Potentiomètre de SRPP

Aller en bas

Potentiomètre de SRPP Empty Potentiomètre de SRPP

Message  Chauffeur de cathodes Dim 31 Jan - 18:28

Bonjour à tous.
J'ai réalisé il y a longtemps le préamplificateur SRPP d'ELEKTOR.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Je recommande le circuit d'alimentation HT avec un TL783, très silencieux et le circuit de commutation des entrées/ sortie par relais. La séquence de commutation des relais pour éviter les "plops" est magnifique.
A l'époque je consultais déja  sur MINITEL ( ça ne nous rajeunit pas..) le forum ELEKTOR et certaines personnes se plaignaient du bruit généré par le SRPP.
Une solution fût vite trouvée: mettre le potentiomètre en sortie. Ce que j'ai fait bien sûr...
Désirant reconstruire cet appareil je me pose la question de savoir quels  sont les avantages et les  inconvénients du potentiomètre en entrée et en sortie.
A vue de nez la solution en sortie n'est pas la bonne...
Amicalement
Chauffeur de cathodes
Chauffeur de cathodes
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 87
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Villeurbanne

http://www.lechauffeurdecathodes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Potentiomètre de SRPP Empty Re: Potentiomètre de SRPP

Message  francis ibre Dim 31 Jan - 19:27

Bonsoir Chauffeur de cathodes,

Il y a dans ce préampli SRPP à prendre et à laisser !

L'idée remonte à K. Anzai à la fin des années 60, et fut copiée par J. Hiraga une décennie plus tard, avant de ressortir dans les années 90.

Point fort : la correction RIAA passive, insérée entre deux étages SRPP. Ces étages apportent une excellent compromis entre gain élevé et impédance de sortie assez faible.
Une ECC83 ou une 5751 en entrée est parfaite, une ECC81 en sértie est très bien aussi.

Point faible : l'étage ligne avec un SRPP de ECC82. Non seulement le SRPP donne trop de gain en général, 17 à 20 dB, mais en plus son impédance de sortie de l'ordre de 1,5 kO n'est pas intéressante, faute à la pente limitée du tube ECC82 !
Une autre ECC81 eut été un meilleur choix ici, mais le gain serait encore plus élevé...

Mettre le potentiomètre en sortie est généralement une mauvaise idée, parce qu'on a alors une impédance de sortie qui varie avec la rotation du potentiomètre.
L'impédance sera maximale lorsque le potentiomètre sera à mi-course : avec un potentiomètre de 50 kO on va aller jusqu'à 12,5 kO d'impédance vue de la sortie, ça fait beaucoup trop, d'autant que le filtre RC formé avec les capacités parasites va comporter 25 kO en série...

La bonne idée serait donc de modifier l'étage ligne, en utilisant la ECC82 en cathode-suiveuse, les deux triodes en parallèle.
Une autre idée serait de charger la ECC82 par un transfo de sortie ligne...
Et ce serait encore mieux avec une 5687 ou une ECC99.

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 1035
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Potentiomètre de SRPP Empty Re: Potentiomètre de SRPP

Message  Chauffeur de cathodes Lun 1 Fév - 9:41

Bonjour.
Merci Francis.
J'avais déja modifié l'étage de sortie en utilisant des E80CC et en passant la valeur des résistances de 1.5k à 510 ohms. Bon résultat, tube très "péchu".
Ce tube peut-il être utilisé sur un étage type WOT ? Quel serait alors la valeur du primaire du transfo, la polarisation, la tension anodique, avec les deux triodes en parallèle ?
Merci
Amicalement .
Chauffeur de cathodes
Chauffeur de cathodes
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 87
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Villeurbanne

http://www.lechauffeurdecathodes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Potentiomètre de SRPP Empty Re: Potentiomètre de SRPP

Message  francis ibre Lun 1 Fév - 12:18

Bonjour Chauffeur,

pour un étage cathode-suiveuse, le passage de ECC82 à E80CC est profitable, car la pente est plus forte donc l'impédance de sortie plus basse.

Mais pour un étage à sortie sur transfo, aucun des deux tubes n'est correct :

- ECC82 : sa résistance interne est de l'ordre de 7 - 8 kO ce qui impose de la charger par 15 à 30 kO, ou la moitié si on met les deux triodes en parallèle. Le gain sera alors de l'ordre de l'ordre de A = 5.
On peut aisément trouver un transfo de rapport 5 permettant de ramener le gain global de l'étage à 0 dB, mais la résistance au secondaire sera alors de l'ordre de 500 ohms à 1 kO et elle définit l'impédance de sortie : trop haute !

- ECC80 : sa Ri et son µ sont plus grands que ceux de l'ECC82. Avec une Ri de 10 kO, ou 5 kO avec les deux triodes en parallèle, il faut charger par 10 à 20 kO. Le gain sera de l'ordre de A = 7 ou 8.
Les transfos de rapport 8 ou plus sont déjà plus rares... La résistance au secondaire sera de l'ordre de 250 ohms, on est donc deux fois mieux qu'avec ECC82 mais ça reste plutôt moyen.

Si on veut un excellent transfo il faut rester sur un rapport de 4 : 1 ou 5 : 1 environ (genre Lundahl LL1660) , et pour obtenir une impédance de sortie de moins de 100 ohms, il faudrait se limiter à une charge d'anode de 2,5 kO...
Ou 5 kO par triode si on met les deux en parallèle.
Il faut donc trouver une triode dont la Ri soit inférieure à 1,5 kO environ, et dont le µ soit assez faible.
Le choix est limité : ECC99, 6N6P russe, 5687, E182CC, 7044, 6H30P russe, 6H26P...

Tony propose un étage de sortie à ECC99 sur transfos, que tu pourrais sans doute intégrer dans ton préampli.

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 1035
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Potentiomètre de SRPP Empty Re: Potentiomètre de SRPP

Message  Chauffeur de cathodes Lun 1 Fév - 16:33

Bonsoir.
Merci Francis.
Je vais réfléchir à tout ça!....
Amicalement
Chauffeur de cathodes
Chauffeur de cathodes
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 87
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Villeurbanne

http://www.lechauffeurdecathodes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum