Transfo amorphe sortie 2.5K

Aller en bas

Transfo amorphe sortie  2.5K Empty Transfo amorphe sortie 2.5K

Message  Motorband le Ven 18 Déc 2020 - 15:30

Bonjour à tous

Jusqu'à quelle point ces transformateurs amorphe core de sortie seraient une amélioration en comparatif de mes James 6112HS sur mon single end 2A3  Question

2.5K SE 8C-CORE, amorphous core

Charles

_________________
Le Hifi c'est la différence entre: "Mets d'autres choses encore" et "On fait tu d'autres choses ..."
Motorband
Motorband
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 52
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Transfo amorphe sortie  2.5K Empty Re: Transfo amorphe sortie 2.5K

Message  PFB le Ven 18 Déc 2020 - 16:33

Motorband a écrit:Jusqu'à quelle point ces transfo  amorphous core de sortie seraient
une amelioration sur mon single end 2A3
Généralement entre-fer et circuit magnétique ne font pas bon ménage.

PFB

_________________
BANNED
PFB
PFB
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1126
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Nord du pays de Vaud

Revenir en haut Aller en bas

Transfo amorphe sortie  2.5K Empty Re: Transfo amorphe sortie 2.5K

Message  gillougillou le Ven 18 Déc 2020 - 17:58

Il se dit que le son est plus clair et détaillé mais moins chaud en bas.

gillougillou
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 105
Date d'inscription : 13/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Transfo amorphe sortie  2.5K Empty Re: Transfo amorphe sortie 2.5K

Message  francis ibre le Ven 18 Déc 2020 - 20:58

Bonsoir Gilles,

ces transfos amorphe ne sont pas bien construits !

Les enroulements ont 4 couches, alors qu'en audio on sandwiche en général 8 à 10 couches, et les meilleurs en font 12 ou plus...
Les Lundahl bien connus comme les LL1620-1623-1627 ont 12 enroulements séparés (couches).

L'inductance de 11 H est beaucoup trop faible, on devrait être au moins à 25 H !
Un simple Sowter SA08 est à 25 H et un LL1620 atteint 45 H voire 60 H selon le courant primaire prévu...

Avec une inductance primaire si basse, lé réponse dans le grave est atténuée, forcément, d'où sa remarque sur la sonorité.

Remarque : assez souvent on bobine les transfos amorphes exactement comme des transfos en acier, parfois même on reprend des bobines prévues pour noyau acier, et on met un noyau amorphe...
Forcément, ça ne peut pas marcher : la perméabilité des amorphes étant beaucoup plus forte, on est obligé pour ne pas saturer le noyau, d'élargir l'entrefer.
Et du coup l'inductance s'effondre...

Un transfo amorphe doit se calculer en tenant compte de la perméabilité, mais aussi de l'induction maxi avant saturation, qui est plus faible qu'avec l'acier.
On se retrouve donc avec un noyau de section environ 1,5 à 2 fois plus forte !
Les bobines seront donc obligatoirement différentes...

Pour moi ces transfos amorphes sont mal conçus... c'est pourquoi il cherche à s'en débarrasser...

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 874
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Transfo amorphe sortie  2.5K Empty Re: Transfo amorphe sortie 2.5K

Message  tron_ic le Ven 18 Déc 2020 - 22:07

Bonsoir à tous,

Merci Francis pour cette réponse argumentée.

J'avais également déjà vu passer ces transformateurs amorphe comme d'autres d'ailleurs et en y jetant un œil de plus près j'avais très vite zappé, car l'aspect, les caractéristiques et quelques autres détails ne m'inspiraient pas.

Comme on le sais tous nos amis asiatique sont capables de faire le meilleur comme le pire et il faut rester attentif, même quand c'est pas cher. Car on le sais tous par cher pour de la M..., c'est toujours trop cher !

Bref. Je ne peux que conseiller pour ceux qui souhaitent s'essayer à l'amorphe de commencer par des valeurs sûre, comme Lundhal, AEE ou encore Monolith Magnetics.

Je profite de rappeler qu'un noyau amorphe doit pour offrir la même puissance qu'un noyau Si-Fe par exemple être carrément doublé ! C'est donc forcément plus cher et très peu de bobineur le font à cause sans doute de l'accès à la matière première ou par manque de compétances.

Ici en Europe nous avons AEE et Monolith Magnetics. Perso, j'aime bien les Monolith et je les emploies aussi souvent que possible.

D'ailleurs je pensais ouvrir un fil dédié, pour parler de leurs nouvelles séries : RS-3 et RS-4 qu'ils ont choisi de rendre plus polyvalent en les dotant de secondaire multi impédances.

francis ibre a écrit:Les enroulements ont 4 couches, alors qu'en audio on sandwiche en général 8 à 10 couches, et les meilleurs en font 12 ou plus...
Monolith semble avoir un certaine technique...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Salutations. Tony
Fichiers joints
Transfo amorphe sortie  2.5K Attachment
RS-3 data p1 (002).pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(1 Mo) Téléchargé 22 fois

_________________
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1940
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Transfo amorphe sortie  2.5K Empty Re: Transfo amorphe sortie 2.5K

Message  Julien591 le Dim 20 Déc 2020 - 10:25

Bonjour,

Je ne connaissais pas cette notion d’"interleaving " ou de couches. A quoi ça correspond ? Le plus de couches il y a, mieux c’est ? J’ai lu que ça permet de diminuer les capacités parasites des en roulements. Mais n'est-ce pas la bande passante finale qui compte plutôt que le nombre de couche ?

Quel sont les inconvénients et avantages de cette technique ?

Francis et Tony, vous parlez de 12 à 14 couches, c’est au primaire ou c’est par exemple 6 couches au primaire et 6 couches au secondaire pour faire un total de 12 couches ?

J’admets manquer de compétences sur ce point !

Sur la fiche d’un transformateur sur lequel je lorgnais a l’époque, il était écris qu’il y avait 8 primaires « entrelacés » avec 9 secondaires « entrelacés ». Donc je suis étonné que le nombre de couche n'est pas identique au primaire et secondaire.

Julien591
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 365
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Transfo amorphe sortie  2.5K Empty Re: Transfo amorphe sortie 2.5K

Message  francis ibre le Dim 20 Déc 2020 - 10:54

Bonjour Julien,

l'entrelacement consiste à alterner des couches de primaire et des couches de secondaire, au lieu de séparer physiquement les deux bobinages.

Si on n'entrelace pas, le couplage primaire/secondaire est mauvais car une partie du flux magnétique créé par un enroulement va se refermer SANS passer à travers l'autre enroulement !
Le transfo va donc se comporter comme si une partie des spires primaires étaient bobinées "en dehors" du noyau...
Ces spires vont constituer ce qu'on appelle la "self de fuite" du transfo.
La présence de cette self de fuite va modifier l'impédance du primaire : en plus de l'impédance réfléchie (depuis le secondaire chargé) il va s'ajouter cette self en série, self dont l'impédance augmente avec la fréquence, et qui va former un filtre passe-bas d'ordre deux avec la capacité parasite primaire/carcasse...
Et un filtre d'ordre deux, ça résonne, ce qui explique la "pointe" dans la courbe de réponse, juste avant une coupure rapide.

En entrelaçant les couches de bobinage on couple étroitement le primaire et le secondaire, on diminue la self de fuite. Partridge puis plus tard Puechmorel on montré que l'inductance de fuite était tout simplement divisée par le nombre de couches primaire. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La capacité parasite primaire secondaire est multipliée par le nombre de couches, la capacité parasite primaire/noyau diminue, la capacité parasite secondaire/noyau diminue aussi mais elle est moins impactante.

Au final on a un transfo dont la self de fuite est divisée par 10 facilement, la capacité parasite multipliée par 10 !
La capacité parasite entre enroulements va faciliter la transmission du signal (on considère même qu'au dessus de 10 kHz le noyau acier ne sert plus à rien...)
La self n'intervient plus dans la coupure haute, qui se trouve très largement augmentée puisque la principale cause d'atténuation en haute fréquence devient la capacité parasite primaire/noyau, plus faible qu'avant !
On a donc une coupure du premier ordre (liée à Cp) située vers 30 à 50 kHz et qui se prolonge jusqu'à ce que la self de fuite intervienne, vers 200 kHz au minimum : voilà un transfo qui donne une courbe de réponse très propre dans le genre Bessel...

Quand on parle d'un sandwich de n couches, en général il s'agit de n paires de couches primaire/secondaire.
Dans le cas que tu cites, on a donc n = 8 ce qui est pas mal, mais les meilleurs vont jusqu'à 10 ou 12...

L'idée de mettre une couche secondaire de plus (9) est excellente : ce sera un secondaire qui sera bobiné en premier contre le noyau, et c'est donc la capacité secondaire/noyau qui sera élevée, alors que la capacité primaire/noyau sera plus basse !

Pour terminer, il ne faudrait pas croire qu'on a intérêt à sectionner énormément les enroulements : il est indispensable de mettre une couche isolante (feuille Prespahn ou film polyester, parfois teflon) pour séparer primaire (haute tension) et secondaire...
Chaque couche isolante augmente l'épaisseur du bobinage, ce qui va avoir plusieurs conséquences :

- obligation de prendre une "fenêtre" de bobinage de grande taille, donc un noyau de grande taille...
- avec forcément des longueurs de spire plus élevées, d'où :
- une résistance parasite plus importante
- une self de fuite plus élevée (là on est contre productif, puisqu'on cherchait à diminuer cette self)
- une capacité parasite plus forte

Pour des transfos dont le primaire travaille sous haute tension élevée, disons plus de 1 kV comme avec les tubes 845, la couche d'isolation primaire/secondaire doit être assez épaisse (isolement requis à 2,5 kV pour Ub jusqu'à 1 kV, et 5 kV au-delà), et on ne va pas au-delà de 10 couches...

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 874
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Transfo amorphe sortie  2.5K Empty Re: Transfo amorphe sortie 2.5K

Message  Motorband le Dim 20 Déc 2020 - 16:58

Bonjour,

J'ai parcouru l'article de Puechmorel cité comme lien. Dans ta dernière réponse. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Si je me fie à cet extrait dans la section  ❍ Calcul des inductances de fuite,

"... Il est bien sûr également possible de réduire l'inductance de fuite en diminuant le nombre de spires des enroulements, ce qui est possible si la perméabilité du noyau est augmentée. Ceci impose en général d'utiliser des alliages au nickel, permalloy et dérivés ou mu métal..."

les noyaux de type amorphe permettent en théorie pour un même volume qu'un noyau type "EI core", de bâtir des tranfos avec un plus grand nombre de paires de spires. Ce qui revient à dire, et pour répondre à mon hypothèse de départ, que les résultats (à l'écoute et ou en mesure) devraient etre égal mais dans des volumes différents: des tranfos plus petits pour un amorphe et plus gros pour "EI core".

Charles

_________________
Le Hifi c'est la différence entre: "Mets d'autres choses encore" et "On fait tu d'autres choses ..."
Motorband
Motorband
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 52
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum