Mesures acoustiques chez maxitonus

Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus Empty Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  maxitonus le Sam 16 Mar - 8:00

Bonjour à tous!

Le but de mon SUJET n'est NI de "vanter" mon systême, NI de prétendre servir d'exemple!! Il n'est que d'ouvrir un dialogue positif dont le but global répond -à mon avis- à la problématique de la majorité des audiophiles sincères,..: "améliorer mon système, sans dépenser beaucoup d'argent inutilement, de façon acceptable en regard du "WAF"..".

Ce but global ne peut pas être traité dans un seul SUJET, celui ci-dessus est limité à un des aspects, qui gravite autour:
-du positionnement des enceintes vis à vis des murs du local d'écoute
-des traitements possibles, très simples, du local d'écoute, de nature à améliorer beaucoup le résultat
-de certains critères de choix des enceintes, notamment l'aspect -souvent sous estimé je crois- de leur "cohérence temporelle"
-de la manière[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
SIMPLE dont on peut effectuer des mesures acoustiques sans se casser la tête, lisibles et compréhensibles par tous!

Je commence donc aujourd'hui par une description...

maxitonus

Messages : 108
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  tron_ic le Sam 16 Mar - 9:31

Bonjour maxitonus,

Ce sujet est vraiment très intéressant et j'ai hâte de te lire pour en savoir plus.

Salutations. Tony

p.s
ici un article en rapport qui sera très intéressant de lire [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
tron_ic
tron_ic

Messages : 297
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  maxitonus le Dim 17 Mar - 13:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Concernant (d'abord) les enceintes acoustiques, les audiophiles ont l'habitude de faire le focus sur ce qu'on appelle généralement la "courbe de réponse", et qui , en réalité, est la courbe d'amplitude en dBSPL, f(fréquence).
Il est plutôt rare de s'inquiéter de la "courbe de phase acoustique " en degrés de déphasage, f(fréquence), et pourtant, à mon avis, elle est bien plus importante que la première.
En effet, elle conditionne la fidélité de reproduction (de réception par l'oreille) des IMPULSIONS, qui nécessite que tous les signaux, quels que soient leur fréquence, restent cohérents et donc n'arrivent pas avec des retards différents aux oreilles.
Certains acousticiens prétendent que le respect du "timing", qui impose une phase acoustique linéaire, "n'est pas important", et que, même si les fronts d'onde arrivent aux oreilles de façon désordonnée, et non pas simultanée, l'oreille n'y serait pas sensible si les écarts ne dépassent pas quelques millisecondes.
Cet avis est fortement contesté par d'autres, dont je fais partie; mon expérience me prouve qu'une linéarité de la phase acoustique est absolument indispensable pour recréer de façon "crédible" la sensation de scène sonore, en profondeur d'abord (rappelons que 3ms d'écart correspond à un écart de profondeur de 90cm, puisque la vitesse du son est d'environ 300m/s)...mais aussi en largeur, car la précision en largeur de la scène sonore est conditionné par la différence de phase acoustique entre les deux enceintes, et donc si les courbes de phases ne sont pas linéaires mais très perturbées, la différence entre les deux enceintes donne un résultat aléatoire, en tout cas surement pas conforme à ce qui est enregistré par les microphones, et les instruments voient leur position sur la largeur perturbée voire incohérente.

Je ne sais pas si tout le monde sait que les filtrages passifs du type Linkwitz-riley, butterworth, bessel, ..ne respectent pas la phase acoustique, quelle que soit leur pente, 12,18,24, 48...dB/oct...
Il n'existe que deux solutions pour obtenir une courbe de phase acoustique linéaire f(fréquence):
-utiliser un filtrage actif du type FIR ou à "time reversal" et donc des enceintes "actives" ayant des amplis  séparés dédiés aux hp's ("drivers").
-réaliser un filtrage passif acceptable pour les drivers, bien qu'il n'ait qu'une pente faible de 6dB/oct.., ce qui est difficile!

Cette dernière solution a été adoptée par John Dunlavy, constructeur de mes enceintes Duntech Crown Prince (en D'appollito), mais aujourd'hui les enceintes de Bob Katz sont réalisées ainsi aussi, il s'agit des DYNAUDIO Evidence M5P, également en disposition D'appollito.
.Peu de constructeurs s'attachent a respecter la phase, je peux citer aussi= MANGER Audio (G), ou encore  VANDERSTEEN (USA).

Dans un premier temps, je donne ci après, pour information de ceux que le sujet intéresse, le schéma du filtre passif DUNTECH de mes enceintes, puis les courbes de filtrage obtenues.
Ce filtrage comporte des cellules de linéarisation de l'impédance des drivers, un filtre "all- pass" pour rattraper une partie du retrad constant du tweeter, enfin les cellules du premier ordre à 6dB/oct.
Fichiers joints
Mesures acoustiques chez maxitonus Attachment
Duntech Full-2-2.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(16 Ko) Téléchargé 18 fois

maxitonus

Messages : 108
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  maxitonus le Ven 22 Mar - 12:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Avant d'aborder les principes de positionnement des enceintes, et les mesures effectives, je voudrais revenir sur l'effet de la phase acoustique. Cet effet est négligé sur 90% des enceintes du commerce, et il est bon de comprendre de quoi on parle et par quoi ça se traduit en pratique.
Pour le comprendre on applique a l'entrée de l'enceinte un créneau de tension, une marche d'escalier si vous préférez, une montée brutale de tension de 0 à V volts. Ce créneau est appelé "échelon" ou "échelon unité".
J'en ai joint un en annexe (PJ)

Ci après ,je compare ce que recueille le micro à la place de nos oreilles, en position d'écoute , à environ 2m de l'enceinte.

Celà permettra de comparer ce que l'oreille reçoit=
-avec une enceinte à "phase linéaire", c a d qui respecte la phase acoustique(FIGURE EN HAUT)
-avec une enceinte du commerce très connue d'une grande marque, mais qui ne respecte pas la phase acoustique (courbe non linéaire)(FIGURE EN BAS)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'espère que ces deux figurent éclairent mieux qu'un grand discours que l'oreille ne reçoit pas la même chose dans les deux cas, et que les écarts temporels fonction de la fréquence perturbent les perceptions , notamment en profondeur et en largeur de scène sonore.

Pourquoi ce sujet est il si controversé?
Tout simplement parce qu'il est TRES FACILE de concevoir et fabriquer une enceinte à filtre passif qui n'est pas a phase linéaire, alors qu'il est extrêmement difficile d'en fabriquer une à phase linéaire, et ceci pour plusieurs raisons, nécessité de linéariser l'impédance de chaque driver, pentes faibles d'où difficulté de choix des drivers car ils sont coupés en haut ou en bas avec une très faible pente, risque de distorsions, fort décalage géométrique entre drivers.
C'est plus facile avec une enceinte active, en employant un crossover à phase linéaire genre FIR.
Une autre solution consiste a CORRIGER la phase acoustique des enceintes, en employant, par exemple, le logiciel. "REPHASE".(mais c'est un autre sujet)
La suite viendra, mais j'aimerais vos commentaires!!
Fichiers joints
Mesures acoustiques chez maxitonus Attachment
Echelon-Unité.JPG Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(3 Ko) Téléchargé 11 fois

maxitonus

Messages : 108
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  jimbee le Ven 22 Mar - 13:08

maxitonus a écrit:
-avec une enceinte du commerce très connue d'une grande marque, mais qui ne respecte pas la phase acoustique (courbe non linéaire)(FIGURE EN BAS)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Bonjour Maxi, bonjour à tous,

Sur ton post, c'est la figure du haut qui a une réponse en phase " désastreuse" montrant deux allers-retours la step réponse.
 La forme de cette réponse step indique l'excess phase de cette enceinte. Celle là est excellente, ...du Dunlavy / Duntech je présume.

Pour obtenir la réponse à un échelon, la mesure se fait avec une fréquence glissante, ( sweep log ), à partir de laquelle
est calculée la réponse impulsionnelle, puis son intégrale / temps qui donne la réponse à un échelon.

crd.

jimbee

Messages : 14
Date d'inscription : 05/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  maxitonus le Sam 23 Mar - 9:12

Oui, Jimbee, tu as raison, en téléchargeant les images, il y a eu inversion.

Effectivement, le signal cohérent du bas correspond à une enceinte Dunlavy SC4 ou SC6 (relevé par Stéréophile,.. le signal incohérent du haut est relevé aussi par Stéréophile à trois voies (trois pics); la plupart les enceintes connues sont très mauvaises sur ce critère, voir relevés sur B&W, KEF, Magico,...)
On peut aussi faire le test de façon analogique, et donc sur signal réel sans intervention de l'informatique. On peut aussi remplacer l'"échelon unité" (tout simplement) par un signal carré analogique...
Dans ce cas, si la phase acoustique n'est pas linéaire (cas général), ce qu'on récupère au micro ne ressemble a rien, les harmoniques contenues dans le signal carré étant récupérées par le micro avec divers retards dépendant de la fréquence; si la phase est linéaire, le signal récupéré ressemble à un signal carré.

AUTRES PONCIFS HABITUELS ET COURANTS
Un poncif "marketing" particulièrement fréquent , est celui des pubs concernant les " processeurs de correction acoustique" ou "digital room correction", genre TRINNOV, DIRAC, DEQX......
La majorité des pubs "techniques" sur les correcteurs acoustiques, essaient de nous faire croire qu'on peut corriger l'onde acoustique "en fonction du local" c'est à dire ,grace au correcteur: que l'on peut compenser l'effet du local d'écoute, c'est à dire, en pratique, l'effet des murs, sol, plafond, fréquences propres (résonances acoustiques).
Or cette prétention est complètement erronée (pour ne pas employer l'adjectif mensongère)
En effet ce qu'il faut bien comprendre une fois pour toutes, c'est qu'un signal acoustique (ou onde), qui a déjà subi des réflections diverses ne peut en aucune façon être "reconstitué" = c'est TROP TARD. (c'est un peu comme un café mélangé à du lait (café au lait) auquel grace a une opération magique, vous pourriez retrouver le café pur).
On ne peut qu'apporter des corrections subjectives, dont on sait à l'avance qu'elles ne pourront en aucune façon reconstituer le signal musical d'origine (ce qui est pourtant le but d'un système à "haute fidélité" de reproduction, non?)
La réalité est que: dès qu'on son est mélangé avec d'autres sons ou ses propres réflections, on ne peut plus en extraire la quintessence, c'est fini, trop tard.
Ce que font en réalité ces correcteurs "de local", en général basés sur le principe des filtres dits "FIR", c'est corriger la phase acoustique (et éventuellement l'amplitude ,comme tout equalizer) de l'onde sonore au niveau des enceintes acoustiques, notamment pour modifier les défauts de timing ou "cohérence temporelle"ou "temps de propagation de groupe" dus au filtrage imparfait des enceintes , mais ces appareils sont incapables de corriger l'effet du local d'écoute, contrairement à leurs prétentions. En fait, ils ne font rien de plus que le logiciel "REPHASE", qui, lui.... est gratuit.

COMMENT REDUIRE L'EFFET DELETERE DES REFLECTIONS DIVERSES? NOTION D'"ECOUTE EN CHAMP DIRECT"
C'est cette notion même, qui va permettre d'organiser un local d'écoute et de placer, ..au mieux..., les enceintes.
Celà n'empêchera en rien , ensuite ou simultanément, de réduire les effets délétères et/ou désagréables du local, inévitables car ils sont dus aux parois dudit local, nous ne sommes pas en chambre anéchoïque !.. avec des moyens simples et peu chers, cerise sur le gateau: si possible acceptables par notre épouse préférée, car pas trop voyants, supportables sur le plan esthétique. Ils feront l'objet d'un paragraphe dédié, pour proposer quelques solutions simples parmi l'éventail disponible.

"Ecouter en champ direct" veut dire: avoir pour objectif d'entendre le son envoyé par les deux enceintes acoustiques, donc la somme des deux ondes sonores, AVANT qu'il ne soit perturbé, voire complètement déterioré par les "réflections primaires" (c a d les premières réflections) sur le sol, le plafond, les murs adjacents latéraux, avant et arrière, MAIS AUSSI les obstacles solides situés entre les deux enceintes, qui viennent perturber la SOMME des deux ondes acoustiques émises par les deux enceintes, par exemple: obstacle genre meuble TV, cheminée, bahut, table haute, table basse,...
Comme on ne peut pas supprimer les murs, il y a tout intérêt à RETARDER les reflections primaires, et à les atténuer si possible (ce qui est facile pour les fréquences médium-aigues, mais très délicat pour les graves).
En les retardant, on permet à nos oreilles de prendre en compte le message musical plusieurs millisecondes AVANT qu'il ne soit perturbé par les premières réflections.

NOTA SUR LA DIRECTIVITE VERTICALE DES ENCEINTES
Pour limiter la réflection primaire sur le SOL et le PLAFOND, certains constructeurs ont utilisé les vertus de la disposition dite "d'Appollito", qui a le mérite d'une directivité verticale augmentée, réduisant de ce fait l'émission vers le sol et le plafond. Dunlavy n'a pas été le seul à l'employer à cette fin, on trouve l'argument notamment dans les pages techniques de DYNAUDIO, et cette technique est employée dans les enceintes de référence de Bob Katz, les DYNAUDIO M5P, à la fois linéaires en phase et très directives en vertical.
Notons aussi (au passage),que pour retarder la réflection sur le SOL, il y a intérêt à éloigner le HP (le plus bas) du sol, c'est exactement l'INVERSE de ce que font bon nombre de constructeurs d'enceintes, poursuivant le but de RENFORCER les graves par l'effet de demi-espace réduisant donc de moitié l'angle solide dans lequel rayonne ledit HP, au détriment de la cohérence du message musical.

SUITE A TOUT CA, COMMENT PLACER LES ENCEINTES, ET SE PLACER SOI-MÊME?
Principe de base: Le résultat attendu est celui au niveau de NOS OREILLES, et DONC, corollaire: c'est exactement à ce niveau qu'il faudra se résoudre à placer le micro de mesures acoustiques.
Il découle très simplement de ce qui précède les préférences suivantes:
-supprimer tout meuble ou obstacle entre enceintes
-éloigner le plus possible les enceintes du mur arrière et des murs latéraux , chacun fait "au mieux",plus de 1m est toujours très souhaitable
-éviter les obstacles entre enceintes et oreilles,( genre table...)
-favoriser l'établissement de la somme des pressions acoustiques générées par les deux enceintes, et donc ne pas trop les écarter de façon a obtenir un couplage correct des boomers.. chacun doit un peu chercher, un écartement inférieur à 2m environ est souvent préférable.
-placer la position d'écoute en "triangle assez proche du triangle équilatéral" par rapport aux deux enceintes, oreilles a hauteur des tweeters, (ce qui conduit a une écoute assez proche, à une distance de environ 2m à 2,5m seulement).
Cette distance assez proche a un autre avantage:elle réduit la puissance nécessaire à niveau SPL aux oreilles, identique, donc elle réduit les distorsions)
-rechercher l'angle de "toe-in" des enceintes par des essais , car chaque enceinte a son propre diagramme de directivité horizontale (polaire).Utiliser une voix de femme, centrée au milieu, car il est souhaitable d'équilibrer ainsi la réponse des médium. Souvent l'inclinaison expérimentale se situe entre 10 et 20°.
-une fois les positions fixées, on pet "s'amuser" a calculer avec quel retard en millisecondes interviennent les réflections primaires sur le sol, le plafond, le mur arrière et les murs adjacents, en mesurant les distances supplémentaires que le son réfléchi doit parcoucir par rapport au son direct ou "SON EN CHAMP DIRECT"..

UNE FOIS LE PLACEMENT EFFECTUE, QUE FAIRE POUR AMELIORER LE LOCAL DE FACON SIMPLE, BON MARCHE, "WAF COMPATIBLE"?
Ce fera l'objet du prochain message, avec des photos...et les mesures effectives suivront.


maxitonus

Messages : 108
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  maxitonus le Mer 27 Mar - 7:14

Améliorations acoustiques possibles du local d'écoute.(pour moi, c'est mon SEJOUR)

-Principe 1= Les ondes sonores dans un local fermé provoquent des effets pervers : "ondes plus ou moins stationnaires" résonnant en fonction des distances entre murs parallèles , conditionnant ce qu'on appelle les "fréquences propres" du local. Pour limiter ce phénomène,= -éviter que l'axe de propagation des ondes acoustiques générées par les deux HP's  ne soit perpendiculaire aux murs// : incliner, favoriser par tous moyens la DIFFUSION des ondes (par des réflections inclinées ou aléatoires), puis: -AMORTIR au moins en partie, l'énergie des vibrations sonores par "effet Joule" (transformation de l'énergie vibratoire en chaleur) grace à l'utilisation de média poreux bien placé...Deux mots à retenir: DIFFUSER le son,  puis AMORTIR les vibrations sonores.

-Principe 2= contre un mur, il y a un "pic" de pression acoustique maximale, mais l'amplitude vibratoire est NULLE (évidemment, c'est dur un mur!). Si l'on veut "freiner" l'amplitude vibratoire du son (en transformant son énergie en chaleur), il faut donc IMPERATIVEMENT placer le média poreux (genre mousse) dissipateur d'énergie chargé du boulot, "là où ça bouge... et pas là ou rien ne bouge !", donc "là où l'amplitude vibratoire est maxi", par conséquent à une distance du mur à peu près égale au QUART D'ONDE de la vibration qu'on souhaite absorber..> si on veut absorber du 100Hz, lambda=3,4m, quart d'onde=3,4:4= environ 0,9m..> coller de la mousse contre le mur... ne sert strictement à RIEN!..Il faut décaler le média absorbant d'environ 0,9m du mur!! La mousse collée contre le mur ca ne marche que pour absorber les ondes dont de quart de lambda égale à peu près l'épaisseur de la mousse, 50mm> lambda=0,2m soit environ 2000Hz et au dessus..
NOTA= contrairement aux croyances communes, les baies vitrées sont beaucoup moins réfléchissantes que les murs, car un mur en béton est plus solide et donc n'absorbe pas d'énergie, alors qu'une baie vitrée est plus flexible qu'on ne croit, et par conséquent absorbe plus d'énergie sonore qu'un mur en béton.

Principe2= Les vibrations sonores se concentrent dans les ANGLES ( intersection de 2 murs) et évidemment encore plus dans les COINS (intersection de 3 murs). C'est donc EN PRIORITE LA qu'il faut placer de l'absorbant "intelligent". On peut faire soi-même des "bass traps" sous condition expresse de comprendre le principe 1 (l'absorbant doit être loin du mur ou de l'angle, pas collé au mur!)

Principe 3= L'absorption d'un média poreux genre mousse acoustique ,pour une épaisseur déterminée, par ex 50mm, est PROPORTIONNELLE A SA SURFACE. En placer "un peu" ne sert donc A RIEN! Il faut beaucoup de m2 !
D'où l'intérêt de traiter d'abord le plafond, car celà fait beaucoup de m2, et ça ne se voit presque pas!!

Chacun peut inventer des solutions pas chères, acceptables par le "WAF"....
Ma conclusion= les priorités sont LE PLAFOND et LES ANGLES et COINS.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La photo montre le "plafond plénum" suspendu, évident qu'il absorbera d'autant mieux les graves que si le plénum est profond (on fait au mieux). C'est relativement cher, OK, mais combien coute votre ampli?(je vous en propose un excellent pour 500 Euros, vendez votre ampliHDG!) .Il faut profiter aussi de tous les espaces en dessus des meubles ou armoires, car ils sont dans les ANGLES, et on peut faire une sorte de caisson en mousse, très efficace!!! On voit le caisson en mousse sur la photo.
On peut aussi placer de la mousse en dessous des meubles, ça ne se voit pas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce "piège à son" que j'ai inventé à base de support de bouteilles de pinard en polystyrène,qui ne coute RIEN, est placé sous mon piano, à environ 1m du mur du fonds. Eh bien croyez moi: ca fonctionne: ça "pompe "de l'energie vers 80-120hz dans le sens de la largeur de mon séjour, "bon pour les oreilles"..

A mon prochain message, nous attaquerons les MESURES, j'attends vos commentaires...

maxitonus

Messages : 108
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  maxitonus le Sam 30 Mar - 7:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je donne d'abord ci dessus une vue d'une des enceintes, qui permet de bien voir la disposition d'appollito, la distance du HP du bas vis à vis du sol, le recul géométrique du tweeter complété par le filtre "all pass" inclus dans le schéma, et les dispositions (feutre) pour régulariser les lobes horizontaux hors axe.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La deuxième photo montre la position du micro, EXACTEMENT en position des oreilles, en "triangle équilatéral, à environ 2m-2m50, à hauteur des tweeters, hors axe par rapport aux enceintes.
J'en profite pour dire un mot du logiciel de mesures OMNIMIC V2 que j'emploie:

-Le micro fourni avec le logiciel est étalonnable au cas par cas par internet.Impec!Branché sur le PC par la prise USB,tout simplement.
-L'avantage le plus important d'OMNIMIC est d'être extrêment simple! aucune complexité, peut être utilisé par tous, même pas techniciens.
-C'est important selon moi que les "sweeps" c a d les signaux de mesures soient fournis sur un CD !! En effet les résultats concernant ainsi TOUT le systême, y compris lecteur CD..DAC.. tous cables.
-De ce fait il n'est pas besoin d'"annuler" dans le logiciel la distance HP's>micro; quand on utilise d'autres logiciels, il faut impérativement le faire, sinon la courbe de phase acoustique est pentue.
-Les mesures de phase acoustique sont elles valides dans les graves?? Dans le logiciel, le mode "blend", (mystérieux, propre à ce logiciel), permet d'après Dayton Audio, d'augmenter la largeur de fenêtre temporelle quand la fréquence baisse, ce qui -selon Dayton Audio- permet de donner des mesures de phase "fiables".Il n'empêche qu'à mon point de vue, les mesures de phase acoustiques ne sont pas bonnes en dessous d'environ 100Hz.. Elles sont trop bien pour être vraies, à mon avis la phase remonte en dessous de 100Hz, ce qui résulte de l'effet "filtre passe haut" de la coupure basse des boomers.
-NOTA= Avant de faire des mesures par enceinte, il faut IMPERATIVEMENT d'abord faire une mesure en mode MONO, les deux enceintes alimentées par le même "sweep", de façon a faire coincider exactement les deux impulsions reçues, ce qui assure que la capsule du micro est EXACTEMENT à équidistance. Ca prend 2 minutes! Le test en MONO doit compléter les deux tests par enceinte pour vérifier l'absence d'anomalie aussi en mode MONO....Mesures au prochain message......

maxitonus

Messages : 108
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  maxitonus le Dim 31 Mar - 10:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cette première photo pour une seule enceinte, donne les courbes d'amplitude (en bleu), et de phase, (en vert) au point d'écoute, la première au 1/6° d'octave, la suivante  au 1/48° d'octave.
La fenêtre temporelle choisie , en mode  "blended", est de 5 ms, on la voit en rouge sur l'impulsion.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le chute d'amplitude au delà de 10kHz s'explique par le fait que le micro se situe largement hors axe.
On remarquera que le niveau SPL est d'environ 82dB, ce qui correspond à (environ) 85dBSPL en stéréo, c'est déjà un niveau moyen au point d'écoute qui correspond assez bien à l'écoute réelle.
La forme de l'impulsion calculée, en dessous des deux courbes, est elle aussi, assez significative pour confirmer une phase acoustique plutôt régulière.

Dans mon prochain message, je donnerai  les courbes de DH.

maxitonus

Messages : 108
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  Razmote le Mar 2 Avr - 14:14

Bonjour à tous,

J'ai la chance d'être "voisin" de Maxi et j'ai pu faire plusieurs écoutes chez lui, je confirme que son installation, en terme de restitution est hors norme selon moi.

Le plus frappant c'est que les instruments son figés dans l'espace et ne se marchent pas les uns sur les autres, de ce fait on a vraiment l'impression de "toucher" les musiciens, la scène est la, juste devant.

L'écoute est vraiment troublantes, elle donne l'impression d'être écoutée au casque.

Le système est très dynamique et cela s'entend lors des fortes montées, comme sur des symphonies par exemple.

Maxi a su se construire un système très optimisé et très performant, sans pour autant avoir investi des milliers d'euros.

Sa connaissance technique, sa compétence et la fabrication des ses cables secteurs, XLR et HP sont ses grandes forces.

Bref chaque fois que je vais chez lui, je suis émerveillé Cool

Chez moi, j'ai aussi des cables HP et XLR façon Maxi et je peux vous dire que la restitution à aussi fait un bond en avant et ce grâce à Maxi...

PS : petit bonjour à Jean Claude au passage...


Dernière édition par Razmote le Mar 2 Avr - 16:48, édité 1 fois
Razmote
Razmote

Messages : 2
Date d'inscription : 02/04/2019
Age : 58
Localisation : Aux pieds de la bonne mère

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  maxitonus le Mar 2 Avr - 16:43

Merci à Robert (/Razmote) ,pour sa gentillesse.

Si j'ai eu envie d'initier ce sujet, c'est parce que , bien souvent, les "mesures acoustiques"  donnent lieu à des commentaires complexes, des interprétations que j'avoue ne pas comprendre, et aussi, quelquefois, le sujet dérive vers l'informatique, les corrections alambiquées....
Selon mon expérience, plus c'est simple, mieux c'est.
Je suppose que l'avantage d'OMNIMIC, est de donner un résultat qui n'est peut être pas parfait, mais qui a le mérite d'être obtenu simplement, et de permettre d'observer des phénomènes simples.

-Par ex, sur les deux photos précédentes de mon dernier message, on remarque que l'impulsion reçue par le micro (en rouge) n'est pas suivie, dans les 15ms qui suivent, de "pics" importants. Celà veut dire tout simplement que le micro reçoit essentiellement le signal (transformé en impulsion), mais qu'il n'y a pas de REFLECTION PARASITE PRIMAIRE IMPORTANTE. En tout cas pas pendant les 15 premières millisecondes.
Si on fait l'expérience consistant a intercaler une surface réfléchissante sur le trajet du son, on voit immédiatement apparaitre  un 'pic' correspondant à la réflection parasite.

J'avoue sourire quand je lis la prose de certains audiophiles qui espèrent que "ne pouvant pas traiter leur local d'écoute ni positionner correctement leurs haut-parleurs, ils envisagent une "correction active" pour corriger l'effet du local"... Voici une illusion sur laquelle il serait bon de donner la bonne information, il est en effet absolument impossible de rattraper l'effet de réflections parasites primaires, c'est trop tard, le mal est fait.
Les corrections ne peuvent être que des "palliatifs" pour rendre l'écoute moins désagréable, mais il restera incohérent!
La correction passive d'un local est relativement facile et peu chère si on se concentre sur l'essentiel, et qu'on prend soin de cacher intelligemment certains matériaux amortissants (et leur mise en eouvre)

-Un autre exemple est la mesure avec OMNIMIC d'enceintes dont le filtrage n'est pas à phase linéaire... La courbe de phase obtenue est catastrophique, dès le premier coup d'oeil!! Même si la courbe d'amplitude est excellente! Eh oui, la "courbe de réponse" ne dit pas tout, elle cache même bien souvent l'essentiel.

[Vous devez être
inscrit et connecté pour voir cette image]

Voici, ci dessus, la courbe de DH (distorsion harmonique totale). Au niveau sonore d'environ 82dBSPL pour une seule enceinte soit environ 85dBSPL en stéréo, la DH totale à 100Hz se situe à environ -50dB par rapport au message, soit approximativement 0,2%, ce qui est -pour moi, à mon avis-, un bon résultat. Elle est plus faible en dessus, et on notera bien que le micro mesure ce qu'il "entend", donc que la DH mesurée comprend le bruit ambiant parasite..(d'ailleurs, si qqun fait un petit bruit pendant la mesure, la DH remonte évidemment!).
La courbe s'amplitude est confirmée, elle diffère très légèrement, peut être parce que les "sweeps" utilisés pendant la mesure de DH sont plus longs que ceux utilisés pour la mesure amplitude/phase proprement dite.

Je ne m'obsède pas avec le "Tr" de mon local d'écoute, j'avoue que je m'intéresse davantage à la réduction des réflections primaires, qui pour moi sont délétères , bien davantage que le Tr.

MISE AU POINT "MACRO", puis "MICRO" d'un système:
Il ne faut pas croire qu'un système dont les mesures sont "bonnes" va donner un son qui ressemble au son réel!!!!
De bonnes mesures constituent un premier pas, un "dégrossissage" permettant d'éviter si possible les gros défauts majeurs.Je l'appelle la mise au point "macro".
C'est APRES que la mise au point "de détail", que j'appelle "micro" , peut commencer!!!!
Et elle est longue! Son digital, distorsions d'intermodulation, manque de vérité du son (par rapport au réel), dynamique... tous ces critères peuvent alors COMMENCER à être pris en considération.
C'est juste un avis, sans plus, que j'espère partager et donc discuter.

maxitonus

Messages : 108
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum