Numérique : La convolution

+12
jimbee
Musicplus
luiscrepy
tron_ic
Ragnarsson
JulBont
narshorn
œdicnème
etmo
GG14
moonfly
Notepi
16 participants

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  Notepi Jeu 6 Jan 2022 - 9:13

Bonjour

PC ou miniDSP ?

Je reproche au miniDSP un nombre de taps trop limité pour faire des corrections dans les graves.

Même si j'ai évolué sur le nombre de taps, suite à une remarque judicieuse de l'un d'entre vous (remarque que j'ai su écouter), j'ai conservé après essais 8192 taps pour des fichiers à 44100 Hz et à 48000 Hz. C'est deux fois plus que ce que propose le miniDSP.

Mais je suis à 16384 taps pour les fichiers à 88200 Hz et 96000 Hz, et à 32768 taps pour les fichiers à 176400 Hz et à 192000 Hz.

Le streaming HI-RES QOBUZ propose parfois des fichiers 24 bits à 192000 Hz sur de la musique classique. Pour cette raison j'ai un PC dédié musique, qui ne fait que ça, et qui a très peu de logiciels installés.

Maintenant, pour relativiser un peu, pour essayer une courbe cible un miniDSP c'est largement suffisant. Enfin nous ne sommes pas actuellement à choisir une solution définitive, mais à faire un test rapide pour vous permettre de vérifier si la solution est digne d'intérêt ou pas.

Il y a des solutions si vous voulez garder votre lecteur CD, tuner FM, platine vinyle, mais ce n'est pas encore le sujet.

Quelle courbe cible ?

Une simple droite inclinée, éventuellement avec un plat dans le grave en-dessous de 125 Hz.
Courbe bleu pour la droite simple, courbe rouge avec le plat dans le grave.

Les fichiers tests que je fournis sont avec la courbe bleu, je n'ai pas pris le temps de les refaire avec la courbe rouge puisqu'il n'y a pas eu encore assez de demandes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pourquoi une simple droite inclinée ?

Les labos Mc Intosh nous l'explique : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quelle pente ?

La pente est faites avec trois corrections shelving high, Q = 0.1 à 150, 630 et 2645 Hz, minimum-phase.

Pourquoi 630 Hz ? Parce que c'est le milieu entre 20 Hz et 20000 Hz. racine(20*20000) = 632.45 Hz.

150 et 2645 Hz ont été recherché graphiquement, mais avec une règle 630/150 = 2645/630 = 4.20

L'atténuation dépend de chaque pièce, chaque distance d'écoute, et peut-être du goût de chacun.
Chez moi, j'ai trois atténuations de -2.70 dB. (fichier 270).

J'ai validé chez un internaute trois atténuations de -2.40 dB (fichier 240), chez un autre -2.50 dB (fichier 250).
Je vous invite à commencer avec -2.50 dB, et d'essayer les valeurs proches.

Vous avez tous lu des remarques acerbes sur ma pièce d'écoute.
Mettez en face de ces remarques les trois valeurs de pente que j'ai validé, et posez vous la question de savoir s'il y a besoin de faire un foin pareil pour une différence maximale de 0.3 dB par correction.

Cordialement, Dominique
Notepi
Notepi
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1904
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 64
Localisation : 63200

http://petoindominique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  narshorn Jeu 6 Jan 2022 - 9:17

Réduire les possibilités offertes par la convolution à un simple equalizer, quel désert intellectuel tout de même.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dominique, lisez donc ceci, c'est bien plus en rapport avec le sujet.

Cordialement
.
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2909
Date d'inscription : 13/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  Notepi Jeu 6 Jan 2022 - 9:23

Avec des internautes qui sont mal à l'aise avec l'informatique, j'en ai rencontré, il faut commencer très simple. Une solution très simple ne sera adoptée que si elle est aussi très efficaces.

Dans le panels des corrections possibles, j'ai retenu ce qui me semble être le meilleurs compromis simplicité / efficacité.

C'est un choix, critiquable certes, mais c'est mon choix.

Le sujet est ouvert à tous. Vous pouvez proposer autre chose. Vous allez découvrir qu'il est plus facile de critiquer les solutions des autres, que de proposer des choses concrètes et réalistes.

Cordialement, Dominique
Notepi
Notepi
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1904
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 64
Localisation : 63200

http://petoindominique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  GG14 Jeu 6 Jan 2022 - 9:30

Vous allez découvrir qu'il est plus facile de critiquer les solutions des autres, que de proposer des choses concrètes et réalistes.
Ne tire pas la couverture à toi. La convolution (phase*) est rejetée par certains et même ostracisée.

Réduire les possibilités offertes par la convolution à un simple equalizer, quel désert intellectuel tout de même.
+1. Nous sommes en 2022.

PS : le logiciel s'appelle REPHASE
GG14
GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2172
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  narshorn Jeu 6 Jan 2022 - 9:44

Notepi a écrit:Avec des internautes qui sont mal à l'aise avec l'informatique, j'en ai rencontré, il faut commencer très simple.
Une solution très simple ne sera adoptée que si elle est aussi très efficaces.
Dans le panels des corrections possibles, j'ai retenu ce qui me semble être le meilleurs compromis simplicité / efficacité.
C'est un choix, critiquable certes, mais c'est mon choix.

Le sujet est ouvert à tous. Vous pouvez proposer autre chose.
Vous allez découvrir qu'il est plus facile de critiquer les solutions des autres, que de proposer des choses concrètes et réalistes.
Très Simple ... (...), peut être, après s'être bouffé pas mal de technique assez ardue, pas forcément digeste pour tous.

Proposer une "simplification" d'un sujet non-couvert à monsieur et madame tout le monde relève selon moi de l'inconscience la plus totale. Faire croire à monsieur et madame Michu qu'ils vont y arriver d'un claquement de clic Dôme Acoustique, ... désolé c'est un mirage

Honnêtement, je pense que ce sujet est mort-né. Vous devriez le renommer en quelque chose comme : "Utiliser rePhase comme equalizer des années 70 par Dôme Acoustique", ce serait plus exact; il n'y a rien de nouveau sous le soleil, ce fil n'est qu'un copier-coller de votre site; si vos contradicteurs bienveillants le désertaient, vous pouvez être quasiment sûr que vous n'auriez pas d'autre client.

Mais lisez tout de même l'excellent document que j'ai proposé en lien, vous verrez que la vraie technique de fonctionnement de nos HPs et que les solutions numériques actuelles pour compenser leurs défauts physiques est infiniment plus intéressante à étudier et aussi bien plus complexe que ce que vous proposez.

Notepi a écrit:Avec des internautes qui sont mal à l'aise avec l'informatique, j'en ai rencontré, il faut commencer très simple.
La compréhension des phénomènes électro-acoustiques est bien plus ardue que la manipulation d'un soft par clic, ... à laquelle vous semblez résumer toute la difficulté du sujet. Erreur fondamentale. Cassage de dents assuré  Razz

Cordialement
.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] mon lecteur audio
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2909
Date d'inscription : 13/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  wakup2 Jeu 6 Jan 2022 - 12:38

Notepi a écrit:Bonjour

PC ou miniDSP ?

Je reproche au miniDSP un nombre de taps trop limité pour faire des corrections dans les graves.

Même si j'ai évolué sur le nombre de taps, suite à une remarque judicieuse de l'un d'entre vous (remarque que j'ai su écouter), j'ai conservé après essais 8192 taps pour des fichiers à 44100 Hz et à 48000 Hz. C'est deux fois plus que ce que propose le miniDSP.

Mais je suis à 16384 taps pour les fichiers à 88200 Hz et 96000 Hz, et à 32768 taps pour les fichiers à 176400 Hz et à 192000 Hz.

Le streaming HI-RES QOBUZ propose parfois des fichiers 24 bits à 192000 Hz sur de la musique classique. Pour cette raison j'ai un PC dédié musique, qui ne fait que ça, et qui a très peu de logiciels installés.

Maintenant, pour relativiser un peu, pour essayer une courbe cible un miniDSP c'est largement suffisant. Enfin nous ne sommes pas actuellement à choisir une solution définitive, mais à faire un test rapide pour vous permettre de vérifier si la solution est digne d'intérêt ou pas.

Il y a des solutions si vous voulez garder votre lecteur CD, tuner FM, platine vinyle, mais ce n'est pas encore le sujet.

Quelle courbe cible ?

Une simple droite inclinée, éventuellement avec un plat dans le grave en-dessous de 125 Hz.
Courbe bleu pour la droite simple, courbe rouge avec le plat dans le grave.

Les fichiers tests que je fournis sont avec la courbe bleu, je n'ai pas pris le temps de les refaire avec la courbe rouge puisqu'il n'y a pas eu encore assez de demandes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pourquoi une simple droite inclinée ?

Les labos Mc Intosh nous l'explique : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quelle pente ?

La pente est faites avec trois corrections shelving high, Q = 0.1 à 150, 630 et 2645 Hz, minimum-phase.

Pourquoi 630 Hz ? Parce que c'est le milieu entre 20 Hz et 20000 Hz. racine(20*20000) = 632.45 Hz.

150 et 2645 Hz ont été recherché graphiquement, mais avec une règle 630/150 = 2645/630 = 4.20

L'atténuation dépend de chaque pièce, chaque distance d'écoute, et peut-être du goût de chacun.
Chez moi, j'ai trois atténuations de -2.70 dB. (fichier 270).

J'ai validé chez un internaute trois atténuations de -2.40 dB (fichier 240), chez un autre -2.50 dB (fichier 250).
Je vous invite à commencer avec -2.50 dB, et d'essayer les valeurs proches.

Vous avez tous lu des remarques acerbes sur ma pièce d'écoute.
Mettez en face de ces remarques les trois valeurs de pente que j'ai validé, et posez vous la question de savoir s'il y a besoin de faire un foin pareil pour une différence maximale de 0.3 dB par correction.

Cordialement, Dominique

Je vous ai expliqué des dizaines de fois la même chose, dont encore une sur page d'avant sur la courbe cible...

Le pseudo document Mc Intosh n'explique rien d'autre que la réponse en salle sera descendante mais rien d'autre Rolling Eyes et ça tout le monde le sais depuis des lustres que la réponse en salle est descendante... quand je vous donne les explications sur les liens de cause a effet sur l'allure de la réponse mesurée en salle, chose que ne fait même pas Mc Intosh ! Vous bottez en touche... c'est quand même incroyable. Il y'aurai pourtant tant de choses a dire sur ces "détails".

Commencez par analyser chaque paramètres qui vont influer sur la réponse mesurée en salle de manière indépendante, c'est la seule manière de comprendre vraiment ce que l'on fait pour justement éviter de faire de grossières erreur. Si vous ne le faite pas, alors évitez de donner des conseils au gens tout simplement.

wakup2
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 404
Date d'inscription : 24/07/2020

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  Notepi Jeu 6 Jan 2022 - 12:54

Je n'ai pas parlé de mesure dans l'essai, j'indique simplement comment essayer différentes pentes.
C'est un essai bassement pratique, sans trop de théories associées.
Vous avez peur de quoi si plusieurs forumeurs disent que ça marche bien ?

Cordialement, Dominique.
Notepi
Notepi
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1904
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 64
Localisation : 63200

http://petoindominique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  wakup2 Jeu 6 Jan 2022 - 13:16

Ce qui est dérangeant c'est pour moi la désinformation qui fera justement perdre du temps aux forumeurs...

Avec ceux que vous donnez il y'a plus de chance pour faire des erreurs que pour en rattraper, vous donnez des conseils mais vous ne prenez pas le temps de prendre en compte ceux des autres...

Qu'est ce qui vous fait peur ? Que vous nous disiez un jour que nos conseils fonctionnent bien ? Ca va dans ce sens aussi :lol!:

wakup2
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 404
Date d'inscription : 24/07/2020

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  Notepi Jeu 6 Jan 2022 - 13:53

Je considère, dans ce sujet, que les forumeurs ont un système plus ou moins au point, qu'ils cherchent simplement à améliorer.
La courbe cible que je propose est selon moi une solution.

Le but est de mettre le pied à l'étrier des corrections par convolution, pour en faire plus dans un 2eme temps.

La mesure, l'analyse de ces mesures en vu des corrections, ce n'est pas moi qui en parlerai, je n'irai pas au casse pipe. Quand je lis le message de wakup2 :
En ce qui concerne la courbe cible... comme certains l'on fait remarqué, il faudrait déjà commencer par comprendre ce que cela implique.
Il n'existe pas de courbe cible générique pour 2 salles et systèmes différents, a partir de ce constat on comprend qu'il est très facile de faire n'importe quoi en jouant a cela.
La réponse mesurée en salle dépend de la réponse polaire de l'enceinte, des caractéristiques acoustique de la salle, de son volume et de la distance de la zone d'écoute et donc du ratio champs direct/réverbéré.
L'allure naturelle de la réponse en salle peu fortement varier en fonction de ses paramètres, et cela dépend même de la méthode de mesure elle même !
Si on veux vraiment faire de la correction efficace il faut tout d'abord commencer par évaluer chacun de ses paramètres indépendamment des autres, cela consiste déjà a mesurer les enceintes en champs libre et en multi-axe.
Il faut également rappeler que notre système auditif sais en partie faire la différence entre le champs direct et le diffus avec une certaine limite temporelle qu'on appel l'effet de fusion, etc...  
Faire une correction d'amblée a partir d'une mesure qui mélange tout ces critères et les rend impossible a analyser c'est prendre le risque de corriger ce qu'il ne faut surtout pas !
Je n'en fais rien, parce qu'il n'y a rien d'exploitable...

Quel % de forumeurs mesures ses enceintes "en champs libre et en multi-axe" ? Il faut aussi avoir les pieds sur terre dans ce qu'on propose.
"Faire une correction d'amblée a partir d'une mesure" : Je n'ai pas parlé de mesure.

Cordialement, Dominique
Notepi
Notepi
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1904
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 64
Localisation : 63200

http://petoindominique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  œdicnème Jeu 6 Jan 2022 - 14:01

Notepi a écrit:Vous avez peur de quoi si plusieurs forumeurs disent que ça marche bien ?
Ca sent la peau de l'ours.

œdicnème
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 777
Date d'inscription : 19/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  narshorn Jeu 6 Jan 2022 - 14:31

Notepi a écrit:Je considère, dans ce sujet, que les forumeurs ont un système plus ou moins au point, qu'ils cherchent simplement à améliorer.
La courbe cible que je propose est une solution.
Le but est de mettre le pied à l'étrier des corrections par convolution, pour en faire plus dans un 2eme temps.
La mesure, l'analyse de ces mesures en vu des corrections, ce n'est pas moi qui en parlerai, je n'irai pas au casse pipe.

Quand je lis le message de wakup2 :
En ce qui concerne la courbe cible... comme certains l'on fait remarqué, il faudrait déjà commencer par comprendre ce que cela implique.
Il n'existe pas de courbe cible générique pour 2 salles et systèmes différents, a partir de ce constat on comprend qu'il est très facile de faire n'importe quoi en jouant a cela.
La réponse mesurée en salle dépend de la réponse polaire de l'enceinte, des caractéristiques acoustique de la salle, de son volume et de la distance de la zone d'écoute et donc du ratio champs direct/réverbéré.
L'allure naturelle de la réponse en salle peu fortement varier en fonction de ses paramètres, et cela dépend même de la méthode de mesure elle même !
Si on veux vraiment faire de la correction efficace il faut tout d'abord commencer par évaluer chacun de ses paramètres indépendamment des autres, cela consiste déjà a mesurer les enceintes en champs libre et en multi-axe.
Il faut également rappeler que notre système auditif sais en partie faire la différence entre le champs direct et le diffus avec une certaine limite temporelle qu'on appel l'effet de fusion, etc...  
Faire une correction d'amblée a partir d'une mesure qui mélange tout ces critères et les rend impossible a analyser c'est prendre le risque de corriger ce qu'il ne faut surtout pas !
Je n'en fais rien, parce qu'il n'y a rien d'exploitable...
Quel % de forumeurs mesures ses enceintes "en champs libre et en multi-axe" ? Il faut aussi avoir les pieds sur terre dans ce qu'on propose.
"Faire une correction d'amblée a partir d'une mesure" : Je n'ai pas parlé de mesure.
Et c'est bien là que le bas blesse ... Faire une correction à l'aveugle sans partir d'une mesure ?
Corriger sans savoir ce qu'on cherche à corriger ? Chapeau docteur Pétoin !!! Very Happy
Pour un esprit un tant soit peu logique, c'est de la poudre aux yeux cette histoire ! Si on commence à essayer de faire des corrections, c'est du domaine de la mesure ... Et donc il faut une base de départ tangible, pas le foinfoin habituel... Re-Donc, des bases solides, cela commence par exemple par des réponses claires à ces questions basiques ! Mais vous vous défilerez comme toujours avec de la pseudo-philodiophile !
Que mesures-je, mes enceintes ou ma pièce ?
Comment les différencier ?
Quelle mesure pour quel type de correction ?
Quels défauts ne sont pas corrigeables avec mes "corrections" ?
Corrige-t-on réellement la réverbération d'une pièce d'écoute ?
Vous êtes déjà vous posé honnêtement ces questions une seule fois ? Si oui, pas sûr que vous ayez fini par trouver les bonnes réponses ...

Et c'est vous qui n'avez pas les pieds sur terre ...
Vous êtes prêt à conseiller n'importe quel "internaute", alors que la notion même de courbe-cible ne vous est pas acquise !
Comme le disait très justement wakup2
En ce qui concerne la courbe cible... comme certains l'on fait remarqué, il faudrait déjà commencer par comprendre ce que cela implique.
(...)Avec ceux que vous donnez (ndlr: conseils) il y'a plus de chance pour faire des erreurs que pour en rattraper
Essayez donc un peu de donner une définition correcte de la courbe cible, déjà, on va rigoler !!!
On est sur un forum audio sérieux, pas sur celui dont vous êtes le hero ... Quand on parle de courbe-cible aux forumeurs, il vaut mieux maîtriser réellement le sujet ... avoir réellement assimilé la notion ...

Tonepi a écrit:
Le but est de mettre le pied à l'étrier des corrections par convolution, pour en faire plus dans un 2eme temps.
Ah bah bien, Very Happy et quoi donc ?
Tonepi a écrit:
La mesure, l'analyse de ces mesures en vu des corrections, ce n'est pas moi qui en parlerai, je n'irai pas au casse pipe.
Je crois que vous n'en avez pas la capacité. C'est dommage car c'est indispensable pour faire des corrections pertinentes !
PS: Infliger une sévère "correction" à un gros LB ne lui enlève pas ses défauts intrinsèques ... on dirait que ça vous échappe encore !  Smile

Tonepi a écrit:Vous avez peur de quoi si plusieurs forumeurs disent que ça marche bien ?
Il n'y en a pas, fort logiquement  Wink

Cordialement
.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] mon lecteur audio
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2909
Date d'inscription : 13/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  Notepi Jeu 6 Jan 2022 - 14:36

Corriger sans savoir ce qu'on cherche à corriger ?
Les forumeurs qui vont essayer, ont un système qui marche aujourd'hui sans correction.

On ne touche à rien, on ajoute une pente, on écoute si c'est mieux. Point final.
C'est, je pense, un test bien ciblé...

Il n'y en a pas, fort logiquement
La seule logique que je retiens, c'est qu'un forumeur qui n'a pas essayé ne peut pas avoir d'avis.
Si, il y en a ?

Cordialement, Dominique
Notepi
Notepi
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1904
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 64
Localisation : 63200

http://petoindominique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  narshorn Jeu 6 Jan 2022 - 14:55

Notepi a écrit:Quel % de forumeurs mesures ses enceintes "en champs libre et en multi-axe" ? Il faut aussi avoir les pieds sur terre dans ce qu'on propose.
"Faire une correction d'amblée a partir d'une mesure" : Je n'ai pas parlé de mesure.
Dominique si on souhaite aider les forumeurs, il faut le faire bien. Sinon cela se nomme du charlatanisme.

A ceux qui veulent faire des corrections, leur donner déjà de vraies notions concernant l'ultra-basique sur

- l'acoustique des salles : la notion de fréquence de Schroeder, définition de la réponse modale, du champ diffus et du champ direct

- la mesure : que mesure-t-on et à quel endroit ? Avec quel outil ? Que signifie la mesure dans l'axe et la mesure hors-axe ? Quelles sont les limites des mesures et comment les interprète-t-on correctement ?

- le filtrage : approche du point de vue du domaine temporel, ordres de filtrage, du passif à l'actif et de l'analogique au numérique

Cordialement
.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] mon lecteur audio
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2909
Date d'inscription : 13/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  Notepi Jeu 6 Jan 2022 - 16:22

Le problème est que nous sommes face à des forumeurs qui parlent "d'usine à gaz".
Vous leur proposez une usine à gaz, donc ils n'iront pas.
Mon test tout simple à plus de chance de passer, et une fois la logique assimilée vous pourrez aller plus loin.
Ce n'est pas "ma" solution ou la "votre", c'est le plus simple pour commencer, suivi d'une évolution progressive.

Les avis que j'aimerai lire sont de ceux qui sont concernés, ceux qui n'ont rien et qui hésitent à se lancer.

Cordialement, Dominique
Notepi
Notepi
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1904
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 64
Localisation : 63200

http://petoindominique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  narshorn Jeu 6 Jan 2022 - 16:57

Notepi a écrit:Le problème est que nous sommes face à des forumeurs qui parlent "d'usine à gaz".
Vous leur proposez une usine à gaz, donc ils n'iront pas.
En effet, car ils sont pour la plupart satisfaits de leur vie d'audiophile et mélomane et cela même sans doute sans aucun besoin de vos conseils ne reposant sur aucune base sérieuse ...

Il n'y a pas lieu à leur faire du matraquage et les gaver de "solutions" dont ils n'ont cure.

Et ce dont on parle n'est en rien "usine à gaz" comme vous tentez de le faire croire, ... mais bien d'éléments piliers constitutifs de la réalité de l’acoustique, ceux que vous refusez de prendre en compte. Ceux qu'on ne peut ignorer pour avoir de bonnes bases:

- l'acoustique des salles : la notion de fréquence de Schroeder, définition de la réponse modale, du champ diffus et du champ direct

- la mesure : que mesure-t-on et à quel endroit ? Avec quel outil ? Que signifie la mesure dans l'axe et la mesure hors-axe ? Quelles sont les limites des mesures et comment les interprète-t-on correctement ?

- le filtrage : approche du point de vue du domaine temporel, ordres de filtrage, du passif à l'actif et de l'analogique au numérique
Simplifier à outrance une réalité complexe, ignorer les bases les plus élémentaires et faire croire aux internautes qu'ils vont s’en tirer de la sorte, ce n'est vraiment pas leur rendre service ! Et puis, il n'y a pas besoin de tout cela pour éprouver de la satisfaction à écouter de la musique sur son système sans "corrections" ! Et heureusement  Wink
.


Dernière édition par narshorn le Jeu 6 Jan 2022 - 17:46, édité 1 fois

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] mon lecteur audio
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2909
Date d'inscription : 13/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  moonfly Jeu 6 Jan 2022 - 17:02

Bonjour,
Notepi a écrit:Le problème est que nous sommes face à des forumeurs qui parlent "d'usine à gaz".
Vous leur proposez une usine à gaz, donc ils n'iront pas.
Mon test tout simple à plus de chance de passer, et une fois la logique assimilée vous pourrez aller plus loin.
Ce n'est pas "ma" solution ou la "votre", c'est le plus simple pour commencer, suivi d'une évolution progressive.

Les avis que j'aimerai lire sont de ceux qui sont concernés, ceux qui n'ont rien et qui hésitent à se lancer.
il faudrait déjà que les gens écoutent de la musique avec un PC

moonfly
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1117
Date d'inscription : 31/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  tron_ic Jeu 6 Jan 2022 - 17:54

Bonjour Dominique,

La filière est intéressante car elle ouvre le débat sur un sujet intéressant....

Notepi a écrit:Les avis que j'aimerai lire sont de ceux qui sont concernés, ceux qui n'ont rien et qui hésitent à se lancer.
Probablement que bon nombre de gens qui me connaissent ou de lecteurs savent que je ne pratique pas la correction par convolution dans mon modeste auditorium et/ou mes différentes pièces d'écoutes.

Ceci étant dit mon avis sur la question ici et à mettre au niveau du profane car je n'ai pas de réel compétence ni expérience dans ce mode d'écoute. Ceci étant dit, je souhaiterais rappeler une chose essentielle à tout les lecteurs dans le sens qu'on ne pourra accéder à une écoute de très grande qualité sans un traitement acoustique adapté.

C'est là un point fondamental car convolution ou pas on écoute notre musique et nos œuvres favorite dans une pièces ou un local et je doute fortement qu'une correction par convolution aussi performante soit elle puisse corriger toutes les problématiques qui y sont liées.

Autrement dit, je n'ai rien contre la convolution au contraire mais en ce qui me concerne je m'assurerais avant que mon lieu d'écoute soit adapté et un tant soit peu traité, puis je mesure acoustiquement la pièce et sa réponse ce qui s'appelle déterminer sa signature sonore.

Dès lors mon conseil à tout ceux qui souhaitent s'y atteler c'est de dépenser 99Euros dans une formation qui vous fournira toute les bases pour aller dans le bon sens : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Salutations. Tony


Dernière édition par tron_ic le Jeu 6 Jan 2022 - 18:37, édité 1 fois

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
Le Blog audio de Tony
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3081
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland VD

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  wakup2 Jeu 6 Jan 2022 - 18:03

Notepi a écrit:Le problème est que nous sommes face à des forumeurs qui parlent "d'usine à gaz".
Vous leur proposez une usine à gaz, donc ils n'iront pas.
Mon test tout simple à plus de chance de passer, et une fois la logique assimilée vous pourrez aller plus loin.
Ce n'est pas "ma" solution ou la "votre", c'est le plus simple pour commencer, suivi d'une évolution progressive.

Les avis que j'aimerai lire sont de ceux qui sont concernés, ceux qui n'ont rien et qui hésitent à se lancer.
Et oui cela demande de la méthode et de la rigueur et de bonne notions concernant la mesure audio, donc oui ce n'est pas simple, mais c'est pourtant bien la seule manière de faire les choses de manière correcte... quel intérêt de conseiller quelques chose qui est voué a l’échec a moins d'un bon coup de bol.

Ce genre de conseil a conduit de nombreuses personnes a penser que la correction électronique dégrade les timbres et reste mauvaises ou pas convaincante, etc, etc... il n'y a qu'a lire les forums. Alors que le problème est simplement due a la méthode et a la bonne compréhension du sujet. Ce n'est pas en conseillant les gens de pratiquer une pseudo méthode (si on peu appeler cela une méthode) qui a très peu de chance de fonctionner pour toute les raison cité que cela va les aider...

Donc oui il faut pouvoir un minima mesurer l'enceinte dans l'axe et hors axe, rappelez vous que votre système auditif sais faire la différrence en partie entre le champs direct et le réverbéré, il faut donc a tout prix éviter de "déformer" le champs direct dans le medium aigu, cela dépend du délai d'arriver des premières réflexions et de ce que l'on appel l'effet de fusion. Et je ne connais aucun autre moyen de faire que cela ! Ne pas l'évoquer est une grossière erreur qui conduira a de mauvais résultats !

Mieux vaux informer les gens, même si cela reste compliquer plutôt que de leur faire croire qu'on peu se passer d'un minimum de méthode pour arriver au résultat escompté.

Et puis les plus motivés finiront certainement par y arriver en y passant du temps certes, mais au moins ils auront une chance que ça aboutisse vraiment sur un résultat concluant.

wakup2
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 404
Date d'inscription : 24/07/2020

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  moonfly Jeu 6 Jan 2022 - 18:07

Bonjour,
tron_ic a écrit:Dès lors mon conseil à tout ceux qui souhaitent s'y atteler c'est de dépenser 99Euros dans une formation qui vous fournira toute les bases pour aller dans le bon sens
perso je pense que l'on peut trouver sur le net suffisamment de renseignements gratuits qui permettent d'améliorer l'acoustique de sa pièce d'écoute.

moonfly
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1117
Date d'inscription : 31/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  tron_ic Jeu 6 Jan 2022 - 18:26

Bonsoir monfly,

moonfly a écrit:
tron_ic a écrit:Dès lors mon conseil à tout ceux qui souhaitent s'y atteler c'est de dépenser 99Euros dans une formation qui vous fournira toute les bases pour aller dans le bon sens
perso je pense que l'on peut trouver sur le net suffisamment de renseignements gratuits qui permettent d'améliorer l'acoustique de sa pièce d'écoute.
Oui bien entendu...

Cependant la formation que je pointe ne sont pas que des renseignements, mais bel est bien une formation qui découplera la perspective et le potentiel de nombre d'audiophile. Pour le prix c'est je pense sans concurrence dans le sens où c'est structuré, suivi et que les gens qui s'y emploient sont des professionnel passionné du son et de la musique.

Salutations. Tony

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
Le Blog audio de Tony
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3081
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland VD

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  moonfly Jeu 6 Jan 2022 - 18:53

tron_ic a écrit:Bonsoir monfly,

moonfly a écrit:
tron_ic a écrit:Dès lors mon conseil à tout ceux qui souhaitent s'y atteler c'est de dépenser 99Euros dans une formation qui vous fournira toute les bases pour aller dans le bon sens
perso je pense que l'on peut trouver sur le net suffisamment de renseignements gratuits qui permettent d'améliorer l'acoustique de sa pièce d'écoute.
Oui bien entendu...

Cependant la formation que je pointe ne sont pas que des renseignements, mais bel est bien une formation qui découplera la perspective et le potentiel de nombre d'audiophile. Pour le prix c'est je pense sans concurrence dans le sens où c'est structuré, suivi et que les gens qui s'y emploient sont des professionnel passionné du son et de la musique.

Salutations. Tony

Bonjour,
ils sont aussi là pour gagner de l'argent.

moonfly
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1117
Date d'inscription : 31/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  narshorn Jeu 6 Jan 2022 - 19:10

moonfly a écrit:
tron_ic a écrit:
moonfly a écrit:
tron_ic a écrit:Dès lors mon conseil à tout ceux qui souhaitent s'y atteler c'est de dépenser 99Euros dans une formation qui vous fournira toute les bases pour aller dans le bon sens
perso je pense que l'on peut trouver sur le net suffisamment de renseignements gratuits qui permettent d'améliorer l'acoustique de sa pièce d'écoute.
Oui bien entendu...

Cependant la formation que je pointe ne sont pas que des renseignements, mais bel est bien une formation qui découplera la perspective et le potentiel de nombre d'audiophile. Pour le prix c'est je pense sans concurrence dans le sens où c'est structuré, suivi et que les gens qui s'y emploient sont des professionnel passionné du son et de la musique.
ils sont aussi là pour gagner de l'argent.
La formation qu'ils donnent est solide, réputée, c'est normal que ce soit rétribué à juste mesure.

Cordialement
.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] mon lecteur audio
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2909
Date d'inscription : 13/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  Notepi Jeu 6 Jan 2022 - 19:11

Deux remarques :

Ces derniers mois, j'ai réglé des courbes cible chez deux internautes différents.
A chaque fois j'ai eu un gain à l'écoute.
Je veux bien entendre que ce n'est pas la bonne solution, mais qui est assez bête pour se passer d'un gain à l'écoute sans grande difficulté pour l'avoir, et pour pas cher ?
Que ce ne soit pas la solution préconisée par certains, j'en suis sûr, j'ai un doute beaucoup plus grand sur le fait que ce ne soit pas "la bonne" solution.
C'est une solution qui marche, j'ai fais les tests pour le savoir.

Certains disent, j'ai moi même rencontré le cas, "je vais faire le traitement acoustique d'abord, et la convolution ensuite".
Sauf que le traitement acoustique ils vont mettre un ou deux ans pour le faire, alors que la correction par convolution peut marcher demain et on fait ce qu'il faut.
là je ne comprends pas.

Je vais être franc avec vous tous : Ce sujet ne m'apporte rien, c'est une aide pour vous.
Vous en voulez, je continue, vous n'en voulez pas, j'arrête.
Ce n'est pas plus compliqué que ça.
Enfin je laisse les grandes théories inapplicables aux autres.

Cordialement, Dominique
Notepi
Notepi
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1904
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 64
Localisation : 63200

http://petoindominique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  tron_ic Jeu 6 Jan 2022 - 19:46

Bonsoir Dominique,

Notepi a écrit:Je veux bien entendre que ce n'est pas la bonne solution, mais qui est assez bête pour se passer d'un gain à l'écoute sans grande difficulté pour l'avoir, et pour pas cher ?
Comme tu le sais chacun peut et pourra faire comme il le souhaite et si l'auditeur constate et juge que ça apporte un plus je n'y vois rien à redire.

Ceci étant dit à mon humble niveau appliquer une courbe cible dans des volumes différents dont on ne sais pas comment ils sont traités et/ou comment il rendent ne me parle pas vraiment et j'ai tendance à penser que c'est en quelque sorte mettre la charrue avant les bœufs

C'est pourquoi je demande comment applique t'on une cible dans des lieux et endroit différents lorsque on à pas une idée de la signature de la pièce ?
Autrement dit une grande pièce un peu brillante et avec un RT60 assez long ne vas pas rendre comme une pièce plutôt mat à laquelle on appliquerais la même même courbe cible.

De plus il faut également me semble t'il tenir compte de la musique que l'audiophile mélomane écoute et aussi du niveau à laquelle il écoute le plus souvent.

Notepi a écrit:Certains disent, j'ai moi même rencontré le cas, "je vais faire le traitement acoustique d'abord, et la convolution ensuite".
Sauf que le traitement acoustique ils vont mettre un ou deux ans pour le faire, alors que la correction par convolution peut marcher demain et on fait ce qu'il faut.
je peux comprendre que souvent chacun de nous veuille aller plus vite que la musique ! De ma modeste expérience je retiens qu'il faut faire bien tout de suite sous peine de perdre du temps e/ou être déçu.

Notepi a écrit:Je vais être franc avec vous tous : Ce sujet ne m'apporte rien, c'est une aide pour vous.
Je comprends et je dit oui à tout débat, échanges d'idées et avis qui puissent contribuer à aller dans le bon sens...

Notepi a écrit:Vous en voulez, je continue, vous n'en voulez pas, j'arrête.
Comme exprimé précédemment le sujet est intéressant et donc t'encourage à continuer...

Salutations. Tony

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
Le Blog audio de Tony
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3081
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland VD

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  narshorn Jeu 6 Jan 2022 - 20:07

Notepi a écrit:Ces derniers mois, j'ai réglé des courbes cible chez deux internautes différents.
A chaque fois j'ai eu un gain à l'écoute.
Sans l'avis même de ces personnes, en tant que témoignage, il vous est impossible d'affirmer cela avec certitude.
C'est à prendre pour ce que c'est : de la pure subjectivité, de la bouche même de celui qui est juge et partie. Donc pas du tout fiable !

Maintenant imaginez que je passe après vous, que j'écoute votre réglage chez cet internaute et que j'exprime un avis personnel, issu de mon background de musicien professionnel et de mes références en reproduction sonore orientée haute-fidélité : "ça me semble pas bon, étouffé, voilé, bref vous feriez mieux de virer ça monsieur". Ce serait mon droit le plus strict. narshorn n'ayant pas une oreille plus mauvaise que la moyenne des internautes. Allez-vous à la suite remettre votre dogme auto-créé en question ?

Notepi a écrit:Que ce ne soit pas la solution préconisée par certains, j'en suis sûr, j'ai un doute beaucoup plus grand sur le fait que ce ne soit pas "la bonne" solution.
Le seul doute que vous n'ayez pas, c'est celui à propos de vous-même,
vous ne pouvez même pas vous remettre en question à votre propre sujet. C'est votre marque de fabrique.
1°) Petoin a raison. Toujours raison.
2°) Si Petoin a tort, ... se référer à 1°).

Notepi a écrit:Certains disent, j'ai moi même rencontré le cas, "je vais faire le traitement acoustique d'abord, et la convolution ensuite".
Sauf que le traitement acoustique ils vont mettre un ou deux ans pour le faire, alors que la correction par convolution peut marcher demain et on fait ce qu'il faut.
là je ne comprends pas.
Ces personnes semblent juste avoir plus de bon sens que vous.
La convolution n'a jamais remplacé un traitement acoustique de pièce d'écoute. Comme me l'a dit aujourd'hui un pro en MP, si c'était vrai ça se saurait depuis longtemps, et on aurait réussi à enlever la réverb dans une église... Il faut simplement arrêter de propager ce genre de fausse information.
Notepi a écrit:Je vais être franc avec vous tous : Ce sujet ne m'apporte rien, c'est une aide pour vous.
Vous en voulez, je continue, vous n'en voulez pas, j'arrête.
Ce n'est pas plus compliqué que ça.
Enfin je laisse les grandes théories inapplicables aux autres.
Le pompon pour la fin !!! Quelle belle conclusion !
Que croyez vous donc que ces "autres" fassent chez eux ? Vous croyez vraiment que c'est du domaine de l'inapplicable ? :lol!:

Cordialement
.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] mon lecteur audio
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2909
Date d'inscription : 13/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  JulBont Jeu 6 Jan 2022 - 20:35

Partir du principe que ce que l'on applique chez soit doit être appliqué au pif chez tout le monde est de la pure mégalomanie.

Chaque système est du cas par cas, chaque pièce est du cas par cas, chaque oreille est du cas par cas...
JulBont
JulBont
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1025
Date d'inscription : 05/12/2020
Age : 42
Localisation : Domène (Grenoble)

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  Notepi Jeu 6 Jan 2022 - 21:04

C'est pourquoi je demande comment applique t'on une cible dans des lieux et endroit différents lorsque on à pas une idée de la signature de la pièce ?

Autrement dit une grande pièce un peu brillante et avec un RT60 assez long ne vas pas rendre comme une pièce plutôt mat à laquelle on appliquerais la même même courbe cible.
Mais on écoute, tout simplement !!!

Il y a 30 fichiers, du 000 qui n'a aucune correction, au 300 qui a 3 corrections de 3.00 dB.
Vous comparez, par exemple, le fichier 250 avec le fichier 220, et vous gardez le meilleurs.
Et vous continuez autant de fois que nécessaire jusque trouver l'optimum.
C'est là que l'autre sujet qui explique les critères de choix entre un réglage A et un réglage B prend sont intérêt.

Prenons un premiers cas, vous préférez le fichier 000, pas de correction.
Il faudra créer un fichier -010 pour vérifier si une remontée du grave à l'aigu n'est pas encore meilleure.

Le deuxième cas est si vous trouvez l'optimum entre 000 et 300. Là il y a tout ce qu'il faut.
Il faudra sans doute affiner encore un peu, avec la création de fichiers intermédiaires encore plus précis.
Par exemple si vous trouvez 250 le meilleur, il faudra essayer un 245 ou 255, un 248 ou un 251, un 249 ou un 251.
Bref, il faut affiner.

Il n'y a pas de théorie, il y a des écoutes à faire, ça marche, et avec les bons critères d'écoute nous trouvons tous les même résultats.

Cordialement, Dominique
Notepi
Notepi
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1904
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 64
Localisation : 63200

http://petoindominique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  tron_ic Jeu 6 Jan 2022 - 21:07

Bonsoir à tous,

Une courte vidéo et un avis en rapport avec le sujet ...



Salutations. Tony

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
Le Blog audio de Tony
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3081
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland VD

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  narshorn Jeu 6 Jan 2022 - 21:15

tron_ic a écrit:Une courte vidéo et un avis en rapport avec le sujet ...
Merci Tony je vais regarder ça.

Toujours plus instructif que le non-sens ...
.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] mon lecteur audio
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2909
Date d'inscription : 13/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  GG14 Ven 7 Jan 2022 - 8:11

Ce que dit Patrick Thévenot, tout comme le dit JP Lafont, est qu'on ne corrige pas les murs avec de l'électronique. C'est on ne peut plus clair.

Tout le reste, c'est pour moi du pipo.
GG14
GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2172
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  lamouette Ven 7 Jan 2022 - 8:31

Oui c'est logique. Si les murs donnent un excès d'une fréquence , baisser le niveau de la musique à cette fréquence c'est carrément manger dans la musique pour donner plus de place à la coloration des murs.
lamouette
lamouette
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2320
Date d'inscription : 08/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  tron_ic Ven 7 Jan 2022 - 8:38

Bonjour Gérard,

GG14 a écrit:Ce que dit Patrick Thévenot, tout comme le dit JP Lafont, est qu'on ne corrige pas les murs avec de l'électronique. C'est on ne peut plus clair.
J'ai inséré ce lien et la petites publicité pour le cours, car je pense qu'il est très important d'avoir d'abord une acoustique un tant soit peu adapté à l'écoute musicale ou à autre chose si on souhaite obtenir de très bons résultats d'écoutes.

Après biens sûr on pourra aller plus loin et faire différentes choses, de la convolution voir même aussi corriger les effets du volume avec des processeurs spécialisé. (Dirac). Mais bon, ici on atteint un niveau de " tripatouillage " extrême afin d'obtenir d'extrêmes résultats ! Wink

Salutations. Tony


Dernière édition par tron_ic le Ven 7 Jan 2022 - 9:19, édité 1 fois

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
Le Blog audio de Tony
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3081
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland VD

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  GG14 Ven 7 Jan 2022 - 8:46

Après biens sûr on peut faire de la convolution et même corriger les effets du volume avec des processeurs spécialisé. (Dirac). Ici on atteindra un niveau de " tripatouillages " extrême afin d'obtenir d'extrêmes résultats !
NON, 3 fois non. On corrige le fréquentiel alors que c'est le temporel qui est en cause. L'égaliseur improprement appelé convolution  n'est pas la solution. La convolution ne concerne que la phase.

Un seul appareil fait le travail en intervenant sur le temporel, c'est le TRINNOV. Mais son coût le limite à une élite.
GG14
GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2172
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  tron_ic Ven 7 Jan 2022 - 9:06

Bonjour Gérard,

GG14 a écrit:
Après biens sûr on peut faire de la convolution et même corriger les effets du volume avec des processeurs spécialisé. (Dirac). Ici on atteindra un niveau de " tripatouillages " extrême afin d'obtenir d'extrêmes résultats !
NON, 3 fois non. On corrige le fréquentiel alors que c'est le temporel qui est en cause. L'égaliseur improprement appelé convolution  n'est pas la solution. La convolution ne concerne que la phase.

Un seul appareil fait le travail en intervenant sur le temporel, c'est le TRINNOV. Mais son coût le limite à une élite.
Je me suis probablement mal exprimé ou tu as mal interprété mon propos...

je rebondissais sur ton propos où tu évoquais qu'on ne pouvais pas corriger les murs avec de l'électronique alors que des solutions existent. Je pensais par exemple aux diverses solutions proposée par mini DSP : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Autrement dit, j'ai exprimé qu'il fallait dans l'idéal d'abord viser une acoustique adaptée à ce qu'on souhaite faire de l'audio ou du home-cinéma.

Puis ceux qui le souhaitent pourront faire s'il le souhaitent de la convolution. D'autres encore pourrons utiliser d'autres outils et aller jusqu'à utiliser des processeurs spécialisés et des micros pour inclure la pièces et appliquer des corrections spécifiques.

Salutations. Tony

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
Le Blog audio de Tony
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3081
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland VD

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  narshorn Ven 7 Jan 2022 - 9:23

Tony, il y a méprise je pense.

Toutes les corrections numériques par exemple comme celle de miniDSP fonctionnent par pré-modification du signal.

S'il y a modification, c'est en champ champ direct émis par les enceintes. Cela ne modifie pas le comportement modal de la pièce dans le grave, ni la fréquence de Shroeder, ni la proportion direct/diffus au PE. Pour agir sur les propriétés de la pièce il n'y a que le traitement passif qui soit efficace.
"Room correction" est un terme utilisé à tort.

Cordialement
.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] mon lecteur audio
narshorn
narshorn
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2909
Date d'inscription : 13/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  tron_ic Ven 7 Jan 2022 - 9:32

Bonjour narshorn,

narshorn a écrit:Tony, il y a méprise je pense.
Oui je pense, pas grave car ça arrive tout le temps à l'écrit ! Wink

narshorn a écrit:Toutes les corrections numériques par exemple comme celle de miniDSP fonctionnent par pré-modification du signal.
Oui on est d'accord,

narshorn a écrit:S'il y a modification, c'est en champ champ direct émis par les enceintes. Cela ne modifie pas le comportement modal de la pièce dans le grave, ni la fréquence de Shroeder, ni la proportion direct/diffus au PE. Pour agir sur les propriétés de la pièce il n'y a que le traitement passif qui soit efficace. "Room correction" est un terme utilisé à tort
Oui j'en conviens, mais voilà ça modifie ce que ressens l'auditeur et c'est l'objectif recherché par ce genre de corrections.

Salutations. Tony

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
Le Blog audio de Tony
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3081
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland VD

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  moonfly Ven 7 Jan 2022 - 9:34

Bonjour,

tout le monde n'est pas propriétaire ou n'a pas la possibilité de modifier son lieu d'habitation donc un bon placement des enceintes, choix et agencement des meubles, table, canapé, décors muraux, tentures, rideaux, etc... et avec quelques mesures et corrections appropriées l'écoute devrait être améliorée.

moonfly
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1117
Date d'inscription : 31/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  Ragnarsson Ven 7 Jan 2022 - 9:36

moonfly a écrit:Bonjour,
Notepi a écrit:Ce n'est pas pour moi que j'ai posé la question, je sais parfaitement ce que je dois faire, comment je dois le faire, pourquoi je dois le faire.
Je pense que la question pourrait intéresser certains lecteurs.

Si d'autres trouvent drôle de torpiller le sujet, il y aura des perdants, et je n'en ferai pas partie.
comment tu fais pour fabriquer des convolutions avec Linux ?

Pour les appliquer, avec BruteFIR

_________________
Greg Timbers:
« I don't think it is possible to make a truly High Fidelity loudspeaker using a single driver.
All designs require and deserve full Anechoic and other types of measurements.
A good ported system has excellent bass properties. It is true that a sealed system is theoretically faster since it is second order rather than 4th order. However, if you apply electronic correction (boost) to a sealed system, you may end up with the same 4th order system with a bunch less headroom. »
Marianne Williamson: 
« rien ne vous contrôle excepté vos croyances »

Ragnarsson
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 719
Date d'inscription : 09/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  Ragnarsson Ven 7 Jan 2022 - 9:40

Notepi a écrit:L'idée qui me vient à l'esprit est "La courbe cible", l'atténuation du médium-aigu par rapport au grave et bas-médium.
La courbe cible est une chimère. Il faut ajouter du traitement acoustique ça ça fonctionne.

_________________
Greg Timbers:
« I don't think it is possible to make a truly High Fidelity loudspeaker using a single driver.
All designs require and deserve full Anechoic and other types of measurements.
A good ported system has excellent bass properties. It is true that a sealed system is theoretically faster since it is second order rather than 4th order. However, if you apply electronic correction (boost) to a sealed system, you may end up with the same 4th order system with a bunch less headroom. »
Marianne Williamson: 
« rien ne vous contrôle excepté vos croyances »

Ragnarsson
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 719
Date d'inscription : 09/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

Numérique  : La convolution - Page 2 Empty Re: Numérique : La convolution

Message  Notepi Ven 7 Jan 2022 - 12:02

Bonjour

Si vous cherchez des mauvaises raisons pour ne pas faire l'essai, vous les avez.

Je suis pragmatique :
Même si je sais que le traitement acoustique est la bonne solution, je ne peux pas l'appliquer chez moi.
J'ai mis ce que j'appelle "une courbe cible", et qui est une inclinaison de la courbe de réponse.
J'ai des gains à l'écoute, je prends ces gains, et je ne me prends pas la tête avec les théories.
Si vous êtes dans mon cas, sans possibilité de faire un traitement acoustique, faites l'essai, le plus grand risque est d'avoir mieux à l'écoute.
Et si vous avez fait un traitement acoustique, il n'est pas parfait. Je vous invite à essayer aussi, vous avez tout à gagner et rien à perdre...

L'audiophile, par définition, ne connait que la perfection et ne veut surtout pas entendre parler du reste.
Je ne suis pas un audiophile, ceux qui auraient un doute sur ce point trouveront et iront lire le chapitre audiophile de mon site.
Je suis affreusement pragmatique. Pourquoi ?
41 ans en bureau d'étude, en conception mécanique, m'ont appris à faire le tri entre des critères souvent contradictoires, et à faire les "moins mauvais" choix quand il n'y en a pas de bons, ou que les bons choix sont hors du budget.
L'inclinaison de la courbe de réponse est un bel exemple de ce pragmatisme, je prends les gains à l'écoute, je me contre fou des théories qui disent de ne pas le faire.
Pour rester 41 ans en BE, il fait aimer ça et avoir le savoir faire. Les collègues qui n'étaient pas fait pour ça on tous changés de métier au bout de 10 à 15 ans.

Les "théoriciens" de ce forum sont parfois aussi des professionnels.
Un professionnels, un vendeur et installateur de solutions, n'est pas un homme de bureau d'étude.
Faire des choix entre des critères contradictoires n'est pas dans leur métier, ni leur savoir faire.
Je ne dis pas qu'ils n'ont jamais de choix à faire, je dis que le niveau d'importance de ces choix n'est pas le même.
Sur une machine industrielle, on parle de centaine de milliers, voire de millions d'euros.
Une isolation acoustique, c'est quelque dizaine de milliers d'euros.

Ces théoriciens viennent avec leurs théories.
Je viens avec mon pragmatisme, et des solutions testées.
Faites votre choix, et mettez un prix et un risque en face.
Mon test, c'est un prix absolument ridicule, et aucun risque parce que vous pouvez revenir très facilement à votre solution antérieure...
Si vous ajoutez ensuite une isolation acoustique, vous n'aurez que la pente de ma solution à changer...

Cordialement, Dominique
Notepi
Notepi
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1904
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 64
Localisation : 63200

http://petoindominique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum