SRPP & variations...

3 participants

Aller en bas

SRPP & variations... Empty SRPP & variations...

Message  tron_ic Jeu 30 Sep 2021 - 18:49

Bonjour à tous,

J'ai récemment vu ce circuit SRPP avec 2 résistances de 330K en parallèle...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Qu'en pensez-vous et quel sont vos remarques sur la mise en place de ces résistances ?

D'avance je vous en remercie.

Salutations. Tony


p.s
Pour explorer le SRPP : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Fichiers joints
SRPP & variations... Attachment
SRPP_Blencowe.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(251 Ko) Téléchargé 13 fois

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
Le Blog audio de Tony
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3534
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland VD

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

SRPP & variations... Empty Re: SRPP & variations...

Message  francis ibre Ven 1 Oct 2021 - 12:57

Bonjour Tony,

j'ai beau chercher, je ne vois pas l'intérêt d'ajouter ces deux résistances de 330 kO...

Pour le tube du bas, au lieu d'être chargé seulement par le tube du haut, sa Ri étant de l'ordre de 32 kO pour les deux triodes en parallèle, il "voit" une charge supplémentaire de 330 kO // 330 kO soit 165 kO, ce qui est loin d'être négligeable...

De plus, lorsqu'il n'y a qu'un seul chemin de courant, les défauts de linéarité des tubes se compensent (s'ils sont exactement appairés), mais ici les deux 330 kO ne font que multiplier les chemins de courants...

Idée : tant qu'à employer deux double-triode, soit 4 triodes en tout, autant faire un SRPP-Gomes...

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 1755
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

SRPP & variations... Empty Re: SRPP & variations...

Message  tron_ic Mer 2 Nov 2022 - 10:56

Bonjour Francis,

Merci pour ta réponse et ton avis sur la question.

Pour en savoir plus et suite à différents échanges que j'avais eu avec l'auteur il m'à donné plus de précisions et indiqué un exemple mis en équation par Georges Thalmann dans une revue technique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Salutations. Tony

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
Le Blog audio de Tony
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3534
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland VD

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

SRPP & variations... Empty Re: SRPP & variations...

Message  francis ibre Mer 2 Nov 2022 - 12:10

Bonjour Tony,

tout dépend de l'objectif qu'on vise !

Blencowe dit clairement dans son analyse : "For audio purposes we are most interested in making both valves in the SRPP contribute equally to the load current, and also to maximise that current, and this is what we will call the ‘optimised SRPP."

Il cherche à faire fonctionner le SRPP comme un ampli de petite puissance, symétrique (PP).
c'est pour cette raison qu'il veut : making both valves in the SRPP contribute equally to the load current

Donc clairement faire fonctionner le circuit en vrai PP, tel que Trappeur et Jean en font l'analyse sur un autre fil du forum.

Il cherche aussi à maximiser le courant de sortie, afin de tirer de la puissance, pour par exemple alimenter un casque...

Mais dans la plupart des cas, ce n'est PAS le but recherché !
En effet, le choix du SRPP par les audiophiles est fait pour un étage de gain en tension, en entrée d'ampli ou même de préampli.
Et dans ce cas ce qu'on recherche est une compensation des non linéarité de la triode, en la chargeant par une autre triode IDENTIQUE, mais dont la caractéristique de transfert est utilisée en sens inverse !

Il n'est donc pas question de push-pull : la charge étant l'impédance d'entrée de l'étage suivant est très élevée, le courant qu'elle absorbe est absolument négligeable (2 V sur 100 ko demandent 20 µA...) et on considère qu'il n'y a qu'UN seul chemin de courant, traversant les deux triodes en série.
Les deux triodes ont le même courant, de repos bien sûr, mais aussi à tout instant.
Dans ce fonctionnement, lorsque le tube du bas conduit plus, sa tension d'anode descend, mais dans le même temps le tube du haut conduit moins... sauf que le même courant traverse les deux tubes !
Le tube du haut va donc voir monter sa tension anode/cathode, afin qu'avec une tension grille très négative il passe quand même le courant imposé.

Cette triode "du haut" se comporte donc comme si elle était chargée par une résistance négative : quand son courant augmente, sa tension Uak augmente aussi !
On a donc les droites de charge ci-dessous, pour une ECC83 avec point de repos à 150 V / 1 mA par exemple :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En rouge la charge de la triode du bas, en vert celle de la triode du haut.
L'astuce est là : la résistance interne de la triode du haut varie à l'inverse de celle de la triode du bas, autrement dit la charge de la triode du bas varie !
C'est tout l'intérêt du montage : avec une triode chargée par une résistance "fixe" on a une non linéarité de la fonction de transfert, liée au fait que lorsque le point de fonctionnement se déplace (sur la droite en rouge) la résistance interne Ri de la triode varie, donc le gain en tension de l'étage varie : distorsion...

En faisant varier la charge exactement à l'inverse de la variation de Ri, on annule cette variation du gain !
Pour que la charge varie inversement à Ri, il faut utiliser une triode rigoureusement identique, mais en lui faisant subir une variation de tension Uak inverse de celle de la triode du bas...

Par rapport à l'étage amplificateur cathode-commune, on obtient un gain en tension proche, une impédance de sortie un peu moins élevée, mais surtout une distorsion moins importante, voire nettement moins si les deux triodes sont exactement appairées.
Pour que ça fonctionne vraiment bien il faut utiliser des tubes à µ le plus constant possible : ECC83, 6SN7...

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 1755
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

SRPP & variations... Empty Re: SRPP & variations...

Message  g2fl Ven 4 Nov 2022 - 11:12

Bonjour,

Le schéma de Tallman est simplement le retour au schéma originel de M. Artzt avec la charge disposée entre la sortie du "SRPP" (qu'il n'était pas encore) et un pont de deux résistances qui recréait un point à la moitié de la haute tension.

Le montage de deux triodes en série tient son objet d'amplificateur pour le courant continu au point de repos stable. A peine quelque temps plus tard, il était relevé que ce même point de repos était largement insensible à la tension de chauffage.

g2fl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 456
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

SRPP & variations... Empty Re: SRPP & variations...

Message  g2fl Ven 4 Nov 2022 - 13:10

Pour mettre en évidence l’approche de Francis Ibre qui décrit une compensation entre les deux triodes, je suis retourné à l'équation générale du SRPP en considérant les deux triodes comme différentes, juste pour laisser la porte ouverte à la discussion.

Dans notre ouvrage, cette équation (4.9) est au § 4.6.2 de notre ouvrage. Elle est rappelée ci-dessous (l'écriture est pitoyable, une version plus lisible existe bien mais la messagerie refuse ma pièce jointe).

Gain= {-µ1 (µ2 Rk2+ρ2)}/{(µ1+1)Rk1+(µ2+1)Rk2+ρ1+ρ2+(ρ2/RL)*[ρ1+Rk2+(µ1+1)Rk1]}.

L’indice 1 est pour la triode inférieure, l’indice 2 pour la triode supérieure. Le coefficient d’amplification est µ, la résistance interne est ρ, la résistance de cathode est Rk. RL est la résistance de charge en aval. En faisant Rk1 = Rk2 = Rk, elle se reformate en :

Gain= {-µ1(µ2Rk+ρ2)}/{[µ1+µ2+2]Rk+(ρ1+ρ2) + (ρ2/RL)*[ρ1+(µ1+2)Rk]}

Quand ρ1 augmente, ρ2 baisse et la somme (ρ1+ρ2) reste constante. Enfin, plus constante. Idem pour µ1 et µ2.

Cordialement.

g2fl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 456
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

SRPP & variations... Empty Re: SRPP & variations...

Message  tron_ic Ven 4 Nov 2022 - 20:28

Bonsoir Francis, Bonsoir Gérard,

Un grand merci pour toutes ces précisions et analyses.

Salutations. Tony

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
Le Blog audio de Tony
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3534
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland VD

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum