Le son des câbles vus par un scientifique

+2
GG14
Selkie_boy
6 participants

Aller en bas

Le son des câbles vus par un scientifique  Empty Le son des câbles vus par un scientifique

Message  Selkie_boy Lun 12 Juil - 23:27

Bonsoir à tous,

Une étude à paraître dans le JAES (Journal of the Audio Engineering Society) par M.N. Kunchur, un professeur de physique l'université de Colombia, et un chercheur spécialisé dans deux domaines totalement différents:  la supraconductivité et la neurophysiologie de l'audition dans le domaine de la reproduction Haute fidélité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un peu difficile à lire mais ça vaut le coup de s'accrocher car il y a des infos très intéressantes notamment sur les différents types de tests aveugles SSP (short segment comparaison tels que le fameux ABX) et EMP (extended multiple pass) et sur la façon d'écouter des musiciens qui est différente par rapport aux non musiciens.

Kunchur a précédemment publié d'autres articles très intéressants dans le passé dont plusieures publications sur la capacité auditive à discerner les écarts temporels (levant notamment le voile sur certaines limitations de la reproduction numérique) ainsi que sur la reproduction de la sensation de hauteur avec une source Stereo.
Une présentation de ses travaux relatif à la reproduction Audio haut de gamme ici:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ou vous trouverez plusieurs liens vers quelques unes de ses publications.

Et une traduction Google en français de cette présentation (sans les liens):

Reproduction sonore haute fidélité, psychophysique et neurophysiologie auditive

Cette recherche étudie la physique, la psychophysique et la neurophysiologie auditive concernant l'audio haut de gamme.
Nos expériences psychoacoustiques ont prouvé que les humains peuvent discerner des altérations temporelles sur une échelle de temps de 5 microsecondes, quelle que soit la fréquence la plus élevée qu'ils puissent entendre.
D'autres travaux publiés ont prouvé que la stéréo à 2 canaux est capable de reproduire le son 3D, y compris la dimension controversée de la hauteur.
Les travaux en cours examinent l'efficacité et la faillibilité des protocoles de test en aveugle dans le contexte de la façon dont le cerveau gère la mémoire auditive à court terme. Cela a permis de combler la disparité entre les rapports audiophiles anecdotiques et les recherches formelles publiées.
D'autres travaux en cours cherchent à prouver que les câbles audio influencent la qualité sonore et cherchent à comprendre les raisons physiques des différences de performances sonores.


Bonne lectures!

Jean-Noel

_________________
-My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)

-...ainsi le son de l'équipement audio est ce que chaque audiophile dit qu'il est, n'ayant de validité que dans sa propre vision du monde audiophile ou dans la vision du monde de son groupe tribal (Julian Musgrave)
Selkie_boy
Selkie_boy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1087
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Le son des câbles vus par un scientifique  Empty Re: Le son des câbles vus par un scientifique

Message  GG14 Mar 13 Juil - 8:40

Bonjour,

Merci Jean Noel pour l'article.

Nos expériences psychoacoustiques ont prouvé que les humains peuvent discerner des altérations temporelles sur une échelle de temps de 5 microsecondes,

Je ne remettrai pas en cause ce fait, ne pouvant le vérifier.
Néanmoins, un HP de 13 cm et plus à la MMD de quelques grammes à plus de 10 grammes peut il réagir en 5µS. Son inertie me fait fortement douter. Il faudrait une masse quasi nulle ou une très forte motorisation.

Pour en discuter.

GG
GG14
GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2812
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le son des câbles vus par un scientifique  Empty Re: Le son des câbles vus par un scientifique

Message  Selkie_boy Mar 13 Juil - 9:39

Bonjour GG,
Les expériences ont été faites avec un tweeter à ruban si je me souviens bien.
J'avais lu l'article il y a pas mal de temps donc ce n'est plus frais dans ma mémoire mais il est en lien dans mon premier message si tu veux le consulter.
Je crois aussi me souvenir que les 5 Micro secondes étaient limitées par le matériel employé. En conclusion l'auteur expliquait que la vraie limite humaine est sûrement inférieure.
Jean-Noel

_________________
-My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)

-...ainsi le son de l'équipement audio est ce que chaque audiophile dit qu'il est, n'ayant de validité que dans sa propre vision du monde audiophile ou dans la vision du monde de son groupe tribal (Julian Musgrave)
Selkie_boy
Selkie_boy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1087
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Le son des câbles vus par un scientifique  Empty Re: Le son des câbles vus par un scientifique

Message  GG14 Mar 13 Juil - 11:20

Les expériences ont été faites avec un tweeter à ruban si je me souviens bien.

Les courbes Fletcher et Munson montre que c'est dans le médium que l'oreille est la plus sensible et variant avec le niveau SPL. Un ruban ne peut y pourvoir. Ce qui entraîne soit un médium de petit diamètre (13 cm) soit une chambre de compression.
GG14
GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2812
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le son des câbles vus par un scientifique  Empty Re: Le son des câbles vus par un scientifique

Message  lamouette Mar 13 Juil - 20:06

plus sensible dans le médium, oui, mais ça ne veut pas dire qu'il y a insensibilité dans l'aigu. L'oreille est très sensible aux transitoires et formes d'ondes. Pourtant certaines transitoire peuvent avoir des durées ultra courtes mais seront quand même différenciées. Faites le test de differencier des ondes provenant de signaux carrés , sinusoides  ou triangulaires , même à haute fréquences , aucun soucis , pourtant ne changent que les formes d'ondes.
Notre audition est justement faite pour différencier des sons différents , les fréquences pures, les sinusoides c'est banal pour elle, elle sait faire bien plus compliqué, elle sait parfaitement différencier des transitoires courtes et complexes.
lamouette
lamouette
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 3921
Date d'inscription : 08/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le son des câbles vus par un scientifique  Empty Re: Le son des câbles vus par un scientifique

Message  Selkie_boy Mer 14 Juil - 0:00

Bonsoir GG,
Les courbes de Fletcher et Munson se rapportent à la sensibilité au niveau sonore en fonction de la fréquence. Ici les expériences se rapportent aux altérations temporelles.
Une conclusion intéressante du 3e article se rapportant au sujet (qui a malheureusement été supprimé de la liste des articles gratuits pour faire place à des articles plus récents) est que contrairement à la sensibilité au niveau des fréquences élevées, les personnes âgées participant aux test avaient des resultats aussi bons que les jeunes ce qui démontrait qu'il n'y avait pas de perte de sensibilité aux altérations temporelles avec l'âge.
C'est rassurant pour nous les "papis" du forum!
Jean-Noel

Lien vers les deux premiers articles pour en savoir plus:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
-My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)

-...ainsi le son de l'équipement audio est ce que chaque audiophile dit qu'il est, n'ayant de validité que dans sa propre vision du monde audiophile ou dans la vision du monde de son groupe tribal (Julian Musgrave)
Selkie_boy
Selkie_boy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1087
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Le son des câbles vus par un scientifique  Empty Re: Le son des câbles vus par un scientifique

Message  GG14 Mer 14 Juil - 8:39

Bonjour Jean Noel

Je réagissais à l'usage d'un tweeter à ruban de très faible masse< 1 gramme utilisé lors de l'expérience.

GG
GG14
GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2812
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le son des câbles vus par un scientifique  Empty Re: Le son des câbles vus par un scientifique

Message  Bleu677 Mer 28 Juil - 15:15

Selkie_boy a écrit:Bonsoir à tous,

Une étude à paraître dans le JAES (Journal of the Audio Engineering Society) par M.N. Kunchur, un professeur de physique l'université de Colombia, et un chercheur spécialisé dans deux domaines totalement différents:  la supraconductivité et la neurophysiologie de l'audition dans le domaine de la reproduction Haute fidélité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un peu difficile à lire mais ça vaut le coup de s'accrocher car il y a des infos très intéressantes notamment sur les différents types de tests aveugles SSP (short segment comparaison tels que le fameux ABX) et EMP (extended multiple pass) et sur la façon d'écouter des musiciens qui est différente par rapport aux non musiciens.

Kunchur a précédemment publié d'autres articles très intéressants dans le passé dont plusieures publications sur la capacité auditive à discerner les écarts temporels (levant notamment le voile sur certaines limitations de la reproduction numérique) ainsi que sur la reproduction de la sensation de hauteur avec une source Stereo.
Une présentation de ses travaux relatif à la reproduction Audio haut de gamme ici:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ou vous trouverez plusieurs liens vers quelques unes de ses publications.

Et une traduction Google en français de cette présentation (sans les liens):

Reproduction sonore haute fidélité, psychophysique et neurophysiologie auditive

Cette recherche étudie la physique, la psychophysique et la neurophysiologie auditive concernant l'audio haut de gamme.
Nos expériences psychoacoustiques ont prouvé que les humains peuvent discerner des altérations temporelles sur une échelle de temps de 5 microsecondes, quelle que soit la fréquence la plus élevée qu'ils puissent entendre.
D'autres travaux publiés ont prouvé que la stéréo à 2 canaux est capable de reproduire le son 3D, y compris la dimension controversée de la hauteur.
Les travaux en cours examinent l'efficacité et la faillibilité des protocoles de test en aveugle dans le contexte de la façon dont le cerveau gère la mémoire auditive à court terme. Cela a permis de combler la disparité entre les rapports audiophiles anecdotiques et les recherches formelles publiées.
D'autres travaux en cours cherchent à prouver que les câbles audio influencent la qualité sonore et cherchent à comprendre les raisons physiques des différences de performances sonores.


Bonne lectures!

Jean-Noel

Bonjour

Intéressant en effet, je vais le lire Smile

Par rapport à ce que tu écris, la notion de hauteur est bien palpable, elle n'est pas toujours reproduite et ne s'applique pas à tous les albums que j'écoute.
En revanche, je ne comprends pas que l'on s'obstine a réaliser des tests en aveugles pour étudier la mémoire à court terme et donc comparer. Affirmer par exemple, qu'un système est HiFi (voyons là la fidélité de reproduction des instruments) il faut avoir une solide connaissance des instruments pour en avoir la mémoire musical, se la rappeler, être capable de cerner les nuances, savoir quantifier les écarts...bref la relation mémoire à court terme et mémoire à long terme est très dépendante de notre culture et comment nous nous exerçons au quotidien musicalement (je veux dire du live). De plus, lors de tests en aveugle, on compare au final tellement de choses, que le nombre d'informations variants d'une écoute à l'autre est élevé et pas forcément assimilable directement par le cerveau. rappelons nous que nous pouvons nous concentrer réellement sur une seule tâche et qu'au de la d'une variation de 7 informations on ne gère plus. Enfin j'écris cela de mémoire et j'avance en âge ....
En fait si vous n'avez jamais entendu beugler une vache, vous en avez une vague idée, mais ce que vous entendez est-il réellement le beuglement d'une vache Smile

Bleu677
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 247
Date d'inscription : 01/07/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le son des câbles vus par un scientifique  Empty Re: Le son des câbles vus par un scientifique

Message  Selkie_boy Mer 28 Juil - 20:03

Bonsoir bleu 677,
L'auteur est un spécialiste de l' audition, les essais sont très différents de la façon dont les Audiophiles font leurs essais aveugles et le nombre de variables était limité car par exemple pour la 2e phase des essais les auditeurs avaient une description écrite de la personalité des 2 câbles avec des adjectif spécialement choisis pour être des termes non Audiophiles. Ils devaient simplement reconnaître de quel câble il s'agissait.
Les auditeurs étaient de tout âge, musicien ou non avec une expérience Hifi ou non.
Un problème rencontré lors des essais était que le cerveau des musiciens fonctionne différemment de celui des non musiciens.
Je ne vais pas résumer l'article mais il est très intéressant sur de nombreux points. Bonne lecture.
Jean-Noël


_________________
-My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)

-...ainsi le son de l'équipement audio est ce que chaque audiophile dit qu'il est, n'ayant de validité que dans sa propre vision du monde audiophile ou dans la vision du monde de son groupe tribal (Julian Musgrave)
Selkie_boy
Selkie_boy
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1087
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Le son des câbles vus par un scientifique  Empty Re: Le son des câbles vus par un scientifique

Message  Bleu677 Jeu 29 Juil - 8:54

Selkie_boy a écrit:Bonsoir bleu 677,
L'auteur est un spécialiste de l' audition, les essais sont très différents de la façon dont les Audiophiles font leurs essais aveugles et le nombre de variables était limité car par exemple pour la 2e phase des essais les auditeurs avaient une description écrite de la personalité des 2 câbles avec des adjectif spécialement choisis pour être des termes non Audiophiles. Ils devaient simplement reconnaître de quel câble il s'agissait.
Les auditeurs étaient de tout âge, musicien ou non avec une expérience Hifi ou non.
Un problème rencontré lors des essais était que le cerveau des musiciens fonctionne différemment de celui des non musiciens.
Je ne vais pas résumer l'article mais il est très intéressant sur de nombreux points. Bonne lecture.
Jean-Noël


Bonjour Jean-Noël

Très intéressant ton article.

J'ai bien aimé leur approche tournée vers la recherche d'une compréhension de phénomènes sans à priori, c'est assez rafraichissant.
En revanche, faire un test sur un morceau non connu est assez risqué puisqu'un son légèrement plus fort peu paraitre encore plus fort s'il est inattendu et donc faussé un jugement d'une écoute à l'autre.

J'avais lu il y a quelques années un article intéressant sur les musiciens et non musiciens, pour comparer leur capacité d'analyse en se servant les deux hémisphères du cerveau. Les musiciens sont acteurs et les autres des auditeurs, la perception, enfin l'attente musicale diffère donc de par la culture.

L'expérience pourrait être poussée plus loin. Capter une différence est relativement aisée si on y prête attention (pas quelques secondes), en revanche pouvoir quantifier ces différences de rendu sonore / musical est certainement plus complexe pour les comparer à la musique live et donc ajuster son système.

Je vais suivre ton deuxième lien.

Merci


Bleu677
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 247
Date d'inscription : 01/07/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le son des câbles vus par un scientifique  Empty Re: Le son des câbles vus par un scientifique

Message  moonfly Dim 19 Déc - 9:36

Bonjour,
comme il y a déjà ce post d'ouvert sur les câbles et que ça en parle un peu plus haut je rajoute deux liens même si il ne sont pas vu par un scientifique.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

moonfly
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1368
Date d'inscription : 31/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le son des câbles vus par un scientifique  Empty Re: Le son des câbles vus par un scientifique

Message  Notepi Dim 19 Déc - 18:49

Bonjour

les humains peuvent discerner des altérations temporelles sur une échelle de temps de 5 microsecondes

Prenez un HP qui monte par exemple en 200 uS.
Prenez un autre HP qui monte en 205 uS.
L'altération temporelle entre les deux HP est de 5 uS.
Ca ne dit pas que le HP a un temps de monté de 5 uS...

Cordialement, Dominique
Notepi
Notepi
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 2268
Date d'inscription : 06/12/2019
Age : 65
Localisation : 63200

http://petoindominique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum