Découplage de la résistance de cathode d'un 300B

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Découplage de la résistance de cathode d'un 300B - Page 2 Empty Re: Découplage de la résistance de cathode d'un 300B

Message  Julien591 le Lun 13 Avr - 14:11

Guy2 a écrit:Non, c’est inexact, doubler la valeur de la capa ne double pas l’amplitude du courant crète en régime établi. Les abaques de Shade (et accessoirement PSUD, qui les met en simulation), le montre bien. Donc oui, doubler la capa n’a que peu d’impact sur les pics en regime établi.
Mais cela augmente l’amplitude des pics au démarrage, le temps que la capa se charge.

Perso, dans mon ampli, j'ai remarqué une diminution des pics lorsque j'utilise un condensateur inférieur à 4uF.

J'ai en ce moment un condensateur de 12uF. Si j'utilise un condensateur de 30uF, j'aurais seulement des bénéfices ? Question Réduction du ripple, free lunch ?

Les AZ1 permettent de monter jusqu'a 40uF sans besoin de resistances d'anode.

Julien591
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 232
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Découplage de la résistance de cathode d'un 300B - Page 2 Empty Re: Découplage de la résistance de cathode d'un 300B

Message  francis ibre le Lun 13 Avr - 14:29

Bonjour Julien,

d'où sors-tu que les AZ1 n'ont pas besoin de résistance d'anode ??? toutes les valves redresseuses en ont besoin...

regarde ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je lis : 2 x 60 ohms minimum, avec Ueff = 2 x 300 V...
Et 100 ohms avec 500 V.

Ton alimentation présente une self, ce qui fait que l'importance du condo de tête est très relative.
Mettre un condo plus gros va diminuer l'ondulation sur la tension redressée, donc le bruit conduit en sortie d'alimentation, mais va augmenter le bruit rayonné par les pics de courant : le bénéfice final dépend beaucoup du câblage et de l'implantation des composants !

Parfois il vaut mieux augmenter la self et le condo final.

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 350
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Découplage de la résistance de cathode d'un 300B - Page 2 Empty Re: Découplage de la résistance de cathode d'un 300B

Message  Julien591 le Lun 13 Avr - 14:48

Au temps pour moi, je croyais vraiment qu'elle n'avait pas besoin de résistance d'anode ! J'ai quand même deux fois 30 ohms si mes souvenirs sont bons.

Un condensateur dans une boite en métal ou même un capot de mu métal devrait résoudre les soucis de rayonnement ?

Julien591
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 232
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Découplage de la résistance de cathode d'un 300B - Page 2 Empty Re: Découplage de la résistance de cathode d'un 300B

Message  francis ibre le Lun 13 Avr - 15:10

Julien,

non, ce n'est pas le condo lui-même qui rayonne, ce sont surtout les fils qui relient le secondaire, la valve et le condo : ils rayonnent d'autant plus qu'ils forment une boucle de grande surface (fil HT et fil de masse loin l'un de l'autre) et qu'ils sont éloignés du châssis.
Il faudrait donc torsader ensemble les deux fils HT et le fil de masse (point milieu) jusqu'à la valve, mais aussi les deux fils du chauffage filament de cette valve, et ensuite partant de la valve, torsader les fil Ht et le fil de masse jusqu'au condo de tête, et toutes ces torsades plaquées contre la tôle du châssis qui fera écran.

Bien sûr ce sera encore mieux si valve et condo de tête sont très proches du transfo d'alim...

Une remarque : il faut arrêter de croire qu'on peut arrêter un champ électromagnétique avec un simple écran !
Ce n'est vrai que pour une source de champ lointaine (distance relative à la longueur d'onde) donc un champ à forte impédance (prédominance électrique), un tel champ est "réfléchi" par une simple tôle conductrice, même non magnétique.
Par contre un champ de source proche et à basse impédance (un conducteur qui transporte un courant) est à prédominance magnétique : un écran sera traversé sans problème !
Pour arrêter un tel champ il faut une forte épaisseur de matériau magnétique, et encore faut-il qu'il ne sature pas !
Par exemple à 50 mm d'un transfo d'alim, il faut 5 à 10 mm d'acier pour bloquer le champ rayonné...

La bonne pratique en audio est donc de disposer les éléments sensibles LOIN du transfo, et de torsader toutes les paires qui peuvent l'être : chaque spire de la torsade rayonne en sens opposé à la spire adjacente, et à quelques cm de distance la somme des champs est NULLE ;-)
Et de la même façon, le champ capté par une torsade est quasi nul...

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 350
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum