4 Sphynx achetés chez Conrad.
Médium : 2 x 2 HM130GO Audax en clos. Hauts parleurs HDG très musicaux achetés il y a 25 ans et que j’aime beaucoup.
Aigu : DT254 Monacor dôme soie 25 mm.
Il y a un tableau dans mon pdf de 12 pages aves les valeurs T&S que j’ai mesurées moi-même


Type d'amplis pour les 4 voies?, puissance par voie?.
Ampli 16 x 60 W sur 4 Ohms DIY décrit sur mon site
Attaqués directement par le DCX ou y a t il des préamplis ? Utilises tu les DAC's et étages de sortie analogique du DCX2496 d'origine, ou est il upgradé/modifié? HORLOGE: Comment sont pilotées les différentes horloges de ton systême, y a t il une horloge maïtre? intervient elle sur le DCX? Sur ton Open-DRC? Filtrage, si j'ai bien compris: LR24 suivis d' inverse AllPass's réalisés grace à Rephase dans Open-DRC à 8 voies?
J’ai mis le DCX au placard depuis que j’ai l’OpenDRC. Je l’avais modifié en supprimant tous les circuits actifs de symétrisation en sortie en les remplaçant par des filtres passifs selon la procédure décrite par Thierry Martin sur son site aujourd’hui fermé et en équipant l’ampli d’un réglage de volume passif à 6 voies. L’arrivée de l’OpenDRC a permis de supprimer ce réglage passif de l’ampli au bénéfice de l’amélioration du S/N (mauvaise gestion des lignes de masse de ce circuit passif probablement) Ce sont les 8 DAC’s de l’OpenDRC qui alimentent les 16 amplis dont certaines entrées sont mises en parallèle sur une seule sortie de l’OpenDRC.
La gestion de l’horloge dépasse mes connaissances et ne constatant aucun problème lors de la mise au point des alignements temporels, j’en conclus que si problème il y a, il est inférieur à l’échantillon et/ou je ne l’entends pas.
Je filtre à 24 dB/oct avec les filtres créés dans Rephase. Ces FIR corrigent la phase et filtrent les HP indépendamment sur chaque voie mais ne corrigent pas l’amplitude qui est corrigée dans l’OpenDRC avec les paramétriques intégrés.


4 Mesures avec REW? Type de micro étalonné? Fenêtre en dessus de 300Hz en ms? moyennage en portion d'octave?
Umik-1 en USB avec sa courbe de linéarisation et étalonné. Je laisse le fenêtrage en ms par défaut, soit -125 ms / +500 ms mais j’utilise la fonction de REW « add frequency dependent window » en réglant la fenêtre sur une largeur de 1/6 à 1/3 d’octave.
Je jongle constamment avec le lissage. Je l’utilise aussi bien au 1/48 qu’au 1/1 en fonction de ce que je veux observer ou corriger. Je corrige l’amplitude au 1/3 en ayant toutefois connaissance de ce qu’il se passe au 1/12 ou 1/6. Je vérifie également au 1/1 que je n’ai pas laissé de la « présence » ou au contraire une correction « physiologique » à vouloir trop corriger dans le détail.


Courbes d'amplitude, de phase, impulsion Dirac REMARQUABLES, rien à ajouter, bravo.
Courbes de DH= Je crois que les courbes a faible niveau de 70dBSPL seulement donnent une valeur de disto trop élevée (-40dB soit 1%environ), il est probable qu'elles prennent en compte le bruit de fonds ce qui majore la distorsion mesurée de façon inexacte et donc défavorable.
C’est exact, à ces valeurs SPL, si j’augmente le niveau, les valeurs de distorsions diminuent. Mais comme pour la plupart des réglages (EQ, retards, phase, niveaux relatifs, je ne mesure à fort niveau que pour vérifier la distorsion et je n’ai donc que peu de mesures.

Par contre la mesure en mono vers 85-90dBSPL est cohérente et excellente, puisque les niveaux sont plus bas qu'à 70dB, (plutot -45dB -50dB), résultat remarquable dans les graves en dessous de 100Hz
Oui, mais à ce niveau, j’atteins les 1% de distorsion autour de 1500 Hz sur le médium et le grave dévoile ses faiblesses entre 100 et 200 Hz malgré 4 HP de 17 cm de chaque côté pour tenter de les minimiser.


Impulsion Dirac: as tu identifié à quoi correspond le rebond pour un trajet supplémentaire d'environ 0,8mètres soit environ +2,35ms ?
Je n’ai pas vu de rebond à 2,35ms. Si tu parles du rebond à 0.9 ms, c’est une réflexion directe sur le tapis que je peux éliminer avec des oreillers.


Disposerais tu de la réponse à un "step" ou "échelon unité" au point d'écoute?
Oui, je la posterai avec le plan

5 Mise au point subjective à l'oreille, que j'appelle mise au point"micro" pour l'opposer à la mise au point aux mesures que j'appelle "macro"=
Peux tu nous dire en quelques mots:
51 Les mises au point SUBJECTIVES de détail que tu as faites à l'oreille pour "peaufiner" l'écoute de ton systême?
Une fois la courbe de réponse mise sur une droite, la mise au point subjective se traduit, selon mon expérience, par un rééquilibrage grave/aigu et/ou par un excès ou un manque de présence dans le médium. Si la musique est agressive et manque d’ampleur, je fais plonger davantage la courbe cible. Les voix homme/femme sont plus parlantes sur les carences en bas-médium ou les excès en haut-médium. Si autre chose me gêne, comme la précision de l’image sonore, ou sa stabilité, c’est plus grave et j’aurais tendance à tout reprendre comme la vérification des paramètres de retard temporel ou pire, le positionnement des enceintes car alors il faut tout recommencer.
J’ai tout repris à zéro le jour où, ayant obtenu de bonnes mesures avec les petites enceintes médium-aigu dans les angles au-dessus des caissons de grave, à l’écoute la musique venait de gauche et de droite avec un grand espace vide au milieu.
Une autre fois, les mesures étant presque parfaites, j’ai eu le mal de mer au premier morceau test que j’ai envoyé : Lavilliers semblait avoir une voix fantomatique émanant tantôt de la droite, tantôt du milieu. La raison était un retard appliqué au médium gauche différent de celui appliqué au médium droit.


52  Te faisant confiance (tu n'es pas du genre à baratiner), comment juges tu la qualité sonore de ton systême en écoute musicale, notamment voix, masses orchestrales, petits groupes de Jazz, positionnement dans l'espace des intervenants, dynamique instantanée, pureté des extrême aigus, si tu la compares aux systêmes HDG que tu as eu l'occasion d'écouter ci et là, notamment chez des revendeurs ou amis?
Sur de petites formations inférieures à 10 musiciens (Compay segundo) ou sur de la variété bien enregistrée (Agnès Jaoui) l’orchestre se dessine devant moi et l’écoute est jouissive de réalisme
Sur des morceaux inclassables, même restitués en MP3, comme ce duo orgue et accordéon de Richard Galliano, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] le plaisir d’écoute est inouï et toutes les caractéristiques d’ampleur, de faible distorsion, d’impression de puissance sans forcer que j’ai cherché à mettre dans mon système portent leurs fruits.



53 Peux tu nous dire ce que tu penses du RQP (rapport qualité/prix) de ton systême?
Je dirai qu’il est exceptionnel. C’est à mon avis la Sphère de Cabasse (du moins ce qu’elle est sur le papier, je n’ai jamais eu l’occasion de l’écouter) avec une qualité de restitution à placer entre 60 % et 95 % suivant le degré d'exigence de chacun pour un coût égal à …. 2 % ?

54 Peux tu nous dire si au stade actuel, tu aimerais changer/modifier certains matériels que tu utilises, et lesquels/pourquoi? tes projets à ce sujet?
Il y a une différence entre projet et ce que j’aimerais faire.
Le projet, c’est de mettre de la laine de coton sur les murs et au plafond de manière à amortir encore la pièce. Je ne sais pas lire la fenêtre RT60 de REW et mon « T30 » est à 300 ms de 100 à 10000 Hz. J’ignore à quoi cela correspond, mais je pense (peut-être à tort) que la valeur de RT60 (que REW ne me donne pas) la plus faible possible (tout en restant dans les limites d’un studio de mixage) me donnera le résultat le plus conforme à ce qu’a voulu l’ingénieur du son.
Ce que j’aimerais, c’est remplacer mon tweeter par un accuton en céramique, mon couple de HM130GO par un 17 ou 20 cm THDG, mes quatre 17 cm dans le grave par un 30 ou 38 cm professionnel avec 10 fois moins de distorsion et enfin refaire mes caissons de sub (qui étaient à la base des prototypes de copie de Dynaudio Conséquence) avec des HP PRO à châssis en fonte d’alu et avec des matériaux 2 fois plus épais pour aller encore plus loin.
J’aimerais aussi, puisqu’on y est, remplacer mon ampli DIY par 4 amplis stéréo de compétition (accuphase, electrocompaniet,…)
J’aurais aussi aimé tester chez moi un panneau Quad electrostatique
J’ai vu sur le web des HP large bande (pas des coaxiaux) de 38 cm (??????) qui donnent envie de tenter un système simple (genre fil droit avec du gain comme on disait il y a 40 ans) que je pourrais mettre dans mon salon avec un ampli à lampes et que tout le monde pourrait utiliser.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Ton approche est digne du plus grand intérêt, merci d'être venu nous rejoindre, à suivre... Cordialement Jean Claude

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par luiscrepy le Mer 11 Déc 2019 - 12:39, édité 1 fois

luiscrepy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 313
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 66
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  luiscrepy Lun 9 Déc 2019 - 1:14

Voici les images promises.
Le plan de ma pièce dédiée. je ne donne que quelques cotes, mais je l'ai dessiné à l'échelle, y compris les meubles.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

le step G + D au point d'écoute
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


et le step fenêtré fonction de la fréquence avec une largeur de fenètre du 1/3 d'octave pour lisser les réflexions d'une simulation dans laquelle j'aurais la même courbe de réponse mais horizontale, c'est à dire comme si j'avais réglé niveaux et PEQ's sans courbe cible à l'horizontale. Pour simuler cela, j'ai appliqué dans REW un FIR avec quatre low shelving à phase linéaire construit avec Rephase. Le vrai step paraît très "gonfflé", ce qui est normal avec un équilibre qui privilégie le grave. Le deuxième step "simulé" pour montrer ce qu'il aurait donné avec un réglage linéaire au point d'écoute.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par luiscrepy le Mar 10 Déc 2019 - 16:13, édité 3 fois (Raison : difficultés à poster des images)

luiscrepy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 313
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 66
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  maxitonus Lun 9 Déc 2019 - 11:33

Bonjour Luis, j'essaie de condenser..il y a tant à dire..
-Tu es extrêmement compétent dans un spectre large, électronique analogique, HP's (T&S..), informatique, circuits, phase (théorie),connaissance des produits du commerce, acoustique, optimisation pragmatique (essais), DIY, ébénisteries..on se demande en lisant ton parcours comment tu as pu trouver le temps nécessaire (evol depuis 2010), tu es un hyperactif passionné, as tu un atelier et de la place pour fabriquer et modifier à cette vitesse?, incroyable..surprenant!
-Je note que tu n'as aucune complaisance, tu t'autocritiques, tu es un pur, un objectif, je pense même modeste, en tout cas simple, qui ne rêve jamais ni n'intègre l'égo à ses objectifs, et constate les réalités.
-Ta pièce ,grande, est en sous-sol, hauteur plafond 2,2m

-TON CONCEPT GLOBAL (comparé à d'autres, dont le mien)
Tu as conçu un systême ultra-abouti par approximations successives basées sur les mesures et la satisfaction de l'écoute, INTEGRANT la pièce d'écoute, considérée en quelque sorte comme un volume actif, (genre bass-reflex hihi). Tu as utilisé les résonances de pièce ou les "trous à 60Hz", comme des données a intégrer au résultat final, plaçant les subs dans les angles (renforcement)..etc. Comme tu le dis, ton systême transposé dans une autre pièce donnerait un autre résultat, imprévisible. On note que tu amortis ta pièce (tu souhaites encore réduire le RT60), mais tu ne cherches pas à pomper les modes, tu les utilises plutôt.
Ce systême est complexe et quasiment entièrement DIY, avec des choix assez divers de composants , notamment de HP's et leur charge.
Le résultat global mesuré est en tous points remarquable, mais indissociable de l'environnement.
On note que, même si tu es satisfait à juste titre de ton oeuvre qui représente un travail méthodique IMMENSE et complètement pertinent, ton rêve éveillé se demande si le bonheur plus basique ne résiderait pas AUSSI en un systême HYPER SIMPLISTE, à "usage de tous" (le tien ne peut être touché que par des mains expertes), constitué d'un BR équipé d'un LB de 38cm avec un "simple" ampli à tubes, "point-barre", ou encore de "simples" panneaux Quad dont tu aimerais savoir s'ils sont capables de recréer l'illusion.
Hummm, quelquepart tu te trouves, dans ton auto-critique, peut-être un peu trop compliqué et hyperactif (temps que tu as consacré, au détriment d'autres choses, peut-être?), la paresse étant aussi la mère des vertus.

Je continues sur le prochain mess.. Bien cordialement à toi, je réitère mon immense BRAVO.  Jean Claude

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1661
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  maxitonus Lun 9 Déc 2019 - 12:38

@Luis=
COMMENTAIRES SUR TES REPONSES

-Ecartement des petites enceintes: 2,6m Distance d'écoute: 3,6m Présence d'une table basse, graves proches ddes murs latéraux, subs dans les angles, +absence de bass-traps dans la pièce > Ces choix conduisent à des réflections primaires importantes, tu n'as pas cherché a les réduire, mais a les "intégrer" (en tenir compte). Je me demande si, par hasard, ta fenêtre de mesure ne serait pas pas trop courte et ce que deviendraient tes mesures si tu la rallonges, p ex: 5ms fixe en dessus de 300Hz, élargissement progressif en dessous..?

-PIC: j'avais mal lu 0,9mètres>2,35ms en réalité j'aurais du lire 0,9ms

-La charge ISOBARIC de tes Subs c'est une super-idée pour étendre la BP en dessous de 30Hz..à retenir , trop souvent oubliée.

-DISTORSION: Pour moi, le "juge de paix" n'est PAS la mesure de DH, mais la mesure de DI (Intermodulation). C'est très facile à faire avec REW ou OMNIMIC, il suffit d'enregistrer un CDR avec DEUX fréquences, (p ex 1k, 5,5k et d'autres couples), et d'analyser FFT au micro ce qui sort, les pics parasites se voient et on a des surprises! Notamment dans le haut grave (fractionnements possibles)

-A ce sujet, c'est un des problèmes des LB, probablement plutôt davantage s'ils sont de gros diamètre.. Le LB que tu as montré est très intéressant, il faudrait voir ce qu'il donne en matière de DI, il se peut qu'elle soit rédhibitoire.. (?).
Au sujet des panneaux QUAD, mon idée perso c'est qu'ils sont décevants, même les ESL63 . Agréables peut être a faible niveau, car fins, cohérents et naturels sur le plan équilibre tonal, mais trouvent vite leurs limites en matière de dynamique violente impulsionnelle, en matière de graves mais SURTOUT, SELON MOI: l'image de voix féminine dans l'axe me parait trop large (pas assez ponctuelle), ce qui est peut être la conséquence des grandes surfaces émissives ,bipolaires.(les addicts aux Quads, excusez moi!)

HORLOGE MAITRE: première remarque: pour moi, le traitement FIR doit se faire a 88 ou 96k de préférence.(c'est aussi l'avis de Daniel Weiss) dès lors qu'on veut atteindre une BP de 20k. Il n'y a pas, à ce jour, de Mini-DSP capable à 96k de donner suffisamment de taps.Mais ça viendra.
L'intérêt d'une horloge maître est de tenter de réduire au minimum le jitter d'horloge qui peut provoquer des distorsions dans la zone de sensibilité maxi de l'oreille. Mais bon, c'est juste une précaution, ça ne s'impose pas.

-Mises au point finales que j'appelle "micro" pour les opposer aux mises au point grace aux mesures, que j'appelle "macro".
A mon avis il y a beaucoup a faire pour affiner l'écoute et la rapprocher du réel, alors que ces mises au point ne sont pas "mesurables" car elles touchent des petits détails en mode transitoire, donc invisibles sur les courbes.. On en reparlera..En tout cas j'ai une question:
"Aller plus loin".. Pourrais tu nous expliquer ce que tu veux dire? En quoi ton systême ne va pas assez loin, et de quelle façon imagines tu qu'il pourrait aller plus loin? L'analyse des défauts subsistants par rapport au son réel "live" me parait un domaine de la HiFi qu'il faut fouiller, il est de nature fortement subjective, mais bien réel quand même.

Je me réjouis que tu sois venu nous rejoindre, prochain message: les "Concepts" alternatifs au tien. Bien à toi Jean Claude

-

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1661
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  luiscrepy Lun 9 Déc 2019 - 16:40

Bonjour Jean-Claude.

Merci pour tes commentaires, heureusement que je ne mets plus de santiags, mes chevilles n'entreraient plus dedans...
Le waterfall m'informe d'une belle onde stationnaire vers 16 Hz et une autre vers 40 Hz. Un bass-trap efficace à ces fréquences remplirait peut-être la moitié de la pièce pour un gain en "plaisir musical perçu" peut-être illusoire. Ce qui m'arrête est la débauche de moyens (financiers et de travail) nécessaires. Un membre de mon ancien forum a acheté des mètres cubes de ballots de fibre de bois pour expérimenter la solution. Les courbes de "decay" de REW qu'il a postées ne m'avaient pas vraiment convaincu.
J'ai effectivement un petit atelier bien équipé, mais pas de machines me permettant de faire du travail de pro (tour, toupie, scie à ruban, etc...) Mes ébénisterie sont rudimentaires et à la finition incompatible avec une pièce à vivre.
Il faut relativiser le temps passé. j'ai eu une période de chômage de 1 an et demi en 2010 et avant ma retraite en 2018, j'ai eu aussi une autre longue période de chômage.
Mes subs n'ont pas une charge ISOBARIC conventionnelle. Généralement, le volume entre les 2 HP est le plus faible possible alors que j'ai un volume important (je ne sais plus exactement, mais entre 60 et 80 litres) Ce qui fait que WinIsd n'a pas prévu ce type de charge dans les simulations. Quand j'ai lancé l'élaboration du premier prototype, j'ai utilisé les volumes dont mon stock d'agglo plaqué double face me permettrait la réalisation. J'avais prévu des trous de 100 mm devant, dessous et derrière pour faire des mesures sans évent (donc clos) et avec des évents (20 mm, 100 mm, 200 mm et 300 mm de long) émettant dans plusieurs directions.
j'analyse ce sub comme étant d'une part un HP (celui visible à l'avant) chargé dans un volume clos infini ou presque (le volume emprisonné reste constant quel que soit le débattement de la membrane, puisque le "fond" du caisson se meut parfaitement synchronisé avec lui) et d'autre part un évent fournissant l'émission équivalente à celle d'un passe-bande du 4ème ordre dont le volume clos de ce passe-bande serait infini. Vu ainsi, l'extension vers l'infra grave est considérable, ce que j'ai pu constater aux mesures. La distorsion par harmoniques est plus faible que celle que proposaient les caissons de 190 litres clos que j'ai utilisés à un moment.
Quand je parle d'aller plus loin, c'est d'avoir un grave sans la distorsion entre 100 et 200 Hz que j'ai actuellement et celle vers 1500 Hz de mes médiums à un niveau qui est encore très supportable. J'ai un a-priori contre les châssis en tôle emboutie et regrette que mes 38cm en soient équipés. Il existe chez Monacor des versions à châssis moulé 2 fois plus lourds et 3 fois plus chers qui logiquement devraient être supérieurs en qualité grâce à une bobine mobile de plus grand diamètre et d'une rigidité plus grande. Un tweeter très haut de gamme pour la garantie du meilleur résultat. Tout cela tirerait les performances vers le haut mais ne correspondrait plus à ma philosophie actuelle qui est d'avoir le mieux possible pour le moins cher possible.
Il faudra que je regarde cette histoire de distorsion par intermodulation, bien que je me méfie des conclusions de ce type de tests. Il me semble qu'il doit être possible avec un HPx donné, d'obtenir des résultats excellents en conjuguant 1 kHz et 5,5 kHz mais que 800 Hz et 7,7 kHz soit abominable ; mais que pour le HPy, ce soit l'inverse. Les possibilités de mesures étant infinies, il n'est pas difficile de les choisir en fonction de ce qu'on a envie de dire du haut-parleur.

Je suis d'accord qu'il soit important que le son reproduit d'un violoncelle ou d'une batterie doivent se rapprocher au maximum de celui perçu au concert. Mais au concert dans la grande église de ma ville, que ce soit pour écouter des negro spirituals, un chanteur de variété accompagné d'un accordéoniste ou le requiem de fauré, 85 % des places assises apportent plus de souffrance que de plaisir. A partir du moment où la part des sons réfléchis est prépondérante, je préfère écouter un disque à la maison.

Cordialement,
Luis


luiscrepy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 313
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 66
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  maxitonus Lun 9 Déc 2019 - 17:26

Hello Luis,

DI(intermodulation)
Voilà ci-dessous les 7 couples de fréquences que j'utilise:
"Sept plages d'essais ont été choisies,:  plage 1:300-5500Hz, Plage 2: 1000-5500, plage 3: 75-900, plage 4: 7500-17500, plage 5 16000-17500, plage 6: 60-13500, plage 7:40-200..., le but étant d'analyser tous les pics indésirables récupérés par le micro, pour se demander s'ils gênent l'écoute ou sont anodins voire inaudibles, et s'ils peuvent être ou non corrélés aux pics (d'amplitude bien plus faible ) relevés sortie ampli.."

CONCEPTS ALTERNATIFS

A vrai dire, je suis d'accord avec toutes tes dernières remarques;

De mon coté j'essaie dans une voie un peu différente:
-trouver des enceintes 'time coherent' toutes faites [ou à multi-amplifier, mais de la façon la plus accessible possible (le crossover Linea-Resarch ASC48 me parait bien plus simple a opérer qu'un systême Rephase à convolution)]
-essayer de traiter la pièce pour lui enlever ses plus gros défauts, ce qui implique eventuellement des bass traps là où on peut les mettre
-essayer donc de faire "marcher" des enceintes 'time coherent' assez "standard" dans un local  amélioré comme on peut
-réduire au maximum (donc retarder) les réflections primaires, ce qui implique de s'éloigner de tous les murs, d'écouter d'assez près en triangle, d'éviter les angles comme la peste, et de pincer la directivité verticale, en limitant aussi la directivité horizontale pour éviter de tirer dans les coins.

Cette démarche est moins ambitieuse et moins technique que celle que tu as choisie , mais elle poursuit le but d'être plus facilement accessible à des non-spécialistes, donc concerner une "clientèle" (c'est une image) plus large et moins pointue, tout en étant perfectionniste, solutions si possible adaptables à la plupart des locaux d'écoute de forme habituelle, sous réserve de les traiter avec l'accord du WAF...

Les enceintes existantes répondant à ça ne courent pas les rues..Voir le fil: "nouveautés: enceintes acoustiques".

Je pense que la mise au point subjective finale, sans mesures mais à l'oreille,  a aussi une grande importance.

Tous les chemins mènent à Rome, je reste coi devant le travail que tu as mené au succès, je ne suis pas à ton niveau, l'essentiel est, pour chacun, de progresser en choisissant les moyens que l'on veut se donner, le seul objectif étant l'émotion musicale finale obtenue.

En gros, j'essaie de faire au mieux avec ce qui existe, ne repoussant pas pour autant le DIY quand il est indispensable..

Très cordialement.... Jean Claude

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1661
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  luiscrepy Lun 9 Déc 2019 - 19:24

J'ai un peu levé le pied ces derniers mois au niveau des expérimentations/bricolages audio DIY. Cela pour 2 raisons. La première est que je passe beaucoup de temps (trop, trop, trop selon mon épouse) à pianoter sur le PC connecté à un forum ou à la saouler avec mes swoouuuuuuiiiiiiiiiiiips, la deuxième est que je me suis équipé cet été avec le maillon le plus cher de ma chaîne (4000 €), une paire de oticon Opn S1 miniRITE. Je te laisse découvrir tout seul de quoi il s'agit...
Ces produits sont efficaces dans l'usage pour lequel ils ont été construits, mais avec de la musique, les pertes s'avèrent supérieures aux gains. Je suis donc dans une posture où je dois m'y habituer avant de savoir si ce maillon n'a pas plutôt intérêt à être désactivé pendant les séances d'écoute.
A 63 ans, ce qu'il corrige reste à peu près dans les normes, mais cela explique en partie ma méthode qui consiste à essayer d'obtenir les mesures les plus irréprochables possible avant de passer à l'écoute. Certainement une perte de confiance et d'assurance dans mes jugements.

Cordialement,
Luis


luiscrepy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 313
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 66
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  maxitonus Lun 9 Déc 2019 - 20:34

Très intéressant ! Tu es si perfectionniste que tu arrives à douter de ta mise au point certifiée par REW !
Et tu veux donc pousser à l'extrême tes facultés perceptuelles (de perception,.. pas 'de convaincre le percepteur')

Moi je serais plutôt du genre St Thomas cynique..je crois ce que je constate, :face: :cyclops: :pirat: mais je sais que l'"émulation" de (situation de nature à provoquer) l'émotion peut être totalement différente d'un individu à l'autre.
Je raconte souvent que mon amie Mme X , artiste violoniste et peintre, se surprend à s'évader et s'éclater en écoutant Tanhäuser sur son radio-réveil.
Quelle CHANCE de pouvoir être émulé par un radio-réveil ou un Teppaz, moi il m'en faut hélàs plus! et c'est plus cher Shocked
Pareil pour la comm, nous forumons, ça nous émule davantage que parler de n'importe quoi en live Sad
Là où tu as raison, c'est qu'au concert, on regrette souvent sa chaine HiFi.
Somme toute, la HiFi est un hobby sain s'il n'y a pas perte de réalité, comme disait ce génie qu'était Sigmund. Very Happy JC




_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1661
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  Charles Mar 10 Déc 2019 - 17:14

Bonjour Luis!

Chapeau, tout d'abord c'est vraiment très agréable de pouvoir apercevoir tout le chemin que tu as pu parcourir toutes ces années.
Je pense que d'autres forumeurs devraient aussi nous faire profiter des photos de leurs changements au fur et à mesure des années, c'est vraiment sympa à découvrir.

Pour tes choix, je vois les différents essais que tu as fait et je dis chapeau, les différentes caisses que tu as pu sortir sont très variées et on voit un réel travail de recherche pour ta salle et ton goût.

Je vois que tu as des mesures bien jolies, le processeur mini dsp m'a fait bien envie aussi, mais je n'ai pas encore passé le cap, j'ai travaillé sur beaucoup de procs pro et la limite de calcul du mini dsp a été mon seul frein, j'attends encore un peu qu'on voit un processeur actif avec des puces de clacul bien plus puissantes, le dernier de chez rane que j'ai pu tester, à partir d'une certaine puissance sature facilement ce qui m'a beaucoup refroidi. Pour l'instant je me suis vraiment amusé sur lake et datasat, trinnov j'ai détesté l'ergonomie qui repousse la maîtrise et le rendu était un peu raide. L'arrivée du mini dsp a été un vrai pavé dans la mare face à ces marques aux prix stratosphériques!

Tes résultats sont bluffants, surtout vu le nombre de hp de basses situés de chaque côté de la pièce. Au travers de mon expérience j'ai pu remarquer que les subs situés à plusieurs endroits différents s'annulent et produisent un effet de rotations /annulations de phases acoustiques qui produisent un point d'écoute souvent incohérent et des zones entières où le son n'est pas entier.
J'ai eu beau essayer, je mets toujours les subs ensemble dans le même endroit pour mieux linéariser, pour mieux maîtriser leur puissance, le niveau des infras/bass sans avoir à les "gonfler" et ne pas produire soit des infras uniquement le long des murs ou à juste quelques points dans la salle et jamais au centre des autres hps.

Du coup, je suis intéressé de connaître ce qui t'a fait aller vers cette configuration de hps de grave et de subs de chaque côté l'un en face de l'autre à 90° de la dispersion du reste du système, dans les coins en atteignant ce résultat tout à fait digne d'une bonne instal pro sur les mesures.


Ton choix de hps est intéressant et savoir ce qui a pu amener vers tel plus qu'un autre m'intéresse aussi.

Pour la LM3886, j'ai fait il y a 15 ans ou plus peut-être (déjà?!!!!!) un lm3886 double mono dont la cohérence et la lisibilité m'est resté comme un excellent souvenir en mémoire. Je pense aussi que les modules 150w de audiophonics en sortent bien plus de qualité que ce que j'en avais fait à l'époque et suis souvent tenté de les essayer.  J'avoue être passé à la classed avec beaucoup de bonheur mais je dois maintenant revenir au double mono en classD pour m'amuser encore plus dans le projet d'avoir encore mieux. Je précise être passé de 60w en KT88/90 à la classeD en ne revenant plus aux lampes que pour rebrancher une heure après la classeD. Ce qui m'a beaucoup surpris à l'époque, mais c'est une autre histoire et pour beaucoup un débat que je ne tiendrai pas sur ton fil.

En tout cas, j'espère que ta famille en profite avec toi car tu as fait là une bine belle antre dédiée au son et à l'image.

Beau travail et bien agréable de voir la force qui t'anime.
Charles
Charles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 184
Date d'inscription : 28/04/2019
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  luiscrepy Mer 11 Déc 2019 - 1:49

Bonsoir Charles et merci pour tes commentaires.

Je n'ai quasiment aucune photo de mes travaux datant d'avant 2000. Depuis l'arrivée des appareils photo numériques c'est plus facile, et on n'a plus de scrupules à gâcher de la pellicule !
D'un autre côté, entre la naissance de ma première fille en 1982 et 1991, date de construction de mon pavillon, je n'ai fait qu'écouter mes Phonophone G1 et mes Quad 33/405 achetés pendant mon célibat. Il est vrai que la rubrique des installations des membres est l'une des plus agréables à consulter.

Les différents essais de caisses et de positionnement à la recherche de la courbe de réponse sans correction la moins torturée que j'ai montré ne sont qu'un résumé succin. J'ai sauté pas mal d'étapes pour ne pas trop saouler le lecteur.

Sur mon tout dernier réglage, dont la voie sub est coupée bas (110 Hz), 8 amplis font bouger les 8 bobines mobiles des 4 hauts parleurs double-bobine des 2 caissons. Cependant, j'ai mixé les canaux G et D avant de les traiter dans la voie 1 du DSP et envoyer ce même signal dans les 8 amplis. Je me suis permis cette fantaisie pour 4 raisons :
1) sous 110 Hz les longueurs d'ondes sont telles qu'il est impossible d'en percevoir l'origine dans une pièce.
2) J'ai cru comprendre que, au su de cette réalité, la plupart des mixages sont "mono" en-dessous de 100 Hz.
3) Ainsi configurés, les 2 caissons sont mesurés et corrigés ensemble, comme si je n'en avais qu'un placé au milieu. La courbe de réponse avant correction est la moins accidentée que j'aie jamais mesurée.
4) en n'utilisant qu'une voie du DSP pour le sub, j'économise 2048 précieux taps que je peux réattribuer au grave et au médium.

Je suis arrivé à cette disposition après plusieurs années de tâtonnements dans la disposition des hauts parleurs (je dis bien hauts parleurs et pas enceintes, car si j'avais utilisé des enceintes 4 voies du commerce avec la disposition conventionnelle des hauts parleurs, je ne serais pas parvenu à un réglage satisfaisant. D'où les placements qui pourraient susciter des interrogations. j'ai vraiment tout testé ! y compris 4 caissons de tailles différentes avec des accords différents ou des caissons à l'envers orientés vers les murs. La courbe de réponse était presque aussi bonne que l'actuelle mais l'impulsion dans le grave avant filtrage était abominable.

Les premiers HP que j'ai vraiment choisis sont les médiums de 13 cm HM130GO que j'ai depuis plus de 25 ans. Ils fonctionnent toujours à merveille, et proposent une écoute assez "raffinée" S'ils n'avaient pas une petite remontée de distorsion autour de 1500 Hz lorsque je pousse le volume, je n'envisagerais même pas de les remplacer si je gagnais au loto. Le tweeter Monacor DT254 est venu assez récemment remplacer des TW034XO que j'avais achetés en même temps que les HM130GO. Ils étaient excellents à l'écoute, je n'ai de mesures qu'après que j'aie ressoudé la bobine mobile dont la dernière spire avait cramé. Après 2 réparations sur chaque tweeter, les résultats n'étaient plus ni bons ni identiques et il n'y avait plus de fluide dans l'entrefer. J'ai choisi le Monacor parce qu'il a une membrane soie, une fréquence de résonance basse et peut être coupé à 2000 Hz. Mais aussi parce qu'il était autour de 40 €. Le grave en 17 cm a été utilisé parce que j'en avais une ribambelle (Sony, Jamo, Sphynx, Audax) et que je n'étais pas certain que cela fonctionne. Si je devais choisir, je prendrais un 30 ou un 38 PRO saladier alu avec une fs dans les 40/50 Hz et un haut rendement (peut-être même 4 pour les mettre en isobarik) ; Qts entre 0,4 et 0,6.

Je pense que mon premier ampli à base de LM3386 remonte à plus de 25 ans et je n'ai jamais été déçu. J'ai immédiatement trouvé mon Quad 405 un peu "bourrin" en comparaison de mes premières réalisations. Tout comme mon premier préampli qui n'utilisait qu'un seul NE5532 et une petite poignées de composants passifs était bien plus silencieux et transparent que le Quad 33.

Malheureusement, l'antre dont tu parles est bien celle du vieil ours que je suis car mes filles ne sont plus à la maison depuis bien longtemps et mon épouse est hyper-sensible des oreilles autant que moi je suis sourd. Que ce soit pour le son ou le cinéma, mes séances au sous-sol sont solitaires. Heureusement, j'ai une installation plus qu'honorable dans mon salon qui nous permet de nous retrouver pour écouter en sourdine  Sad Mais audiophilement parlant il n'y a rien à en dire, à part une intégration WAF que j'estime avoir particulièrement réussie. (par exemple le caisson de sub de 500 litres est totalement invisible dans la pièce, même en étant attentif) Par contre, il a été fait il y a plus de 25 ans aussi et n'avait pas été calculé correctement. C'est bien assez bon pour la télé, le home cinéma et la musique en sourdine.

Cordialement,
Luis.

luiscrepy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 313
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 66
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  maxitonus Mer 11 Déc 2019 - 10:02

Hello Luis,
ta démarche est très humaine et vivante,  on accroche donc immédiatement à la lecture. En attendant la suite du feuilleton..!

Moi aussi j'ai eu ma période 303/405 ,pour m'aperçevoir assez vite (enfin en 3 ou 4 ans..) que le 303 était bouché à l'emeri et peu dynamique ..:dès que j' achetai un préamp AGI puis un Electrocompaniet, et comparai.. Platines Clément Schlum à bras radial Supex1000/transfo, et Verdier lourde comme un ane mort, mais "surfaite"..
Ma période "sono" (car je suis "musico" pour le fun).. où je fabriquai entre autres des colonnes de 2m de haut avec chacune 4x Philips 31cm bi-cones alnico.. une table de mix avec des modules achetés, et divers amplis, variantes, subs, rajout de tweeters, filtrages actifs..Tiers d'octave avec analyseur Klark Teknik..à l'époque je ne savais pas que ces mesures en bruit rose ne valaient rien. J'ai 3 processeurs IIR: Sony SRFP 96k, LEM 26, DCX2496 modifié Selectronic)
Retour à la HiFi:Quant au 405 il a tenu plus longtemps, transformé en 405/2 jusqu'au jour où un revendeur génial et passionné de Marseille, Roland Schnebelem, me suggèra de l'amener à son magasin pour le comparer -devant- moi, sur des "Perspective" de Gilles Milot, à un Threshold 400A, du coup...... je suis reparti avec le Threshold 400A "sous le bras", dépité, car je croyais que le 405 était "comme un fil droit avec du gain"..hummmmmm.

Après des tas d'enceintes, des Véga Cleveland 34cm, Medomex, tweeter KEF (le premier modèle), d'abord dans d'immenses enceintes, puis remontés en tri-amp filtrées à 6dB en actif et montés dans une sorte de guéridon(s) faisant table(s) ronde(s) de salon (sacré réalisation d'étudiant (que j'étais) en fin d'études pour l'époque juste après mai 68..), je tombais sidéré de la compétence de Joseph Léon que je visitai dans son atelier d'Elipson, mais mes moyens étant limités , , ne pouvant me payer ses enceintes miraculeuses ORTF dont la tête était ellipsoidales, ,triamplifiées dans la base, j'achetai des 4040, concept avancé pour l'époque.. Je passe les errements dans les années qui ont suivi, Linn isobaric bi-amplifiées, DCM Time Window,...tout en gardant mes Elipson.

Et un jour je suis "tombé" sur une vente d'occase de Duntech Crown Prince avec AudioResearch Classic60, et là: les bras m'en sont tombés!! D'abord la bétise du vendeur, mais bon..tant mieux pour moi! mais surtout: la première écoute "time coherent" "pulse coherent". Pour la première fois: une VRAIE scène sonore, on pouvait discerner la position des instruments et voix !! ça change TOUT!!! Acheté immédiatement, , pour pas cher !!,et depuis 26 ans, pas moyen de changer tant elles me plaisent, malgré toutes mes écoutes partout (Y COMPRIS Cabasse La Sphère quadri amplifiées en actif) sinon changé les boomers et refait les filtres avec du SCR.
Longue période 'tubes", remplacé le Classic60 par un Airtight ATM2, conservé longtemps, puis un AYON TRITON II, puis passé en classe D, puis bi-amplifié en passif avec un ATI Classe D à 6 voies/Hypex NC500 (préconisé par S Linkwitz).

Avec l'arrivée d'OMNIMIC, je devenai un défenseur de la phase linéaire, comprenant grace à lui que ce n'était pas si compliqué de comprendre et d'ajuster ça, sous certaines conditions... et mes amis ne me contredisent plus dès qu'ils écoutent la différence..

J'ai pas mal d'idées en tête, mais toujours avec l'idée de simplifier au max, de ne pas avoir recours a l'informatique mais à un processeur LIR genre Linea Research, REGLABLE EN TEMPS REEL sans "convolution" ni manoeuvres bizzares, de disposer HP's et enceintes pour réduire à moins que rien les réflections primaires, c a d "effacer" la pièce -et non pas l'exploiter-. Les nouveaux coax KEF utilisés dans les LS50 actives sont époustouflants de vérité, il faut écouter ça!!! j'imagine de les entourer de part et d'autre en d'appollito de deux boomers légers montés en isobaric (donc en réalité 4), en éloignant tout ça du sol et des murs. Pour l'instant ce n'est que dans ma tête.

Nous avons une belle passion, j'adore aussi en tant que pianiste la musique du Brésil, toute, du Choro à l'actuel en passant par la période sacrée Jobim. J'ai une pièce dédiée (ancien garage), mais mon grand séjour est tout biscornu, une sorte de polyèdre, traité, donc pas mal pour l'acoustique, l'avantage MAJEUR étant que ma schizophrénie audiophile peut s'exprimer sans WAF engueulades, tout en conservant un lien par la parole alors que si je m'isole dans mon "garage", l'autisme me guette dangereusement et on ne peut plus rigoler de mes délires sur les cables maison hyperchiadés. (ma femme me dit que "je tricote").👽 🤡

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1661
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  Charles Mer 11 Déc 2019 - 10:31

luiscrepy a écrit:
2) J'ai cru comprendre que, au su de cette réalité, la plupart des mixages sont "mono" en-dessous de 100 Hz.

Oui et non, je reviens sur ce point qui figure bien ce dont je te parlais plus haut.
En cinema , la voie sub est une voie dédiée, mais unique, sur 5.1 comme 7.1 c'est le .1 qui concerne le sub. Comme ce n'est qu'une seule voie, tu devines bien que si on utilise deux subs de différents points ils joueront exactement le même signal de cette seule voie et opposeront leurs impulsions similaires qui finiront par… s'annuler quand elles se rencontreront. En relevé, tu peux avoir la trace de ces subs, tandis qu'en écoute tu vas devoir les surdimensionner pour entendre ce qui restera si tu en utilises plusieurs, mis dans des endroits opposés.

Même en dolby athmos on reste en 64.1.
On considère que dans les extrêmes graves que sont les subs le son rayonne de façon tellement omnidirectionnelle que la distinction de son point d'émission n'est pas possible à l'oreille humaine. Donc, le signal sub est fabriqué en mono, sa dispersion fait le reste. Tous les essais en plusieurs voies de subs ailleurs qu'en un seul et même point d'émission amènent des annulations de fréquences.

Je ne dis pas que ce soit le cas de ta salle, c'est justement ce qui m'intéresse.
As tu un moins bon son quand tu places tous les subs ensemble du même côté?

Pour ce qui est de la coupure à 110hz, tu peux couper plus bas ou pas selon ton équipement, l'essentiel est de ne pas couvrir tes hps de grave avec tes subs.
Ca permet de mieux distinguer les différences de signaux graves.
Pour exemple, un sub que j'avais coupé à 60hz permettait dans sa courbe de coupure de ne plus couvrir le bon fonctionnement des hps de grave. Ce qui permettait par exemple dans "The Iron Lady" d'entendre le canon d'une image sur la guerre des malouines en distinguant son percuteur, le coup de canon et les différents magasins de recul du canon qui venaient se percuter en reculant l'un sur l'autre jusqu'à frapper le sol, qui, là, finissait l'onde la plus basse et vibrante.

Je ne dis pas que ce soit nécessaire pour toi je situe juste ma compréhension et mon expérience actuelle face à ton installation.

Je suis curieux de savoir quelle différence positive ta disposition a amené face à une installation des subs dans un seul coin et non des deux côtés comme tu as fini par le choisir, vu que tes relevés semblent figurer que ça fonctionne très bien chez toi.

Pour la musique, si ce n'est pas un mix en multivoies, les graves sont différenciés entre g et d justement pour ne pas s'annuler à l'émission, même si l'oreille ne saura pas distinguer un 40hz g d'un 40hz D, le jouer en même temps sur les deux points G et D fera que ce son perdra tout une partie de sa magnitude par annulation de phase et on perdra en détail dans le grave.
Ca c'est juste la pratique que j'en ai et je reviens là dessus juste pour progresser de ton expérience qui me semble pleine de bon sens.
Charles
Charles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 184
Date d'inscription : 28/04/2019
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  Charles Mer 11 Déc 2019 - 10:53

@Maxitonus,

ton obsession de la phase linéaire est louable, certes, mais quand tous les autres paramètres sont respectés.
Sinon, tu peux amener un contre sens en compréhension.
On peut linéariser avec un processeur un système pas super bon sur ses autres paramètres. Ca ne donnera jamais du formidable même si son impulsion semblera bonne à la mesure.
Il sonnera plus droit mais ne sera pas pour autant devenu un système formidable.

Luis, dans ton cas, l'ensemble des relevés ont une qualité telle que la mesure de cohérence prend son sens en plus du reste.

Pour la bi  ou tri ou quadri amp, j'avoue que c'est tentant, mais en passif il me semble que le meilleur résultat se fait entre les mid et les graves.
Sur une bi amp passive pour aigus/mid dans le cas d'une 2 voie je n'ai pas entendu de miracle qui justifie de passer d'un ampli stéréo à son double (le prix demandant un rapport d'effet à la hauteur).
En actif, bien sûr, la possibilité de filtrer activement montre son avantage de suite.
Charles
Charles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 184
Date d'inscription : 28/04/2019
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  luiscrepy Mer 11 Déc 2019 - 17:46

Bonjour Jean-Claude.
Je vois que tu es encore plus passionné que moi et as consacré un budget conséquent à ta passion. Tu as tapé dans les produits à grande réputation (Electrocompaniet, Air tight, Threshold, AudioResearch... Schlumberger ou Verdier pour la mécanique...) Des produits dont les essais dans la NRDS me faisaient rêver.
J'ai toujours eu un rapport à l'argent plutôt contenu et ai eu recours au DIY à des niveaux bien inférieurs.
A 14 ans, j'ai commencé à trafiquer mon tourne disque mono à lampes en remplaçant le haut-parleur servant de couvercle par une boite avec un Siare 21 cm bicône.
Un peu plus tard, j'ai repiqué le signal de la cellule céramique pour l'envoyer sur un ampli Merlaud en kit de 15 W que mon père m'a aidé à assembler.
Ensuite, j'ai acheté un ampli BST en kit de 2 x 25 W et un deuxième HP siare et il m'a fallu acheter aussi une platine TD avec cellule stéréo. Pour commencer, ce fût une Garrard à 500 F achetée chez LAG  à Paris. J'adorais aller traîner dans ce magasin où il y avait des stocks de matériel d'occasion comme des émetteurs radio de l'armée ou des lots de composants divers bien moins chers que chez Nord Radio. Il avait fallu ajouter une correction RIAA achetée en kit et alimentée avec des piles plates 4,5 V.
Rien qu'avec cette chaîne à la composition rudimentaire, il m'arrivait parfois d'avoir les poils qui se redressent sur certains passages.
Quelques années passent et je lis régulièrement Le haut parleur, la NRDS et l'audiophile. Je fais mes études supérieures à l'école Louis Lumière (aussi appelée à l'époque "Vaugirard") en section Photo qui était mon autre passion, mais j'ai hésité 3 secondes pour la section son qui était aussi dispensée. La section cinéma ne m'attirait pas. Tous les midi, j'étais soit au cinéma (gratuit pour les étudiants Louis Lumière) soit dans les différents magasins de haute fidélité. Service militaire en 1977 au magazine photo des armées, puis quelques mois de chômage en attendant le poste de chef de labo dans l'entreprise qui était en train de se créer.
J'ai occupé cette période d'inactivité en réalisant le préampli SRPP décrit dans l'audiophile N° 7. Contrairement à l'article, j'ai fait le montage sur cosses avec les composants en l'air avec beaucoup de matériel de récupération et les composants neufs achetés chez Perlor radio. Mon père m'avait offert un magnéto à bandes philips qui avait aussi une section préampli très complète. Mon préampli SRPP, pourtant monté de bric et de broc, était bien plus musical que le préampli intégré au magnétophone qui coûtait alors 3000 F, soit presque 2 smics.
Devant la musicalité étonnante de ce montage très artisanal (je n'ai pas retrouvé de photos), j'ai entrepris la construction d'un ampli à lampes basé sur le schéma d'un produit en kit décrit dans un N° du haut parleur.
J'ai re-bobiné le transfo d'alim de notre première télé N&B  à lampes pour avoir les tensions nécessaires et monté un ampli stéréo avec PP EL34. Un étage d'entrée ECC82, un étage déphaseur avec la même lampe et l'étage PP recopié sur le fascicule radio-tubes. Des transfos de sortie inadaptés en puissance et en impédance et l'ampli ainsi réalisé fonctionnait au moins aussi bien à l'oreille que mon BST en kit.
Dès que j'ai commencé à travailler j'ai acheté les Phonophone G1 testées dans l'audiophile (n°7 aussi, je crois) pour 6000 F et à crédit. Après une année de fonctionnement, j'ai acheté le quad 405 et le 33 pour remplacer mes exercices de style à tube que je craignais de laisser à la portée de mes proches, n'ayant qu'une confiance très relative dans la sécurité vis à vis de la haute tension, mes montages étant dans des coffrets tout métal.
Je n'ai pas eu l'impression de gagner grand chose avec le quad 405, peut-être à cause du quad 33 dont l'entrée phono était moins bonne que celle de mon SRPP. Je me suis dépêché de changer ma Garrard pour une Yamaha à entraînement direct avec une cellule Shure, d'ajouter une platine K7 Sanyo et un tuner Akai à ma chaîne avant de me mettre en couple, sachant que ce genre de dépense était terminé pour un certain temps, le loyer et le crédit de la voiture me dissuadant de toute velléité d'équipement en Hifi.
En 1983 ou 84, je ne sais plus, j'ai juste acheté l'un des premiers lecteurs CD à passer sous la barre psychologique des 3000 F. Le CD150 Philips.
Je n'ai recommencé à penser DIY et audiophilie qu'en 1991, en emménageant dans mon pavillon neuf et dans lequel j'avais prévu une surface de 35 m² qui serait un jour mon auditorium. Cette surface a très vite été isolée et aménagée en ........ salle de jeux pour mes enfants pendant 10 ans.
Au lieu de penser Hifi, j'ai donc pensé Home cinéma en installant un système dans le salon qui soit irréprochable du point de vue du WAF. Il est toujours là 20 ans après même si l'ampli haut de gamme Sony que j'avais à son installation a cramé et a été remplacé par un Yamaha entrée de gamme mais à jour en termes de connectique.

Voilà, l'histoire a été résumée et la partie "home-cinéma" est un chapitre à part entière mais sans grande originalité.

luiscrepy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 313
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 66
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  Gilles Mer 11 Déc 2019 - 18:17

Bonjour luis,

ça fait longtemps que je n'avais pas vu ton installation, tu as fait des modifes à ce que je vois.

belle installation en tout cas.

Cdt. Gilles


Dernière édition par Gilles le Mer 11 Déc 2019 - 20:09, édité 1 fois
Gilles
Gilles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2053
Date d'inscription : 10/12/2019
Age : 58
Localisation : parc naturel du Verdon

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  maxitonus Mer 11 Déc 2019 - 18:38

@Luis= Je suis bien moins compétent que toi en électronique, j'étais plutot orienté méca, turbomachines, fluides par mes études (A&M), pas du tout élec, sinon les principes basiques... A 14 ans j'ai inauguré quand même le DIY, mon père m'avait acheté un ampli Cogerel en kit, à monter, (2x8w)hihi, puis puis des gamates Audax pour bricoler une caisse bidon.. j'ai repris les bricolages à l'école d'Aix, (Véga Cleveland) c'est pendant ma 4° année à Paris que je rencontrai Joseph Léon, et aussi Pierre Clément des platines, les démos de Georges Cabasse sur scène, et les premiers festivals du son.... J'ai eu la chance de travailler dès ma sortie-après mon SM à Cadarache ( période pendant laquelle j'ai fait ma "sono")-, j'avais 22ans et demi..ce qui explique que je pus assez vite me payer des gaufres plutôt chères, en regardant le détail de loin, sans plonger dans les circuits.  Ma carrière pro fut dans l'Energie et la Thermique, très absorbante, rien à voir avec l'élec, sauf l'automatisme. En fait c'est la musique qui m'a tout naturellement poussé à toujours adorer le bon son, le vrai, celui que j'entendais quand je jouais sur scène du Brésilien, et je n'ai jamais laché la HiFi sauf ma période "sono"...

Je ne suis pas capable d'entrer dans le détail de toutes les techniques hifi,.... tiens ce matin j'ai vérifié -pour la première fois- comment calculer une enceinte close pour atteindre le Qtc et le Fc qu'on veut, j'ai aussi regardé sur Wiki l'effet isobaric sur le volume fictif..à vrai dire j'ai une sainte horreur de l'informatique, je veux comprendre les paramètres, me servir tout cuit un résultat de logiciel ne me contente pas, mais une fois que j'ai (un peu) compris, je retombe dans la paresse, je me débrouille pour cogiter afin de trouver un truc pour bosser le minimum.
Par contre , pour le son final, je pinaille a mort les détails, ci c'est pas "parfait", si je ne crois pas que c'est "réel",, je flippe, j'écoute plus! Des petits essais en permanence, mais sans changer le gros de la troupe, sauf pour des essais comparatifs menés rigoureusement et rarement. Je suis plutôt fidèle au sens "pas tellement happé par la "changite", maladie auto-immune bien connue de l'audiophile .

Voilà, un exemple de complémentarités , mus par un objectif commun!! Charles aussi est passionné, comme un jeune enthousiaste motivé par un sens artistique aigu qui lui sert d'étoile du berger.  Très content de cet échange,...à suivre Jee-C

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1661
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  luiscrepy Mer 11 Déc 2019 - 21:39

Bonsoir Charles

Concernant le problème du grave :
Lorsque j'envoie un sweep sur la voie gauche au complet, j'obtiens une courbe de réponse.
Lorsque j'envoie un sweep sur la voie droite au complet, j'obtiens une autre courbe de réponse très proche de la première mais pas identique (normal, j'ai passé des heures à tout faire pour)
Lorsque j'envoie un sweep les deux voies ensemble avec le micro RIGOUREUSEMENT à égale distance des deux enceintes (surtout les tweeters, une seule impulsion est visible) j'obtiens une courbe de réponse très proche des deux autres mais 6 dB plus haut.
Je précise qu'il s'agit d'un système corrigé en phase, c'est à dire qu'il est normal que la somme des deux enceintes fasse gagner 6 dB à chaque fréquence parce qu'à chaque fréquence les 2 voies se comportent comme 2 HP en parallèle recevant le même signal.

Reprenons l'expérience autrement.
Observons la fenêtre RTA de REW avec un bruit rose mono provenant du logiciel
Il se passe la même chose qu'avec les sweeps, c'est à dire deux courbes de réponse très proches avec un bruit rose à gauche et à droite, puis une courbe de réponse 6 dB plus haut lorsque gauche et droite émettent le même bruit rose. C'est encore normal, à chaque échantillon, la valeur d'amplitude est identique à gauche et à droite bien la fréquence émise soit aléatoire.

Et enfin faisons l'expérience dans la fenêtre RTA avec un bruit rose stéréo, c'est à dire que les fréquences sont aléatoires à gauche et aléatoires à droite indépendamment l'une de l'autre, correspondant donc davantage à un enregistrement musical stéréo dans lequel il y a peu de chances que le signal soit rigoureusement identique en fréquences et en niveau à gauche et à droite à chaque µinstant.
Les deux courbes de réponse G et D seules seront encore une fois très proches l'une de l'autre
La courbe de réponse des deux ensemble sera aussi très proche de chacune des deux autres mais SEULEMENT 3 dB au-dessus ! Pourquoi ? parce que statistiquement à chaque µinstant la somme des deux ne sera pas la somme de deux échantillons ayant la même amplitude avec la même phase et la même fréquence. Il y a donc une sorte de "pondération" correspondant à la moitié.

Cela veut dire que deux signaux stéréo additionnés pour devenir un seul mono font gagner 3 dB par rapport à ces 2 même signaux juste additionnés.

Difficile à expliquer par écrit, mais faites la manipulation qui est élémentaire, cela deviendra très clair au vu des courbes.

Je n'en suis pas certain, mais un système non corrigé en phase devrait donner les mêmes résultats car les distorsions de phase sont généralement identiques à gauche et à droite.

Chez moi, je constate ce comportement à la mesure, je ne comprends donc pas vraiment de quoi tu parles quand tu dis que des caissons à droite et à gauche s'entre-tuent, diminuant le niveau global perçu au point d'écoute.
Ceci dit, il est vrai que si je me ballade dans la pièce avec une fréquence de 40 Hz fixe, il y a des endroits où c'est le quasi silence et d'autres où le niveau est très important. Mais assis là où je me mets pour écouter ou même sur la place à côté, aucun de ces problèmes.

Je n'ai jamais fait le test en mettant tous les caissons du même côté, parce qu'au départ mon objectif était de monter à 250 Hz avec le grave et non de le fractionner en sub + grave. Mettre tous les subs du même côté me parait envisageable seulement avec une coupure vers 60 Hz.  110Hz me parait déjà trop haut pour une écoute de qualité (pour du home cinéma, çà passe) et mon grave actuel est incapable d'y descendre.


L'autre question concernant la multi-amplification :
Lorsque les hauts parleurs de grave de mes phonophone ont rendu l'âme, je les ai modifiées pour y mettre ceux que j'avais sous la main. Comme je savais que je n'arriverai pas à mettre correctement au point le filtrage passif et que j'avais déjà réalisé un filtre actif pour un premier projet 'triphonique" (enceintes de bibliothèque + sub en 2.1) j'avais tous les éléments en mains pour les transformer en enceintes actives 3 voies. J'ai donc utilisé un tweeter, deux médiums en appolito, et deux 17 cm pour le grave. J'ai insolé un circuit de ma conception comportant 3 LM3886, un passe bas, un passe bande et un passe haut avec des NE5532, 3 réglages de niveau actifs, et un "booster" dans le grave. Tout cela fixé sur une plaque alu de 10 mm d'épaisseur format 30 x 30 cm environ et vissée à l'arrière de l'enceinte pour le refroidissement. Le transfo d'alim et le redressement servant de "lest" supplémentaire à la base de l'enceinte.
L'écoute de ce premier système en multi-amplification sans aucune mise au point à la mesure (c'était il y a environ 15 ans) a sonné le glas des systèmes conventionnels à filtrage passif chez moi. Le gain en ampleur dans le grave, en dynamique, en pèche sur les attaques, mais surtout en définition et dans la séparation hyper nette des instruments m'a provoqué une telle claque que depuis, je ne jure plus que par cette technique et ai essayé de la perfectionner petit à petit.
Le premier argument s'est donc imposé à l'écoute.
Le second, ce n'est qu'évidence. Ce procédé permet de corriger au mieux chaque haut parleur comme si c'était le seul qui comptait. Une fois que cela est fait, les aligner temporellement, en ajuster les niveaux relatifs, n'est plus qu'une formalité alors qu'en passif, tout doit être résolu en même temps et est l'affaire de nombreux compromis. Je ne parle même pas du choix de type de filtrage, de fréquence, de pente....

Cordialement,
Luis

luiscrepy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 313
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 66
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  luiscrepy Mer 11 Déc 2019 - 22:18

Salut, Gilles.
Tu t'es inscrit juste pour me saluer parce que tu as reconnu un vieux camarade ? tu me flattes...

Plus sérieusement, toujours aussi content de ta plaque de polystyrène ? tu as fait des modifs ?

De mon côté, je suis toujours sur le même principe de base qu'il y a 2 ans, je maîtrise seulement beaucoup mieux mesure et corrections parce que je comprends également mieux l'utilisation de la convolution. L'openDRC-DA8 correspond bien à ce qu'il me fallait. Son seul handicap est d'être limité en taps par rapport à ce que peut faire un PC. Mais n'étant pas un coupeur de cheveux en quatre, je me satisfais pleinement de ce que je peux faire avec Rephase en choisissant judicieusement les compromis. Les mesures que j'obtiens aujourd'hui me satisfont bien davantage. Mais c'est surtout une satisfaction intellectuelle car bien que l'écoute soit excellente, j'ai l'impression d'avoir parfois entendu aussi bien avec le DCX2496.

A bientôt,
Luis

luiscrepy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 313
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 66
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  Gilles Jeu 12 Déc 2019 - 0:59

Salut Luis Very Happy

Et oui Luis, ça me fait plaisir de te revoir, j'ai vu Franck aussi qui était ici, et moi, tu me connais, toujours dans mon bordel à bidouiller et bien sûr ma plaque de polystyrène vibre bien, je n'ai pas trouvé mieux encore, mes petites 4311b ronronnent bien maintenant après moult réparations des 2213h, a part ma cave qui prend l'eau maintenant Crying or Very sad ça va bien.
j'ai changé un peu l'électronique, je reste en analogique quand même, le numérique m'a trop gonflé, je n'ai que la source numérique, j'ai conservé quand même le LM 3886 mono (38 W) pour l'infraflex, récemment j'ai installé des Obertons, que du HR !! je baisse en puissance électrique, le Rega 2x30 W va très bien et bientôt un petit 2X8 W arrive.
J'ai laissé tomber les modules classD et le Monacor Sam 200D, il coupé trop haut pour l'infraflex  -10 db à 20 Hz comparé au LM 3886, bref que du class AB bien vintage Very Happy

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

PS: je fais toujours des captures audio que je partage avec d'autres foromeurs !!  Laughing

@+ Gilles


Dernière édition par Gilles le Jeu 12 Déc 2019 - 13:16, édité 1 fois
Gilles
Gilles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2053
Date d'inscription : 10/12/2019
Age : 58
Localisation : parc naturel du Verdon

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  maxitonus Jeu 12 Déc 2019 - 12:32

luiscrepy a écrit: ...une courbe de réponse 6 dB plus haut ...La courbe de réponse des deux ensemble sera aussi très proche de chacune des deux autres mais SEULEMENT 3 dB au-dessus ! ..

Hello Luis et Charles,
Il faut tenter de bien clarifier le phénomène étonnant que constate Luis.

On remarque clairement que:

-Si on positionne deux enceintes l'une à coté de l'autre, recevant la puissance Y watt chacune, PUISSANCE TOTALE 2YWatt on augmente le niveau sonore de 6dBSPL par rapport à une seule enceinte

-Si par contre, si on ne met qu'une seule enceinte et qu'on DOUBLE sa puissance, la passant de YWatt à 2YWatt, on augmente le niveau sonore de 3dBSPL

Incroyable!! Pour la même puissance, on fait +6dBSPL dans le 1° cas et seulement +3dBSPL dans le second!!!

J'ai mis un certain temps pour comprendre, j'étais incrédule, celà choquait la logique énergétique.

J'avais oublié un phénomène: quand on COUPLE la surface de 2 haut parleurs, en les rapprochant suffisamment vis a vis de la longueur d'onde qu'ils émettent, eh bien on GAGNE 3dB de rendement. D'où les +3 deviennent +6.

L'explication est clarifiée dans le bouquin de John EARGLE, voir coroquis ci-dessous:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sur le plan pratique, deux enceintes stéréo sont mal couplées, si leur distance est grande par rapport aux longueurs d'onde des fréquences considérées. Dans ce cas, le couplage des surfaces de membranes ne s'effectue plus et on peut attendre +3dBSPL (ou -peut-être exceptionnellement +6 si on arrive à mettre exceptionnellement en phase exacte au petits oignons une fréquence précise, mais celà reste a prouver car l'effet de couplage exact ne me parait pas évident a obtenir si la distance des deux enceintes est de plusieurs mètres).

Par contre, si la fréquence est basse, donc la longueur d'onde importante, et si la pièce contribue a coupler les surfaces des boomers concernés, dans ce cas on obtiendra +6dBSPL.

On notera que ce phénomène de couplage des surfaces des boomers est très important dans la mise au point d'une chaine HiFi, le niveau de graves (et la courbe) obtenu au point d'écoute étant nettement variable dès qu'on réduit la distance entre les deux enceintes au dessous de 2 mètres environ, car le couplage des surfaces commentce a intervenir dans la zone autour de 100Hz.

Cette remarque explique pourquoi, en SONO, on suggère toujours de rapprocher les SUBS si on veut obtenir un niveau SPL graves plus élevé.

Cordialement JC

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1661
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  Charles Jeu 12 Déc 2019 - 12:36

luiscrepy a écrit:
Ceci dit, il est vrai que si je me ballade dans la pièce avec une fréquence de 40 Hz fixe, il y a des endroits où c'est le quasi silence et d'autres où le niveau est très important. Mais assis là où je me mets pour écouter ou même sur la place à côté, aucun de ces problèmes.

C'est de cela dont je te parlais justement. Normalement le son de ton sub ne devrais pas souffrir de ce types de variations, il devrait être égal dans la plupart de ta salle et maximal à ton point d'écoute. Mais tu ne devrais pas pouvoir distinguer des extinctions ou des hausses de niveau à l'oreille dans ta salle, ces différences devraient rester perceptibles à la mesure et non à l'oreille.

Le signal offert par un sub étant omnidirectionnel et présentant des fréquences extrêmement basses il ne sert à rien d'en mettre un à chaque voie, sinon on en mettrait sur les voies stéréo et les surround aussi en cinema, or à la pratique dès qu'on place ne serait-ce que deux subs en différents points on constate ces variations que tu décris.

C'est pour ça qu'en cinema, même les 64 voies atmos n'utilisent qu'une seule voie de sub, car elle ne fait pas que suffire, elle ne doit surtout pas être doublée pour parvenir à offrir un signal cohérent et complet, cette voie est nécessaire en un seul point, si on multiplie les hps, ils seront tous au même endroit pour former un seul sub.

Ensuite, couper un sub à 250hz, si il le peut pourquoi pas mais il jouera le rôle de hp de grave, ce qui n'est pas ce qu'on en attend et aura son impact d'extrême grave et de forte excursion qui viendra perturber méchaniquement une plus grande finesse de membrane demandée pour les graves aux fréquences plus hautes.
Couper un sub en dessous de 100hz (voir bien plus bas), c'est la bonne méthode et prouve que ton système est assez complet pour couvrir ce qu'il faut dans les graves et ne pas laisser une trop grande part au sub qui est censé simplement exciter des vibrations de salle. Il a un rôle d'impact, si on lui donne un autre rôle il prendra trop de place et fera perdre du détail à ta reproduction sonore tout en gonflant la courbe qui, si elle semblera plus linéaire, moins varier en magnitude de fréquences, ne permettra pas de profiter d'un son optimal dans les graves, avec le maximum de détails.

Le problème de la correction active est que tu peux appliquer des convolutions de correction à tout système déphasant pour le linéariser sans résoudre les plus simples cause de ton installation. Et donc obtenir une phase semblant bonne alors que tu pourrais en avoir une bien meilleure.

Il me semble que tu peux aller encore plus loin et donc en profiter encore mieux avec moins en fait.
Charles
Charles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 184
Date d'inscription : 28/04/2019
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  luiscrepy Jeu 12 Déc 2019 - 21:24

Je ne suis pas sûr que nous nous soyons bien compris.
Je recommence autrement.

Je m'assure au préalable que le micro est placé à égale distance des 2 enceintes. La précision obtenue avec un mètre à ruban est insuffisante, je contrôle en vérifiant que je n'ai qu'une seule et même impulsion lors de la mesure des 2 enceintes ensemble et que celle-ci n'est pas plus large que celle d'une seule enceinte.

Je mesure l'enceinte gauche seule COMPLETE 4 VOIES au point d'écoute puis l'enceinte droite complète 4 voies au point d'écoute. Ce sont les courbes Bleue et verte lissées au 1/3 de la figure ci-dessous.
Ensuite sans avoir touché à quoi que ce soit, je fais la mesure avec les deux enceintes en fonctionnement. C'est la mesure rouge.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On constate qu'il y a un gain de 6 dB à vraiment très peu de chose près de 20 à 20000 Hz. Ce gain, uniforme, se dégraderait dans l'aigu si on déplace le micro de quelques centimètres. Cela parce que certaines fréquences élevées vont se retrouver en opposition et d'autres en phase. N'oublions pas que la longueur d'onde à 10000 Hz est de 3,4 cm environ et qu'un écart de trajet de 1,7 cm met le tweeter de gauche en opposition de phase avec le tweeter droit.

Oublions un instant la méthode de mesure par sweep, et passons à la méthode plus ancienne et intuitivement plus proche de l'écoute musicale, celle consistant à écouter/mesurer un bruit rose enregistré sur CD ou carte mémoire et reproduit par la source habituelle. REW sait le faire, mais il enverra un bruit rose strictement identique à gauche et à droite à l'échantillon près. C'est exactement comme si on écoutait un enregistrement mono sur sa chaîne stéréo. Pour écouter/mesurer un bruit rose stéréo, il faut le créer en stéréo, c'est à dire qu'il y ait bien un bruit rose à gauche et à droite, mais qu'à chaque instant t, le signal à gauche soit différent de celui qui est à droite.
Lançons ce bruit rose stéréo depuis un lecteur CD et activons la sortie G de REW. On lance l'analyse RTA et on attend que la moyenne sur 32 mesures se stabilise et on l'enregistre. Cette mesure est identique à la mesure G par sweep. (juste peut-être à un niveau SPL différent)
On fait la même chose en activant uniquement la sortie D de Rew. Cette mesure RTA est aussi identique à la mesure D par sweep.
Enfin, on recommence en activant les sorties G et D de REW. Cette mesure va révéler un niveau SPL de 3 dB seulement au-dessus.

Pour contrôler que ce n'est pas une histoire de mesure RTA ou sweep, on recommence avec un bruit rose enregistré en mono sur CD ou avec le générateur intégré de REW qui enverra forcément un bruit rose identique sur les 2 voies puisqu'il ne sait pas générer des signaux stéréo.
Le résultat avec un bruit rose mono ne fera que confirmer ce qui a été fait avec les sweeps, c'est à dire un gain de 6 dB sur toute la bande audible.

J'ai déjà fait toutes ces mesures et les ai même peut-être quelque part parmi les milliers de mesures stockées dans mes archives mais malheureusement mal identifiées. Tellement mal identifiées que j'en efface régulièrement après les avoir ouvertes sans comprendre dans quelles circonstances je les avais faites.

Charles,
On ne constate donc à mon point d'écoute, aucun des problèmes dont tu parles, pas plus dans le sub ou le grave qu'ailleurs. Ma pièce est une pièce dédiée et je n'écouterai jamais ailleurs qu'en ce point, à 10 cm près.
Le problème classique des nœuds et ventres qui se forment un peu n'importe où dans une pièce à vivre parallélépipédique de taille normale aux fréquences inférieures à 200-300 Hz sont inévitables et je ne pense pas qu'elles puissent être corrigées. Au-dessus de ces fréquences, les réflexions sont tellement multiples et nombreuses, qu'il n'y a plus aucun phénomène de ce type audible en se baladant dans la pièce.
Dans une salle de concert, qu'elle soit en plus traitée et non parallélépipédique, ou un simple gymnase, vu les dimensions incomparablement supérieures, les problèmes sont translatés vers les infra graves, et s'ils subsistent encore, sont inaudibles et à des niveaux très inférieurs car très peu de fréquences en dessous de 30 Hz sont émises.
Selon la notice Monacor, mes HP de 38 cm sont conçus pour fonctionner jusqu'à 1500 Hz ou en sub grâce à un Xmax de +/- 7mm et une fs de 23 Hz. Cela veut dire qu'en pratique, ils doivent être excellents jusqu'à 300 Hz hors accidents dus à la pièce. J'ai donc en priorité cherché à les faire fonctionner jusqu'à cette fréquence pour concevoir un système 3 voies. Donc forcément en position stéréo. N'y étant pas parvenu, j'ai ajouté une quatrième voie, mais comme ils étaient très corrects ainsi positionnés jusqu'à 110 Hz, pourquoi les déplacer ?

Lorsque le problème de phase dans le grave est lié à une onde stationnaire ou à un nœud, matérialisé par une rotation de la phase à la fréquence concernée si on fenêtre insuffisamment, Rephase n'arrive pas à le corriger au moment de la création du filtre FIR, à moins d'utiliser plus de 64000 taps, ce que les appareils audio du commerce, y compris les pros, ne savent pas faire. Seuls les Geeks avec des solutions informatiques puissantes et des temps de latence trop importants à mon avis, y parviennent. Dans ces cas là, soit je sous-corrige, en essayant de trouver le meilleur compromis, soit je recommence au début en déplaçant l'enceinte.

La vraie solution pour s'affranchir en grande partie de ces problèmes, ne serait-elle pas de partir d'une pièce dans laquelle aucune distance d'un mur à un autre ne serait identique à une autre ? autrement dit, en aucun point de la pièce la hauteur ne serait égale à celle d'un autre point, qu'en aucun point la largeur de la pièce ne serait égale à celle d'un autre point et qu'aucune profondeur de la pièce ne serait égale à une autre ; Les chevauchements de valeurs étant interdits. Par exemple, longueur de la pièce : progressive de 10 m à gauche à 7 m à droite, largeur progressive de 7 m à l'arrière à 4 m à l'avant, hauteur progressive de 4 m à l'arrière à 2,5 m à l'avant. Pour moi, c'est trop tard....

Jean Claude,
Le phénomène de couplage de HP existe bel et bien et est une notion complexe que je ne maîtrise pas complètement. Pour cette raison, je n'ai pas construit mes petites enceintes médium/aigu selon la configuration d'Appolito justement pour qu'il y ait couplage entre les deux médiums que j'ai rapprochés au maximum et que les problèmes liés à un écartement trop important pour leur diamètre selon la fréquence haute qu'ils doivent reproduire ne se produisent pas. Mais dans le cas présenté, je ne crois pas qu'il faille en tenir compte, je parle d'un phénomène constaté avec les hauts parleurs éloignés de 2,60 m à 4 m.

Luis

luiscrepy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 313
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 66
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  Charles Ven 13 Déc 2019 - 10:09

Ok comme je disais je ne parlais que des subs dans leur utilisation sub. Donc sur une voie de subwoofer dédiée. Sans quoi ce sont des graves.
Excuse moi le terme sub m'a induit en erreur, je n'avais pas bien saisi que ce que tu décrivais comme des subs de chaque côté de la pièce étaient les hps de graves de chaque voie g et d.

Pour ce qui est de la somme des magnitudes je ne suis pas revenu dessus. Pour ce qui est de la méthode de mesure non plus.

Donc ce que tu décris comme subs sont les graves respectifs de chaque voie stéréo.
Charles
Charles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 184
Date d'inscription : 28/04/2019
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  maxitonus Ven 13 Déc 2019 - 11:38

luiscrepy a écrit:..Je ne suis pas sûr que nous nous soyons bien compris...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
On constate qu'il y a un gain de 6 dB ...

Hello Luis,
nous nous sommes très bien compris au contraire!
Pour coller avec la théorie,
- il faudrait vérifier qu'avec une SEULE enceinte, en doublant la PUISSANCE envoyée à l'enceinte (ce qui revient donc a la puissance totale des deux enceintes fonctionnant ensemble), tes relevés confirment une hausse de niveau au micro de+3dBSPL. Ce qui -bien sur- doit être la réalité, forcément!!
- ceci bien vérifié, la hausse de +6dB que tu constates et que, bien entendu,  je présume exacte, prouve que tes deux enceintes sont COUPLEES de façon quasi-parfaite, du fait que pour la même puissance totale envoyée, tu as +6dB au lieu de +3dB. En effet rien d'autre ne peut justifier de faire +3dB en plus!!
Bien cordialement JC

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1661
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  GG14 Ven 13 Déc 2019 - 13:34

Bonjour,

Pour savoir commet çà sonne, écoutez cette voie masculine, en mono et se répétant en boucle.
.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Est elle naturelle? Comment est le centre?

GG
GG14
GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2152
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  Gilles Ven 13 Déc 2019 - 14:10

Bonjour,

C'est une voix synthétique.

Gilles
Gilles
Gilles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2053
Date d'inscription : 10/12/2019
Age : 58
Localisation : parc naturel du Verdon

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  GG14 Ven 13 Déc 2019 - 14:57

C'est une voix synthétique.

NON

Ce que dit l'ingé-son : "Je n'ai pas réalisé cet enregistrement, mais j'ai monté une séquence de cette voix parlée en la recopiant en boucle , pour être "discriminante""

C'est ICI
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
le 11/12 à 8H11
GG14
GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2152
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  Gilles Ven 13 Déc 2019 - 17:25

le défaut à 9 secondes et même un peu avant me laisse à penser que c'est un bidouillage de voix synthétique, le côté répétitif ne me gène pas à partir du moment que nous savons que c'est un test.

Gilles
Gilles
Gilles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2053
Date d'inscription : 10/12/2019
Age : 58
Localisation : parc naturel du Verdon

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  luiscrepy Lun 16 Déc 2019 - 21:57

Bonsoir,
Pour l'instant, j'ai écouté au casque.
L'orateur est dans ma tête, bien derrière les yeux. Après quelques minutes, le cerveau ne l'a toujours pas replacé devant moi comme les écoutes au casque le font généralement. Ça reste définitivement une écoute au casque mono hyper stable au centre.
La voix est ce que l'on entend à la radio sur France musique ou France Culture.
Je perçois une sorte de distorsion légère tout le long. Elle vient peut-être d'un enregistrement à 1 cm du micro, de ma sortie casque rudimentaire, ou du fait qu'on a pas l'habitude d'écouter parler les gens dans une pièce avec une acoustique comme celle d'une chambre sourde et perçois cela comme une distorsion. Mon casque n'est pas du haut de gamme, mais c'est un honnête Sony plutôt sensible que je perçois particulièrement linéaire et naturel.

Je n'ai pas encore écouté sur mon système car il est en chantier.

Que veut dire une voix "discriminante" ? Que cherche-t-on à démontrer avec ce test ?

Cordialement,
Luis

luiscrepy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 313
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 66
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  jimbee Mar 17 Déc 2019 - 15:38

luiscrepy a écrit:
Que veut dire une voix "discriminante" ? Que cherche-t-on à démontrer avec ce test ?
Mystère. Je lui trouve un excès de présence, un grain insistant et monocorde situé en haut médium/ aigu qui pourrait être adouci, pour un rendu plus chaud, avec une petite égalisation ( 1,7 k / 2,8 kHz )
jimbee
jimbee
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 1220
Date d'inscription : 05/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  GG14 Mar 17 Déc 2019 - 16:55

Mystère. Je lui trouve un excès de présence, un grain insistant et monocorde situé en haut médium/ aigu qui pourrait être adouci, pour un rendu plus chaud, avec une petite égalisation ( 1,7 k / 2,8 kHz )
Ce que dit Igor

La signature du local doit être "neutre" pour un enregistrement de voix parlée style commentaire...

Laquelle voix a du être enregistrée dans un milieu semi-réverbérant et pas du tout dans un studio (traité acoustiquement  de radio) par exemple.
GG14
GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2152
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  jimbee Mar 17 Déc 2019 - 17:23

GG14 a écrit:Ce que dit Igor
La signature du local doit être "neutre" pour un enregistrement de voix parlée style commentaire...

Laquelle voix a du être enregistrée dans un milieu semi-réverbérant et pas du tout dans un studio (traité acoustiquement  de radio) par exemple.
Tu entends de l'acoustique dans cet enregistrement ? Moi, ça m'évoque clairement un enregistrement en "cabine speak" radio/tv.
jimbee
jimbee
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 1220
Date d'inscription : 05/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  GG14 Mer 18 Déc 2019 - 8:57

Moi, ça m'évoque clairement un enregistrement en "cabine speak" radio/tv.

Je ne connais pas. Mais je n'ai pas l'impression que la voix reproduite ait le "feutrée" de celle que j'entends par exemple sur mon tuner réglé sur France musique ou culture.
GG14
GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2152
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  luiscrepy Lun 13 Jan 2020 - 18:56

Bonjour,

Pour me faire installer la fibre optique en décembre dernier, il m'a fallu arracher une partie de mon traitement acoustique et de mon isolation thermique dans ma pièce dédiée installée au sous-sol pour retrouver la gaîne par où arrivait le câble du téléphone pour tirer la fibre optique depuis la rue. Je ne tenais pas à creuser une nouvelle tranchée de 15 mètres.
J'étais donc en travaux depuis 1 mois et j'en ai profité pour procéder au traitement acoustique que j'avais en tête. Afin de minimiser au maximum les effets des réflexions sur les murs de la pièce et d'entendre dans mon environnement une restitution la plus proche possible de ce que l'ingénieur du son a voulu construire derrière son pupitre de mixage, je suis parti du principe qu'il me fallait réduire au maxi les ondes stationnaires et les réflexions de la pièce. Pour ce faire, j'ai enlevé les plaques absorbantes minimalistes que j'avais installées pour contrer les réflexions primaires et quelques secondaires et tapissé la totalité du volume se trouvant à l'avant de la position d'écoute. J'ai utilisé de la laine de coton de 50 mm d'épaisseur en plaques molles de 60 x 120 cm. J'en ai collé en tout 36 sur le plafond et les 3 murs visibles depuis le canapé d'écoute. C'est tout ce que pouvait contenir le coffre de ma Mazda CX5 sièges arrière rabattus, soit 1,3 m3 environ d'après mes calculs.
Ce matériaux, dont j'ai lu plusieurs fois qu'il avait d'excellentes propriétés acoustiques, est le fruit du traitement de tous les vêtements usagés déposés dans les containers "Le relais" Il porte le nom d'isolant "Métisse". Je l'ai collé, y compris au plafond, avec des plots de colle destinée à coller le BA13 + polystyrène pour isolation intérieure.
J'ai également installé un rideau épais devant l'écran cinéma qui réfléchissait grand nombre d'ondes sonores de façon spéculaire.
Les premières mesures au point d'écoute ont montré une perte de SPL jusqu'à 5 dB surtout dans la zone médium et de manière irrégulière, ce qui m'a amené à reprendre les réglages à zéro. J'en ai profité pour repositionner le grave (100 - 230 Hz à présent) au même emplacement mais avec les 8 HP orientés vers le micro en arc de cercle de telle manière que leur distance au point d'écoute soit identique. Leur impulsion avant filtrage s'en trouve ainsi grandement améliorée. J'ai l'impression que la mise au point s'est faite de façon beaucoup plus fluide, comme si la procédure que j'ai mise au point l'année dernière s'était imposée d'elle même. J'ai même pu repasser à des pentes de 48 dB par octave pour tous mes filtres LR. Les corrections de phase nécessaires se sont avérées tellement simples que Rephase parvenait beaucoup plus facilement à construire les FIR tout en conservant suffisamment de réserve de taps pour intégrer des filtres à phase linéaire à pente plus raide qu'auparavant.

Une fois les nouveaux réglages menés à terme, les différentes mesures ont montré des améliorations objectives assez spectaculaires. En ce qui concerne la perception audible de ces améliorations, il me faut écouter sur le long terme avant de me prononcer. Pour l'instant, je n'ai écouté que ce morceau de richard galliano et thierry escaich en MP3: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  et les frissons étaient au rendez-vous.

Pour ces améliorations objectives, voici quelques mesures :

Tout d'abord la comparaison entre une mesure avant traitement acoustique et celle faite samedi avec les mêmes réglages, ce qui m'a amené à tout reprendre à zéro :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après avoir procédé à la mise au point du nouveau système, voici sa nouvelle présentation :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La première constatation intéressante est la diminution notable de l'onde stationnaire vers 40 Hz. Ci dessous un waterfall de l'année dernière suivi du waterfall mesuré hier. Les deux mesures sont faites à partir d'un sweep 512k. Il ne faut pas comparer des waterfall de résolution différentes, les constatations seraient faussées.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'amélioration de la "clarity" est la constatation objective connexe :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La phase :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La nouvelle disposition de la ligne de grave, avec une impulsion plus propre, a certainement contribué à améliorer la distorsion dans la zone 100 - 230 Hz qu'elle reproduit :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il est difficile de commenter l'impulsion. Les deux sont nettes et symétriques, signe que la phase est bien corrigée. Il y avait auparavant un pic parasite vers 0,9 ms, mais il s'agissait d'un problème de conditions de mesures que j'ai éliminé grâce à un morceau de laine de coton. En effet, afin d'effectuer mes mesures dans les conditions aussi proches que possible que celles d'un auditeur assis au même endroit, le micro est positionné à une quinzaine de centimètres du dossier du canapé.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le micro étant omnidirectionnel perçoit la réflexion de l'impulsion sur la surface lisse du cuir. Avec le montage suivant, la réflexion est éliminée :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour finir, une vue générale de l'installation en phase de mesures, on y voit où commence le capitonnage au plafond avec la laine de coton.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cordialement,
Luis

luiscrepy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 313
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 66
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  tron_ic Lun 13 Jan 2020 - 19:24

Bonsoir Luis,

Juste pour te dire merci pour ces nouvelles informations et réponses sur ton système. C'est vraiment très intéressant .

Salutations. Tony

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
Le Blog audio de Tony
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3073
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland VD

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  Gilles Lun 13 Jan 2020 - 20:36

Bonjour Luis et meilleurs vœux pour la nouvelle année.

toujours à la pointe et ton système en perpétuel évolution, infatigable !! Very Happy

Essayes celui-là, il est très subtile, j'adore.



En ce moment, je teste un ampli sur le schéma du "Monstres 8 w" de Jean Hiraga, sa petite puissance n'est pas un handicape, il fait chanter remarquablement mes compressions assez difficile bien mieux que sur un ampli conventionnel de type AB ou D, son manque d'énergie à bouger mes Obertons de 500 W AES se fait un peu ressentir mais sur des têtes médium/aigu il peut -être intéressant.

ça donne ça.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

@+ Gilles



Gilles
Gilles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2053
Date d'inscription : 10/12/2019
Age : 58
Localisation : parc naturel du Verdon

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  luiscrepy Mar 14 Jan 2020 - 12:00

Meilleurs vœux à toi Gilles.
J'en profite également pour souhaiter à tous ici une excellente année 2020.

Le monstre de Jean Hiraga est déjà une très vieille connaissance. Il n'a pas loin de 40 ans, mais vu la simplicité du circuit, il est probablement une valeur sûre à condition de choisir les composants avec soin.
Cependant, je pense qu'il a été conçu pour driver des enceintes passives à très haut rendement et la comparaison à l'écoute avec de très nombreux amplis très haut de gamme actuels pourrait encore tourner en faveur du "monstre"
En ce qui nous concerne, et plus généralement tout équipement en multiamplification, je pense que ce qui fait la réelle qualité du "monstre" va passer inaperçu, chaque ampli travaillant dans une bande étroite et étant beaucoup moins sensible aux exigences tantôt d'absence de distorsion par intermodulation, d'appel de courant instantané, de bande passante, etc....

En réalité, j'associerai très volontiers le 8 W à une Tannoy Westminster, une Klipschorn ou à une Tad 2401 en comparaison avec des amplis les plus réputés.

Luis

luiscrepy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 313
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 66
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  luiscrepy Mar 14 Jan 2020 - 12:25

Bonjour,
Pour compléter la description de mon système, je poste ici la photo de l'intérieur de l'ampli DIY qui sert a piloter les 2x4 voies de mon système. Il est conçu à base de LM3886 et délivre 16 x 68 W sous 4 Ohms ou 35 W sous 8 Ohms. Chacune des 8 entrées est reliée à 2 sorties
En effet, j'ai résilié à regret mon abonnement Free pour pouvoir passer à la fibre qui est pour l'instant une exclusivité SFR dans l'Oise, et tout ce que j'ai d'hébergé chez eux va disparaître quand ils vont s'en apercevoir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

luiscrepy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 313
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 66
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  Gilles Mar 14 Jan 2020 - 20:59

Bonjour Luis,

Ce qui fait la force du "Monstre", c'est son pouvoir de produire une scène sonore 3d très importante avec une très bonne limpidité de chaque instrument et voix, sur mon système assez basique loin d'être légendaire te plonge complètement en immersion dans la musique comme un système 3.1 ou 5.1, effet grand spectacle garantie ce que je n'avais pas avec le Rega ou les LM 3886, je ne serais l'expliquer, possible que la stabilité de l'impédance devant un filtre passif, l'ampli réagit très bien ?
Dimanche, pour vérifier mes constatations, plusieurs auditeurs aux oreilles jeunes ont confirmé mon ressenti, scène très large et détaillée, je pensais pas que l'électronique interagisse aussi clairement.
Il y a des défauts, un manque de patate de 50 Hz à 150 Hz, les Obertons ont besoin de jus quand même.

D'où l'idée de l'utiliser en multi-amplification sur la voie bas médium à aigu qui me ferait rajouter un troisième ampli, avec l’utilisation de filtre actif analogique et passif combinée pour commencer, ça me ferait utiliser le sub/grave/bas médium-aigu.

Je vois que tu es toujours fidèle à ton multi LM3886, ce sont de très bonnes puces, assurément.

Cdt. Gilles
Gilles
Gilles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2053
Date d'inscription : 10/12/2019
Age : 58
Localisation : parc naturel du Verdon

Revenir en haut Aller en bas

Le système Quadri en sous-sol de Luis Empty Re: Le système Quadri en sous-sol de Luis

Message  luiscrepy Mer 15 Jan 2020 - 22:36

Bonsoir,

Mon système étant à présent à nouveau réglé aux mesures, j'ai passé une partie de l'après-midi à repasser quelques morceaux que je connais plus quelques autres depuis une playlist que j'ai concoctée sur Amazon Prime vidéo qui est fourni "gratuitement" avec mon abonnement prime avec lequel la plupart de mes commandes Amazon ont le port gratuit.

J'ai été déçu par plusieurs écoutes de disques que j'avais sélectionnés sur Prime.
Pour finir, j'ai comparé la version YouTube de Shakira Nothing else matters en middley [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] avec la plage prime Music de l'album Shakira Live from Paris. Il s'agit du même concert (je ne sais pas si c'est le même mixage) mais la version YouTube est bien plus dynamique et définie.

J'écoute assez souvent des vidéos YouTube que j'ai converties en MP3 et à présent que j'ai un PC dédié pour le sous-sol, je peux aussi les écouter en direct via la carte son USB ESI avec sortie SPDIF qui me sert aux mesures. Certaines, qui ne sont donc que des sources sans prétention diffusées par YouTube sont de qualité perçue équivalente à de nombreux CD.

Certains d'entre vous veulent-ils s'exprimer là dessus ?

luiscrepy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 313
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 66
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum