préamp Phono PAS4

3 participants

Aller en bas

préamp Phono PAS4 Empty préamp Phono PAS4

Message  audion23 Lun 11 Oct 2021 - 13:46

Bonjour tous, bonjour Francis

Ce préampli partie phono me tente.

Mais, que penses tu des valeurs très précises voir un peu "exotiques" des différents composants, sur la partie correction RIAA je comprends, mais pour les autres ...

Hypercalculées ou effet "copyright" pour rendre difficile la reproduction ?

Merci de tes conseils.

Steph

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
audion23
audion23
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 169
Date d'inscription : 20/03/2019
Age : 60
Localisation : Creuse

Revenir en haut Aller en bas

préamp Phono PAS4 Empty Re: préamp Phono PAS4

Message  francis ibre Lun 11 Oct 2021 - 15:34

Bonjour Stéphane,

j'avais déjà écrit une critique de ce genre de schéma, sur l'ancien forum Elektor.

Je vais en reprendre les termes :
- la correction RIAA est coupée en deux : une partie passive, juste après le premier étage de gain, une partie active en contre-réaction globale sur les deux étages.

- la partie active correspond à la correction au-dessus de 2 kHz...

- la première partie (passive) correspond à la correction en-dessous de 500 Hz, et tout le problème est là !
En effet, le réseau RC passif prend en compte l'impédance de sortie de l'étage à tube (triode en cathode commune) dans le calcul des constantes de temps de la correction (3180 µs et 318 µs)...
Mais l'impédance de sortie de l'étage à tube est... disons... pas vraiment fixée !
Elle dépend des caractéristiques du tube, qui elles-mêmes dépendent de son point de fonctionnement, qui lui-même dépend des dispersions de fabrication...

Pour une ECC83 avec les deux triodes en parallèle, on devrait être "autour" de 30 kO... quelque part entre 25 kO et 40 kO selon le tube qu'on va installer...
Une telle incertitude va évidemment fausser la correction RIAA !!!

La solution est simple : il s'agit de minimiser l'impédance de sortie du premier étage !
Le but ici n'est pas de pouvoir tirer du courant, pas du tout, il est seulement d'annuler l'influence de cette impédance et de ses variations ou incertitudes.

L'idée d'un SRPP avec un tube à forte pente (ECC88) est intéressante, et au lieu de l'utiliser en sortie, il serait infiniment plus judicieux de le mettre en entrée : sa sortie est sous moins de 2 kO, et on peut même descendre en-dessous de 500 ohms si on découple la Rk du bas...
Mais on tombe alors sur un autre souci : le gain du premier étage passe à environ 28 dB au mieux, et seulement 24 dB si on ne découple pas la Rk, alors qu'il était de 36 dB avec une ECC83 (les deux triodes en parallèle, charge de 287 kO)...

12 dB de perdus... qu'il faudra récupérer quelque part !!!

Alors la bonne idée est de faie un SRPP avec un tube à plus fort gain, et si possible à forte pente : le candidat idéal s'appelle ECC812, exclusivité Mazda France.
Pente de 10, µ de 50, Ri de 5 kO.
Un SRPP avec ce tube donnera un gain de 33 dB et une impédance de sortie de 250 ohms seulement !

Le schéma devient donc : SRPP de ECC812 / RIAA passive grave / SRPP de ECC812, RIAA active en CR pour l'aigu

Et il évolue naturellement vers le SRPP modifié Gomes, avec tube du bas et du haut séparés afin de polariser correctement les filaments...
ça fait 4 double-triodes par canal, juste pour l'étage phono, mais la ECC812 ne coûte rien... pour l'instant... Wink

Francis

PS : un SRPP sans la Rk du bas, comme sur ton schéma, ce n'est plus symétrique, on perd LE gros avantage du SRPP...

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 1288
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

préamp Phono PAS4 Empty Re: préamp Phono PAS4

Message  g2fl Mar 12 Oct 2021 - 9:05

Bonjour,
Pour compléter les analyses de Francis Ibre, je me suis lancé dans le calcul de la cellule passive. C’est un filtre passe-bas fait d’une résistance en série et du condensateur C4 de 220 pF en parallèle. Le calcul de la résistance est effectivement complexe et il se fait comme suit :
- Première étape, la résistance que présentent les deux triodes sur leurs plaques : résistance interne (ρ) de chaque triode vers 80 kΩ (cf. F. Ibre) compte tenu du faible courant plaque imposé par la résistance R5 de forte valeur. Deux triodes en parallèle, 40 kΩ. Il faut y ajouter l’effet de la résistance dans les cathodes qui n’est pas découplée, soit 1,37 kΩ magnifiée par le facteur (coefficient d’amplification + 1), soit 1,37 × (100+1) = 138 kΩ. Sur les plaques, (138 + 40) = 178 kΩ.
- Deuxième étape, la résistance de sortie de l’étage amplificateur : la résistance de plaque R5 se met en parallèle pour une résistance équivalente de (178 × 287)/(178 + 287) = 110 kΩ.
- Troisième étape, vers le condensateur : la résistance de sortie de l’amplificateur se met en série avec R6, soit (249 + 110) = 359 kΩ. Qui voit arriver sur sa droite la résistance R7 de polarisation de grille de V2A. D’où Réquivalente = (359 ×2000)/(359 + 2000) = 304,4 kΩ.
- Quatrième étape, la constante de temps de la cellule passe-bas formée avec C4 qui est alors de 304,4 kΩ × 220 pF = 67 µs. Proche des 75 µs de la cellule roll-off qui coupe les fréquences au-delà de 2,1 kHz.
- Si la résistance interne des triodes est différente, la constante de temps change ce qui est bien gênant (cf. F. Ibre). Selon le même calcul, 67,55 µs si ρ à 100 kΩ par triode, soit 0,82% d’erreur.
La cellule passive semble donc s’occuper des fréquences élevées. Un calcul rapide montre que la constante de temps de la cellule en contre-réaction (1500 pF + 165 kΩ) est à 255 µs, à rapprocher des 318 µs qui déclenchent la remontée du gain en-dessous de 500 Hz. Ce calcul est moins rigoureux parce qu’il y a l’effet de la résistance de sortie du SRPP, de celle sur les cathodes de V1, l’effet de la contre-réaction et celui de C5, bien proche. La cellule en contre-réaction semble s’occuper des fréquences basses. Mais sans doute aussi des fréquences élevées par le principe même de la contre-réaction.
Devant ces incertitudes, et si j’étais concerné, je raisonnerais comme suit : si c’est un montage tout fait, commercialisé sur une plate-forme de commerce en ligne, et que ce montage me fait envie, je l’achèterais comme tel sans me poser de questions en considérant que le vendeur a bien vérifié que la correction de fréquence est bien celle du RIAA. Si c’est le schéma seulement qui m’intéresse pour le recopier, je ne le ferais pas et, copie pour copie, j’irais en chercher un autre bien mieux défini.
Cordialement.

g2fl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 137
Date d'inscription : 07/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

préamp Phono PAS4 Empty Re: préamp Phono PAS4

Message  audion23 Mar 12 Oct 2021 - 13:24

Bonjour tous et merci pour vos remarques.

C'est effectivement pour le reproduire.

J'ai raté la vente de ce préampli et j'ai toujours eu envie de l'essayer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Steph
audion23
audion23
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 169
Date d'inscription : 20/03/2019
Age : 60
Localisation : Creuse

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum