Identification E188CC RT

2 participants

Aller en bas

Identification E188CC RT Empty Identification E188CC RT

Message  Matthieu Ven 14 Avr 2023 - 20:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bonsoir,

Deux fabrications différentes, une bien identifiable à gauche avec code 7308S.FRS.63122 que j'identifie comme fabriquée à Suresnes en 1963... et ce modèle de droite avzc aussi le logo RT mais sans acid code, et deux dates différentes, une blanche 6331 et et une verte comme le logo RT 6450. La seule différence que j'observe se situe sur le bras du getter. Une idée du lieu de fabrication de ce second modèle ? NB: j en ai une dizaine de ce modèle et aucun n'a d'acid code, seulement les deux marquages de dates contradictoires/complémentaires

Matthieu
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 105
Date d'inscription : 01/09/2022

Revenir en haut Aller en bas

Identification E188CC RT Empty Re: Identification E188CC RT

Message  Matthieu Ven 14 Avr 2023 - 23:04

Ah... je viens peut être de trouver une solution... avec un tube badgé miniwatt mais avec acid code 7308S.FRS.63271 et ce bras de getter en forme triangulaire. Ce serait donc bien des 7308S fabriquées à Suresnes mais sans acid code ?[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Matthieu
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 105
Date d'inscription : 01/09/2022

Revenir en haut Aller en bas

Identification E188CC RT Empty Re: Identification E188CC RT

Message  francis ibre Sam 15 Avr 2023 - 1:10

Bonsoir Matthieu,

le support de getter avec un coin coupé se retrouve sur :
- toutes les E188CC sorties de Heerlen (code delta)
- les E188CC françaises de 1967 à 1977

En revanche, le support de getter avec bords en escalier ne se voit que sur les françaises de 1963 à 1966.

Lorsqu'il n'y a pas de code VRx sur le tube, il doit y avoir un code 7308S, sinon il faut vérifier que les ressorts anti-microphonie sont bien là !
En effet, il y a eu un "lot" de E88CC réimprimées avec la ref E188CC, je ne sais pas par qui ni quand, mais on comprend pourquoi Evil or Very Mad
Et bien sûr le code 7Lx (tube E88CC) qui révèlerait la supercherie a été effacé...
J'en ai eu quelques-unes dans un lot, je m'en suis rendu compte d'abord en constatant que le courant filament était en dessous de la normale...

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 2750
Date d'inscription : 07/03/2019
Localisation : à côté de ses pompes

Revenir en haut Aller en bas

Identification E188CC RT Empty Re: Identification E188CC RT

Message  Matthieu Sam 15 Avr 2023 - 9:08

Bonjour Francis, merci pour ton retour, cependant ce que j'ai sous les yeux ne correspond pas avec ce que tu décris, d'où ma question initiale.

NB: tous les tubes sont avec système anti-microphonie, gold pins.

De gauche à droite
_VR7 F8K3 (suresnes 1968) bras "droit"
_7308S.FRS.63122 (suresnes 1963) bras "escalier"
_7308S.FRS.63271 (suresnes 1963) bras "coupé large"
_pas d acid code ms marquage blanc 6331 même bras que modèle précédent "coupé large"
_VR5 delta2E3 (heerlen 1962) bras "coupé court"

Tous les modèles VR5 dont je dispose ont réellement un bras avec angle coupé bien moins marqué que le modèle identifié coupé large, avec code suresnes.

Une réponse à ma question serait peut être complétée si tu pouvais nous expliquer l étape du marquage à l acide, et pourquoi éventuellement il n'y en aurait pas (si jamais tu as l'info)

Merci Smile

Matthieu
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 105
Date d'inscription : 01/09/2022

Revenir en haut Aller en bas

Identification E188CC RT Empty Re: Identification E188CC RT

Message  Matthieu Sam 15 Avr 2023 - 9:12

Avec la photo c est quand même mieux...[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Matthieu
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 105
Date d'inscription : 01/09/2022

Revenir en haut Aller en bas

Identification E188CC RT Empty Re: Identification E188CC RT

Message  francis ibre Sam 15 Avr 2023 - 12:58

Bonjour Matthieu,

le tube sans code, malgré son logo RT, peut très bien être sorti de l'usine de Heerlen.
La première date serait celle de sortie d'usine, imprimée par Philips : 6331
Et la seconde date, imprimée en vert par RT, serait la date de "contrôle réception" du tube, plusieurs semaines plus tard...

A l'époque, le marché pour ces tubes professionnels n'était déjà pas énorme (contrairement aux ECC88-89, PCC88-89 utilisée en télévision), RT a pu approvisionner un lot de quelques centaines venant de Heerlen, puis l'écouler petit à petit au fur et à mesure des commandes par les équipementiers (ORTF par exemple).
Voilà pour les deux date-code différents.

Maintenant pour ce qui concerne le code de type, on trouve en effet des tubes du groupe Philips sur lesquels le code est absent : impossible de dire s'il a été effectivement imprimé puis effacé, ou s'il a été omis lors de la fabrication...
Ce qui est évident, c'est que ce code peut s'effacer, comme en témoignent plusieurs exemples où le code est en partie effacé.

La technique de "gravure" de ce code consiste à imprimer en rotative (impression à la roue) avec une solution (encre) contenant de l'acide fluorhydrique.
La roue en caoutchouc présente en creux les motifs à imprimer.
La composition de l'encre, son acidité, sa température qui détermine sa vitesse de séchage, tous ces paramètres influent la résistance de l'impression.
En frottant ces codes (sur des tubes sans intérêt bien sûr) on peut voir que parfois une couche peu adhérente est éliminée, mais il reste en dessous la "gravure" attaquée dans la surface du verre, gravure qui est indélébile...
et d'autres fois après frottement il ne reste... rien !
Rien de visible à l'oeil nu, mais parfois on eut distinguer des traces du code avec un éclairage UV (d'aquarium par exemple).

Parlons aussi un peu de l'écran-support de getter, c'est l'occasion de discuter un peu de technologie industrielle : j'ai dessiné le contour de découpe "de base" ci-dessous :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cet écran est découpé par poinçonnage dans une bande de tôle de nickel de 32 mm environ (1"1/4) d'épaisseur 0,2 mm. Ce type de tôle laminée à froid, dégazée en atmosphère d'hydrogène, coute cher et par conséquent on essayera de minimiser les chutes de découpe, en poinçonnant les formes au plus près l'une de l'autre :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Comme on peut le voir, si on rapproche au maximum les découpes dans le ruban, il apparait deux problèmes :
- interférence, entourée dans le rond vert
- chute d'un petit morceau, qu'il faudra récupérer, gérer : on préfère bien sûr n'avoir que le ruban troué à éliminer...

C'est pour ces raisons purement industrielles que le "coin" du bras support de getter a été coupé en biais : cela permet de rapprocher complètement les découpes successives dans le ruban : l'avance du ruban entre deux poinçonnages est réglée au strict minimum...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il est possible aussi que cet écran ait été découpé "dans l'autre sens"... Dans ce cas si on rapproche au maximum les découpes, on obtient "automatiquement" le coin coupé !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ces mêmes écrans étaient utilisés sur ECC88, E88CC, E188CC, ainsi que ECC89, ECC189, PCC88, PCC89, PCC189, XCC189 et j'en oublie...
L'idée d'économiser 2 mm de tôle par écran devait se traduire à la fin de l'année par une économie de quelques milliers de francs : pas négligeable !

Il faut donc supposer que pour le premier lot produit en France, codé VR1, le gabarit de poinçonnage n'était pas optimisé, et qu'ensuite à partir de la mi-66, Philips a fourni le nouveau gabarit à RT. les tubes français produit à partir de là portaient le code VR7.

Note aussi que la découpe est plus ou moins visible, cachée par l'anneau du getter : parfois on en voit 3 mm, parfois même pas 1 mm, ce qui pourrait laisser croire à des découpes différentes... le réglage de l'avance du ruban peut aussi influer sur la taille du coin coupé...

Voilà comment en observant finement une pièce industrielle, on peut comprendre comment elle a été conçue et produite !

Dernier détail : les embossages "carrés" en relief sont là pour augmenter l'efficacité de l'écran.
En effet, lors du chauffage par induction de l'anneau du getter, l'écran est lui aussi chauffé : il est le siège de courants induits "circulaires"...
Grâce aux découpes embossées, la circulation du courant ne se fait pas dans ces zones qui restent donc froides : les vapeurs iront se condenser sur ces zones et n'iront pas plus bas sur la structure d'électrodes !
Des "détails" qui montrent combien Philips était allé loin dans l'optimisation des performances de leurs tubes : inégalables !

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 2750
Date d'inscription : 07/03/2019
Localisation : à côté de ses pompes

Revenir en haut Aller en bas

Identification E188CC RT Empty Re: Identification E188CC RT

Message  Matthieu Sam 15 Avr 2023 - 13:51

Merci beaucoup pour ces explications techniques et technologiques pour l'écran ainsi que pour les infos sur la méthode d'impression des codes usine et surtout pour le temps passé. Smile

Je vais certainement paraître têtu mais serait-il envisageable que RT/Suresnes ait repris cette technique d'économie de découpe pour des lots de 1963 (entre la 27eme et 31 semaine par exemple selon les tubes sous la main).

Je dispose d'une cinquantaine de ces exemplaires avec "longue découpe", même impression 6331 (puis 6450 en vert), sans code usine sur aucun des 50 tubes (donc pas effacés), et un seul avec la même construction de bras longue découpe code usine RT à l'acide (7308FRS63271), et une vingtaine VR5 Heerlen avec découpe "courte". J'insiste sur le fait que les découpes sont différentes, l'anneau ne masque rien car la soudure est faite à l'extérieur de celui-ci sur les deux modèles et ce n'est clairement pas un effet d'optique. Il y a clairement une différence entre les "6331" et les VR5. Comme tu l'as indiqué, parfois la soudure n'est pas faite exactement au même endroit sur le bras ce qui laisse penser qu'il peut être plus ou moins long (Very Happy). Là ce n'est pas le cas, le haut du bras est parfaitement aligné avec le haut de l'anneau. J'ai lu à quel points tu insistais sur le fait que tous les éléments de ces tubes étaient particulièrement triés, pour leur précision. En l'occurence, on voit à l'oeil nu que ce bras est différent.

J'aurais accepté ton explication sur la provenance Heerlen de cette découpe si je n'avais pas entre les mains ce modèle 7308FRS63271 avec longue découpe jocolor (sauf si maintenant tu m'expliques que RT pouvait imprimer à l'acide leur propre code sur des tubes Heerlen qui n'auraient pas eu d'acid code) jocolor jocolor jocolor




Matthieu
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 105
Date d'inscription : 01/09/2022

Revenir en haut Aller en bas

Identification E188CC RT Empty Re: Identification E188CC RT

Message  Matthieu Sam 15 Avr 2023 - 14:05

en analysant à nouveau tes schémas, je partirais sur le fait que les VR5 sont faites de la deuxième manière, tandis que ce modèle RT + non identifié serait conçu avec la méthode 1... là aussi à l'oeil nu on voit une différence de taille... Smile

les VR5 dont je dispose sont toutes de 1962...

Matthieu
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 105
Date d'inscription : 01/09/2022

Revenir en haut Aller en bas

Identification E188CC RT Empty Re: Identification E188CC RT

Message  francis ibre Sam 15 Avr 2023 - 14:40

Matthieu,

je pense que d'un lot à l'autre, peut-être même d'une semaine à l'autre, les réglages de la découpe (avance du ruban) pouvaient différer, ce qui explique le "coin coupé" plus ou moins grand...
J'ai moi aussi des (pardon : UNE) E188CC de Suresnes avec "coin coupé" datant pourtant d'avant 65, ce qui suppose que RT a approvisionné (en 62-63...) des écrans venant de Heerlen, ceci avant de disposer du même outillage, ou tout au moins de la même technique de découpe...

A partir de là, si le tube n'a pas le code usine de Heerlen, il est impossible de déterminer si seul l'écran, ou si le tube complet venait de Hollande !
J'ai par exemple :
- des tubes codés VR1-F5F4 ou F5L4, sortis en 65, avec bras de getter "en escalier"
- des FRS 63443 sans code VR, datant de 63 mais avec "coin coupé" : je soupçonne que ceux-ci viennent de Heerlen sans code...
- des VR1-F6A3 de 1966 avec bras tout droit
- des VR1-F6L3 donc postérieurs aux précédents, avec pourtant le bras "en escalier" qui a été produit avant !
- des VR1-F7xx de 1967 qui ont TOUTES le bras "coin coupé"
- des VR7 datant de 69 à 77 toutes avec "coin coupé"

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 2750
Date d'inscription : 07/03/2019
Localisation : à côté de ses pompes

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum