Le Streaming, mais c'est très simple

+13
Luckram
jimbee
Gilles
GG14
maxitonus
tron_ic
Ilboudo
renan
Selkie_boy
dedefr
Guy2
Jef
PFB
17 participants

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  GG14 Dim 1 Mar - 9:53

Bonjour,

Quel que soit l'appareil, il faut une passerelle entre le serveur contenant les fichiers de musique ou autre et le système son, que ce soit Youtube, Qobuz et autre Tidal. C'est incontournable. Pour les utilisateurs de tubes habitués au temps de chauffage, le démarrage d'un ordi windows 10 équipé d'un processeur suffisamment puissant, d'une bonne quantité de RAM et d'un support SSD est plus rapide que le chauffage filament de nos chères triodes. Le démarrage d'un ordi est donc un non sujet. Sans oublier que les bons amplis ont une sortie HP temporisé relativisant les délais de disponibilité de l'équipement. Ce délai se mesurant en secondes. On a le droit d'être pressé, mais quand même.
Je n'ai jamais constaté de coupure ou d'interruption du son lorsque windows 10 met à jour les services, question de priorité.

Le prix des machines dédiées est quand même élevé eu égard qu'elles sont monotâches. Les arguments marketing d'un meilleur son me semblent fallacieux dans la mesure ou on leur demande de transmettre correctement le fichier source et rien de plus. Quid de la mise à jour du logiciel embarqué et de la vétusté de l'ensemble hard + soft.

Youtube gratuit est agaçant par les pubs et leur niveau sonore ainsi que par le niveau sonore pouvant varier de + de 10dB d'une source à l'autre.

J'ai précisé tester la version STUDIO de Qobuz dont le HI-RES, qui a été décrit comme de "la couillonnade en boite pour audiophile". D'où viennent alors les différences ressenties comme déjà indiqués plus haut. Quels sont les artefacts visant à améliorer l'écoute?  Je ne demande qu'à comprendre. Ce n'est pas d'aujourd'hui que l'audiophile est pris pour un con alors allons jusqu'au bout pour une fois.

J'ai pris le cas de CANTATE DOMINO ayant lu sous la plume d'un audiophile, la différence de ressenti entre la version standard et la version HI-RES. Ayant le CD, je peux confirmer.

Rapport à BUIKA, la version Qobuz étant en 16 bits 44.1kHz il est évident qu'elle est copie conforme de la version CD, donc effectivement pas de différence et c'est normal, le contraire m'inquièterait.

Au 21ème siècle, les DSP font partie de la chaine HIFI que ce soit pour l'acquisition, le traitement du signal y compris la convolution. On aurait bien tort de s'en passer. Ce n'est donc pas avec le streaming un non sujet bien au contraire. Bien mis en oeuvre, on se rapproche de la réalité du concert avec un système suffisamment résolvant.

A ma connaissance, seul le blu ray est au dessus du lot, mais la proposition du marché est faible et le prix encore élevé.
GG14
GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1222
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  maxitonus Lun 2 Mar - 8:07

@GG= "+10", tout à fait d'accord.. Il est possible voire plus que probable qu'un 'streaming techniquement évolué', celui que tu dis ou celui résultant de l'expérience de Jean Noël, permette d'aller plus loin que la "meilleure" lecture possible des CD's (encore plus de détails, naturel, émotion..).
Sachant que mon expérience, c'est qu'un CD dont on a vraiment pinaillé au max ce qu'on peut en tirer, c'est vraiment bon et précis.(comparable à une bande master)

Beaucoup d'entre nous souhaitent comprendre, c'est bien ce que tu dis, j'approuve, comprendre ce qu'il faut faire SANS se faire arnaquer, SANS acheter inutilement du "matos" qu'on nous fourgue en nous prenant pour des débiles, ni des 'abonnements marketing'.

Toutes infos nous permettant de comprendre pourquoi et comment faire, sont et seront dignes d'un intérêt marqué, car notre émotion musicale est "en jeu" JC

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1661
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  Charles Lun 2 Mar - 18:58

il faut comparer ce qui est comparable et remettre les arguments commerciaux à leur utilité et leur place.

Le streaming spotify concurrence les mp3 de meilleure qualité
le streaming type quobuz ou tidal veut apporter l'expérience le plus similaire d'un lecteur cd.
Si on possède un lecteur cd moyen on pourrait espérer entendre du mieux sur quobuz puisque la méchanique, le dac interne, tout ça disparaît, on a son dac de gestion de sortie de l'ordi et théoriquement on retrouve une lecture cd de très haut niveau.

POUR LES FICHIERS HI-RES ils ne sont meilleurs qu'à partir du moment où ils correspondent à des enregistrements faits dans ce format.
Toutes les conversions upsampling remaster etc de fichiers à la base inférieurs ne sont pas là pour sortir vraiment du high res mais pour assurer au moins la qualité d'information maximale de leur support d'origine.
Donc un Hi-Res d'un enregistrement fait en 1980 ne sera pas meilleur que son cd, il assurera seulement qu'on lit au mmieux les infos qui existaient dans le master d'époque.

Un Hi-Res issu d'un fichier actuel enregistré au moins en 24 bits 192khz pcm offrira lui bien une qualité supérieur SI toute sa post prod a été faite avec cette puissance. En gros, la différence sur les fichiers Hi-Res est encore à entendre ou commence à pouvoir se faire sur des enregistrements très récents.

C'est la même problématique que quand on comparait un vynil et un cd sur la base de kind of blue où le cd était frocément le vynil repiqué sur un support numérique... Il faut comparer ce qui est comparable. Pink floyd en Hi res, aucun intérêt, Karajan non plus.

Pour ma part à un moment j'ai vraiment bien aimé Qobuz car il ne présentait pas de différence avec ma lecture cd et faisait peut-être mieux, ce qui m'a invité à me séparer de ma platine cd et d'utiliser un lecteur cd de pc uniquement pour digitaliser mes cd dans un disque dur avec Exact audio Copy.
Le cd reste une archive et on ne l'abîme plus en le lisant trop.

Le Hi-Res est présenté comme bon pour tout afin de faire dépenser de l'argent aux abonnés, c'est un argument commercial. Il n'est pas encore valable sur assez de fichiers pour justifier son intérêt profond. La démarche de vouloir la meilleure qualité possible reste louable dans l'idée. Se retrouver dans la pratique avec du hi-res depuis des fichiers qui ne dépasseront jamais les 16bits par leur ancienneté... ça fait relativiser quand même...
Charles
Charles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 184
Date d'inscription : 28/04/2019
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  trappeur Lun 2 Mar - 19:34

Salut à tous ,
Charles a écrit:C'est la même problématique que quand on comparait un vynil et un cd sur la base de kind of blue où le cd était frocément le vynil repiqué sur un support numérique... Il faut comparer ce qui est comparable. Pink floyd en Hi res, aucun intérêt, Karajan non plus.
Y a quand même des CD et des SACD qui ont été créés à partir des bandes originales magnétiques ou optiques enregistrées dans les années 1950 sur bande 1/2 pouce en 38cm/s et dont la qualité était largement supérieure à ce que le vinyl pouvait retranscrire . (voir les ré éditions classique de Mercury (surtout) et RCA (un peu moins bien))
Le CD à partir d'un vinyl repiqué en numérique c'est se moquer du monde !!!

A+

trappeur
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 670
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  Charles Lun 2 Mar - 20:59

trappeur a écrit:Le CD à partir d'un vinyl repiqué en numérique c'est se moquer du monde !!!
c'est pourtant ce qu'on a eu pour un bon nombre de repiquages/ numérisations et ce qui a été décidé commercialement dans bien des cas avec des machines qui annulaient les bruits de sillons, pour économiser l'effort de rechercher/restaurer les bandes master.
Les portages de qualité ont été assez rares et toujours coûteux.

Comme tu dis, le sacd proposé par sony a amené un amélioration du format pcm et aujourd'hui revient de façon surmultipliée avec les capacités proposées par le dsd entre autres (qui n'est que le code source du sacd mais avec des multiples de profondeur d'encodage encore plus grand). Et les sacd portés en hi-res permettent effectivement d'approcher 24bits/192khz dans la plupart des cas. Mais les projets sacd n'étaient pas toujours décidés comme tels à l'enregistrement, donc ont été souvent enregistrés en 16bits/192khz pcm ce qui était déjà bien.

Le dsd propose lui d'aller encore plus loin en puissance. Mais si l'enregistrement DSD a été promis, puis mis sur le marché, il n'est pour ainsi dire quasiment jamais pratiqué pour l'instant, donc les master les plus évolués restent souvent des pcm 24bits /192khz. Pas de quoi toujours entendre une différence phénoménale pour l'instant, même si c'est bien mieux que ce que le cd propose, sans parler de la bande passante du vinyl.

Je parle de bande passante/puissance d'échantillonnage là, pas de qualité subjective ressentie.
Charles
Charles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 184
Date d'inscription : 28/04/2019
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  maxitonus Mar 3 Mar - 6:08

@tous=
Excusez moi si j'essaie d'essayer une "synthèse" des infos précédentes - intéressantes et utiles- pour y intégrer ce que je sais, et la question: comment faire pour progresser?:

-1/ Jean Noël= Quel est le lecteur réseau dans ta liste, résolument meilleur que les solutions habituelles quoique d'un prix accessible, et POURQUOI -techniquement parlant-, serait-il plus "résolvant"? Y a t il quelque part des essais objectifs qui l'expliqueraient, genre mesures ASR? Pour quelle raison objective serait il "meilleur" qu'un McBookAir corrigé par eqmac2 lecture Firewire avec anti-jitter "jet PLL"?

-2/ Les "explications" données par Charles sont convaincantes sur un plan général, mais elles ne permettent pas de comprendre ce qu'il faut acheter pour obtenir in fine un message indiscutablement plus détaillé que la meilleure lecture des CD's.

-3/ Je pense avoir tiré la quintessence des CD's, j'y travaille depuis 20ans en faisant quantité d'essais ..>Le diable (les améliorations) se situe dans les détails.
Le son que j'obtiens se rapproche des bandes master, par exemple, le repressage CD des Beatles donne des frissons, on redécouvre les mix's subtils, fouillés,, les détails jamais entendus, le positionnement dans l'espace précis et évolutif, les choeurs complexes et changeant de coté, les effets et bruits qui impressionnent... Mes visiteurs sont abasourdis, ils découvrent!..on croit entendre les bandes analogiques d'origine: Aucune comparaison avec les LP's même lus sur une platine à pas de prix..
NEANMOINS, j'estime que la qualité des CD's a une "limite":
-Elle se traduit notamment par le feutré des violons (attaques d'archet,dont la rapidité et la liquidité "rapeuse", est simplifiée,), je n'en suis jamais satisfait.( par ex sur les "danses hongroises" de Brahms, il faut faire un gros effort pour se croire devant les violons réels..). Je rajoute TOUTEFOIS que si le "format" était plus résolvant, il n'est pas certain de "faire mieux",: la BP de mon systême est ce qu'elle est, elle ne dépasse pas 18k ce qui est mieux que mes oreilles.., et son niveau de bruit est inférieur a la dynamique des CD's, monter a 120dB ou plus, s'entendrait-il?..et la DI ne changerait pas ..
D'où ma question: Avez vous VERIFIE qu'avec vos formats HI-RES ou HR, le feutré des attaques d'archets de violons "passe magnifiquement"? Y a t-il un reél surcroit de définition que l'on peut identifier en écoute aveugle?

-3/ Si vous répondez positivement, avec une solution disponible, j'avoue que j'écrirai MOINS et que je sortirai DAVANTAGE le (mon) portefeuille.. JC

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1661
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  Ilboudo Mar 3 Mar - 8:49

Le feutré, le soyeux, la caresse des cordes c'est au concert.
Ilboudo
Ilboudo
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 919
Date d'inscription : 16/01/2020
Age : 77

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  GG14 Mar 3 Mar - 8:57

par ex sur les "danses hongroises" de Brahms, il faut faire un gros effort pour se croire devant les violons réels..
Pour avoir écouté sur scène, il y a peu, un orchestre composé entre autre de violons, j'ai été surpris de ne pas entendre ce que j'entends at home avec le violon dont je dispose; le rapeux des cordes et les harmoniques qui me sont apparues comme absentes. Donc en fait le son que l'on trouve sur les enregistrements. De même, à la place que j'occupais, les contrebasses étaient inaudibles à l'instar d'un instrument à 1 corde placé juste à côté.
Les quelques CDs que je possède d'Amandine Beyer confirme le ci-dessus. Comme si le traitement acoustique des bonnes salles de concert avalaient toutes les réflections et  les fréquences supérieures.
Je vais essayer de trouver un violon solo enregistré récemment.
GG14
GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1222
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  GG14 Mar 3 Mar - 9:00

Rapport à Audirvana
Le concepteur sur son site donne toute les informations concernant le fonctionnement du logiciel et notamment son influence sur le fonctionnement du processeur. Son prix est modique et c'est dommage de s'en passer eu égard les qualités.
GG14
GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1222
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  Ilboudo Mar 3 Mar - 16:39

J'ai pratiqué Roon Labs, JRiver MC26, avec Audirvana 3.5 c'est le Nirvâna de l'audio.
Ilboudo
Ilboudo
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 919
Date d'inscription : 16/01/2020
Age : 77

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  Charles Mar 3 Mar - 17:41

Si je peux revenir sur le besoin de se sentir comme en concert… souvent le mix d'un album n'est pas du tout fait pour cela. Le but est de sublimer, de donner une dimension particulière, de faire tout un projet audio qui viendra créer une ambiance justement différente du réel, pour mieux donner l'illusion d'entrer dans la musique.
L'émotion d'un concert, si certains la visent notamment en classique lors de prises de son… ben ce n'est pas du tout fréquent que le disque soit travaillé ainsi en mixage.

Ca arrive mais ce n'est pas si souvent. Donc, il faut aussi savoir apprécier le caractère irréel de certains arrangements.

Par exemple en musique rock certains batteurs aiment que leurs attaques sonnent comme des mitraillettes. Donc on utilise leur rythmique de caisse claire comme des déclencheurs, le micro prend la percussion comme un click et une boîte joue automatiquement un son sec sans résonnance pour que les percussions correspondent au son attendu.
Et comme ça on crée une batterie avec un son hybride qui permet de sonner tout ce qu'on veut un peu comme on veut. En hard rock c'est encore plus fréquent et ça permet d'entendre l'effet des doubles pédales de façon plus sèches et percutantes avec des extinctions follement rapides pour pouvoir jouer encore plus vite. En concert on garde la batterie tradi, on installe ce type de déclencheurs sur tous les toms et on synchronise avec un synthétiseur qui vient cracher tout ça dans les enceintes.

Beaucoup de voix sont "aidées" depuis des années par des boîtiers qui modulent les octaves chantés en fonction d'un clavier qu'on jouerait en même temps ou qu'on peut programmer aussi. D'ailleurs aujourd'hui on compose même avec ce facteur plus qu'on aide. Pour exemple, écouter les formidables compo de  BON IVER donne bien l'idée d'un son hybride entre une base réelle et un fantasme appliqué d'ingéniosité audio.
Pas mal de compositeurs utilisent le mix de leur œuvre comme d'un instrument à part entière.
Et beaucoup de travail est fait dans ce sens dans pas mal d'enregistrements, même en classique.

Dans les années 80 (1984 je crois) le groupe Police avait sorti un live assez mythique "synchronicity" qui était particulièrement bien enregistré. Même aujourd'hui on s'y croirait. L'ingé son responsable était très fier que les spectateurs qui avaient pu assister à la tournée disent que ça ne sonnait pas aussi bien sur place. Ca montre a quel point il méritait sa place et avait effectué un travail de haute volée.
Ce qui justifie complètement d'acheter le cd d'ailleurs.

J'avoue quand j'écoute Madame Butterfly préférer la version de Leontyne PRICE (certes par son interprétation époustouflante), puisque quand elle rentre à l'acte 1 on sent clairement les cœurs dans le fond et la voit presque s'avancer au fur et à mesure de la scène qui garde sa largeur intacte pendant que tout le monde s'avance doucement jusqu'à l'avant scène qui fait éclater sa beauté et nous met au concert au premier rang du premier balcon.
MAIS, je suis incapable de savoir si c'est réellement l'enregistrement ou si ça a été brillamment effectué dan le mix.

L'oreille trompe souvent et c'est sur ce facteur que le mix joue, c'est elle qui dit si le plaisir auditif existe ou non et un enregistrement seul ne parvient pas vraiment à éveiller son intérêt.

Bref, la recherche du réel, pourquoi pas. La fidélité au support c'est certainement plus ce qui est attendu.


Dernière édition par Charles le Mar 3 Mar - 18:24, édité 2 fois
Charles
Charles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 184
Date d'inscription : 28/04/2019
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  Charles Mar 3 Mar - 18:06

Pour ce qui est du matériel, je pense que la rubrique est appropriée et c'est pour cela que je tiens à approcher ces aspects ici.

Il me semble qu'à ce jour, si on veut tirer le meilleur de ses cd, les copier avec des logiciels comme exact audio copy pour les avoir sans aucune perte sur un disque dur et les lire via un dac évitera tous soucis de qualité de lecteur cd et posera forcément la question de la qualité du numérique du dac, de comment utiliser le lien ordi/dac, mais il me semble que cette solution est largement moins coûteuse que le lecteur cd "ultra haut de gamme".

Lire avec foobar bien réglé, on trouve les explication un peu partout sur les forums.
Cetains diront que c'est dépassé et tant mieux, il y a pleins de lecteurs virtuels  découvrir et apprécier pour … pas un rond puisque ce ne sont que des logiciels.

Pour la démat, Qobuz permet d'experimenter le Hires sur des fichiers récents supposés enregistrés en Hires aussi et ça fait parfois beaucoup de bien à entendre, parfois ça ne change rien à un cd.


Dernière édition par Charles le Mar 3 Mar - 18:20, édité 1 fois
Charles
Charles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 184
Date d'inscription : 28/04/2019
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  Selkie_boy Mar 3 Mar - 18:10

[quote="maxitonus"]Jean Noël= Quel est le lecteur réseau dans ta liste, résolument meilleur que les solutions habituelles quoique d'un prix accessible, et POURQUOI -techniquement parlant-, serait-il plus "résolvant"? Y a t il quelque part des essais objectifs qui l'expliqueraient, genre mesures ASR? Pour quelle raison objective serait il "meilleur" qu'un McBookAir corrigé par eqmac2 lecture Firewire avec anti-jitter "jet PLL"
[quote]

Bonjour Maxi,
Ma response va te decevoir.
Je commence seulement a m'interesser a la dématerialisation en vue de m' équiper l'année prochaine. (Mon budget hifi de cette année est déja reservé pour le replacement de ma cellule).
Les appareils que j'ai cité font partie de ma liste de produits préselectionnés (il y en a d'autres: Auralic, Moon,..ou solution streamer/DAC separés) pour une écoute/demo chez un revendeur quand j'en aurai la possibilité.
J'ai eu l'occasion d'écouter le Cambridge sur une petite chaine (donc pas tres significatif) et la version précedente du NAIM sur mon systeme (tres positif).
Mes criteres de selection sont les suivants:
- Software facile d'utilisation
-Appareils a longue durée de vie (c a d pas remplacé régulierement par le constructeur)
-marque solide et réputée (ça aide a la revente éventuelle pour un upgrade)
-Qualités subjective.
-Essais des revues Britaniques (beaucoup plus critiques que les Francaises) et avis de mes amis.

Je fais peu attention aux mesures. Le NAIM n'est pas tres bon sur ce point (environ 10dB de dynamique en moins que les meilleurs) mais son écoute est "délicieuse".

L'integration d'un ordinateur me parait complexe. Comment faites vous pour changer les morceaux? Faut il se lever comme avec le vinyl ou est il possible de le coupler avec son telephone portable pour la telecommande?

Jean-Noel


Dernière édition par Ecossais le Mar 3 Mar - 18:15, édité 2 fois

_________________
-Analog or Death (D2 Mastering: Bill Inglot/Dan Hersch)

-My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)

-...ainsi le son de l'équipement audio est ce que chaque audiophile dit qu'il est, n'ayant de validité que dans sa propre vision du monde audiophile ou dans la vision du monde de son groupe tribal (Julian Musgrave)
Selkie_boy
Selkie_boy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 828
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  Guy2 Mar 3 Mar - 18:10

Charles a écrit: la recherche du réel, pourquoi pas. La fidélité au support c'est certainement plus ce qui est attendu.
Bonjour,

Je ne connais pas toutes les subtilités des arrangements/mix lors des enregistrements, mais je trouve cette présentation de Charles tout à fait intéressante et pertinente.
Ce qui compte n’est pas forcément de donner l’équivalent du réel (ou l’illusion du réel), mais d’offrir à l’auditeur une œuvre en tant que telle, qui lui procurera du plaisir à l’écoute.

Un peu comme au cinéma, ce qu’on voit ne correspond pas forcément à la réalité, et le résultat obtenu va souvent bien plus loin que la réalité.
On peut aussi bien tromper les yeux que les oreilles. Mais si ça permet d’y prendre plaisir, c’est finalement le plus important.

Guy

_________________
Le sujet prime toujours sur l'objet.
Guy2
Guy2
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1380
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  Charles Mar 3 Mar - 18:17

Pour seule petite démonstration, en dehors du classique, écouter une chanteuse ou un chanteur sans aucun effet de réverbération est une expérience assez … décevante la plupart du temps.
C'est pourquoi cet effet est utilisé du studio de répétition à celui d'enregistrement puis au mixage pour seul exemple.
Charles
Charles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 184
Date d'inscription : 28/04/2019
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  GG14 Mar 3 Mar - 18:41

Faut il se lever comme avec le vinyl ou est il possible de le coupler avec son telephone portable pour la telecommande?

Avec Audirvana remote, nul besoin de se lever. La tablette avec le logiciel ad hoc sert de télécommande visuelle évoluée
GG14
GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1222
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  trappeur Mar 3 Mar - 19:48

Guy2 a écrit:je trouve cette présentation de Charles tout à fait intéressante et pertinente.
Ben moi aussi , je m'apprêtais justement à poster à peu de chose près le même commentaire car il y a bien longtemps que j'ai constaté ce fait , par contre il y a peu de temps que je sais que c'est voulu par les ingés sons.

C'est pour ça que rechercher le son live chez soi c'est du fantasme.

A mon avis il faut surtout chercher à tirer le meilleur possible de ce qu'on a sur la source qu'on utilise , c'est déjà pas mal. Mais il existe tout de même quelques enregistrements qui visent la "fidélité" , on en trouve encore de temps en temps, surtout en classique (enfin je le crois) en dehors des fameuses série Mercury des années cinquantes qui étaient d'ailleurs enregistrées sur trois pistes avec trois micros et qu'on peut avoir aujourd'hui pour la première fois sur 3 canaux SACD.

D'ailleurs comme j'en ai quelques uns , je vais ajouter bientôt un 3ème canal à mes amplis a Cdiff.

A+

trappeur
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 670
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  Guy2 Mar 3 Mar - 20:11

Salut Trappeur,
trappeur a écrit:... je vais ajouter bientôt un 3ème canal à mes amplis a Cdiff.
Je connaissais le 3ème oeil, mais pas la 3ème oreille ... Very Happy

Comment ça marche ?

A+

_________________
Le sujet prime toujours sur l'objet.
Guy2
Guy2
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1380
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  Charles Mar 3 Mar - 20:13

Pour chercher le réalisme ce n'est pas non plus illusoire, mais cela fait partie de tests propres aux constructeurs.

Dans un premier temps la fidélité du système doit être comparée à la mesure.
Dans un deuxième temps on peut par exemple enregistrer, dans la pièce de dispersion du système, un instrument en stéréo avec deux micros mono cintrés qui couvrent la bande passante cible du système.
Puis on compare le son enregistré avec le son restitué.
Bien entendu on va mesurer l'onde du son restitué et l'onde du son quand il est joué en pièce.

Ca donne une idée d'un degré d'exactitude.

Pour exemple dernièrement j'ai aidé à ce type d'opérations pour un constructeur de tweeters et ça a aidé a réellement régler très vite plein de choses pour aller plus loin (sans jamais remplacer les relevés des courbes du produit, je n'oppose pas cette démarche à une autre, elle vient en plus) .
On avait plusieurs cloches plus ou moins graves/aigues et on comparait leur son enregistré et restitué. l'ensemble des cloches ciblait la bande passante totale du tweeter.

Mais ensuite, il faudrait refaire le même test pour le constructeur de l'enceinte filtrée avec ce même tweeter (quelle soit passive ou active) et sur le système d'écoute final chez l'utilisateur pour être sûr que la continuité soit respectée.

Ce qui montre quelques étapes pas trop possibles à respecter, pour l'instant.

Mais, c'est quand même la démarche initiale de tout constructeur sérieux de restituer un son le plus exact possible de celui qui est fourni en source.

La mesure et le travail des courbes telles que définies par dolby amènent énormément de précision, respecter la phase est un gage supplémentaire de la linéarité et tout le travail de dolby sur ce sujet a été d'amener plus de précision que des tests à l'oreille sans mesures.

Vérifier à partir de disques c'est partir dans un réglage aveugle où le réel du son devient très relatif au mix et peut engendrer pas mal d'erreurs.
Après faire un système à son goût c'est quelque chose de conseillé pour ne pas s'en lasser trop vite. Il pourrait arriver qu'un système très fidèle ne soit pas à votre goût.


Dernière édition par Charles le Mar 3 Mar - 20:35, édité 1 fois
Charles
Charles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 184
Date d'inscription : 28/04/2019
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  trappeur Mar 3 Mar - 20:27

Salut Guy,

Ben la source est un SACD multi canaux , il faut donc un lecteur SACD qui sort le signal numérique (le mien sort en PCM 88,2 /24 bits ) à partir de là il faut séparer les 3 canaux , donc il faut un DAC de Home cinéma par exemple ou un DAC séparateur qui sort 3 canaux analog pour attaquer 3 amplis.

Pour le coup j'ai un ampli HC Denon qui sort les canaux analogiques , j'ai déjà écouter mes SACD directement sur le HC , c'est de la tri phonie (et c'est assez différent de la stéréo) , mais l'ampli HC vaut pas les amplis à Cdiff et c'est très sensible.
Mon problème va être la 3ème enceinte car les satellites HC ça va pas le faire :pale:

A+

trappeur
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 670
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  maxitonus Mer 4 Mar - 6:33

Bonjour Trappeur, et à tous
trappeur a écrit:...C'est pour ça que rechercher le son live chez soi c'est du fantasme....
Ce débat est cohérent et intéressant.
Je ne suis pas de ton avis, quoique: -je le respecte - encore faut il définir ce que chacun entend par "le son live chez soi".

Je vais donc te donner un exemple personnel, puis une variante. Chez moi j'ai beaucoup joué..ou "répété" comme on dit, dans ma ma pièce d'écoute (60m2),  avec un groupe brésilien à 5, dont le chanteur brésilien (Alex Manno)

Au piano, j'avais la chance d'entendre tout en direct (chanteur, guitare, basse, batterie), sinon que la basse était emplifiée, bien sur.
J'ai pu, grâce à ma console Tascam numérique à 8 entrées équipées de bons micros, type TMD1000, graver en direct sur CDR avec un enregistreur Tascam CDRW2000.  

Bien entendu, un soin normal était appliqué pour répartir la prise de son droite-gauche, notamment la batterie, la voix au milieu, guitare et basse séparées sur la largeur de scène, les corrections d'égalisation et de "pan" permettant d'enregistrer un son le plus naturel possible correspondant au mieux au "son réel live", pour quelqu'un assis devant le groupe à quelques mètres.La compression était réservée a la grosse caisse, pour ne pas saturer en numérique.

Aujourd'hui, je me repasse mes CDR, et SOUS CONDITION que la lecture des CD's soit optimisée, et que ma chaine actuelle soit bien réglée, eh bien j'ai Alexandre Manno devant moi, et le groupe quasiment comme si on jouait.L'illusion est là, elle est bonne, pas fantasmatique.

Rechercher le son live chez moi n'est PAS un fantasme. Je pense à quelques autres exemples qui me viennent à l'esprit:

-le CD AL JARREAU "Tenderness" qui, s'il est bien lu, nous met le maître et ses musiciens devant les oreilles et presque "les yeux".
-Les CD's Eddy Louiss/Michel Petrucciani "Conférence de presse " enregistrés au petit Journal (Montparnasse). Qui connait de près le son du B3 Hammond est époustouflé, le B3 est là, à droite,le piano a gauche, tout est précis, l'illusion vaut, si tout est bien réglé, l'écoute "live", en étant devant.

-La chanteuse SIMONE "brasil o show", la scène large est devant nous avec tous les détails, y compris positionnements précis et ambiance..

-Pour donner un exemple de classique, Bernstein jouant en 1958 (!!!) la Rhapsodie in blue "devant nous"..Quelques défauts minimes de mix, mais ultra impressionnant de réalisme, comme si on était devant, tout y est y compris une dynamique réelle qui surprend par son ampleur,et un positionnement précis des instruments et percussions.

Voilà! Donc pour ma part, je ne renonce pas à l'objectif: recherche d'illusion du réel, et je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour l'approcher, (y compris écrire sur le Forum bleu pour défendre ma conviction à ce sujet)Wink Very Happy  mais en respectant vos écarts d'opinion.. JC
-

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1661
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  Charles Mer 4 Mar - 10:56

c'est de toute façon par les objectifs qu'on se fixe qu'on fait progresser les choses.

Se rapprocher du son live, sous entend construire un matériel assez fidèle pour que, quand un son live sera disponible en source, sa restitution sera la plus proche du réel.
L'ingénierie audio dit que l'ensemble des courbes, des relevés et de leur estimation permettent de savoir si un système parvient à être proche ou non du signal qui lui est fournit.
Je pense que c'est cet effort que décrit la volonté de son live dont parle Maxitonus.

Un système qui s'approche de la capacité de respecter plus sa source qu'un autre verra sa restitution progresser indéniablement, il serait difficile d'être contre cela.
Pour exemple, les dernières cellules diamant qu'on peut trouver sur le marché qui lisent bien mieux les sillons qu'on ne pensait le faire il y a encore des dizaines d'années ont su donner une nouvelle qualité d'écoute actuelle aux disques vinyles et à juste titre.

De la même façon, le cd par sa bande passante a augmenté la restitution possible (pas forcément celle pratiquée, je dis celle disponible).
La lecture informatique fait sortir de la problématique de lecture d'un support mécanique comme le cd et permet d'augmenter la stabilité de fourniture des infos de la source avec une puissance de calcul décuplée.
Puis l'informatique a permis définitivement de passer à des puissances de lecture encore doublées, triplées, etc... (voir dsd 512 c'est hallucinant la puissance disponible en lecture de ce type de format, qui n'est pas encore du tout d'actualité en pratique mais existe déjà dans ce qui est possible).
L'arrivée de disques durs sans plateaux, types ssd à puces électroniques fait sortir définitivement la source de la problématique de lecture mécanique. On va se concentrer sur des problématiques de jitter, qui avant étaient vraiment en second plan et derrière pas mal d'autres soucis et donc pas du tout travaillées puisque l'effet mécanique était bien supérieur en dégradation ou manque de stabilité à un possible jitter.

Il est évident que devant tous ces progrès le même système va pouvoir prendre plus d'aise, plus de qualité dans sa restitution puisque ce qui lui est fournit contient moins de perturbations et a des bande passante surmultipliées.

Il est évident aussi que par ces progrès de nouveaux systèmes de restitutions plus pointus vont apparaître car on peut se concentrer sur d'autres problématiques.

Au final, le rendu sera bien plus physique, bien plus palpable, bien plus convainquant à l'avenir.

Et les mesures trouvent une utilité supérieure dans le réglage fin qu'on peut faire d'un système. La source étant plus performante et donc moins à compenser.
Pour exemple, un dac de haute voltige ne sonnera pas, au contraire, il se fera bien plus transparent, libèrera les informations mais ne viendra plus teinter le son comme cela est le cas depuis les sources du début de l'audio à récemment (sans parler des variations de vitesse du vinyle).

Il est évident que la chaîne de mixage va devoir être revue aussi et passer à des systèmes plus transparents pour profiter de ces améliorations. Mais dans cette chaîne de mixage, rien ne dit que cette partie est faite sur des systèmes très évolués pour des systèmes très performants à chaque fois.
La plupart de ce que je peux voir se fait sur des systèmes moyens pour des systèmes moyens et dans des soucis d'économie (oui ce sont des entreprises et leur rôle premier est de respecter des échéances pour nourrir leurs employés avant de se nourrir de pure qualité sonore qui aurait prit trop de temps et fait mettre la clé sous la porte).

Avoir un son live, si cela veut dire avoir l'assurance qu'une fréquence jouée ne sera pas restituée avec un écart de pression, de distorsion, de délai et de phase sonore trop grand par rapport à son émission, alors oui je trouve que cette démarche est tout à fait constructive. Le faire à l'oreille sur des disques me semble illusoire.
Profiter du résultat sur son système d'écoute me semble tout à fait correct.
Charles
Charles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 184
Date d'inscription : 28/04/2019
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  Charles Mer 4 Mar - 11:48

@maxitonus,

dans le souci du son live dont tu parles dans l'enregistrement que tu as pu faire de tes concerts, la configuration d'enregistrement binaural a été mise au point il y a un moment et commence à être de plus en plus adoptée.

C'est un banal champ de deux micros mono opposés en configuration stéréo donc, avec entre les deux l'équivalent de la masse crânienne comme obstacle, ce qui rapproche nettement de la sensation stéréophonique naturelle.
Cette installation des micros permet de mieux repérer les spatialisations, puisque les micros reçoivent les mêmes obstacles que nos oreilles.

Cette technique répond au souci de son live le plus proche du naturel et n'est pas utilisée partout, c'est certain.
Mais pour un concert acoustique, cela peut s'avérer d'une acuité remarquable. Pour des sons d'ambiance au cinéma son effet est remarquable aussi, cela contribue à une immersion supérieure.

Charles
Charles
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 184
Date d'inscription : 28/04/2019
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  guytou Ven 6 Mar - 20:20

..J'abonde , et je rajoute la mienne : Si on n'est pas musicien , et qu'on n 'a pas l'occasion de faire ses enregistrements soi-même , un bon point de départ est d'écouter des enregistrements de sons naturels : il m'est arrivé d'écouter des chants d'oiseaux fenêtre ouverte , et de ne pas arriver à savoir si ces chants venaient de mon enregistrement ou pas , mais ça variait selon l'ampli et son réglage , j'en ai parlé quelque  part déjà .

_________________
surveilles ton égo , c'est ton meilleur ennemi

Si tu sais le pourquoi , le comment vient tout seul .
guytou
guytou
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 577
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : au pays du 51 ( avec deux glaçons)

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  tron_ic Dim 8 Mar - 17:39

Bonjour Charles,
Charles a écrit:la configuration d'enregistrement binaural a été mise au point il y a un moment et commence à être de plus en plus adoptée.

C'est un banal champ de deux micros mono opposés en configuration stéréo donc, avec entre les deux l'équivalent de la masse crânienne comme obstacle, ce qui rapproche nettement de la sensation stéréophonique naturelle.
Cette installation des micros permet de mieux repérer les spatialisations, puisque les micros reçoivent les mêmes obstacles que nos oreilles.
En effet, et sur ce point ceux qui souhaitent en savoir plus peuvent commencer par visionner cette vidéo...



voie aussi ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Salutations. Tony

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2444
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland VD

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le Streaming, mais c'est très simple - Page 3 Empty Re: Le Streaming, mais c'est très simple

Message  tron_ic Mar 31 Mar - 12:37

Bonjour à tous,

Très récemment notre ami PePe à mis en ligne une vidéo assez intéressante et tout à fait dans le sujet.



Salutations. Tony

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2444
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland VD

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum