Pb sur 6SN7

Aller en bas

Pb sur 6SN7 Empty Pb sur 6SN7

Message  dk31 Mar 30 Mar 2021 - 12:42

Bonjour Francis, bonjour à tous,

Une question sur un problème survenu sur une 6SN7. L'ampli est le PP300B YM, déjà présenté sur un autre fil. Je peux remettre le schéma si nécessaire.

L'autre jour, à l'écoute, à volume assez bas, j'entends un ploc sourd sur un canal, pas très fort, puis un léger ronflement sur cette voie, qui fonctionnait encore tout de même, sans baisse significative du volume sonore. Il s'avère que c'est une des 6SN7 driver qui en est la cause. Déplacée sur l'autre voie, le bruit suit, et remplacée par une autre le problème disparaît, l'ampli remarche très bien depuis. Bon, ça arrive, elle tournait depuis 6 mois sans histoire, c'est pas beaucoup.... C'est dommage, mais bon...

Le tube est une Raytheon WGT, NOS donc. Il n'avait pas un aspect neuf à l'arrivée (traces brunes sur le getter), mais les mesures que j'ai faites étaient correctes. Les joies de l'achat de NOS...

Ma question est: sur le lampemètre, je ne vois rien qui cloche sur ce tube. Les 2 triodes débitent, pas à 100% certes, mais elles fonctionnent. Idem pour la pente, elle a un peu perdu, mais les 2 semi triodes restent dans des valeurs assez proches. Je suis un peu en dessous des mesures que j'avais faites il y a 6 mois (perdu 10 ou 15% peut être), sur les 2. Donc, globalement, au lampemètre, je ne vois rien qui cloche, a part un peu d'usure, mais sur l'ampli, ce tube ne fonctionne plus, ou très mal. Je n'ai pas testé le vide (j'ai un bouton poussoir), mais visuellement, le tube n'a pas bougé. J'ajoute que le problème est survenu brusquement, je n'ai pas remarqué de dégradation avant. Si c'était dû à l'usure, cela n'aurait pas été aussi brusque, non?

J'ajoute que les conditions sur l'ampli sont très proche du nominal (environ 250 v, et 7 mA en courant de repos), et donc de la mesure sur lampemètre, mis à part la polarisation du filament. Mon lampemètre est très basique, c'est un Sepellière. Jusqu'à présent, il suffit à mon besoin.

Les symptômes précis, à l'écoute, sont un hum audible, qui arrive avec la HT, et qui disparaît en faisant une "vague" à l'extinction de celle ci. Pas facile à expliquer: à l'extinction HT, le bruit diminue, remonte un peu, puis re-diminue, le tout sur 2 ou 3 secondes. Je n'ai fait aucune mesure sur l'ampli avec ce tube dessus, ni autre manipulation, j'ai juste identifié, puis remplacé le tube fautif.

Pourquoi un tube, qui parait simplement un peu usé sur le lampemètre, ne fonctionne brusquement plus sur l'ampli? La différence vient elle de la polarisation du filament? Ou autre chose, que je ne peux pas voir avec mon lampemètre?

Denis

dk31
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 68
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Pb sur 6SN7 Empty Re: Pb sur 6SN7

Message  francis ibre Mar 30 Mar 2021 - 21:16

Bonsoir Denis,

les bruit suspects des tubes proviennent dans 99,8% des cas du système filament/cathode.

C'est cette partie du tube qui défaille en premier : un tube ne meurt pratiquement jamais par épuisement de sa cathode, il faudrait pour cela qu'il soit utilisé avec chauffage en continu régulé, montée progressive du courant, et jamais de démarrage à froid !

Il est très probable que ton tube n'était pas neuf, et que l'isolation filament/cathode était déjà bien usée !
J'ai déjà expliqué sur ce forum, sur un autre fil, les mécanismes de dégradation de l'isolation filament/cathode : la couche d'alumine couvrant le filament est très fine, quelques centièmes de mm sur les petits tubes, jusqu'à quelques dixièmes dans le meilleur des cas sur les plus gros filaments des tubes de puissance.

Avec rien que 100 V entre filament et cathode, le champ électrique est énorme : 100 V entre deux électrodes distantes de 0,05 mm, ça nous fait 2 kV / mm !!!

Un tel champ fait migrer des ions entre filament et cathode.
Si le filament est positif, le courant de fuite est très faible, constitué d'ions négatifs provenant de la cathode. Le bruit est minimal dans cette configuration, mais des ions nickel peuvent traverser l'isolant et vont induire une recristallisation du tungstène du filament, ce qui le fragilise.
Ce n'est gênant que si le filament est chauffé au-dessus de 6,3 V, ce qui malheureusement est fréquent aujourd'hui avec le secteur qui flirte autour des 235 V !

Si le filament est négatif, un courant de fuite du filament vers la cathode va s'établir, c'est plus bruyant que dans le cas précédent, et un canal (trou...) va finir par se percer dans l'isolant, avec pour conséquence un gros ronflement.

Dans le cas du PP 300B Y-M, il n'y a qu'une seule polarisation pour tous les filaments des 6SN7, et ça pose un problème :
- la cathode de la triode d'entrée est à la masse par Rk = 2,2 kO, elle monte donc vers 10-15 V au pire...

- la cathode de la triode 2, montée en déphaseur cathodyne, est à la masse par Rk = 47 kO, elle monte vers 130-150 V à mon avis (selon courant de repos, que je ne connais pas)

- la cathode des drivers est à la masse par 470 ohms, elle sera autour de 5 V...

Tu vois qu'en polarisant les filaments vers 100 V (avec le pont 68 kO et 220 kO) tu va améliorer les choses pour 3 triodes, mais pas pour la 4ème !
Il n'y a pas de vraie bonne solution avec ce montage...
La bonne solution serait de prendre un tube pour l'entrée et un autre tube pour le déphaseur :

- une 6SN7 en entrée, avec une triode par canal, filament polarisé vers +30 V

- une 6SN7 en déphaseur cathodyne, avec une triode par canal, filament polarisé à 30 V au-dessus de sa cathode, donc en gros 180 V

- une 6SN7 complète par canal en driver, filament polarisé vers +30 V

En faisant ainsi, tu n'auras plus de soucis d'usure de l'isolant du filament ;-)


Maintenant, tu peux peut-être sauver ton tube :

- première manip : déplacer les points de "contact" entre filament et cathode !
c'est simple : tu vas frapper ton tube, en tapant son culot sur la table, ça aura pour effet de faire glisser le filament dans la cathode

- deuxième manip : tu vas vaporiser un peu d'isolant (alumine) du filament, qui va se condenser à l'intérieur de la cathode et va ainsi la "chemiser" (méthode Philips 1948)
Pour cela, tu mets ton tube sur le lampemètre, et tu mets le chauffage à 10 V... Oui, oui, 10 V !
Seulement 1 minute, ça suffira : il faut que la cathode soit plus froide que le filament, pour que les vapeurs d'alumine s'y condensent.

Tu laisses refroidir 1/4 heure, et tu recommences 1 minute filament à 10 V.
Tu peux faire ce traitement 3 ou 4 fois de suite...
Et tu réécoutes ton tube, normalement il ne fait plus de bruit ! Wink

Si tu n'as pas de chance, il bruite encore : plus rien à faire, donc musée...

Francis





francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 1002
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Pb sur 6SN7 Empty Re: Pb sur 6SN7

Message  dk31 Mar 30 Mar 2021 - 22:55

Bonsoir Francis,

Merci pour tes explications. Donc, c'est bien une forme d'usure, ce tube avait une mauvaise tête....

Ton message m'amène quelques remarques: tu confirmes bien que ce phénomène n'est pas visible au lampemètre (à part le fait que le débit et la pente sont faibles). Donc, c'est normal que je voies rien, surtout sur mon lampemètre assez simpliste. Un lampemètre de labo, Metrix ou autre appareil sophistiqué permet il de le déceler ou c'est pareil? Il faut mesurer une fuite filament/cathode, si je comprends bien?

Sur l'ampli, la tension filament est bonne, j'ai un secteur assez bas ici. Je ne la vérifie pas tous les jours, mais je suis généralement entre 6,2 et 6,3.

J'ai utilisé un Cochet AL1 pendant des années, sur lequel il n'y a pas de polarisation filament, à ma connaissance, et avec des tubes ECC81 et 82 qui avaient largement dépassé leur nombre d'heures de vol (je n'étais pas très soigneux avec mes tubes au début....), mais je n'ai jamais eu ce phénomène. Quand je dis "des années", c'est 30 ans pratiquement. Mais bon, j'en découvre tous les jours!

Bien compris la manip pour essayer de le récupérer, je vais essayer ça, perdu pour perdu. Mais je n'ai pas la possibilité de modifier l'alim filament à 10v . Est ce qu'une alim externe en 12 V pourrait être utilisée pour faire ça? Ou bien c'est trop? En diminuant le temps?

Denis

dk31
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 68
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Pb sur 6SN7 Empty Re: Pb sur 6SN7

Message  francis ibre Mer 31 Mar 2021 - 10:30

Bonjour Denis,

lors de la fabrication du tube, il arrive qu'on porte la tension filament jusqu'à 200% de la tension nominale !
Et ça tient... Quelques secondes, il est vrai, juste pour dégazer...

Donc 12 V, tu peux essayer 30 secondes, on verra bien.

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 1002
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Pb sur 6SN7 Empty Re: Pb sur 6SN7

Message  dk31 Mer 31 Mar 2021 - 10:53

Bonjour Francis,

Je vais tenter ça. Merci encore.

Denis

dk31
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 68
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum