Alimentation SMPS & triode à chauffage direct

+3
gillougillou
juju35135
Vendredi_Sur_Mer
7 participants

Aller en bas

Alimentation SMPS & triode à chauffage direct Empty Alimentation SMPS & triode à chauffage direct

Message  Vendredi_Sur_Mer Dim 2 Mai 2021 - 16:42

Bonjour,

Je suis tout nouveau et tout nouvellement inscrit sur votre forum sympa de passionnés.

Je me suis inscrit pour essayer de répondre a certaines interrogations techniques que seul je n'arrive pas a résoudre. En effet, sur votre forum, on a beaucoup d’échanges a la fois audio et électroniques: c'est passionnant pour moi.

J'ai une question un peu bête, pour vous je pense, mais cela me met un doute, et je n'aime pas cette sensation d'inconfort de doute...

Voila, sur un étage de sortie type 300B, peut on alimenter le filament comme sur mon schéma ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est simple: le filament est alimenté en "flottant" et seulement le +5v du chargeur va sur une broche du filament et l'autre, 0v du chargeur va sur l'autre connecteur du filament.

Si j'ai bien compris la technologie du tube a chauffage direct, le filament complet est la cathode de la lampe. Donc a priori, le schéma amplificateur ne voit pas mon chargeur, la lampe est bien chauffée en 5V et cette alim n'a pas d'impact sur la partie amplificateur audio.

J'ai vu des montages ou il était conserve le sempiternel potentiomètre d’équilibrage, même sur des alimentations redressées filtrées, mais dans mon cas, je ne vois aucun intérêt a ajouter ce sempiternel potentiomètre d’équilibrage, et je me sens bien de ne pas le mettre. mais ai je rate quelque chose ?

si nous devons le mettre sur mon schéma, quel serait l’intérêt électronique/l'explication technique ???

Merci a l’avance pour vos aides,

Cordialement.

Vendredi_Sur_Mer
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 26
Date d'inscription : 29/04/2021
Age : 42
Localisation : En France

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation SMPS & triode à chauffage direct Empty Re: Alimentation SMPS & triode à chauffage direct

Message  juju35135 Dim 2 Mai 2021 - 17:49

Bonjour, Vendredi_Sur_Mer

Bienvenue sur le forum bleu Smile

Le potentiomètre d’équilibrage n'a plus lieu d'être dans le cas d'un chauffage en DC

Je possède également un ampli 300B et je suis en cours de modification pour passer le chauffage en continu, via des modules Tentlabs. Ce sont des alims régulées linéaires flottantes et bien-sûr alimentés par deux enroulements séparés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
...La mise en œuvre est très simple

Dans ton cas avec une alim à découpage, le raccordement sera identique...
Tu as aussi ces modules de chauffage
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour du linéaire tu as aussi les modules The regulator de Tony

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sinon quel schéma utilises tu ? Le B+ à 270V me semble un peu bas

Cdt, Julien
juju35135
juju35135
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 783
Date d'inscription : 01/04/2020
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation SMPS & triode à chauffage direct Empty Re: Alimentation SMPS & triode à chauffage direct

Message  Vendredi_Sur_Mer Dim 2 Mai 2021 - 18:28

Merci pour cette réponse,

Très franchement je vois quasi systématiquement, des schémas avec aussi des résistances de 22 Ohms ou 47 Ohms voir des 100 Ohms en série ou on raccorde la résistance de cathode au milieu de ces 2 résistances aussi sur les étages simples sorties a 845, 2A3, 300B, du coup je me pose la question également, pourquoi les voit on encore ?

D’âpres moi elles s'incrustent en parallèle du filament et forment une charge supplémentaire pour l'alim filament, non ?

Du coup, oui Julien, tant que je n'ai pas d'information contradictoire, je suis a 100% d'accord avec toi et le câblage de ton module. Pour l'instant, je suis en train de dessiner mon schema dans ce sens.
Merci pour ces liens pleins d'informations utiles ;-)

Le B+ de mon schéma qui est relativement bas est du a un manque de composants, je n'ai que deux transfos 2x12v montes tête bêche pour réaliser mes premiers essais en terme de polarisation. Puis avant de définir les tensions d'alimentations de mon montage, je réfléchis a une polarisation "eco", eco dans le sens ou il m'arrive d’écouter a 1 niveau d’écoute moyen faisable au moyen d'enceintes a haut rendement. Du coup, sans avoir mesure, j'imagine être a 1 ou 2 watts a 1 niveau d’écoute moyen. Je souhaite donc placer un interrupteur qui par le biais de composants  de logique me permettrais d’être dans ce mode, ou de sortie de ce mode (commutation appareil éteint, on est d'accord...) pour revenir a un mode plus puissant pour de l’écoute plus dynamique, plus puissante: c'est donc un mode "ambiance" pour de l’écoute délicate a volume modéré a moyen, puis 1 mode d’écoute plus "punchy" pour un volume de modéré a très dynamique.

Les 300B coûtent assez cher pour moi, je ne suis pas pauvre, mais je ne suis pas riche non plus (pas assez pour acheter du tout fait en tout cas, et même du tout fait, aucun plaisir c'est déjà construit...)... Je souhaite ce mode possible également pour augmenter la durée de vie de tubes chers comme des 300B. De plus, entre 55 et 60mA, ça reste très correct, et a 210 de Vak, les 300B doivent pouvoir durer très très longtemps j'imagine ? le mode "eco" je risque de l'employer les 2/3 du temps d'ecoute, pour 1/3 du mode "punchy".

Je me trompe? on ne peut pas faire fonctionner des 300B a Vak=210V ? c'est trop peu ?

A savoir, je n'ai pas encore réfléchi aux polarisations du mode punchy, sans doute 400V de Vak pour 70mA, soit < 30W de dissipation plaque.

En tout cas, un mode eco pour préserver les lampes, ça me branche bien, pas vous ?


Dernière édition par Vendredi_Sur_Mer le Dim 2 Mai 2021 - 18:44, édité 1 fois

Vendredi_Sur_Mer
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 26
Date d'inscription : 29/04/2021
Age : 42
Localisation : En France

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation SMPS & triode à chauffage direct Empty Re: Alimentation SMPS & triode à chauffage direct

Message  Vendredi_Sur_Mer Dim 2 Mai 2021 - 18:43

Ah, je pense, j'ai aussi une autre question, Faut il que j'ouvre un nouveau sujet ? A propos de quels seraient les schémas drivers les plus utilisés "transformateurless" pour 300B, pour le mode "punchy" ?

Cordialement.

Vendredi_Sur_Mer
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 26
Date d'inscription : 29/04/2021
Age : 42
Localisation : En France

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation SMPS & triode à chauffage direct Empty Re: Alimentation SMPS & triode à chauffage direct

Message  juju35135 Dim 2 Mai 2021 - 21:46

Re,.
Je comprends mieux la valeur du B+
Pourquoi pas un mode eco Smile

Cela dit, avec 30W de dissipation plaque je pense que les 300B dureront longtemps

Après ce qui abime le plus les tubes c'est :

- une tension filament inadaptée, 5% en plus-> durée de vie divisée par 2

- démarrages "à froid" .... c'est bien d'attendre une minute avec les filaments allumés avant d'appliquer la "HT"

Bonne soirée
Julien
juju35135
juju35135
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 783
Date d'inscription : 01/04/2020
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation SMPS & triode à chauffage direct Empty Re: Alimentation SMPS & triode à chauffage direct

Message  Vendredi_Sur_Mer Lun 3 Mai 2021 - 0:24

Oui, tension filament pour moi ok, pour le moment mes essais se font a partir de chargeur d'ipad 10W. Tension verifiée de 5,09Vdc.

Pour la tempo, j'ai une tempo de 45 secondes a l'allumage. Ensuite, pour l'extinction, je débranche manuellement en 1er la HT car le transfo est sue une prise 220 séparée... puis le filaments apres 30 secondes.

Aujourd'hui, la vraie question devient quel driver utiliser ? srpp de ecc88 ? 6sn7?

J'avoue la ne pas trop savoir ce qui se pratique? un srpp est vraiment nécessaire ???

Salutations.

Vendredi_Sur_Mer
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 26
Date d'inscription : 29/04/2021
Age : 42
Localisation : En France

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation SMPS & triode à chauffage direct Empty Re: Alimentation SMPS & triode à chauffage direct

Message  gillougillou Lun 3 Mai 2021 - 7:43

Hello, la C3g est très tendance en triode ou C3m en penthode.

gillougillou
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 164
Date d'inscription : 13/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation SMPS & triode à chauffage direct Empty Re: Alimentation SMPS & triode à chauffage direct

Message  tron_ic Lun 3 Mai 2021 - 13:56

Bonjour à tous,

Vendredi_Sur_Mer a écrit:Je suis tout nouveau et tout nouvellement inscrit sur votre forum...
Bienvenu sur le Forum Bleu...

Vendredi_Sur_Mer a écrit:Voila, sur un étage de sortie type 300B, peut on alimenter le filament comme sur mon schéma ?
Oui on peut, mais on peut faire beaucoup mieux ! Wink

Vendredi_Sur_Mer a écrit:Si j'ai bien compris...le filament complet est la cathode de la lampe.
oui c'est exactement ça...

Vendredi_Sur_Mer a écrit:la lampe est bien chauffée en 5V et cette alim n'a pas d'impact sur la partie amplificateur audio.
Bien évidemment on peux remplir la fonction de chauffage de différentes façon, avec une tension AC, du DC redressé filtré, avec des régulateurs, des transistors, différents types d'alimentation SMPS etc...

Ceci dit et étant donné que la cathode et le filament ne font qu'un on peut raisonnablement penser que tout circuit raccordé aura un impact plus ou moins important sur le rendu sonore. Dans la pratique une majorité de tubiste disent que cela se vérifie.

Vendredi_Sur_Mer a écrit:la lampe est bien chauffée en 5V et cette alim n'a pas d'impact sur la partie amplificateur audio.
Etant donné que cathode et filament ne font qu'un on peut raisonnablement penser que l'alimentation de cette dernière aurr une influence et impactera plus ou moins le rendu sonores. En pratique cela se confirme bel est bien et certains sont très attentif sur ce point précis.

Autrement dit on peut remplir la fonction avec différentes solutions qui vas du continu redressé, la régulation, SMPS, et autres. Après dire que tous procurent les même résultats sonores il y a un monde...

Vendredi_Sur_Mer a écrit:si nous devons le mettre sur mon schéma, quel serait l’intérêt électronique/l'explication technique ???
Simplement à créer un point milieu fictif afin de venir y raccorder la Rk.

juju35135 a écrit:Le potentiomètre d’équilibrage n'a plus lieu d'être dans le cas d'un chauffage en DC..
En chauffage DC l'action du pot ne fait pas de différence mais néanmoins il permet de créer un point milieu fictif. En AC c'est tout le contraire, son action permets de trouver le point ou le humm sera minimal.

juju35135 a écrit:Pour du linéaire tu as aussi les modules The regulator de Tony
Comme expliqué dans l'article du Blog c'est une configuration minimale avec cette technologie. Je fais noter à notre ami Vendredi qu'avec les progrès technologiques et la miniaturisation il est possible sur le T_Reg ou comme je l'illustre avec la carte driver employer en lieu est place du régulateur LDO un petit module DC/DC très pratique...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'avais d'ailleurs testé ce module il y à près de 5 ans voir la vidéo :



Vendredi_Sur_Mer a écrit:...je vois quasi systématiquement, des schémas avec aussi des résistances de 22 Ohms ou 47 Ohms voir des 100 Ohms en série ou on raccorde la résistance de cathode au milieu de ces 2 résistances aussi sur les étages simples sorties a 845, 2A3, 300B, du coup je me pose la question également, pourquoi les voit on encore ?
Tout simplement parce que c'est le plus simple moyen de créer un point milieu fictif !

Vendredi_Sur_Mer a écrit:D’âpres moi elles s'incrustent en parallèle du filament et forment une charge supplémentaire pour l'alim filament, non ?
La charge est dérisoire voir insignifiante comparé à celle de la cathode/filament.

Vendredi_Sur_Mer a écrit:Le B+ de mon schéma qui est relativement bas est du a un manque de composants, je n'ai que deux transfos 2x12v montes tête bêche pour réaliser mes premiers essais en terme de polarisation.
Ok très bien mais quel est leurs puissance ?
Comme tu t'en doutes l'alimentation est une section importante et on peux envisager plusieurs configurations avec du solide state, une valve voir même une alimentation hybride (diodes + valve).

Pour illustrer et/ou peut-être t'inspirer voici une carte d'alimentation avec une valve EZ81 :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

autre exemple avec la carte UMCP (Ultra Modulaire Compact Performante) :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vendredi_Sur_Mer a écrit:...je réfléchis a une polarisation "eco", eco dans le sens ou il m'arrive d’écouter a 1 niveau d’écoute moyen faisable au moyen d'enceintes a haut rendement. Du coup, sans avoir mesure, j'imagine être a 1 ou 2 watts a 1 niveau d’écoute moyen. Je souhaite donc placer un interrupteur qui par le biais de composants  de logique me permettrais d’être dans ce mode, ou de sortie de ce mode (commutation appareil éteint, on est d'accord...) pour revenir a un mode plus puissant pour de l’écoute plus dynamique, plus puissante: c'est donc un mode "ambiance" pour de l’écoute délicate a volume modéré a moyen, puis 1 mode d’écoute plus "punchy" pour un volume de modéré a très dynamique.
On peux toujours se donner les moyens pour réaliser ses objectifs,  mais je ne le conseille pas car il n'y à pas de réels avantages à cela et que cela complique la mise en œuvre, la configuration et le choix optimal des polarisations pour un fonctionnement donné.

Autrement dit, je suggèrerais plutôt de faire l'un ou l'autre mais pas les deux à la fois.  Ceci dit, un 300B avec une Uak de 300Vdc et 60mA et une charge de 3.5K c'est un peu moins de 6W et on peut je pense très bien vivre avec cette modeste puissance.

D'ailleurs, Je viens d'expérimenter des écoutes avec une triode 1626 en SE qui ne délivrent qu'une puissance inférieure au Watts ! Voir mon post ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vendredi_Sur_Mer a écrit:.. De plus, entre 55 et 60mA, ça reste très correct, et a 210 de Vak, les 300B doivent pouvoir durer très très longtemps j'imagine ? le mode "eco" je risque de l'employer les 2/3 du temps d'ecoute, pour 1/3 du mode "punchy".
Avec cette faible tension Uak et le rendement puissance qui en découle on pourra s'interroger si le choix de la triode 300B est un bon choix. Pour ma part, je pense que non et ce d'autant plus qu'il y à une DHT semblable tout indiquée avec la 2A3 voir même la 45.

Vendredi_Sur_Mer a écrit:Je me trompe ? on ne peut pas faire fonctionner des 300B a Vak=210V ? c'est trop peu ?
Oui bien sûr on peux, mais comme indiqué précédemment le choix de la 300B pourra devenir discutable et pas des plus optimal

Vendredi_Sur_Mer a écrit:A savoir, je n'ai pas encore réfléchi aux polarisations du mode punchy, sans doute 400V de Vak pour 70mA, soit < 30W de dissipation plaque.
Ce point de fonctionnement nécessite en polarisation automatique par RK un B+ proche de 500Vdc ! Avec une polarisation négative de grille c'est plus simple mais cela implique de prendre d'autres dispositions. (Panel Meter, réglages, sécurité, etc..)

Vendredi_Sur_Mer a écrit:...Faut il que j'ouvre un nouveau sujet ? A propos de quels seraient les schémas drivers les plus utilisés "transformateurless" pour 300B, pour le mode "punchy" ?
Oui tu peux si tu souhaites...

Vendredi_Sur_Mer a écrit:Aujourd'hui, la vraie question devient quel driver utiliser ? srpp de ecc88 ? 6sn7 ?
La réponse à cette question dépends de quels sont tes objectifs ? ton CDC ou bien sûr ton Budget

Pour l'exemple tu te doutes bien que pour obtenir le meilleur rendement en terme de puissance il te faudra un point de polarisation qui le permette et un swing de tension en rapport. Il faut également tenir compte du swing de tension nécessaire afin d'obtenir cette puissance. Autrement dit, il est plus facile d'obtenir un signal de 20Vrms avec un minimum de distorsion que 50Vrms ou plus.

Il faut ensuite selon ton expérience considérer les choix autant conceptuel qu'au niveaux du matériel et les composants employés.

Vendredi_Sur_Mer a écrit:J'avoue la ne pas trop savoir ce qui se pratique? un srpp est vraiment nécessaire ???
Pour l'exemple et aussi pour illustrer tu pourra trouver dans ce fil différentes informations. Note que le drivers employé ici est un Mû-follower avec une 12ax7 ou 12bz7.  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Salutations. Tony

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2463
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland VD

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation SMPS & triode à chauffage direct Empty Re: Alimentation SMPS & triode à chauffage direct

Message  Vendredi_Sur_Mer Mar 4 Mai 2021 - 13:42

Bonjour a tous, bonjour Tony,

Nous nous concentrons notre sujet principal, qui est: Alimentation en continu sur type chauffage direct et je vous en remercie.

Je reviendrais plus tard sur les autres réponses de Tony, qui méritent des remerciements dans un premier temps.

tron_ic a écrit:En chauffage DC l'action du pot ne fait pas de différence mais néanmoins il permet de créer un point milieu fictif

D'accord, électriquement, on a un point milieu, mais quel est l'explication technique a la question: a quoi sert-il? Si je n'en met pas, je me connecte a un bout, ou l'autre, de mon filament qui fait office de cathode non? Que je sois a un bout ou a l'autre bout, qu'est ce que ça peux bien changer? et la parade consiste aux deux résistances qui créent le point milieu, ok, mais dans quel but ?
C'est ça que je ne comprends pas, quelle différence ou quel avantage vais je avoir a me connecter sur le point dit milieu créé par les 2 résistances, par rapport a la connexion a un seul d'un des bouts du filament cathode.

Merci.

Vendredi_Sur_Mer
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 26
Date d'inscription : 29/04/2021
Age : 42
Localisation : En France

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation SMPS & triode à chauffage direct Empty Re: Alimentation SMPS & triode à chauffage direct

Message  francis ibre Mar 4 Mai 2021 - 13:57

Bonjour à tous,

quelques éléments de réponse :

- lorsque le filament est connecté à la Rk par UNE seule extrémité, alors la polarisation est décalée de Ufil / 2 !!

En effet, l'extrémité du filament qui est connecte à Rk voit bien la tension de polarisation prévue:  Ugk = Ug – Uk = 0 – (Rk.Ik) = – Rk.Ik
Mais l'autre extrémité est polarisée à "cette même tension + (ou –) Uf... !

La polarisation "moyenne" n'est pas celle prévue, mais se trouve dans le cas d'une 300 B à +2,5 V ou –2,5 V plus haut ou plus bas.

En faisant un point milieu fictif avec deux R égales, on connecte ce point milieu à la Rk, et la polarisation est exacte.
Bien sûr un côté du filament est polarisé +2,5 V au-dessus, et débite donc plus...
Alors que l'autre côté est polarisé à 2,5 V plus bas, et débite donc moins !

- il en découle un "gradient de polarisation" du filament, qui produit un "gradient" de modulation : un côté du filament module plus de courant que l'autre !
la conséquence directe est qu'il apparait un "faux signal" modulé aux bornes du filament, faux signal que l'alimentation filament DOIT court-circuiter... et pour cela elle doit présenter une impédance faible mais surtout constante (résistive) dans toute la bande audio.

Il faut aussi considérer d'autres points :

- au démarrage à froid la résistance du filament est très faible, et le courant de pointe peut atteindre 5 à 10 fois le courant consommé nominal : la plupart des alims régulées ne supportent pas ce courant d'appel au démarrage.

- l'alimentation filament s'entend. Une 300B mérite infiniment mieux qu'un chargeur de iphone...

- économie : il faut décider de ce qu'on veut ! c'est Dacia OU Mercedes...
Si on part sur une 300B, c'est qu'on vise un objectif précis... qu'on n'atteindra pas en faisant des économies, à commencer par le transfo de sortie...

Autrement dit, si tu veux faire un ampli "économique" alors il n'y a AUCUN argument pour justifier une 300B.
J'irai même jusqu'à affirmer que dans une réalisation économique, une simple KT66 donnera de meilleurs résultats. Wink

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 1297
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation SMPS & triode à chauffage direct Empty Re: Alimentation SMPS & triode à chauffage direct

Message  Vendredi_Sur_Mer Mar 4 Mai 2021 - 15:48

Bonjour Francis, re-bonjour a tous,

Vu les commentaires qui reviennent en commun:
- un mode "éco" possible, mais pas super recommandé, autant avoir tout de suite un montage qui se situe  <30W dissipation plaque qui laisse le tube 300B s'user "dans la normale", pas d’inquiétude particulière sur ce point a avoir au final.
- pour les transfos de sortie, ce n'est pas a l'ordre du jour, mais effectivement de bons candidats d'assez bonne qualité sont listés, en attendant, des essais sont effectues avec des transfos de primaire 3500-> secondaire 8.

- Pour les filaments, on est bien d'accord, ils méritent un peu mieux que des chargeurs d'ipad, aujourd'hui, pour les premiers essais: ca suffit pour le moment. Même si leurs tension continue en sortie est plutôt stable a 5,09Vdc, on reste sur du convertisseur buck susceptible de nous envoyer des harmoniques superposées a notre +5, mais la question n'est pas ouverte puisque c'est une solution de dépannage pour premiers tests. Par la suite on pourra se tourner vers une solution a base de LT1085, par exemple, ou même les modules décrits par Tony, a voir, ce n'est pas encore a l'ordre du jour.

- Pour en revenir au sujet d'origine, la ou c'est intéressant, c'est ce que Francis nous explique avec ce "faux signal" et le déséquilibre vus en petits signaux ac engendré entre chaque coté du +2,5v/-2,5V créé par le point milieu des deux résistances. A cela, je propose une solution qui vise a rendre équipotentiel la cathode, d'un point de vu signal électronique audio. On reste sur un principe d'alimentation filament connectée en flottant, c'est a dire indépendant du reste du montage audio. Petite précision, pour rester dans un but d'explication, je conserve la tension B+ a 270V qui procure 209V de Vak, et 39V de Vkm (ce qui revient a -Ug=39V) pour un courant de environ 57mA.
On était donc sur une unique résistance d'un seul coté de filament cathode de 700 Ohms équipée d'un découplage unitaire de 470uF.
On passe alors a une résistance de chaque coté du filament cathode de 1400 Ohms équipée chacune de son propre découplage.

Je vous sollicite pour connaître votre avis sur ma solution avec une résistance de chaque coté du filament cathode de 1400 Ohms équipée chacune de son propre découplage. afin qu'on m’éclaire davantage et si d’après vous, on réussirait a diminuer ou se débarrasser du faux signal avec ma solution.

Merci! Quel plaisir de discuter d'électronique!

Salutations

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vendredi_Sur_Mer
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 26
Date d'inscription : 29/04/2021
Age : 42
Localisation : En France

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation SMPS & triode à chauffage direct Empty Re: Alimentation SMPS & triode à chauffage direct

Message  francis ibre Mar 4 Mai 2021 - 16:37

Vendredi,

dans ton montage, le faux-signal est refermé à travers les deux condensateurs, vus en série entre les deux extrémités du filament (condos en parallèle avec les R de 1,4 kO que je néglige dans la suite)

J'ai le manuel Philips sous les yeux : l'impédance d'un condo de 220 µF (un très bon, série RSM037) est de 7 ohms à 100 Hz.
Ton faux signal se referme donc à travers 14 ohms.
Dans mon cas, je mets en sortie de l'alimentation filament un excellent condo électrolytique de très forte valeur et de qualité audio, par exemple Aerovox 22 000 µF, dont l'impédance à 100 Hz est de 70 mO... 100 fois moins que tes 220 µF...
Et comme ça n'est pas parfait, j'ajoute un bon gros MKP aux bornes du filament.

Remarques en passant : pas mal d'amateurs qui ont fait des essais comparatifs préfèrent l'alimentation du filament en alternatif 50 Hz, directement depuis le secondaire.
L'inconvénient est bien sûr que la tension varie, elle suit les fluctuations du secteur, contrairement à une alim DC régulée qui isole des variations amont...
Mais en chauffage alternatif, le filament "voit" seulement l'impédance du secondaire, souvent moins de 1 ohm !
On a donc un bruit 50 Hz c'est vrai, mais c'est un ronflement très doux et très bas peu gênant, et le faux-signal est bien court-circuité : voilà pourquoi ce mode de chauffage est souvent préféré...

Au contraire, quand on chauffe en "redressé-filtré" on a une ondulation dent de scie à 100 Hz qui produit un bruit grésillant très intrusif, et le faux signal est moins bien court-circuité ! on a donc tout faux...

Si on veut chauffer en continu, il faut du "vrai" continu, avec un régulateur bien pensé, suivi du gros condo indispensable.

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 1297
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation SMPS & triode à chauffage direct Empty Re: Alimentation SMPS & triode à chauffage direct

Message  Selkie_boy Mar 4 Mai 2021 - 17:56

Bonjour vendredi,
Vendredi_Sur_Mer a écrit:- Petite précision, pour rester dans un but d'explication, je conserve la tension B+ a 270V qui procure 209V de Vak, et 39V de Vkm (ce qui revient a -Ug=39V) pour un courant de environ 57mA.
La 300B Western Electric sonnait bien même avec une HT réduite, jusqu'à Vak environ 275v (mais pas en dessous).
Les Chinoises modernes au contraire doivent être bousculées pour donner de bons resultats, avec un courant de 75 à 80mA et Vak 370 à 400v. Sinon elles ne sonnent pas bien et il est dommage de choisir une 300B pour le point de fonctionnement que tu as prévu.
Pour ce genre de HT et courant et la puissance visée, je verrait plutôt une 2A3 (ou une penthode/tétrode câblée en triode) qui dans ces conditions devrait mieux sonner. Cela sera moins cher et meilleur.

Jean-Noël

_________________
-Analog or Death (D2 Mastering: Bill Inglot/Dan Hersch)

-My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)

-...ainsi le son de l'équipement audio est ce que chaque audiophile dit qu'il est, n'ayant de validité que dans sa propre vision du monde audiophile ou dans la vision du monde de son groupe tribal (Julian Musgrave)
Selkie_boy
Selkie_boy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 834
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation SMPS & triode à chauffage direct Empty Re: Alimentation SMPS & triode à chauffage direct

Message  Vendredi_Sur_Mer Mer 5 Mai 2021 - 23:53

Bonsoir Jean Noel, bonsoir a tous.

Merci de ton attention,

Comme expliqué plus haut, c’était pour de premiers essais, puis on a eut besoin d'expliciter une discussion autour de la façon comment alimenter le filament, et donc j'ai conservé cette tension B+ a titre pedagogique puisque je suis passé de 1 résistance de 700 ohms en cathode a un seul coté du filament, puis a deux résistances de 1400 ohms de chaque cote du filament (qui simplifié reviennent a une seule de 700...). Maintenant, pour resituer le contexte, et suite aux avis pris en compte des différents intervenants, dont le tien, ce point a B+=270Vdc ne sera pas conservé, on cherchera plutot a aller se raprocher des 30W de dissipation plaque. L'explication de Francis Ibre sur le faux signal me convient bien aussi, je le remercie pour ça. De plus un 22000uF du style aerovox et un MKP100uF sont assez facilement trouvable. Donc c'est tout a fait envisageable.

Maintenant vos remarques pertinentes retenues, voyons un peu comment alimenter la 300B legerement en dessous de sa dissipation nominale a B+ permettant d'en tirer 8/10 Watts rms

Mais en consultant plusieurs schéma ici et la, et en refléchissant dernièrement, j'ai pu observer des schemas utilisant soit une impedance de transfo primaire entre 2500, a 3500, puis 5k vu au max. D’après mes conclusions, ce que je remarque: si on choisit son transfo a impedance style atour des 4k5, c'est plutot pour travailler un peu plus haut en tension et peu moins fort en courant, alors qu'avec un primaire type 2,5k; 3k, on va plutot vouloir travailler en courant plus fort et tension un peu plus basse. Aussi J'imagine que sur un primaire de toute manière, plus on sera haut en impédance coté primaire, plus il sera difficile de sortir de plus en plus de puissance, et en même temps la distorsion sera de plus en plus diminuée. Il y a logiquement un compromis d'equilibre a choisir.

Ai je bien compris ?

Salutations




Vendredi_Sur_Mer
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 26
Date d'inscription : 29/04/2021
Age : 42
Localisation : En France

Revenir en haut Aller en bas

Alimentation SMPS & triode à chauffage direct Empty Re: Alimentation SMPS & triode à chauffage direct

Message  Julien591 Mar 6 Juil 2021 - 15:19

Bonjour Francis,

Je me permet de poser une petite question :
Pourquoi utilises-tu un condensateur de qualité audio pour court-circuiter le faux signal, sachant que ce n'est pas le signal "utile" ?
La qualité du condensateur, bonne ou mauvaise, ne devrait pas s'entendre non ?

Julien

Julien591
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 386
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum