Ampli casque SRPP Single End

Aller en bas

Ampli casque SRPP Single End Empty Ampli casque SRPP Single End

Message  tron_ic Ven 28 Fév 2020 - 9:08

Bonjour à tous,

Nouvelle architecture, nouveau schéma, nouvel appareil...

Dans ce fil nous allons nous pencher sur un SRPP d'entrée suivi d'un Single End à transformateur. C'est un arrangement pour moi cohérent que j'apprécie et qui ne manquera pas de fournir d'excellentes prestations sonores.

Comme les schémas précédemment présentés celui-ci à également la particularité d'avoir été réalisé et écouté par son auteur. Ici c'est Tony Frazer qui nous le présente.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le schéma de cet amplificateur n'appelle pas de commentaire particulier. La topologie du circuit est un étage d'entrée SRPP couplé en alternatif à un étage de sortie composé de 2 triodes en parallèle. On remarquera qu'il n'y à pas de découplage de cathode et qu'une CR globale est appliquée. Dans ces conditions, le gain de l'étage est d'env. 22dB.

La polarisation de l'étage de sortie se situe à (2 x 16mA) 32mA sous 234V, soit 7,5 Watts ! Le rendement d'un amplificateur classe A est d'environ 20% et on peut raisonnablement s'attendre à une puissance de sortie d'environ 1,5 watts.

Initialement cet appareil était muni d'un transfo de sortie avec un secondaire 8 Ohms pour l'écoute sur des HP, mais on pourra sans autre alimenter différentes impédances de casque en shuntant le secondaire avec une résistance de 8 Ohms.

Il vas de soi qu'une meilleure adaptation et un transfert maximal sera obtenu avec un transfo sur mesure ou multi-impédances.

L'alimentation est un point important qu'il ne faut pas négliger au contraire. On pourra opter pour une topologie à valve ou à semi-conducteur. Ci-dessous 2 exemples pratiques.

A valve :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je remarque toutefois que la capacité de lissage est d'après les datas deux fois plus élevé qu'elle ne le devrais, et qu'il n'y à pas non plus de Rt sur les anodes de la valve. Certains pourraient dire que ce n'est pas obligatoire au fonctionnement et ils auraient raison, mais cela préserve notablement la valve.

Pour aller dans le sens d'une optimisation je préconiserais de remplacer le condensateur de lissage (CL) ici (100uF) par un PP de 33uF. De remplacer les deux cellule RC par une seule RL et de découpler les canaux G/D. On pourra également ajouter au circuit une temporisation afin de préserver tout les tubes.

A semi-conducteur :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ici l'auteur emploie une self ce qui est très bien car comme vous vous en doutez c'est autrement plus performant qu'une simple résistance. Ma remarque ici se situerais plutôt sur la valeur du condo ballast qui devrait être pour une réponse apériodique du filtre de 2 à 3 fois plus élevée que CL.

A part cela je pense que l'on pourra tirer avantages notamment sur la distorsion intrinsèque du SRPP à employer des tubes appariés ou triés. On pourra bien sûr essayer d'autres tubes comme par exemple une 12at7 (ecc83) ou 12ay7 (6072) ou d'autres en adaptant bien sûr la polarisation.  On pourra également explorer le rendu d'un arrangement avec une CR globale, minimale,partielle ou absente.

Quant é l'étage de puissance, on pourra employer par exemple une ecc99, e182cc, 12B4A 12B4A

Salutations. Tony

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
Le Blog audio de Tony
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 4613
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland VD

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum