Multi-amplification active

Aller en bas

Multi-amplification active Empty Multi-amplification active

Message  maxitonus le Ven 23 Aoû - 10:44

Bonjour à tous,

Il me semble que nous avons tous pensé (à un moment ou un autre..), à une telle solution, qui se prête au DIY..
Elle implique de choisir :

- Une bonne solution d'ampli multi-voies. Une des difficultés est d'optimiser le "RQP"..- Mais aussi un bon "Crossover" à 4, 6, ou 8 voies. Se pose la question: à phase "minimale", ou à phase linéaire? Les solutions sont nombreuses!! * A phase minimale, filtres: Bessel, Butterworth, LR, à 12,18,24dB/oct ?: Behringer DCX2496, Mini-DSP, Hypex DCLP, DBX,T-Racks,.* A phase lineaire FIR:EV, Dynacord, Xilica, XTA, Lake..* A phase linéaire LIR: Linea Research, Danley, Nova..

Le sujet est donc large, notamment aussi, la nécessité de bien choisir les HP's, de mesurer le résultat, etc..

Ce premier message car je suis tombé sur un test montrant la différence réelle de résultats entre -Un filtre IIR LR24 (Linkwitz Riley 24dB/oct) -un filtre à phase linéaire LIR (ou la phase du LR24 (donc même filtre que ci-avant) est redressée au stade numérique par un "inverse all-pass"):

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On remarquera la comparaison des deux courbes AMPLITUDE/PHASE (somme des deux signaux de sortie)
-D'abord avec filtre IIR LR24, non-corrigé:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

-Puis, avec filtre LIR à phase linéaire, LR24 corrigé par un inverse all-pass:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je propose de communiquer votre opinion , ou dire quels seraient les points à clarifier /approfondir..

Cordialement Jean Claude

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 831
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Multi-amplification active Empty Multi-amplification active

Message  Musicplus le Dim 15 Sep - 19:13

Bonjour,

Avant tout je tiens à dire que je ne suis pas un expert ou un professionnel, mais plutôt un bricoleur pragmatique, qui a déjà essayé pas mal de choses au fil des années pour essayer d'assouvir ma passion, tout en retranscrivant au mieux les musiques que j'aime.

Donc voilà un peu de mon expérience sur la multi-amplification, j'espère ne pas être hors sujet ou trop long, auxquels cas veuillez m'en excuser.

Tout d'abord pourquoi (mes raisons) :
- Pouvoir utiliser un processeur de diffusion afin de régler au mieux, et le moins fastidieusement possible, mon système de haut-parleur.
- Pouvoir utiliser un système de hauts-parleurs personnalisé, pour ne pas dire pompeusement sur-mesure, avec des HP pas forcément de rendement proche entre autre.
- Pouvoir combiner plusieurs amplificateurs différents afin d'apporter des sonorités différentes.
- Le budget, dernier point qui peut-être discutable.

J'ai eu trois systèmes en multi-amplification, le premier sans processeur de diffusion et les deux autres avec (dont l'actuel), et de mon avis on peut difficilement dissocier le système de haut-parleur associé, les deux étant étroitement liés.

Le tout premier, un tri-phonique : Constitué d'un ampli hybride Vincent avec petites 2 voies JMlab Lauréate + module Hypex et caisson de graves DIY équipé d'un 38 cm Hi-Fi membrane papier.
Les deux enceintes fonctionnaient en pleine bande, avec le caisson coupé à 100 Hz par le filtre actif du module Hypex.
Ce tri-phonique avait une sonorité attachante, pleine de charme, équilibrée, les haut-parleurs et amplis étant à mon goût bien complémentaires.
Les deux HP des enceintes simplement et bien accordés avec un filtre passive à 6Db. J'avais changé les tweeters polycarbonates pour mettre des dômes textiles Audax plus naturels.
J'ai toujours aimé le système tri-phonique un peu atypique en Hi-Fi, ça peut-être une première étape intéressante vers la multi-amplification avec un budget raisonné, et qui plus est pas trop encombrant.

Le second plus compliqué, qui plusieurs fois a évolué, avec cette fois-ci ma première réalisation d'enceintes : Toujours le Vincent en ampli, mais cette fois-ci pour la partie medium aigu des enceintes équipées de large-bande 21 cm Acoustique Service + un ampli de puissance classe AB de récup à base de transistors Toshiba, et deux caissons animés de 30 cm Mivoc + un filtre actif DCX2496.
Quel large-bande !... Javais fabriqué un caisson clos à l'aide d'un bien connu simulateur très pratique, disponible sur internet et l'aide de son tout aussi bien connu concepteur. Les deux caissons de basse également faits maison étaient de type basse-reflex. Le DCX en filtre 2 voies type Butterworth 18db/octave cooupure à 200 Hz + réglage de délai + phase.
Depuis ce système je suis resté en caisson clos pour la partie medium, ce qui évite entre autre les problèmes d'accord d'évent, de baffle step,... J'ai fait beaucoup d'essais de caisses, le sandwich étant ce qui est pour mes oreilles le plus concluant.
Evolution notable de ce système : Passage en trois voies actives avec un gros tweeter à dôme de 34 mm Audax et le guide d'onde de Troels Gravesen. Pourquoi ? Je voulais depuis des années essayer la tri-amplification, pour aller toujours plus loin, pour me permettre d'essayer un trois voies avec un large-bande et filtrage spécifique adapté : Toujours en Butterworth 18 db avec coupure du tweeter à 8000 Hz, les caissons de basse étant toujours à 200 Hz.
C'est à ce moment que je me suis essayé à la réalisation d'amplis à transistors DIY, afin de trouver quelque chose pour alimenter le tweeter : Tout d'abord avec de petits modules numériques classe D type TDAxxxx, pour couvrir la bande sonore au dessus de 8000 Hz je n'avais pas besoin de quelque chose de très sophistiqué. Puis avec des modules en classe AB à base de LM3886, qui sonnent bien mieux toujours à mes oreilles.
Et puis... Est arrivé le jour où j'ai acheté mon premier amplificateur à tube pour remplacer mon Vincent hybride, et le passer sur les caissons de basse en remplacement de mon vieux classe AB à transistors Toshiba.
Un Classe A single ended à base d'EL34... Que dire sinon que je suis resté depuis avec des amplis à tube Smile

Enfin le dernier système : Un 3 voies plus traditionnel, en tri-amplification active, avec un rendement de 92 db pour des dimensions raisonnables.
Si les précédents m'ont un peu servi de laboratoire et d'expériences en tout genre, celui-ci a été plus mûr, plus réfléchi. Pour les enceintes j'ai tenu compte de mes envies dans le choix des haut-parleurs mais également de nombreux paramètres techniques : types de charge, matériaux, type de HP, diamètre, rendement, masse mobile, Xmax, etc...
Les enceintes 100% DIY en caisses séparées, avec tweeters à ruban Fountek, medium de 13cm Audax aérogel en charge close, et caissons à ligne de transmission avec des 27 cm Seas sur plans de Troels Gravesen.
Côté ampli, beaucoup d'essais : Tout d'abord avec des transistors classe AB puis classe A, tous réalisés en DIY. De bons résultats en medium/aigu avec les LM3886 qui ont un beau medium assez chaud plutôt rond, et pour pas trop cher, ou encore mieux avec des bipolaires classe A type MJ15024/15025 mais plus cher. Et en basses : Classe AB avec bipolaires Sanken, très bon, dynamique, puissant.
Et enfin les amplis à tube... Quelle idée d'avoir mis le doigt là dedans... Résultat mon système est maintenant 100% tube classe A : Triode 805 pour les basses jusqu'à 300 Hz, Tétrode 807 pour les medium jusqu'à 3500 Hz, et triode 6AS7 pour les aigus. Que dire... Des voix magnifiques avec des harmoniques que n'aura jamais un transistor je pense, des basses profondes chaudes, qui ne s'effondrent pas, des aigus fins presque aussi naturels que les dômes textiles mais plus rapides et aériens... Et puis je trouve que la musique des lampes a une âme.
Un point sur le choix de mes fréquences de coupure à auourd'hui : Caissons jusqu'à 300 Hz, pour couvrir les basses fréquences, les fondamentales de beaucoup d'instruments jusqu'à l'assise des voix, ces caissons ne permettant à mon sens de ne pas monter plus haut de manière qualitative, et suffisamment haut pour aider le petit 13 cm qui lui se charge des medium de 300 Hz à 3500 Hz ce qui couvre les fréquences sensibles, et les aigus au dessus de 3500 Hz avec beaucoup d'harmoniques.
Je reste toujours en filtre Butterworth 18 db avec calcul du délai acoustique.

Prochaine évolution : Remplacement du DCX par un meilleur processeur de diffusion : Fonctions et qualité.

Tout ceci c'est étalé sur de nombreuses années d'essais, d'écoute, de casse de matériel, de conseils bons comme mauvais. J'espère ne pas voir été trop long et confus,
Aujourd'hui, mon système est à mes oreilles le plus abouti que je n'ai jamais eu, mes oreilles et mon ressenti étant mes seuls juges de paix.
Il n'est pas parfait, il y a certainement mieux, plus audiophile, plus cher aussi...
En conclusion, je trouve que la multi-amplification, et a fortiori la tri-amplification, c'est pointu pour ne pas dire compliqué, pas a la portée de n'importe qui et ce n'est pas q'une question de budget : Mon meilleur ami a possédé du matériel "audiophile" que jamais je ne pourrai me payer (avec enceintes focal à 16000€ euros la paire entre autre) et aujourd'hui il a mon ancien système de HP.
Si comme moi vous êtes un amateur, il est nécessaire de faire beaucoup par vous-même, en ayant appris petit à petit : Électroacoustique, électronique, mécanique, etc... Ne pas vous laisser influencer par ceux qui vous disent des trucs du genre "bah la tri amplification ça ne marche pas !!!" Je peux vous dire que quand ça marche ça vaut la peine Smile
Je me permets de dire tout ça, pour ceux qui voudraient tenter l'aventure comme moi, car il n'y a rien de pire de mettre de l'argent dans un système qui ne fonctionne pas ou qui sonne mal.

Très bonne fin de week-end à tous,

Musicplus

Musicplus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 5
Date d'inscription : 10/09/2019
Localisation : OULLINS

Revenir en haut Aller en bas

Multi-amplification active Empty Re: Multi-amplification active

Message  maxitonus le Dim 15 Sep - 22:38

Musicplus a écrit:Tout d'abord..mes raisons :
- Utiliser un processeur afin de régler au mieux mon système.
- Utiliser des hauts-parleurs personnalisés..
- Combiner plusieurs amplificateurs différents...
 Bonnes raisons, l'idée d'amplis différents est toutefois surprenante..mais bon, à la fin tout s'est homogénéisé..! Excuse moi j'ai du condenser la suite pour faciliter la lecture !(j'ai passé sur ton 1° systême)

Musicplus a écrit:Le 2°:. ampli Vincent.. médium aigu : L.B. 21 cm Acoustique Sce, charge close, amp cl AB transistors Toshiba, deux caissons 30 cm Mivoc,  Quel L.B. !.. DCX2496 2 voies Butterworth 18db/oct 200 Hz. Depuis.. resté en charge close medium, essais de caissons,..passage en, tri-amp: tweeter dôme 34 mm Audax guide d'onde Troels G,.. Butterworth 18 db/oct à 8000, 200 Hz.
Essayé amps transistors DIY pour tweeter : modules cl D TDAxxxx,  puis cl AB LM3886 puis.. premier ampli à tubes cl A SE EL34 pour remplacer mon Vincent (médiums), passé sur caissons.
Le 3° : tri-amp, rendement 92 db. Enceintes DIY séparées,  tweeters ruban Fountek, médium 13cm Audax aérogel charge close, caissons T.L. 27 cm Seas plans Troels G. Amplis essayés : transistors cl AB puis cl A, DIY, bons résultats en medium/aigu avec LM3886, mieux avec bipolaires cl A MJ15024/15025 .. basses : Cl AB bipolaires Sanken.
Enfin, passé à 100% tubes cl A : Triode 805 basses<300 Hz, Tétrode 807 medium<3500 Hz, triode 6AS7 aigus.. voix magnifiques, harmoniques que n'aura jamais un transistor, basses profondes, aigus fins aériens.. la musique des lampes a une âme.
Prochaine évolution : Remplacement DCX par un meilleur processeur. Tout ceci fut étalé sur des années, mon système est à mes oreilles le plus abouti que je n'ai jamais eu.
Quantité incroyable d'essais et de patience! préférence finale pour les tubes, tout celà marque une vraie PASSION et que le résultat, ta satisfaction, est obtenu. C'est le plus important.

Musicplus a écrit: Je trouve que la multi-amp, c'est pointu, pas à la portée de n'importe qui, ce n'est pas q'une question de budget :mon meilleur ami a possédé du matériel "audiophile" (enceintes à 16000€ euros la paire etc..) et aujourd'hui a mon ancien système.
Si vous êtes un amateur, il est nécessaire de faire beaucoup par vous-même, ne pas vous laisser influencer, quand ça marche ça vaut la peine Smile
On croit souvent que la tri-amp c'est une usine, en réalité avec un bon processeur on règle facilement, comme on veut, sans rien démonter ni dessouder.. Les trois remarques qui me viennent sont:
-Dommage que tu n'aies pas fait des mesures acoustiques pour évaluer les performances objectives
-Je suis étonné que tu n'aies pas abordé les problèmes liés a la réduction des réflections primaires et l'écoute en champ direct
-Avec un processeur, il me semble que l'objectif de phase linéaire peut devenir une priorité, car il apporte un +

Un grand BRAVO. Crdt  Jean Claude

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 831
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum