Alimentation redressée: condo ou self ?

Aller en bas

Alimentation redressée: condo ou self ?  Empty Alimentation redressée: condo ou self ?

Message  jessedivais le Sam 6 Juin 2020 - 16:10

Bonjour.

Je souhaiterais connaitre les avantages et inconvénients de chaque mode de redressement par capa ou self en tête.

Merci par avance pour vos réponses.

Cordialement.

Jesse.

_________________
Enceintes: JBL LX 55 (MINT) et MAGNAT 1.5 (en cours de rénovation/optimisation).
Ampli:
- YAQIN MC-10L à tubes PP (6CA7 ELECTRO-HARMONIX et 6N23P-EV REFLEKTOR).
CD:
- Lecteur MARANTZ CD 48 (DAC: TDA 1549 PHILIPS idem JADIS ORCHESTRA).
Divers:
Câbles secteur FURUTECH
Câbles HP, RCA en attente de livraison...
A venir:
- amélioration et optimisation de l'ampli PP (en cours).
- upgrade complet du lecteur CD (en cours).
LA PAROLE EST D'ARGENT ET LE SILENCE EST D'OR MAIS QUID DE LA MUSIQUE ?...
jessedivais
jessedivais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1537
Date d'inscription : 12/01/2020
Age : 49
Localisation : 94

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation redressée: condo ou self ?  Empty Re: Alimentation redressée: condo ou self ?

Message  jaja75 le Dim 7 Juin 2020 - 9:19

Bonjour

Pour faire simple :

Les alimentations à self en tête présentent des variations de tension faibles lors de fortes variations de courant consommé par la charge (effet de régulation par auto-induction) alors qu'une alimentation à capa en tête va voir sa tension chuter lors de fortes variations du courant consommé.

Si la HT baisse lors des passages musicaux forts, la puissance délivrable baisse. Si la baisse est faible il n'y a pratiquement pas de conséquence mais si la baisse est importante de l'intermodulation apparait entre les signaux audio.

C'est le cas des amplificateurs de puissance push-pul en classe B : les variations de courant peuvent atteindre 300% du courant nominal (consommation au repos). Une alim à self en tête limite les variations de tension de la HT, permettant ainsi conserver la performance de l'ampli sur les forts passages musicaux.

Jean
jaja75
jaja75
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 872
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation redressée: condo ou self ?  Empty Re: Alimentation redressée: condo ou self ?

Message  jessedivais le Dim 7 Juin 2020 - 14:13

Bonjour Jean.

Merci pour ton explication.

Il pourrait donc être intéressant pour moi de revoir l'alim de mon ampli au regard de la faible puissance disponible, non ?

Qu'est ce que cela implique ? (changement de bobine inductrice, condos, bien sur câblage).

Merci par avance.

Jesse.

_________________
Enceintes: JBL LX 55 (MINT) et MAGNAT 1.5 (en cours de rénovation/optimisation).
Ampli:
- YAQIN MC-10L à tubes PP (6CA7 ELECTRO-HARMONIX et 6N23P-EV REFLEKTOR).
CD:
- Lecteur MARANTZ CD 48 (DAC: TDA 1549 PHILIPS idem JADIS ORCHESTRA).
Divers:
Câbles secteur FURUTECH
Câbles HP, RCA en attente de livraison...
A venir:
- amélioration et optimisation de l'ampli PP (en cours).
- upgrade complet du lecteur CD (en cours).
LA PAROLE EST D'ARGENT ET LE SILENCE EST D'OR MAIS QUID DE LA MUSIQUE ?...
jessedivais
jessedivais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1537
Date d'inscription : 12/01/2020
Age : 49
Localisation : 94

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation redressée: condo ou self ?  Empty Re: Alimentation redressée: condo ou self ?

Message  francis ibre le Dim 7 Juin 2020 - 14:34

Jesse,

cette modification impliquerait de changer le transformateur d'alimentation.

En effet, avec condensateur en tête on obtient une tension "continue" de l'ordre de 1,3 fois la tension alternative du secondaire (1,414 fois théoriquement) alors qu'avec self en tête on est à 0,9 fois...

D'autre part, comme Jean l'a expliqué, l'architecture avec self en tête est utile quand la consommation de l'ampli varie dans de fortes proportions.
Mais avec un ampli SE comme le tien, la consommation est constante !
Une alim a self en tête n'aurait donc aucun intérêt.

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 756
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation redressée: condo ou self ?  Empty Re: Alimentation redressée: condo ou self ?

Message  jaja75 le Dim 7 Juin 2020 - 14:43

jessedivais a écrit:Il pourrait donc être intéressant pour moi de revoir l'alim de mon ampli au regard de la faible puissance disponible, non ?
Jesse, j'ai écris que c'est important pour les push-pull classe B.

Donc ton ampli, Single-ended classe A n'est pas dans cette catégorie, non ?

jean

Edit : d'ailleurs Francis vient de te faire la même remarque
jaja75
jaja75
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 872
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation redressée: condo ou self ?  Empty Re: Alimentation redressée: condo ou self ?

Message  jessedivais le Dim 7 Juin 2020 - 14:59

Bonjour.

Merci a vous deux: ça m'a permis d'apprendre une nouvelle chose concernant l'alimentation, son transfo et son mode d'utilisation.

Jesse.

_________________
Enceintes: JBL LX 55 (MINT) et MAGNAT 1.5 (en cours de rénovation/optimisation).
Ampli:
- YAQIN MC-10L à tubes PP (6CA7 ELECTRO-HARMONIX et 6N23P-EV REFLEKTOR).
CD:
- Lecteur MARANTZ CD 48 (DAC: TDA 1549 PHILIPS idem JADIS ORCHESTRA).
Divers:
Câbles secteur FURUTECH
Câbles HP, RCA en attente de livraison...
A venir:
- amélioration et optimisation de l'ampli PP (en cours).
- upgrade complet du lecteur CD (en cours).
LA PAROLE EST D'ARGENT ET LE SILENCE EST D'OR MAIS QUID DE LA MUSIQUE ?...
jessedivais
jessedivais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1537
Date d'inscription : 12/01/2020
Age : 49
Localisation : 94

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation redressée: condo ou self ?  Empty Re: Alimentation redressée: condo ou self ?

Message  Marcus Marcus le Mar 10 Nov 2020 - 7:20

Bonjour,

Quid d'une alimentation régulée pour un push-pull ?

Marcus Marcus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 29
Date d'inscription : 27/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation redressée: condo ou self ?  Empty Re: Alimentation redressée: condo ou self ?

Message  GG14 le Mar 10 Nov 2020 - 9:15

Bonjour,

Une alim a self en tête n'aurait donc aucun intérêt.
Je l'ai fait sur un SE de 300B pour en apprécier les avantages et inconvénients.

Il faut un transfo de 500 volts pour obtenir 420 volts utiles. Mais attention avec des diodes : à la mise en route il  y a une crête de tension dévastatrice pour les condensateurs de filtrage mal calibrés en tension. A simuler impérativement avec PSUD.

J'ai donc, le transfo n'ayant qu'un seul secondaire, redressé par un pont de diodes et implanté des GZ34 en série qui font monter doucement la HT.

la self de tête est répartie sur les 2 branches de l'alim, aller et retour. Une 2ème cellule LC est implantée par voie. L'ampli est extrêmement silencieux même sur des compressions de 110db/w/m.

Quid d'une alimentation régulée pour un push-pull ?
Peut avoir de l'intérêt sur un SE

GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 338
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation redressée: condo ou self ?  Empty Re: Alimentation redressée: condo ou self ?

Message  francis ibre le Mar 10 Nov 2020 - 11:20

Bonjour à tous,

à mon sens, il est 100 fois, non : 1000 fois... plus utile de réguler la tension de chauffage filament !

La haute tension régulée n'a aucun intérêt : une tension stable, si le courant est fourni à travers une impédance partagée (et non linéaire) comme celle du régulateur, ça ne fait pas de musique.
Si on pense "courant" on fait des alimentations droite et gauche séparées, des lignes de masses D et G séparées, on met des condos de découplage locaux au plus près, et assez gros et de haute qualité, et ceci pour chaque étage... et là ça chante... sans régulation.

Francis


francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 756
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation redressée: condo ou self ?  Empty Re: Alimentation redressée: condo ou self ?

Message  g2fl le Mar 10 Nov 2020 - 18:38

Bonsoir,

J'avais préparé une contribution mais j'ai dû oublier quelque chose car elle n'apparaît plus. Le lissage par une inductance en tête a de sérieuses contraintes opérationnelles :

1 : il impose une consommation minimale avant d'entrer dans sa zone de régulation. A vide, ce qui est le cas au démarrage, la tension redressée atteint la crête de la tension à vide du secondaire. Qui est alors très élevée.

2 : trois solutions à cela : une temporisation, une résistance qui débite le courant minimal, un redresseur à vide qui temporisera quelque peu.

3 : Même avec ces précautions, la tension en sortie peut présenter une surtension dans la phase de démarrage. La capacité du condensateur de filtrage en aval de la self doit être suffisante.

4 : la tension continue est accompagnée d'une sérieuse résiduelle. Pas nécessairement critique avec un push-pull, gênant avec un SE. Une cellule supplémentaire est alors nécessaire.

5 :  GG14 a mis en œuvre les mesures qui conviennent avec la double diode à vide et la seconde cellule de filtrage.

Cordialement.

g2fl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 53
Date d'inscription : 07/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation redressée: condo ou self ?  Empty Re: Alimentation redressée: condo ou self ?

Message  GG14 le Mer 11 Nov 2020 - 9:39

2 : trois solutions à cela : ................ un redresseur à vide qui temporisera quelque peu.

La GZ34 en série après le pont de diodes temporise parfaitement. Pour s'en convaincre, il suffit de placer un voltmètre CC après celle-ci. La HT monte graduellement (environ 20 secondes) durant le chauffage de la cathode. Mais çà présuppose au moins 2 transfos. Un transfo pour alimenter les filaments des tubes ampli, un transfo pour la HT qui alimentera les filaments des GZ34.
Avec une mise en route en 2 temps des tubes de l'ampli, c'est OK.
En mettre 2 en parallèle, limite la résistance en série. Intéressant, si on manque un peu de tension.
La GZ34 supporte parfaitement ce traitement, je n'en ai jamais changé.

GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 338
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation redressée: condo ou self ?  Empty Re: Alimentation redressée: condo ou self ?

Message  g2fl le Mer 11 Nov 2020 - 12:06

Bonjour,

La vingtaine de secondes de temporisation par la GZ34 va résoudre deux problèmes : l'attente d'un débit suffisant pour éviter le fonctionnement à vide du lissage par la self d'une part, la surtension créée par l'excitation du circuit résonnant {self de lissage + condensateur de filtrage en aval} d'autre part.

Est-il imaginable que la GZ34 soit tout simplement incorporée au pont redresseur? Ses deux diodes pour l'alternance positive, deux diodes au silicium pour l'alternance négative.

Un pont mixte dont j'ai repéré un précurseur vers 1960 (de mémoire).

Cordialement.

g2fl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 53
Date d'inscription : 07/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation redressée: condo ou self ?  Empty Re: Alimentation redressée: condo ou self ?

Message  g2fl le Mer 11 Nov 2020 - 15:41

Le précurseur du pont redresseur hybride repéré dans le domaine grand public est de juin 1963. La solution est sûrement antérieure dans le domaine professionnel qui a eu accès, avant le grand public, à des diodes silicium qui tenaient les hautes tensions. De toute façon, pas brevetable!

g2fl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 53
Date d'inscription : 07/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation redressée: condo ou self ?  Empty Re: Alimentation redressée: condo ou self ?

Message  GG14 le Mer 11 Nov 2020 - 16:25

Bonjour,

Est-il imaginable que la GZ34 soit tout simplement incorporée au pont redresseur?
Oui, je l'avais envisagé. Mais j'ai préféré ce montage peu usité. Un tube ou une paire de tube tiennent largement le courant.

GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 338
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation redressée: condo ou self ?  Empty Re: Alimentation redressée: condo ou self ?

Message  g2fl le Mer 11 Nov 2020 - 21:35

Bonsoir,
Pour ce qui est des courants, le lissage à self en tête est précautionneux pour les diodes : un courant crête inférieur à 2 fois le courant moyen sur la charge, un courant efficace inférieur au même courant moyen.
Avec un lissage par condensateur en tête, le courant en crête peut aller jusqu'à 10 fois le courant moyen, le courant efficace jusqu'à 2,5 fois.
Or, c'est le courant crête qui est limitant avec des diodes à vide, limitation qui s'exprime généralement par une valeur limite à la capacité du condensateur dans le lissage par condensateur en tête. Avec le lissage par self en tête, la GZ34 peut supporter une charge vraiment basse (au sens de l'électronique grand public à tubes) avant que ne soient approchés les 750 mA maximum de sa spécification.
Cordialement.

g2fl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 53
Date d'inscription : 07/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation redressée: condo ou self ?  Empty Re: Alimentation redressée: condo ou self ?

Message  GG14 le Jeu 12 Nov 2020 - 8:47

Bonjour,

Un point important que j'ai zappé.
J'avais un Lundhal LL1651, 500 volts 430ma données constructeur, que je voulais utiliser. Tout petit et compact.
Le montage consomme 80 ma par 300B + 20ma pour le driver. Soit un peu plus de 200ma CC.
Un montage avec condensateur en tête aurait fait saturer le transfo. Pas assez de marge.

Lundhal préconise ceci :
Please note! Output current from rectifier: 63% of above with condensor input rectifier, 95% of above with choke input rectifier.



Ceci dit, même en limitant au maximum la ferraille, 5 transfos (dont 2 toriques pour les filaments) et 3 selfs, l'ampli est très lourd.

Cordialement

GG

GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 338
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation redressée: condo ou self ?  Empty Re: Alimentation redressée: condo ou self ?

Message  g2fl le Jeu 12 Nov 2020 - 11:51

Bonjour,
Dans la comparaison entre les deux façon de lisser la tension redressée, une lecture rapide noterait qu'il faut une tension supérieure au secondaire, entre 1,4 et 1,5 fois, dans la configuration à self en tête. Plus de tension veut dire plus de tours du bobinage, donc un transformateur plus largement dimensionné.
En fait, et comme le note Lundahl (Hammond aussi), le lissage à self en tête est moins exigeant en courant, donc le bobinage peut se faire par un fil de plus petit diamètre.
Je m'étais livré à un exercice (approximatif car je ne suis pas un bobineur de transformateurs) de comparaison et l'un compensait l'autre. Pour une même puissance de source continue à fournir, les deux configurations de lissage mènent à des transformateurs de dimensions semblables. L'un avec plus de tours de fil de plus petit diamètre, l'autre avec moins de tours d'un fil de plus gros diamètre. C'est intellectuellement satisfaisant.
Cordialement.

g2fl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 53
Date d'inscription : 07/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum