DAC: c à d

+17
Gilles
SKhorn
jimbee
tron_ic
œdicnème
mastro
Vintage02
narshorn
GG14
banzai
etmo
Ragnarsson
jessedivais
lamouette
François HD
Domi
bernard74
21 participants

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  narshorn Jeu 30 Juin 2022 - 9:07

La subjectivité nous tient, c'est justement pourquoi il ne faut pas être aveugle à ce qui sous-tend la reproduction en audio. En se guidant avec ses seules oreilles et sans repères valables c'est vite fait de faire des raccourcis complètement faux d'une manière fondamentale. Si on veut juger de la qualité sonore de différentes solutions, il faut le faire à nivaux égaux en termes techniques. Le débat analogique vs numérique est caduc de nos jours dès lors qu'on dispose de machines d'un niveau de qualité technique suffisant. Et pour moi les vieux lecteurs CD tweakés NOS n'en font pas partie, ce sont des lubies ! Very Happy
Dernière chose, JC Verdier n'est amha pas un pro du numérique (mais des platines et cellules).
Les compétences dans le domaine de l'analogique ne sont pas directement transposables au numérique, le fonctionnement en est complètement différent (voir les difficultés de compréhension de l'imaging ou de, l'aliasing par exemple). Idem le fondateur d'AudioNote, ces personnes sont des géants du passé.
.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] mon lecteur audio
---
On ne joue pas sur la sécurité des personnes.
C'est pourtant ce qui se pratique sur ces liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

---
"C'est un gros problème dans ces forums que les gens aient des opinions,
sans preuves à l'appui
, qui contredisent clairement les preuves disponibles -
cela s'appelle la religion et n'a pas sa place en audio."
  Earl Geddes - 2009

---
"Je traverse la rue et je vous trouve un travail"   propos du "premier de cordée" aux "premiers de corvées" en 2018 - réitérés en 2022
---
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3729
Date d'inscription : 13/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  bernard74 Ven 1 Juil 2022 - 0:36

Yo!

dans tout ce brouhaha une seule réponse m'a interpellé l'auteur se reconnaitra mais ce n'est pas lui qui m’intéresse mais uniquement cette phrase !

je cite :" C’est évident parce que ton cerveau te le fait croire."

ce qui revient à dire pour rester dans le mode audio : " je vais prendre ça

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

parce-que mon cerveau me trompe sur les réelles qualités de ça

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"

alors  je rétorque:

1/ pas dans tous les cas
2/ beaucoup en disent plus qu'il n'en entendent et spécialement sur les forums
3/ les gouts et les couleurs ça ne se discute pas
4/ nous n'avons pas tous le même niveau ou moyens de comparaison : échelle de 1 à 10  beaucoup sont entre 1 et 6 alors que d'autres naviguent entre 5 et 9

je suis certain d'une chose c'est que, quand pendant 3-4-5-10 ans "tu" as écouté  la même configuration:  pièce, matos, et ta bibliothèque audio qui tourne en aléatoire il se crée une empreinte sonore dans ton cerveau. ( au même titre que tu reconnais des personnes à leur voix , je me souvient encore  + de 40 ans après de la voix d'un prof de math gueulard qui m'a martyrisé avec son algèbre)

Cette empreinte sonore "tu" l’utilises inévitablement pour comparer avec ce que "tu" entends lors d'un récital d'une sortie à l'opéra ça te rassure ou "te" fait évoluer.
Change "ton" DAC par exemple ( je ne parles pas des HP c'est trop flagrant), et non pas en 1 heure d'écoute ou 1 jour,  mais pendant 2 ou 3 semaines, et "tu te" surprendras à dire :" ah ce passage et mieux, tiens il y avait pas ça sur cet enregistrement avant"
"tu" sauras analyser les différences et dire si "tu" préfère ou pas , pour de multiples raisons ou même souvent pour qu'une seule : sonorité, fidélité, ouverture, profondeur, dynamique, etc etc...
donc oui "ton" cerveau est utilisé "tu" utilises ton cerveau, ce n'est pas lui qui "te" manipule sinon c'est direct le HP Sainte Marie.

Autre coup de gueule : les essais en aveugle ABX etc... fait par de multiples auditeurs dans des locaux style associatifs quelconque  ce ne sont pas des essais ou test mais des concours en 2 ou 4h ou finalement il n'y a eu qu'une heure de musique on ne peux pas qualifier correctement un système dans ces conditions, de plus entre celui qui est bien placé et celui qui ne l'est pas,, bonjour les appréciation,  c’est comme au concert.

sur ce bonne nuit à tous
bernard74
bernard74
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 52
Date d'inscription : 20/10/2019
Age : 61
Localisation : Riga Lettonie

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  bernard74 Ven 1 Juil 2022 - 2:15

donc pour en revenir au sujet qui m'importe

DAC NOS

Que je redécouvre 10 ans après (maintenant j'ai le temps de m'y attarder)  parce qu’il en vaut vraiment la peine

Voici un youtubeur intéressant quand à ses explications  https://samplerateconverter.com/educational/nos-dac

il insiste sur le surechantillonage externe des fichiers j'avais bien remarquer qu'avec resampler SOX en 96K sur des fichier en 44k c'était meilleur
ce qui n'est pas du le cas pour le DAC AVEC FILTRE NUMERIQUE

bon après il amène de l'eau à son moulin pour son logiciel de conversion pas fou le russe.


par exemple

Le taux d'échantillonnage du NOS DAC est défini en fonction de la bande d'arrêt du filtre analogique.
Mais le filtre analogique n'a pas de limite exacte entre les bandes. Parce que c'est progressif.
NOS DAC n'a pas de filtre numérique. Ainsi, pour un DAC sans suréchantillonnage, la fréquence d'échantillonnage doit être suffisamment élevée pour fournir une suppression plus efficace du premier groupe (par fréquence) d'alias par le filtre analogique.
Par conséquent, l'enregistrement doit être effectué sur le taux d'échantillonnage élevé du DAC.


Avantages d'un DAC sans suréchantillonnage

   Aucun artefact de sonnerie de filtre numérique ,
   Fonctionnement interne plus simple ,
   Capacité potentielle à moindre distorsions.

Inconvénients d'un DAC NOS

   En règle générale, le pré-échantillonnage du fichier audio est nécessaire,
   Problèmes probables dus à un filtrage d'alias insuffisant (produits audibles des distorsions d'intermodulation et consommation supplémentaire de plage dynamique).


Il est impossible de garantir que NOS DAC offre des avantages sonores.
En tant qu'appareil avec des fonctions internes plus simples (moins d'éléments internes), le DAC offre des capacités potentielles pour un meilleur son (moins de distorsions).

Pour les DAC sans suréchantillonnage, la qualité du suréchantillonnage externe est très importante.

Si des enregistrements audio haute résolution sont utilisés pour la lecture sur NOS DAC, les produits d'intermodulation ultrasonore peuvent être plus intensifs dans la gamme de fréquences audibles en raison de distorsions non linéaires et d'un filtrage "plus doux" sans filtre numérique.
la qualité sonore du NOS DAC par rapport aux autres types dépend de la mise en œuvre de l'appareil .

   NOS DAC permet de chevaucher les artefacts de sonnerie d'un filtre numérique.
   Le DAC NOS sans filtre permet de piloter les distorsions des filtres analogiques (phase, fréquence, non linéaire). Mais il y a des problèmes avec les alias haute fréquence, qui gaspillent la plage dynamique et peuvent provoquer des distorsions d'intermodulation.
   Des problèmes de disponibilité des enregistrements sur leur taux d'échantillonnage natif du CNA sans suréchantillonnage sont probables.
   Les enregistrements de suréchantillonnage peuvent avoir des problèmes de :
       qualité sonore des différents outils de conversion de fréquence d'échantillonnage,
       capacités parfaites du lecteur de musique,
       consommation supplémentaire d'énergie électrique (pour le rééchantillonnage en ligne).
   Pour certains systèmes audio, afin de réduire les distorsions d'intermodulation, un filtrage des ultrasons lors des enregistrements de suréchantillonnage peut être appliqué.

je vais essayer son AuI ConverteR
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

quelqu'un connais un logiciel de conversion open source de ce type ?
bernard74
bernard74
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 52
Date d'inscription : 20/10/2019
Age : 61
Localisation : Riga Lettonie

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  Ragnarsson Ven 1 Juil 2022 - 8:36

bernard74 a écrit:donc pour en revenir au sujet qui m'importe

DAC NOS

Que je redécouvre 10 ans après (maintenant j'ai le temps de m'y attarder)  parce qu’il en vaut vraiment la peine

Voici un youtubeur  intéressant quand à ses explications  https://samplerateconverter.com/educational/nos-dac

il insiste sur le surechantillonage externe des fichiers j'avais bien remarquer qu'avec resampler SOX en 96K sur des fichier en 44k c'était meilleur
ce qui n'est pas du  le cas pour le DAC AVEC FILTRE NUMERIQUE

bon après il amène de l'eau à son moulin pour son logiciel de conversion pas fou le russe.


par exemple

Le taux d'échantillonnage du NOS DAC est défini en fonction de la bande d'arrêt du filtre analogique.
Mais le filtre analogique n'a pas de limite exacte entre les bandes. Parce que c'est progressif.
NOS DAC n'a pas de filtre numérique. Ainsi, pour un DAC sans suréchantillonnage, la fréquence d'échantillonnage doit être suffisamment élevée pour fournir une suppression plus efficace du premier groupe (par fréquence) d'alias par le filtre analogique.
Par conséquent, l'enregistrement doit être effectué sur le taux d'échantillonnage élevé du DAC.


Avantages d'un DAC sans suréchantillonnage

   Aucun artefact de sonnerie de filtre numérique ,
   Fonctionnement interne plus simple ,
   Capacité potentielle à moindre distorsions.

Inconvénients d'un DAC NOS

   En règle générale, le pré-échantillonnage du fichier audio est nécessaire,
   Problèmes probables dus à un filtrage d'alias insuffisant (produits audibles des distorsions d'intermodulation et consommation supplémentaire de plage dynamique).


Il est impossible de garantir que NOS DAC offre des avantages sonores.
En tant qu'appareil avec des fonctions internes plus simples (moins d'éléments internes), le DAC offre des capacités potentielles pour un meilleur son (moins de distorsions).

Pour les DAC sans suréchantillonnage, la qualité du suréchantillonnage externe est très importante.

Si des enregistrements audio haute résolution sont utilisés pour la lecture sur NOS DAC, les produits d'intermodulation ultrasonore peuvent être plus intensifs dans la gamme de fréquences audibles en raison de distorsions non linéaires et d'un filtrage "plus doux" sans filtre numérique.
la qualité sonore du NOS DAC par rapport aux autres types dépend de la mise en œuvre de l'appareil .

   NOS DAC permet de chevaucher les artefacts de sonnerie d'un filtre numérique.
   Le DAC NOS sans filtre permet de piloter les distorsions des filtres analogiques (phase, fréquence, non linéaire). Mais il y a des problèmes avec les alias haute fréquence, qui gaspillent la plage dynamique et peuvent provoquer des distorsions d'intermodulation.
   Des problèmes de disponibilité des enregistrements sur leur taux d'échantillonnage natif du CNA sans suréchantillonnage sont probables.
   Les enregistrements de suréchantillonnage peuvent avoir des problèmes de :
       qualité sonore des différents outils de conversion de fréquence d'échantillonnage,
       capacités parfaites du lecteur de musique,
       consommation supplémentaire d'énergie électrique (pour le rééchantillonnage en ligne).
   Pour certains systèmes audio, afin de réduire les distorsions d'intermodulation, un filtrage des ultrasons lors des enregistrements de suréchantillonnage peut être appliqué.

je vais essayer son AuI ConverteR
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

quelqu'un connais un logiciel de conversion open source de ce type ?

C’est quoi ce charabia, une Google traduction?

SoX est un très bon re-échantillonneur. La contrainte pour le DAC sans suréchantillonnage est de disposer d’un DIR (circuit récepteur numérique) allant jusque 192kHz, et que le filtre analogique de sortie soit conçu en fonction du suréchantillonnage qui sera fait avec SoX. Cela peut se faire avec un DIR limité à 96kHz, mais dans ce cas le filtre analogique doit être plus raide/d’un ordre plus élevé/avec plus de composants. Ce qui compte est la bonne réjection des images numériques.

Cependant il existe aussi de très bons circuits de re-échantillonnage tels que le src4392 ou le AK4137. La solution PC permet de convertir le DSD en PCM, mais le AK4137 ou son équivalent chez ComTrue peuvent le faire aussi (voir la video de jipihorn sur la puce ComTrue).

Si tu utilises Foobar comme lecteur, SoX et SSRC (lui aussi très bon) sont gratuits, et la fonctionnalité DSD to PCM est présente aussi. Pour les bonnes configs Foobar s’adresser au spécialiste narshorn.

_________________
Greg Timbers:
« I don't think it is possible to make a truly High Fidelity loudspeaker using a single driver.
All designs require and deserve full Anechoic and other types of measurements.
A good ported system has excellent bass properties. It is true that a sealed system is theoretically faster since it is second order rather than 4th order. However, if you apply electronic correction (boost) to a sealed system, you may end up with the same 4th order system with a bunch less headroom. »
Marianne Williamson: 
« rien ne vous contrôle excepté vos croyances »

Ragnarsson
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 906
Date d'inscription : 09/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  GG14 Ven 1 Juil 2022 - 9:33

je suis certain d'une chose c'est que, quand pendant 3-4-5-10 ans "tu" as écouté la même configuration: pièce, matos, et ta bibliothèque audio qui tourne en aléatoire
il se crée une empreinte sonore dans ton cerveau. ( au même titre que tu reconnais des personnes à leur voix , je me souvient encore + de 40 ans après de la voix d'un prof de math gueulard qui m'a martyrisé avec son algèbre)

C'est exact pour les CDs ou morceaux de musique écoutés à maintes reprises.Il y a mémorisation.
C'est pour çà que j'ai suggéré les bandes son des films et séries qu'on ne visionne généralement qu'une fois. Seul le ressenti entre en jeu et l'effet de surprise.
GG14
GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2460
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  narshorn Ven 1 Juil 2022 - 10:03

Bonjour,

Resampler-V combine 2 types de librairies, SSRC et SOX, au choix,
l'intérêt avec ce dernier étant les calculs en virgule flottante :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le but principal est d'outrepasser le(s) LowPassFilter(s) à l'intérieur du DAC en suréchantillonnant les fréquences d'échantillonnage (relativement) basses (44.1k, 48k),
basé sur l'affirmation que le logiciel puisse le faire de manière beaucoup plus précise (que les circuits intégrés numériques)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Des FIR DSD custom pour foobar (haute qualité)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cordialement
.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] mon lecteur audio
---
On ne joue pas sur la sécurité des personnes.
C'est pourtant ce qui se pratique sur ces liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

---
"C'est un gros problème dans ces forums que les gens aient des opinions,
sans preuves à l'appui
, qui contredisent clairement les preuves disponibles -
cela s'appelle la religion et n'a pas sa place en audio."
  Earl Geddes - 2009

---
"Je traverse la rue et je vous trouve un travail"   propos du "premier de cordée" aux "premiers de corvées" en 2018 - réitérés en 2022
---
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3729
Date d'inscription : 13/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  bernard74 Sam 2 Juil 2022 - 17:00

Hello

Merci à RAGNARSSON qui affirme l'avis que je m'en était fait et à NASHORN  pour ses liens

DSD ou SACD je n'en utilise pas ma bibliothèque audio vas du 44k au 192k 16-24bits

même si ce sujet se recoupe avec " Lecteur PHILIPS CD 380: le radio-"réveillé" !"

je dit Oui pour l'avoir fait il y a plus de 10ans mettez vos lecteurs CD au rebut arrêtez de vous privez de tout ce que l'informatique met à votre disposition pour le traitement numérique et qui de plus est de grande qualité et en open source.


Donc j'ai installé RESAMPLER-V  que j'écoute depuis hier et là je viens de faire des mesures afin de comparer

1/ j'ai toujours utilisé RESAMPLER SOX en 96K même si le DAC ROTEL accepte le 192k et c'est aussi pour cela que je ne me suis jamais rendu compte que les fichiers en 44 ou 48k partaient en HF
inconsciemment et par ignorance technique c'était le up ou down-sampling à 96k qui me donnait les meilleurs résultats à l'écoute.
RESAMPLER-V avec le DAC ROTEL n'apporte rien il toujours aussi aseptisé. Trop de filtres dans cette daube.

2/Avec le DAC NOS :  RESAMPLER SOX 96k ou RESEMPLER-V en SOX  ou SSRC 96k même qualité d'écoute quelque soit le taux échantillonnage du fichier, aux mesures ( voir plus bas)l'on voit que RESAMPLER-V en SOX est et le meilleur.

3/ le DAC NOS actuel n’acceptant que le 96K max RESAMPLER SOX est très bien , quand j'aurais un DAC NOS acceptant le 192k et plus j'utiliserais RESAMPLER-V

fichier 44k SANS resampling : bonjour les dégats
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

fichier 44k avec resampler-v  sox 96k  : c'est beaucoup mieux
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

mesures sans grand intérêt en downsampling mais bon moi ça me rassure Smile puisque je suis obligé dans passer par là.

fichier 192k downsampling 96k avec RESAMPLER SOX
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

fichier 192k downsampling 96k avec RESAMPLER-V  SOX
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

fichier 192k downsampling 96k avec RESAMPLER-V  SSRC
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je suppose qu'en UPsamplig c'est aussi RESAMPLER-V en SOX qui donne les meilleurs résultats ?


NASHORN ou autres spécialistes, vous avez du faire des comparatifs beaucoup plus sérieux que les miens ?  quelles conclusions en avez vous tirez ?


Bien cordialement
bernard74
bernard74
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 52
Date d'inscription : 20/10/2019
Age : 61
Localisation : Riga Lettonie

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  bernard74 Lun 4 Juil 2022 - 3:36

Hello

DONC....étends à la reconquête d'un DAC NOS   plus performant que  mon vieux AD1865 qui  viens  de reprendre du service après 10 ans de placard
et qui sonne extraordinairement bien.

je suis  tombé  sur DDDAC;  bon ok  le 8 carte coute 1 oeil..........

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


très jolie travail belles performances    mais cet empilage de DAC me choquait et je  ne comprenais  pas  pourquoi, j'ai compris  en regardant  son schéma

il cumul les DAC afin de  réduire la résistance de conversion I/V et conservé  1.2 Vrms en sortie tout  simplement.  1 carte 133ohm;   2 cartes 68ohm etc...en  minimisant la résistance il réduit énormément la distorsion.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

j'ai fait  mon p'tit calcul : avec 1 seule carte, la résistance  de conversion en 4ohm + mon transfo  lundhall 1933 ratio  1:8  + le µfollower ou SRPP qui me donne  un gain de 16
je me retrouve avec  3.5Vrms en sortie, grosse  économie de 3 cartes minimum avec ma config et je doute qu’il y  ai une grosse différence  de distorsion  au final à mon point d'écoute.

si quelqu’un à déjà testé ces DDDAC  merci de me laisser vos appréciations.

et que les spécialistes ne se gêne pas pour faire des commentaires sur ses  schéma.  
son alim 12v de base est pas top par contre l’autre dans sa boite noire le prix est astronomique !

de  toute façon avec ma config je n'ai besoins que de sa carte mère et 1 carte DAC .

Coordialement
bernard74
bernard74
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 52
Date d'inscription : 20/10/2019
Age : 61
Localisation : Riga Lettonie

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  narshorn Lun 4 Juil 2022 - 8:51

Bonjour Bernard,

La conversion I/V par résistance c'est une solution moyenâgeuse, imparfaite du côté bruit et distos, changer la technologie de résistance influence la sonorité donc c'est toujours coloré.
Il vaut amha mieux se tourner vers la solution par Virtual Ground, plus appropriée, qui est décrite ici par exemple : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

@+
.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] mon lecteur audio
---
On ne joue pas sur la sécurité des personnes.
C'est pourtant ce qui se pratique sur ces liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

---
"C'est un gros problème dans ces forums que les gens aient des opinions,
sans preuves à l'appui
, qui contredisent clairement les preuves disponibles -
cela s'appelle la religion et n'a pas sa place en audio."
  Earl Geddes - 2009

---
"Je traverse la rue et je vous trouve un travail"   propos du "premier de cordée" aux "premiers de corvées" en 2018 - réitérés en 2022
---
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3729
Date d'inscription : 13/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  bernard74 Lun 4 Juil 2022 - 19:59

bonjour à tous
NASHORN a écrit:La conversion I/V par résistance c'est une solution moyenâgeuse, imparfaite du côté bruit et distos, changer la technologie de résistance influence la sonorité donc c'est toujours coloré.
Il vaut amha mieux se tourner vers la solution par Virtual Ground, plus appropriée, qui est décrite ici par exemple : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Merci pour le ZEN I/V  je ne connaissait pas
très discret sur le NET seulement 2 sites en parle cette année.
il avait fait fureur en 2010 mais visiblement tombé en désuétude
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

moyenâgeuse oui bien sur , mais les instruments de musique tri centenaire n'ont ils pas encore de l'avenir.
La conversion I/V par résistance apporte plus de THD mais est beaucoup plus dynamique c'est ce qu’il en ressort à l'unanimité. compromis compromis quand tu nous tiens.

et puis la distorsion : du moment ou le son rentre dans un micro pour finir sur les enceintes du quidam il est distordu. mais bien sur ce n'est pas une raison pour en rajouter .
mon niveau de distorsion au point d’écoute est tout a fait honorable j'avais posté l'amélioration (justement avec une conversion par résistance par rapport à un DAC disons moyenne gamme du commerce) de cette THD au début de ce post.
dans la chaine audio en restitution, de toute façon ce que tu gagnes d'un coté tu vas le perdre de l'autre , seul le résultat final compte n'est ce pas, un DAC avec une THD 3 chiffres après la virgule n'estant pas un gage de qualité à la sortie au HP.

et quand j'écoute ça [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ou ça  https://www.youtube.com/watch?v=BokzjhwyO4w
ce n'est pas la distorsion que me donne la chaire de poule je te l'assure.

je me suis intéressé à ton lien je ne le met pas au rebut au contraire
oui cela te permet d'amplifier avec un taux important le niveau de sortie de ton DAC
j'arrive à 2.8 Vrms avec un dac sortant 7.8mA cas d'un PCM1794 et un taux de distorsion ridiculement bas génèré de 0.000181%

Une simulation LTSPICE mon seul moyen de comparaison
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

mais il nécessite une alimentation très silencieuse supplémentaire ; et quand est il à l'écoute ?
avec 162mV RMS en sortie le ZN I/V génère 0.000063% de THD alors qu’une conversation I/V résistance génère 0.000076% (et là pas besoin d'une nouvelle alimentation génératrice de distorsion supplémentaire) pour 1mA en entré cas d'un AD1865

je suis incapable de modéliser un élément complexe tel que mon transfo LUNDAHL1933 pour estimer sa distorsion en sortie du DAC peut être n'aurais je que deux 0 après la virgule et même seulement 1 se serait complètement inaudible sur des enceintes dont la thd est à 1 chiffre après la virgule. tout est relatif et mon esprit pragmatique très spartiate me fait vite prendre des raccourcis.

c'est pour cela que cette solution je vais l'essayer, mais elle s'en sort mieux sur des puces sortant un courant élevé 7.8mA par ex. sinon il y a aussi une version cascode encore plus performante.
actuellement pour m’occuper je vais remonter "correctement" mon vieux dac avec sa résistance de conversion Smile j'ai été chercher le PCB hier chez un graveur du coin et les composants sont au dessus de l'atlantique.
ne pouvant vivre au 21ième siècle avec un DAC qui plafonne à 96k je préparerais un DDAC PCM1794 + ZEN I/V sans pousser son taux d'amplification et conserverais le transfo élévateur je ne conçoit pas un dac sans isolation galvanique par rapport à un l'ampli ( peut être encore une idée fausse pour m'en assuré je testerai sans)

CORDIALEMENT





bernard74
bernard74
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 52
Date d'inscription : 20/10/2019
Age : 61
Localisation : Riga Lettonie

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  Vintage02 Lun 4 Juil 2022 - 21:48

bernard74 a écrit:Y
alors  je rétorque:

1/ pas dans tous les cas
2/ beaucoup en disent plus qu'il n'en entendent et spécialement sur les forums
3/ les gouts et les couleurs ça ne se discute pas
4/ nous n'avons pas tous le même niveau ou moyens de comparaison : échelle de 1 à 10  beaucoup sont entre 1 et 6 alors que d'autres naviguent entre 5 et 9

je suis certain d'une chose c'est que, quand pendant 3-4-5-10 ans "tu" as écouté  la même configuration:  pièce, matos, et ta bibliothèque audio qui tourne en aléatoire il se crée une empreinte sonore dans ton cerveau. ( au même titre que tu reconnais des personnes à leur voix , je me souvient encore  + de 40 ans après de la voix d'un prof de math gueulard qui m'a martyrisé avec son algèbre)

Cette empreinte sonore "tu" l’utilises inévitablement pour comparer avec ce que "tu" entends lors d'un récital d'une sortie à l'opéra ça te rassure ou "te" fait évoluer.
Change "ton" DAC par exemple ( je ne parles pas des HP c'est trop flagrant), et non pas en 1 heure d'écoute ou 1 jour,  mais pendant 2 ou 3 semaines, et "tu te" surprendras à dire :" ah ce passage et mieux, tiens il y avait pas ça sur cet enregistrement avant"
"tu" sauras analyser les différences et dire si "tu" préfère ou pas , pour de multiples raisons ou même souvent pour qu'une seule : sonorité, fidélité, ouverture, profondeur, dynamique, etc etc...
donc oui "ton" cerveau est utilisé "tu" utilises ton cerveau, ce n'est pas lui qui "te" manipule sinon c'est direct le HP Sainte Marie.

Autre coup de gueule : les essais en aveugle ABX etc... fait par de multiples auditeurs dans des locaux style associatifs quelconque  ce ne sont pas des essais ou test mais des concours en 2 ou 4h ou finalement il n'y a eu qu'une heure de musique on ne peux pas qualifier correctement un système dans ces conditions, de plus entre celui qui est bien placé et celui qui ne l'est pas,, bonjour les appréciation,  c’est comme au concert.

sur ce bonne nuit à tous

Sur ce sujet, comme sur d'autres, la comparaison NOS / OS ne sera jamais tranchée ... Il y aura toujours ceux qui diront le NOS est mieux de l'OS et inversement ...
On pourra parler "croyance", "subjectivité", "passéisme", "obsolète", ... peu importe, en audio, le principal n'est pas la vérité mais ce qui va plaire à celui qui écoute. Et si j'ai un avis différent, cela ne me donne aucun droit de juger celui qui ne pense ou n'entend pas comme moi ...

_________________
The Hedgehog ... qui si frotte si pique ...
Vintage02
Vintage02
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2200
Date d'inscription : 04/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  bernard74 Lun 4 Juil 2022 - 22:45

vintage02 a écrit:    bernard74 a écrit:
   Y
   alors  je rétorque:

   1/ pas dans tous les cas
   2/ beaucoup en disent plus qu'il n'en entendent et spécialement sur les forums
   3/ les gouts et les couleurs ça ne se discute pas
   4/ nous n'avons pas tous le même niveau ou moyens de comparaison : échelle de 1 à 10  beaucoup sont entre 1 et 6 alors que d'autres naviguent entre 5 et 9

   je suis certain d'une chose c'est que, quand pendant 3-4-5-10 ans "tu" as écouté  la même configuration:  pièce, matos, et ta bibliothèque audio qui tourne en aléatoire il se crée une empreinte sonore dans ton cerveau. ( au même titre que tu reconnais des personnes à leur voix , je me souvient encore  + de 40 ans après de la voix d'un prof de math gueulard qui m'a martyrisé avec son algèbre)

   Cette empreinte sonore "tu" l’utilises inévitablement pour comparer avec ce que "tu" entends lors d'un récital d'une sortie à l'opéra ça te rassure ou "te" fait évoluer.
   Change "ton" DAC par exemple ( je ne parles pas des HP c'est trop flagrant), et non pas en 1 heure d'écoute ou 1 jour,  mais pendant 2 ou 3 semaines, et "tu te" surprendras à dire :" ah ce passage et mieux, tiens il y avait pas ça sur cet enregistrement avant"
   "tu" sauras analyser les différences et dire si "tu" préfère ou pas , pour de multiples raisons ou même souvent pour qu'une seule : sonorité, fidélité, ouverture, profondeur, dynamique, etc etc...
   donc oui "ton" cerveau est utilisé "tu" utilises ton cerveau, ce n'est pas lui qui "te" manipule sinon c'est direct le HP Sainte Marie.

   Autre coup de gueule : les essais en aveugle ABX etc... fait par de multiples auditeurs dans des locaux style associatifs quelconque  ce ne sont pas des essais ou test mais des concours en 2 ou 4h ou finalement il n'y a eu qu'une heure de musique on ne peux pas qualifier correctement un système dans ces conditions, de plus entre celui qui est bien placé et celui qui ne l'est pas,, bonjour les appréciation,  c’est comme au concert.

   sur ce bonne nuit à tous

Sur ce sujet, comme sur d'autres, la comparaison NOS / OS ne sera jamais tranchée ... Il y aura toujours ceux qui diront le NOS est mieux de l'OS et inversement ...
On pourra parler "croyance", "subjectivité", "passéisme", "obsolète", ... peu importe, en audio, le principal n'est pas la vérité mais ce qui va plaire à celui qui écoute. Et si j'ai un avis différent, cela ne me donne aucun droit de juger celui qui ne pense ou n'entend pas comme moi ...
oui certainement mais comme tu as sorti mes phrases de leur contexte en ne recopiant pas l'origine  ......

ce n'est pas une comparaison OS NOS

je parlais de la subjectivité, des biais cognitifs ( c'est à la mode)  

je dit NON  il manque : "le facteur temps" !   temps pouvant s’apparenter aussi avec "expérience"  enfin certain font la même chose depuis 10 ans mais  ils ont toujours besoin du mode d’emploi Smile

en rapport avec l'empreinte sonore dont je faisait état.

prends la musique de : "au clair de la lune mon ami pierrot"(temps court) n’importe quel musicien (expérience) l’entends 1 fois il est capable de le reproduire parfaitement, avec une symphonie c’est plus dur trop long

vas acheter un nouveaux lecteur Cd, tu l’écoutes 20 mn et tu n'as pas d'empreinte sonore parce que tu change ton matos tous les 3 mois,
que tu n'es "mélomane que depuis 1 an"  là oui tu es un fort sujet à subjectivisme et tes biais cognitifs vont se régaler.

sur ce je vais ronger mon OS parce que j'ai du NOS et que N il restera.

après j'ai redécouvert que mon vieux DAC qui était au placard depuis 10 ans est bien "meilleur" (me donne une bien plus grande satisfaction à l’écoute) que celui que j’utilisai au quotidien; qu'il soit OS ou NOS  c'est pas le problème. j'essaye de comprendre pourquoi l'autre est pas bon,  pourquoi le NOS serait critiquable et quel serait les solutions pour en tirer le meilleur.

1/ filtration numérique en externe ( softare)  obligatoire disons le
2/ conversion I/V  pas par résistance  quoique ! meilleur rendement avec " masse virtuelle" schéma ZEN I/V
3/ ça c'est moi qui le dit : maintenir une isolation galvanique entre DAC et ampli
4/ avoir un niveau de sorti élevé entre 3 et 4 Vrms à la distorsion la plus basse possible d'ou le schéma ZEN I/V plus haut.
bernard74
bernard74
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 52
Date d'inscription : 20/10/2019
Age : 61
Localisation : Riga Lettonie

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  Vintage02 Lun 4 Juil 2022 - 22:55

bernard74 a écrit:oui certainement mais comme tu as sorti mes phrases de leur contexte en ne recopiant pas l'origine  ......

ce n'est pas une comparaison OS NOS

je parlais de la subjectivité, des biais cognitifs ( c'est à la mode)  

je dit NON  il manque : "le facteur temps" !   temps pouvant s’apparenter aussi avec "expérience"  enfin certain font la même chose depuis 10 ans mais  ils ont toujours besoin du mode d’emploi Smile

en rapport avec l'empreinte sonore dont je faisait état.

prends la musique de : "au clair de la lune mon ami pierrot"(temps court) n’importe quel musicien (expérience) l’entends 1 fois il est capable de le reproduire parfaitement, avec une symphonie c’est plus dur trop long

vas acheter un nouveaux lecteur Cd, tu l’écoutes 20 mn et tu n'as pas d'empreinte sonore parce que tu change ton matos tous les 3 mois,
que tu n'es "mélomane que depuis 1 an"  là oui tu es un fort sujet à subjectivisme et tes biais cognitifs vont se régaler.

sur ce je vais ronger mon OS parce que j'ai du NOS et que N il restera.

après j'ai redécouvert que mon vieux DAC qui était au placard depuis 10 ans est bien "meilleur" (me donne une bien plus grande satisfaction à l’écoute) que celui que j’utilisai au quotidien; qu'il soit OS ou NOS  c'est pas le problème. j'essaye de comprendre pourquoi l'autre est pas bon,  pourquoi le NOS serait critiquable et quel serait les solutions pour en tirer le meilleur.

1/ filtration numérique en externe ( softare)  obligatoire disons le
2/ conversion I/V  pas par résistance  quoique ! meilleur rendement avec " masse virtuelle" schéma ZEN I/V
3/ ça c'est moi qui le dit : maintenir une isolation galvanique entre DAC et ampli
4/ avoir un niveau de sorti élevé entre 3 et 4 Vrms à la distorsion la plus basse possible d'ou le schéma ZEN I/V plus haut.
Pardon, effectivement, j'ai mal interprété ...

Personnellement je pense que même celui qui se dit 100% objectif, rien que par le fait de le dire ou de le penser, il se met de facto dans une position subjective !!... Elle est pas mal celle-là !!... Car même si tous les chiffres sont comme il le désire et conformes aux "règles", en audio, et je précise car c'est de cela dont on parle, à la toute fin, il y aura "écoute" et donc subjectivité qu'on le veuille ou pas !!...

_________________
The Hedgehog ... qui si frotte si pique ...
Vintage02
Vintage02
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2200
Date d'inscription : 04/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  mastro Lun 4 Juil 2022 - 23:35

Vintage02 a écrit:
bernard74 a écrit:Y
alors  je rétorque:

1/ pas dans tous les cas
2/ beaucoup en disent plus qu'il n'en entendent et spécialement sur les forums
3/ les gouts et les couleurs ça ne se discute pas
4/ nous n'avons pas tous le même niveau ou moyens de comparaison : échelle de 1 à 10  beaucoup sont entre 1 et 6 alors que d'autres naviguent entre 5 et 9

je suis certain d'une chose c'est que, quand pendant 3-4-5-10 ans "tu" as écouté  la même configuration:  pièce, matos, et ta bibliothèque audio qui tourne en aléatoire il se crée une empreinte sonore dans ton cerveau. ( au même titre que tu reconnais des personnes à leur voix , je me souvient encore  + de 40 ans après de la voix d'un prof de math gueulard qui m'a martyrisé avec son algèbre)

Cette empreinte sonore "tu" l’utilises inévitablement pour comparer avec ce que "tu" entends lors d'un récital d'une sortie à l'opéra ça te rassure ou "te" fait évoluer.
Change "ton" DAC par exemple ( je ne parles pas des HP c'est trop flagrant), et non pas en 1 heure d'écoute ou 1 jour,  mais pendant 2 ou 3 semaines, et "tu te" surprendras à dire :" ah ce passage et mieux, tiens il y avait pas ça sur cet enregistrement avant"
"tu" sauras analyser les différences et dire si "tu" préfère ou pas , pour de multiples raisons ou même souvent pour qu'une seule : sonorité, fidélité, ouverture, profondeur, dynamique, etc etc...
donc oui "ton" cerveau est utilisé "tu" utilises ton cerveau, ce n'est pas lui qui "te" manipule sinon c'est direct le HP Sainte Marie.

Autre coup de gueule : les essais en aveugle ABX etc... fait par de multiples auditeurs dans des locaux style associatifs quelconque  ce ne sont pas des essais ou test mais des concours en 2 ou 4h ou finalement il n'y a eu qu'une heure de musique on ne peux pas qualifier correctement un système dans ces conditions, de plus entre celui qui est bien placé et celui qui ne l'est pas,, bonjour les appréciation,  c’est comme au concert.

sur ce bonne nuit à tous

Sur ce sujet, comme sur d'autres, la comparaison NOS / OS ne sera jamais tranchée ... Il y aura toujours ceux qui diront le NOS est mieux de l'OS et inversement ...
On pourra parler "croyance", "subjectivité", "passéisme", "obsolète", ... peu importe, en audio, le principal n'est pas la vérité mais ce qui va plaire à celui qui écoute. Et si j'ai un avis différent, cela ne me donne aucun droit de juger celui qui ne pense ou n'entend pas comme moi ...

juste un petit exemple de NOS HS :

en fin de chaine de fabrication d'une marque serieuse ou d'un Dyeur serieux , le materiel est testé automatiquement ou manuellement avec des mesures de frequences , de distorsions et autres  ...

la mesure de sinus 15khz qui est tres mauvaise , est tres suffisante pour faire echouer un simple test de controle tres simple ....

tes avis subjectifs d'ecoute sur le lecteur Radiola bidouillé en NOS qui est defectueux ne sont donc pas pertinents car il concerne un appareil qui devrait dabord etre depanné avant de pouvoir l'ecouter ...

mastro
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1288
Date d'inscription : 20/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  Vintage02 Lun 4 Juil 2022 - 23:42

mastro a écrit:juste un petit exemple de NOS HS :

en fin de chaine de fabrication d'une marque serieuse ou d'un Dyeur serieux , le materiel est testé automatiquement ou manuellement avec des mesures de frequences , de distorsions et autres  ...

la mesure de sinus 15khz qui est tres mauvaise , est tres suffisante pour faire echouer un simple test de controle tres simple ....

tes avis subjectifs d'ecoute sur le lecteur Radiola bidouillé en NOS qui est defectueux ne sont donc pas pertinents car il concerne un appareil qui devrait dabord etre depanné avant de pouvoir l'ecouter ...

Allez donc faire l'écoute que je propose sur le sujet dont vous faites allusion et faites la honnêtement, on verra tout le reste ensuite ... mais effectivement vous êtes hors sujet ... tout comme moi en vous répondant ...

_________________
The Hedgehog ... qui si frotte si pique ...
Vintage02
Vintage02
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2200
Date d'inscription : 04/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  mastro Lun 4 Juil 2022 - 23:49

Vintage02 a écrit:
mastro a écrit:

juste un petit exemple de NOS HS :

en fin de chaine de fabrication d'une marque serieuse ou d'un Dyeur serieux , le materiel est testé automatiquement ou manuellement avec des mesures de frequences , de distorsions et autres  ...

la mesure de sinus 15khz qui est tres mauvaise , est tres suffisante pour faire echouer un simple test de controle tres simple ....

tes avis subjectifs d'ecoute sur le lecteur Radiola bidouillé en NOS qui est defectueux ne sont donc pas pertinents car il concerne un appareil qui devrait dabord etre depanné avant de pouvoir l'ecouter ...

Allez donc faire l'écoute que je propose sur le sujet dont vous faites allusion et faites la honnêtement, on verra tout le reste ensuite ... mais effectivement vous êtes hors sujet ... tout comme moi en vous répondant ...

Lol ...
quand je detecte une tres grosse anomalie sur un appareil , je lui colle une etiquette HS (Hors Service)


mastro
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1288
Date d'inscription : 20/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  jessedivais Lun 4 Juil 2022 - 23:56

Bonsoir Very Happy

"...1/ filtration numérique en externe ( software)  obligatoire disons-le
2/ conversion I/V  pas par résistance  quoique ! meilleur rendement avec " masse virtuelle" schéma ZEN I/V
3/ ça c'est moi qui le dit : maintenir une isolation galvanique entre DAC et ampli
4/ avoir un niveau de sortie élevé entre 3 et 4 Vrms à la distorsion la plus basse possible d'ou le schéma ZEN I/V plus haut..."


Et pourquoi pas un ensemble de TOUT, soyons fous Exclamation  

1> software

puis:

2> masse virtuelle 'en entrée' de circuit

suivi par:

3> AOP(s) pour filtrage à pente raide 'au milieu' du circuit incluant l'élévation du niveau de sortie final

et:

4> isolation galvanique 'en sortie' du circuit donc pas de condo de liaison

Le tout avec de très bons composants et un calcul bien pensé des 3 étages du filtre que je propose Idea

Même si ma 'tendance' est généralement de minimiser au maximum le filtre: RIEN EST MIEUX SI C'EST 'BON' AVANT Twisted Evil

Cordialement.

Jesse jocolor

_________________
SPÉCIAL DÉDICACE:

Celui qui croit avoir toujours raison a premièrement toujours tort en cela.
jessedivais
jessedivais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3241
Date d'inscription : 12/01/2020
Age : 51
Localisation : 94

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  œdicnème Mar 5 Juil 2022 - 0:15

narshorn a écrit:La conversion I/V par résistance c'est une solution moyenâgeuse, imparfaite du côté bruit et distos, changer la technologie de résistance influence la sonorité donc c'est toujours coloré.
La conversion I/V par résistance... la résistance n'est pas toute seule, elle fait couple avec un ampli-op, et on appelle le circuit un amplificateur à transimpédance.  

L'entrée non-inverseuse (in+) de l'AOP est mise à la masse et le courant arrive sur l'entrée inverseuse (in-) qui copie la tension en in+.  

La contre-réaction est réalisée par une résistance (en parallèle avec une petite capacité) entre la sortie et in-.

L'entrée inverseuse est dite à masse flottante. Sa tension est très proche de 0 V. Elle devrait engloutir tout le courant qui lui parvient... Et bien non, elle a une impédance très élevée et ne consomme quasi aucun courant. La conversion est réalisée par la chute de tension due au courant dans la résistance de contre-réaction dont l'extrémité raccordée à in- est à 0 V.

Le schéma est montré sur le document "Zen I/V converter" de Nelson Pass.

Les circuits amplificateurs à contre-réaction se montrent plus performants quand utilisés en configuration inverseuse (à masse virtuelle donc) que les circuits non-inverseurs. La raison en est que les variations de la tension entre émetteur et collecteur du transistor d'entrée y sont très faibles. On retrouve cette configuration inverseuse dans quantité d'appareils audio. Ce qu'en dit Nelson Pass me fait un peu frémir.

Le circuit D1 qu'il propose n'a rien d'innovateur, l'entrée est faite sur la source d'un FET monté en gate commune. Les Brault en montrent l'équivalent en bipolaire dans leur littérature d'il y a cinquante ans. C'est une configuration pas très employée certes mais étudiée en maternelle d'électronique. Dire que des "designers" spécialisés en DAC ne comprenaient pas le schéma D1 est parfaitement incongru.    

Les performances en mesures du deuxième circuit proposé (le ZEN) sont dépassées par celles d'un simple NE5532, dont l'impédance apparente d'entrée doit être de l'ordre de 1 ohm et l'impédance de sortie est classiquement déterminée par une résistance en série entre 47 et 100 ohms.

œdicnème
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 924
Date d'inscription : 19/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  narshorn Mar 5 Juil 2022 - 11:16

œdicnème a écrit:La conversion I/V par résistance... la résistance n'est pas toute seule, elle fait couple avec un ampli-op, et on appelle le circuit un amplificateur à transimpédance.
Certains mettent autre chose qu'un AOP derrière Wink
Considérer une I/V passive avec un circuit classique non-inverseur derrière.
😋
œdicnème a écrit:Le circuit D1 qu'il propose n'a rien d'innovateur, l'entrée est faite sur la source d'un FET monté en gate commune. Les Brault en montrent l'équivalent en bipolaire dans leur littérature d'il y a cinquante ans. C'est une configuration pas très employée certes mais étudiée en maternelle d'électronique. Dire que des "designers" spécialisés en DAC ne comprenaient pas le schéma D1 est parfaitement incongru.
Sans doute avait-il eu l'affaire à l'époque à des *ingénieurs* qui ne comprenaient pas autre chose que les notes d'application des fabricants d'ampli-op. jocolor  
œdicnème a écrit:Les performances en mesures du deuxième circuit proposé (le ZEN) sont dépassées par celles d'un simple NE5532, dont l'impédance apparente d'entrée doit être de l'ordre de 1 ohm et l'impédance de sortie est classiquement déterminée par une résistance en série entre 47 et 100 ohms.
On est bien d'accord.

L'avantage des montages "maternelle" est essentiellement à visée didactique, et donc comprendre ce qu'on réalise en ne faisant pas n'importe quoi. Comme une initiation, à commencer par les choses simples. Certains ici devraient d'ailleurs s'en inspirer.

Pour les *performances mesurées* avec le 5532, c'est évident. Mais voilà, il n'y a pas le plaisir d'utiliser ces vieux transistors obsolètes dans un montage simplissime Razz Razz Razz

Au delà de ça, le chemin suivi par PASS me semble aussi totu à fait rationnel :

NP a écrit:In conventional D/A Converter systems, the I/V D/A Converter
consists of either an operational amplifier operated as a phase inverting summing junction or the
same variety of circuit rendered with discrete transistors. The conventional approach uses
negative feedback to achieve low distortion and filtering. Unfortunately negative feedback
around a high gain circuit creates stability problems when exposed to the very high frequency
transients generated by digital circuits.
While the energy spectrum of the transient noise is above the audible spectrum and not heard
directly, the feedback loop must process both it and the desired signal, creating audible
artifacts.
The I/V conversion in the D1 is accomplished with single Mosfet device operated in common-
gate single-ended Class A mode. It presents the D/A circuit with the desired virtual ground, and
turns the D/A output current into voltage across an output resistor. It operates entirely without
feedback, and does not invert the phase. This circuit is totally impervious to high frequency
transients, so that no artifacts are reflected down to the audio region.

Le schéma d'origine du D1 : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

NP a écrit:What is interesting about the D1 I/V (besides it being the
only part of the circuit I participated in) is that it simply
cascodes the output of the DAC, the output being a current
source looking for a virtual ground. Thus, it contributes
almost no noise or distortion, and is unbelievably immune
to high frequency (RF) modulation and has no feedback
(just for sex appeal).

Pass D1 D/A Converter Specifications:
Output 3.6 volts @ digital full scale
Frequency response +0 / – 0.5 dB 20-20 kHz
Distortion < .02 % THD @ 3.6 volts @ 20 - 20 KHz

NP a écrit:The distortion of the digital and analog stages is extremely low, with less than .02% THD and
noise at full scale and from 20-20KHz. 1 bit below this figure, the distortion drops to .005%.
The noise floor is extremely low, approximately 135 dB below maximum output. The jitter floor of
the clock is well below 10 picoseconds, with signal related components peaking at 30
picoseconds

Pas mal pour l'époque !

.


Dernière édition par narshorn le Mar 5 Juil 2022 - 14:20, édité 3 fois

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] mon lecteur audio
---
On ne joue pas sur la sécurité des personnes.
C'est pourtant ce qui se pratique sur ces liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

---
"C'est un gros problème dans ces forums que les gens aient des opinions,
sans preuves à l'appui
, qui contredisent clairement les preuves disponibles -
cela s'appelle la religion et n'a pas sa place en audio."
  Earl Geddes - 2009

---
"Je traverse la rue et je vous trouve un travail"   propos du "premier de cordée" aux "premiers de corvées" en 2018 - réitérés en 2022
---
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3729
Date d'inscription : 13/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  tron_ic Mar 5 Juil 2022 - 12:15

Bonjour à tous, bonjour Bernard,

bernard74 a écrit:...si quelqu’un à déjà testé ces DDDAC  merci de me laisser vos appréciations.
J'ai pas directement testé la carte et les module de Doede mais j'ai réalisé différents DAC avec la puce 1794A. Comme quoi certains diyer's peuvent se rejoindre dans leurs choix technique....

Personnellement, je trouve la puce objectivement et subjectivement performante et avec une sortie en courant j'ai pas trouvé mieux. Bien évidemment la technologie évolue mais en tant que concepteur on aime toujours suivre sa philosophie si tenté bien sûr qu'il y en ai une ! Wink

Pour info: j'avais il y à quelques temps ouvert une filière dédié à la recherche d'une puce de conversion : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

narshorn a écrit:La conversion I/V par résistance c'est une solution moyenâgeuse, imparfaite du côté bruit et distos, changer la technologie de résistance influence la sonorité donc c'est toujours coloré.
C'est la plus simple, la plus linéaire et pour moi la plus transparente. C'est ce qui me fait privilégier dans une réalisation personnelle une puce de conversion en courant.

Salutations. Tony

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
Le Blog audio de Tony
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3186
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland VD

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  œdicnème Mar 5 Juil 2022 - 14:31

narshorn a écrit:
œdicnème a écrit:...
Sans doute avait-il eu l'affaire à l'époque à des *ingénieurs* qui ne comprenaient pas autre chose que les notes d'application des fabricants d'ampli-op.
Je sais d'expérience que moult *ingénieurs* même des grands, commettent parfois des bévues. Mais quand j'évoque "la maternelle électronique", je pense à la qualification selon les circuits, de commune l'une des électrodes des composants amplificateurs de base. Dans le Zen de NP, cette électrode commune est la gate des FETs, c'est assez reconnaissable par les bambins "ingéneuneux".
Au delà de ça, le chemin suivi par PASS me semble aussi totu à fait rationnel :
NP a écrit:In conventional D/A Converter systems, the I/V D/A Converter
consists of either an operational amplifier operated as a phase inverting summing junction or the
same variety of circuit rendered with discrete transistors. The conventional approach uses
negative feedback to achieve low distortion and filtering. Unfortunately negative feedback
around a high gain circuit creates stability problems when exposed to the very high frequency
transients generated by digital circuits.
While the energy spectrum of the transient noise is above the audible spectrum and not heard
directly, the feedback loop must process both it and the desired signal, creating audible
artifacts.
The I/V conversion in the D1 is accomplished with single Mosfet device operated in common-
gate single-ended Class A mode. It presents the D/A circuit with the desired virtual ground, and
turns the D/A output current into voltage across an output resistor. It operates entirely without
feedback, and does not invert the phase. This circuit is totally impervious to high frequency
transients, so that no artifacts are reflected down to the audio region.
Je n'ai pas lu de plaintes concernant l'instabilité dont souffre la contre-réaction comme l'affirme NP.
Les impédances d'entrée et de sortie de son circuit à FETs sont supérieures à celles de l'AOP. C'est un point en moins. Mais on reconnait souvent aux circuits FET d'être mieux prémuni contre des signaux indésirables de fréquence élevée. Mais ceux-ci montrent-ils souvent le bout de leur nez ?
Cela dit, je fais plus que croire que, si les AOP sont beaucoup plus utilisés, c'est essentiellement une question de coût. Reste un troisième type de circuits, très négligé, ceux contre-réactionnés à éléments discrets. Ca ne tente personne ?


Dernière édition par œdicnème le Mar 5 Juil 2022 - 15:26, édité 1 fois

œdicnème
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 924
Date d'inscription : 19/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  GG14 Mar 5 Juil 2022 - 14:43

Reste un troisième type de circuits, très négligé, ceux contre-réactionnés à éléments discrets. Ca ne tente personne ?

Comme les Burson, par exemple? sont ils souhaitables??
GG14
GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2460
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  œdicnème Mar 5 Juil 2022 - 23:54

GG14 a écrit:
Reste un troisième type de circuits, très négligé, ceux contre-réactionnés à éléments discrets. Ca ne tente personne ?
Comme les Burson, par exemple? sont ils souhaitables??
J'ai une orientation plus "maison" (= diy) que cela.

Les schémas de Valdimir Katkov (ukrainien) sont une bonne source d'inspiration : circuits simples pour performances élevées : Audio Inverting amplifier - Vladimir KatKov

œdicnème
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 924
Date d'inscription : 19/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  bernard74 Mer 6 Juil 2022 - 2:12

bonsoir à tous

œdicnème a écrit:
La conversion I/V par résistance... la résistance n'est pas toute seule, elle fait couple avec un ampli-op,  ...........
Mais non surtout pas  enfin  plus chez moi , pas d'ampli-op!   c'est plutôt l'ampli-op qui à besoins de la résistance pas l'inverse.

je ne comprends pas :
vous êtes capable d’alimenter vos enceintes de 50w avec du 4² ou 6² alors que du 6/10iéme ferait l'affaire
et sur toute la chaine analogique vous foutez des puces partout qui sont gravées au micron ou est la logique.

Les amplis des années 80 étaient bien plus dynamique que ce qui se vends aujourd'hui
et je ne parles pas que des FDA chinois ou Devialet.

Tony a écrit: Bonjour à tous, bonjour Bernard,

   bernard74 a écrit:
   ...si quelqu’un à déjà testé ces DDDAC  merci de me laisser vos appréciations.


J'ai pas directement testé la carte et les module de Doede mais j'ai réalisé différents DAC avec la puce 1794A. Comme quoi certains diyer's peuvent se rejoindre dans leurs choix technique....

Personnellement, je trouve la puce objectivement et subjectivement performante et avec une sortie en courant j'ai pas trouvé mieux. Bien évidemment la technologie évolue mais en tant que concepteur on aime toujours suivre sa philosophie si tenté bien sûr qu'il y en ai une ! Wink

Pour info: j'avais il y à quelques temps ouvert une filière dédié à la recherche d'une puce de conversion : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

   narshorn a écrit:
   La conversion I/V par résistance c'est une solution moyenâgeuse, imparfaite du côté bruit et distos, changer la technologie de résistance influence la sonorité donc c'est toujours coloré.


C'est la plus simple, la plus linéaire et pour moi la plus transparente. C'est ce qui me fait privilégier dans une réalisation personnelle une puce de conversion en courant.

Tout simplement Merci Tony
j'ai souligné les phrases intéressantes et qui conforte mes opinions.

œdicnème a écrit: circuits simples pour performances élevées

c'est toujours  le cas  pour celui qui maitrise son art, mais la simplicité est trop critiqué ! la simplicité n'est pas accrocheuse ! la simplicité ne vous fait pas valoir, etc etc

exemple de la conversion I/V par une simple résistance.

Cordialement
bernard74
bernard74
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 52
Date d'inscription : 20/10/2019
Age : 61
Localisation : Riga Lettonie

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  etmo Mer 6 Juil 2022 - 7:35

Un ampli des années 80 plus dynamique? Faudra m'expliquer ce qu'est la dynamique pour vous.

Pour ce qui est des critiques des ampli, elles ressemblent aux critiques des câbles. La plupart des audiophiles on le meilleur ampli de monde qui met la pâté à tout les autres. C'est particulièrement vrai avec les versions DIY

Un fois le gain correctement réglé, plus aucun audiophile n'est  capable de le diffencier en aveugle. Ce n'est pas curieux comme constat? Et quand c'est possible c'est généralement que l'équipement est caricatural au niveau réponse du signal.

La plupart des discussions et critiques des audiophiles sont non fondées et complètement biaisées. Elle ne presentent aucun n'interet. Il faudra un jour que vous confrontez à cette réalité. Sinon aucun progrès n'est possible et les discussions restent stériles.

_________________
"Ne soutiens jamais par colère quelque fait que ce soit, surtout s'il est douteux : La raison vainement t'offrira sa lumière, lorsque la passion te fermera les yeux." Denys Caton - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
etmo
etmo
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1998
Date d'inscription : 26/07/2021

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  œdicnème Mer 6 Juil 2022 - 9:52

bernard74 a écrit:conversion I/V par une simple résistance.
Un DAC à sortie en courant dont la charge est une simple résistance voit apparaître une tension sur cette sortie qui n'est donc plus en courant.  Il y a bien une raison pour laquelle on cherche à n'en point avoir, d'où l'emploi des circuits évoqués.
Avec l'impédance  d'entrée presque nulle des circuits, contre-réactionnés ou non, décrits précédemment, la tension en sortie du DAC est quasi nulle. Nelson Pass parle d'ailleurs d'une configuration proche d'un cascode.
etmo a écrit:Un ampli des années 80 plus dynamique? Faudra m'expliquer ce qu'est la dynamique pour vous.
De la poésie techno-subjective.

œdicnème
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 924
Date d'inscription : 19/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  GG14 Mer 6 Juil 2022 - 10:48

vous êtes capable d’alimenter vos enceintes de 50w avec du 4² ou 6² alors que du 6/10iéme ferait l'affaire

L'intérêt est de conserver le facteur d'amortissement de l'ampli ou du moins d'avoir un minimum autour de 60. De grandes longueurs de câble sont parfois utilisés.
Avec 2 fois 1m50, pas de problème du 1.25 ou 2.5 carré suffisent.
GG14
GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2460
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  narshorn Mer 6 Juil 2022 - 13:01

œdicnème a écrit:
bernard74 a écrit:conversion I/V par une simple résistance.
Un DAC à sortie en courant dont la charge est une simple résistance voit apparaître une tension sur cette sortie qui n'est donc plus en courant.  Il y a bien une raison pour laquelle on cherche à n'en point avoir, d'où l'emploi des circuits évoqués.
+1. C'est cette méthode de l'unique résistance que je qualifiais de "moyenâgeuse", Wink
en tout cas peu efficiente, et aussi génératrice de pas mal de défauts techniques irrattrapables par la suite ...

Qu'on qualifie cela de "transparent" me fait penser que d'autres réalisations testées à base de Virtual Ground n'ont pas été très convaincantes pour la raison que la mise en œuvre n'en était sans doute pas optimale. Car dans l'absolu c'est une solution techniquement bien meilleure !  Wink
œdicnème a écrit:Avec l'impédance  d'entrée presque nulle des circuits, contre-réactionnés ou non, décrits précédemment, la tension en sortie du DAC est quasi nulle. Nelson Pass parle d'ailleurs d'une configuration proche d'un cascode.
Le travers est qu'avec une valeur de résistance mal adaptée (comment la définir avec précision d'ailleurs ?) on "surcharge" la sortie dite "en courant",
en lui demandant plus que ce qu'elle ne peut délivrer. Ce qui en sort peut en être "écrêté" ou distordu, mais il n'y aura aucun indicateur précis de la chose si on le teste juste à l'oreille ...

Autre souci, le niveau de sortie ainsi obtenu est très faible; mettre un montage à très grand gain en tension derrière n'est pas à mon avis un calcul très avisé d'une manière globale.

Et effectivement par ailleurs la sortie en courant du DAC doit être maintenue à une tension quasi-nulle pour un fonctionnement optimal.
Il faut donc amha privilégier les circuits à impédance d'entrée quasi-nulle (ou Virtual Ground) si on souhaite une sortie propre et sans artefact.

Des liens qui développent quelques éléments valables (tout de même) :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cordialement
.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] mon lecteur audio
---
On ne joue pas sur la sécurité des personnes.
C'est pourtant ce qui se pratique sur ces liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

---
"C'est un gros problème dans ces forums que les gens aient des opinions,
sans preuves à l'appui
, qui contredisent clairement les preuves disponibles -
cela s'appelle la religion et n'a pas sa place en audio."
  Earl Geddes - 2009

---
"Je traverse la rue et je vous trouve un travail"   propos du "premier de cordée" aux "premiers de corvées" en 2018 - réitérés en 2022
---
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3729
Date d'inscription : 13/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty cqfd

Message  bernard74 Mar 12 Juil 2022 - 21:16

Bonjour à tous

j'ai avancé mes test sur l’étage de sortie du DAC NOS

finalement la carte en double mono AD1865 n'est pas qualitativement acceptable, dommage pourtant c’est elle que je comptai intégrer à mon montage provisoire. j'ai du dégrader la carte équipée de son SRPP  en coupant et supprimant tout simplement celui ci .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

le mu Follower  est tout à fait indiqué au même titre que l'était le simple SRPP.

j'ai opté pour le mu follower afin de : m'affranchir de l'appairage des tubes, profiter d'un gain plus important et d'une distorsion moindre.

Quelques mesures  REW  en 48 Khz,  même PC, même câbles, même niveau entré :  DAC ROTEL RDD1580  versus DAC NOS + mufollower

NIVEAU SPL:  marron DAC NOS   bleu DAC ROTEL

pour remonter les basses je vais remplacer le 0.47Uf de sortie par un 4µf: 3db à 40hz je dois les récupérer Smile.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


THD: vert DAC NOS sortie 3 triode du haut niveau basse impédance ,  marron DAC NOS sortie 6 triode du bas niveau haute impédance ,  bleu DAC ROTEL

qui à dit que le NOS avec conversion I/V par une simple résistance n'était surtout pas une bonne solution ?

vu la distorsion très faible et sa linéarité,  même  20 db plus élevée on trouverais encore que ce DAC NOS est très musical,, dynamique etc etc

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

détail THD DAC NOS sortie 3 triode du haut niveau basse impédance
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

détail THD  DAC NOS sortie 6 triode du bas niveau haute impédance
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

détail THD  DAC ROTEL beurk ça donne pas envie
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Donc curieusement, puisqu’à  l'écoute cela ne fait pas de différence flagrante;  mais c'est bien la sortie haute impédance du mu follower qui donne le meilleur compromis
finalement j'ai bien fait d'installer ce petit switch pour les essais.

Franchement avec une conversion I/V à 40 centimes et un ampli très opérationnel à tube c’est loin d’être dégueulasse.


Si vous pouviez SVP poster des mesures de vos DAC pour comparer ce serait super cool .


Cordialement
bernard74
bernard74
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 52
Date d'inscription : 20/10/2019
Age : 61
Localisation : Riga Lettonie

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  jessedivais Mar 12 Juil 2022 - 22:27

@ bernard74 : EXCELLENT Exclamation

Y en a qui vont te trouver un 'truc' qui colle 'pas': t'inquiètes pas, tu vas voir ... Rolling Eyes

Même si on préfère écouter, NOUS Laughing

Comme quoi 'certaines oreilles' ne trompent pas Wink

Mais pour les yeux de 'certains' j'ai un doute...
... ou c'est leur méthode 'infaillible' (et surtout indiscutable) de mesure Question

Razz

Jesse jocolor

_________________
SPÉCIAL DÉDICACE:

Celui qui croit avoir toujours raison a premièrement toujours tort en cela.
jessedivais
jessedivais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3241
Date d'inscription : 12/01/2020
Age : 51
Localisation : 94

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  Ragnarsson Mer 13 Juil 2022 - 21:08

bernard74 a écrit:Bonjour à tous

j'ai avancé mes test sur l’étage de sortie du DAC NOS
finalement la carte en double mono AD1865 n'est pas qualitativement acceptable, dommage pourtant c’est elle que je comptai intégrer à mon montage provisoire.
j'ai du dégrader la carte équipée de son SRPP  en coupant et supprimant tout simplement celui ci .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

le mu Follower  est tout à fait indiqué au même titre que l'était le simple SRPP.

j'ai opté pour le mu follower afin de : m'affranchir de l'appairage des tubes, profiter d'un gain plus important et d'une distorsion moindre.

Quelques mesures  REW  en 48 Khz,  même PC, même câbles, même niveau entré :  DAC ROTEL RDD1580  versus DAC NOS + mufollower

NIVEAU SPL:  marron DAC NOS   bleu DAC ROTEL

pour remonter les basses je vais remplacer le 0.47Uf de sortie par un 4µf: 3db à 40hz je dois les récupérer Smile.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


THD: vert DAC NOS sortie 3 triode du haut niveau basse impédance ,  marron DAC NOS sortie 6 triode du bas niveau haute impédance ,  bleu DAC ROTEL

qui à dit que le NOS avec conversion I/V par une simple résistance n'était surtout pas une bonne solution ?

vu la distorsion très faible et sa linéarité,  même  20 db plus élevée on trouverais encore que ce DAC NOS est très musical,, dynamique etc etc

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

détail THD DAC NOS sortie 3 triode du haut niveau basse impédance
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

détail THD  DAC NOS sortie 6 triode du bas niveau haute impédance
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

détail THD  DAC ROTEL beurk ça donne pas envie
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Donc curieusement, puisqu’à  l'écoute cela ne fait pas de différence flagrante;  mais c'est bien la sortie haute impédance du mu follower qui donne le meilleur compromis
finalement j'ai bien fait d'installer ce petit switch pour les essais.

Franchement avec une conversion I/V à 40 centimes et un ampli très opérationnel à tube c’est loin d’être dégueulasse.


Si vous pouviez SVP poster des mesures de vos DAC pour comparer ce serait super cool .


Cordialement

Pour pouvoir s’y comparer il manque deux éléments essentiels:
Niveau du signal d’entrée en dBFS et niveau électrique de sortie correspondant.

Cela permet la mesure de la distorsion en fonction du niveau numérique et pour un niveau de sortie cible, par exemple 4Vrms sur XLR/2Vrms sur RCA.

Un autre paramètre important est la valeur de la charge en sortie du DAC. La THD de l’étage analogique de sortie y est très sensible. Un bon DAC doit être capable de supporter une charge de 2kohm sans broncher.
Les miens qui sont des DAC pro supportent une charge de 600ohm.

Il faut connaitre quelle est l’impédance d’entrée de la carte son et si on veut mesurer la thd pour une charge donnée il faut mettre une charge adaptée en parallèle de l’entrée.

Ainsi on peut comparer des DACs au même niveau de sortie ou d'entrée et sur charges. Sinon on compare des carpes avec des lapins.

_________________
Greg Timbers:
« I don't think it is possible to make a truly High Fidelity loudspeaker using a single driver.
All designs require and deserve full Anechoic and other types of measurements.
A good ported system has excellent bass properties. It is true that a sealed system is theoretically faster since it is second order rather than 4th order. However, if you apply electronic correction (boost) to a sealed system, you may end up with the same 4th order system with a bunch less headroom. »
Marianne Williamson: 
« rien ne vous contrôle excepté vos croyances »

Ragnarsson
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 906
Date d'inscription : 09/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  Ragnarsson Mer 13 Juil 2022 - 21:41

Une lecture pour comprendre ce qu'il y a à mesurer et les erreurs d'interprétation à ne pas commettre:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Comment le faire avec REW:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Des exemples chez Archimago qui utilise aussi le logiciel RMAA pour ses mesures:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il faut aussi que la carte son utilisée pour les mesures ait des performances meilleurs que ce qu'on veut mesurer. Il faut donc mesurer les performances de son système de mesure.
La carte son que j'utilise pour les mesures a des limites, ici mesures par Archimago:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Elle dépasse en performance nombre de DAC même des actuels, il faut garder à l'esprit ses limites. Mais un  niveau de bruit de -100dBV cela permet de mesurer pas mal de choses.

Je la remplacerais bien pour une Lynx e22, et la version logicielle APx500 Flex de AudioPrecision. Un jour peut être quand j'aurai des sous ... Et puis un Clio 12 aussi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Avec ça on peut commencer à faire de vraies mesures.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Ragnarsson le Mer 13 Juil 2022 - 22:06, édité 1 fois

_________________
Greg Timbers:
« I don't think it is possible to make a truly High Fidelity loudspeaker using a single driver.
All designs require and deserve full Anechoic and other types of measurements.
A good ported system has excellent bass properties. It is true that a sealed system is theoretically faster since it is second order rather than 4th order. However, if you apply electronic correction (boost) to a sealed system, you may end up with the same 4th order system with a bunch less headroom. »
Marianne Williamson: 
« rien ne vous contrôle excepté vos croyances »

Ragnarsson
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 906
Date d'inscription : 09/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  bernard74 Mer 13 Juil 2022 - 22:02

hello

RAGNARSSON a écrit:
Pour pouvoir s’y comparer il manque deux éléments essentiels:
Niveau du signal d’entrée en dBFS et niveau électrique de sortie correspondant.

Cela permet la mesure de la distorsion en fonction du niveau numérique et pour un niveau de sortie cible, par exemple 4Vrms sur XLR/2Vrms sur RCA.

Un autre paramètre important est la valeur de la charge en sortie du DAC. La THD de l’étage analogique de sortie y est très sensible. Un bon DAC doit être capable de supporter une charge de 2kohm sans broncher.
Les miens qui sont des DAC pro supportent une charge de 600ohm.

Il faut connaitre quelle est l’impédance d’entrée de la carte son et si on veut mesurer la thd pour une charge donnée il faut mettre une charge adaptée en parallèle de l’entrée.

Ainsi on peut comparer des DACs au même niveau de sortie ou d'entrée et sur charges. Sinon on compare des carpes avec des lapins.


arrêtez de couper les cheveux en  4....   comparaison d'un DAC  avec un autre DAC  

avec exactement le même protocole pour les 2


il en ressort que le NOS est meilleur, niveau de sortie + important distorsion plus faible et linéaire .  et cela s'entend même pour le premier péquin venu.

merci de poster les mesures de ton DAC  niveau -4dbfs  ou 110 spl je suis curieux, du matériel pro ça doit être irréprochable.


cordialement
bernard74
bernard74
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 52
Date d'inscription : 20/10/2019
Age : 61
Localisation : Riga Lettonie

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  Ragnarsson Mer 13 Juil 2022 - 22:20

bernard74 a écrit:hello

RAGNARSSON a écrit:
Pour pouvoir s’y comparer il manque deux éléments essentiels:
Niveau du signal d’entrée en dBFS et niveau électrique de sortie correspondant.

Cela permet la mesure de la distorsion en fonction du niveau numérique et pour un niveau de sortie cible, par exemple 4Vrms sur XLR/2Vrms sur RCA.

Un autre paramètre important est la valeur de la charge en sortie du DAC. La THD de l’étage analogique de sortie y est très sensible. Un bon DAC doit être capable de supporter une charge de 2kohm sans broncher.
Les miens qui sont des DAC pro supportent une charge de 600ohm.

Il faut connaitre quelle est l’impédance d’entrée de la carte son et si on veut mesurer la thd pour une charge donnée il faut mettre une charge adaptée en parallèle de l’entrée.

Ainsi on peut comparer des DACs au même niveau de sortie ou d'entrée et sur charges. Sinon on compare des carpes avec des lapins.


arrêtez de couper les cheveux en  4....   comparaison d'un DAC  avec un autre DAC  

avec exactement le même protocole pour les 2


il en ressort que le NOS est meilleur, niveau de sortie + important distorsion plus faible et linéaire .  et cela s'entend même pour le premier péquin venu.

merci de poster les mesures de ton DAC  niveau -4dbfs  ou 110 spl  je suis curieux, du matériel pro ça doit être irréprochable.


cordialement

Quel niveau de sortie et sur quelle charge? Tu es en niveau electrique grand public ou pro? Moi c'est pro, -4dBFS cela sort 5Vrms à 7.75Vrms selon mes DAC.
La mesure cela doit être précis et les conditions décrites. Sinon ce n'est pas comparable avec ton DAC à tube. Supporte-t-il une charge de 2kohm?
Ton DAC a un niveau de sortie normalisé? Sinon tu dois l'indiquer.

Si le niveau de sortie est plus important sur un des DAC il faut le diminuer pour pouvoir comparer à l'écoute avec l'autre DAC sinon la comparaison est faussée, c'est forcement plus dynamique.
C'est comme ceux qui comparent avec SAA7220 et SAA7220 bypassé ou sans SAA7220, il y a 2dB d'écart, donc la comparaison est caduque sans équilibre des niveaux..

Tu as un gros casque antibruit pour faire des mesures à 110dBSPL? et à quelle distance? En conditions anéchoïques bien sur? Moi je peux pas l'atteindre à -4dBFS, j'ai limité le gain d'amplification pour préserver mes oreilles, comme on fait dans les studios. D'ailleurs -4dBFS ne dois pas être atteint dans un enregistrement, seulement sur des crêtes.

_________________
Greg Timbers:
« I don't think it is possible to make a truly High Fidelity loudspeaker using a single driver.
All designs require and deserve full Anechoic and other types of measurements.
A good ported system has excellent bass properties. It is true that a sealed system is theoretically faster since it is second order rather than 4th order. However, if you apply electronic correction (boost) to a sealed system, you may end up with the same 4th order system with a bunch less headroom. »
Marianne Williamson: 
« rien ne vous contrôle excepté vos croyances »

Ragnarsson
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 906
Date d'inscription : 09/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  banzai Mer 13 Juil 2022 - 22:20

bernard74 a écrit:
il en ressort que le NOS est meilleur, niveau de sortie + important distorsion plus faible et linéaire .  et cela s'entend même pour le premier péquin venu.

et comment veux tu juger si X est mieux que Y si le niveau n'est pas le même ? premier péquin venu ou pas ! règle tout comme il se doit, écoute en ABX , et ensuite on en reparle avec grand plaisir Cool
banzai
banzai
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 592
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  banzai Mer 13 Juil 2022 - 22:23

Ils sont têtus, c'est un monde de lire des trucs pareils ! Rolling Eyes
banzai
banzai
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 592
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  Ragnarsson Mer 13 Juil 2022 - 22:32

En stock sur le PC pour mon DAC préféré j'ai cela

A -20dBFS (niveau de référence, celui auquel on cale le niveau SPL à la position d'écoute pour potentiomètre de volume au max (j'ai encore 6dB de marge en gain pour les enregistrements qui seraient trop faibles):
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


_________________
Greg Timbers:
« I don't think it is possible to make a truly High Fidelity loudspeaker using a single driver.
All designs require and deserve full Anechoic and other types of measurements.
A good ported system has excellent bass properties. It is true that a sealed system is theoretically faster since it is second order rather than 4th order. However, if you apply electronic correction (boost) to a sealed system, you may end up with the same 4th order system with a bunch less headroom. »
Marianne Williamson: 
« rien ne vous contrôle excepté vos croyances »

Ragnarsson
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 906
Date d'inscription : 09/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  etmo Mer 13 Juil 2022 - 22:34

Tout une éducation technique et scientifique à faire et refaire continuellement. Evil or Very Mad

C'est super facile de les berner.Laughing

Tu augmente de 1 ou 2 dB discrètement
et un truc pourri devient miraculeusement meilleur.

Allez encore un ou deux dB de plus et c'est le Nirvana. jocolor

_________________
"Ne soutiens jamais par colère quelque fait que ce soit, surtout s'il est douteux : La raison vainement t'offrira sa lumière, lorsque la passion te fermera les yeux." Denys Caton - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
etmo
etmo
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1998
Date d'inscription : 26/07/2021

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  Ragnarsson Mer 13 Juil 2022 - 22:42

banzai a écrit:Ils sont têtus, c'est un monde de lire des trucs pareils ! Rolling Eyes

Au moins toi tu me comprends ;-)

Je compte mettre les perfs d'une Rosetta Apogee 800, tu as peut être déjà utilisé. Elle provient d'un studio pas loin de chez moi.
Les perfs d'une concurrente de la même époque mesurées par ASR: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Pas mal pour un vieux machin.

La Rosetta, modèle réputé chez les audiophiles (pour la seule VOT que j'ai écoutée, c'était utilisé comme DAC dans ce système), est équipée de DAC AD1852: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La performance en bruit est un petit peu moins bonne que ma carte Lynx avec laquelle je mesure.

_________________
Greg Timbers:
« I don't think it is possible to make a truly High Fidelity loudspeaker using a single driver.
All designs require and deserve full Anechoic and other types of measurements.
A good ported system has excellent bass properties. It is true that a sealed system is theoretically faster since it is second order rather than 4th order. However, if you apply electronic correction (boost) to a sealed system, you may end up with the same 4th order system with a bunch less headroom. »
Marianne Williamson: 
« rien ne vous contrôle excepté vos croyances »

Ragnarsson
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 906
Date d'inscription : 09/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

DAC: c à d - Page 2 Empty Re: DAC: c à d

Message  Ragnarsson Mer 13 Juil 2022 - 22:45

etmo a écrit:Tout une éducation technique et scientifique à faire et refaire continuellement. Evil or Very Mad

C'est super facile de les berner.Laughing

Tu augmente de 1 ou 2 dB discrètement
et un truc pourri devient miraculeusement meilleur.

Allez encore un ou deux dB de plus et c'est le Nirvana. jocolor

Tout ceux qui ont vendu en boutique Hifi connaissent le truc.
C'est aussi la différence de niveau qui faisait vendre Cabasse et Triangle avec leur bonne efficacité, en plus des dispositions des enceintes agencées selon la prime vendeur...
J'ai fait ce job une fois comme job étudiant.

_________________
Greg Timbers:
« I don't think it is possible to make a truly High Fidelity loudspeaker using a single driver.
All designs require and deserve full Anechoic and other types of measurements.
A good ported system has excellent bass properties. It is true that a sealed system is theoretically faster since it is second order rather than 4th order. However, if you apply electronic correction (boost) to a sealed system, you may end up with the same 4th order system with a bunch less headroom. »
Marianne Williamson: 
« rien ne vous contrôle excepté vos croyances »

Ragnarsson
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 906
Date d'inscription : 09/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum