Tubes pour un pré-ampli phono

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  Julien591 le Mar 28 Avr 2020 - 14:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Julien591
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 318
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  Julien591 le Mar 28 Avr 2020 - 17:20

Ce sont des équivalents aux STC 5A/180M.
Je ne me suis pas procuré les 5A/180M même si elles ont 3 micas, je pense que la qualité des PTT doit les surpasser. Mais faut écouter Wink

Julien591
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 318
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  Julien591 le Ven 1 Mai 2020 - 17:49

Bonjour à tous,
Maintenant que j'ai les tubes, il me vient à l'idée de réfléchir aux corrections possibles.

Voici un tableau récapitulatif en Japonais :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il existe la correction RC passive classique, solution active, LCR passive classique, RC courant/tension (colonne 4) et LR.

Je suis entrain de me documenter sur la solution RC courant/tension et la LR mais je n'ai pas encore trouvé de littérature parlant de la LR. Et je ne comprend pas comment fonctionne la correction courant/tension.

Le but est d'avoir une correction la plus épurée possible, avec le moins de composants, et si possible sans résistances ou condensateur directement sur le trajet du signal.

Si vous avez de la documentation sur les deux dernières corrections, je suis preneur.
J'ai aussi vu qu'il est possible de faire une correction RIAA en utilisant le secondaire d'un transformateur. Steve Bench à fait ça ici :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Donc voila, je veux me documenter sur toutes les méthodes possibles, quite à revenir aux basiques, mais histoire de n'avoir rien laissé passer, je préfère me documenter.

Julien591
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 318
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  francis ibre le Ven 1 Mai 2020 - 18:32

Bonjour julien,

d'habitude, on réfléchit à la typologie du circuit AVANT de choisir les composants...

Julien591 a écrit: ... je ne comprend pas comment fonctionne la correction courant/tension.
C'est un circuit qui doit être attaqué par un courant, et non par une tension.
Autrement dit il faut mettre en amont un générateur de courant, qui sera lui-même piloté par la tension du signal, qu'il aura bien sûr fallu amplifier, avec... un tube.

Un générateur de courant présente une impédance de sortie très élevée (idéalement infinie) et génère donc un bruit... très élevé.

Note bien que si tu attaques le circuit "courant/tension" avec un générateur de tension (idéalement impédance de sortie nulle) et bien ce circuit ne va rigoureusement RIEN corriger, puisque le signal passe tout droit, les composants mis en parallèle ne changeront sûrement pas la réponse en fréquence !!!

... si possible sans résistances ou condensateur directement sur le trajet du signal...
Là tu rêves !

Une correction fréquentielle demande nécessairement que des impédances soient installées en série ET en parallèle sur le chemin du signal, afin de former un diviseur de tension dont le rapport sera variable avec la fréquence...
Même le circuit "courant/tension" en colonne 4 possède une impédance sur le chemin du signal, forcément : celle du générateur de courant... qui n'a pas été représenté, pour laisser croire que...

Transfo : bien sûr, un transfo est avant tout un bobinage, donc une self...

Revenons au problème fondamental de la correction RIAA : les signaux entrants sont extrêmement faibles...
Le premier problème est donc le BRUIT.
Et les bruits induits sont très souvent prépondérants, bien plus intrusifs que les bruits thermiques !
Une self, ou un transfo, de grande taille, va capter bien plus de bruit qu'un petit condo mica-argenté ou polystyrène...
Et cette self présentera un facteur de qualité très largement inférieur à celui d'un petit condo polystyrène...

Le seul inconvénient du circuit RC passif est qu'il représente une charge dont l'impédance diminue avec la fréquence : l'étage qui le précède doit donc sortir sous très basse impédance, tout en donnant quand même un gain élevé au signal pour le mettre à l'abri des bruits.

Tu peux tourner le problème dans tous les sens, si tu n'en reviens pas à ça c'est que tu t'es égaré.

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 757
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  Julien591 le Ven 1 Mai 2020 - 19:06

Merci pour les explications. Effectivement on peut croire que je m'égare dans la forêt Laughing  

J'élimine donc la correction courant/tension.

Francis a écrit:Le seul inconvénient du circuit RC passif est qu'il représente une charge dont l'impédance diminue avec la fréquence : l'étage qui le précède doit donc sortir sous très basse impédance, tout en donnant quand même un gain élevé au signal pour le mettre à l'abri des bruits.

Un SRPP modifié suivi d'une correction RC ou LCR, j'imagine que c'est idéal  Very Happy

Je garde aussi l'idée d'une sortie sur l'anode suivie par un transfo et filtre LCR.

Il reste encore la correction LR à démystifier. Je n'ai pas trouvé de schéma concernant ce filtre, ni même la façon dont le mettre en oeuvre.
J'ai pourtant pas mal cherché..

J'ai trouvé cependant Dave Slagle qui fait une correction LR avec couplage direct : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ou l'idée du secondaire du transfo de Steve Bench, mais ou trouver la théorie me permettant de le mettre en pratique moi même ?


Mais pas de schéma..

Julien591
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 318
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  francis ibre le Ven 1 Mai 2020 - 19:29

Julien,

le montage de Steve Bench avec un transfo et des résistances est un montage LR !

Mais la théorie... Elle sera vite dépassée, parce que la valeur de la self dépend du courant continu passant dans les enroulements...

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 757
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  Julien591 le Sam 2 Mai 2020 - 11:03

J'ai deux autres schémas en tête. :
Le premier schéma en tête est celui ci :
L'idée serait d'utiliser un filtre LCR (ou LR) de basse impédance à la sortie du préamplificateur et utiliser un step-up entre les deux étages comme ceci :

1:20 / PTT244 / 1:6 / RS242 / 16k:600 / LCR 600


La structure du gain est optimale, le niveau est tellement élevé (3V) avant le second tube qu'il m'est possible d'utiliser une DHT sans me soucier d'un quelconque bruit.

Mon impédance de sortie est très faible : 150 ohms..

Mon niveau de sortie avec ma cellule de 0,4mV est élevé : 1V

Ma PTT244 de Ri 2500 ohms sans condensateur de cathode peut débiter 30mA, assez pour driver ce transfo step-up.

Qu'en pensez vous ? Je pense que je remplis tous mes objectifs :

-Peu de composants
-Utilisation d'une DHT
-Faible impédance de sortie
-Filtre de faible impédance (facilité de mise en oeuvre)
-Structure de gain optimale

Le second schéma est celui ci, tiré de 6mB8 :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est une correction réactive et l'idée me plait. Je me méfie quand même du trainage..
Cependant, j'aimerais pouvoir l'adapter pour une sortie sur transfo, et je serai reconnaissant si quelqu'un peut m'aider à modifier le schéma en conséquence..

Idem pour l'étage d'entrée, pas d'autre moyen que d'utiliser un cascode ?

J’ai dessiné ça mais je ne suis pas sur de moi :
Avec un filtre LCR pour les aigus et j’ai gardé la réaction pour les graves. J’ai enlevé provisoirement les grid stopper.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si quelqu'un peut m'aider sur celui ci, j'en sera reconnaissant Smile



Merci d'avance !!
Julien

Julien591
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 318
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  francis ibre le Sam 2 Mai 2020 - 11:51

Bonjour Julien,

ta structure avec LCR en sortie est intéressante, elle me fait penser au schéma japonais (Shishido ?) présenté par Hiraga dans un de ses articles sur les pré phono.
Voir ci-dessous...

Le schéma de 6BM8-lab ne me plait pas pour diverses raisons :

- tube E88CC : le choix de ce tube montre une grande méconnaissance de la famille ECC88. C'est en effet une version professionnelle SANS dispositif anti-microphonie, alors qu'il existe d'autres versions AVEC ces dispositifs !!!

- la correction RIAA est coupée en deux : partie supérieure, avec point d'inflexion à 2122 Hz (constante de 75 µs) en PASSIF juste avant l'étage de sortie.
Cette correction est liée aux composants R de 12 kO et C de 2,2 nF ainsi qu'à l'impédance de sortie à l'anode de la E88CC.
Mais cette impédance de sortie dépend du µ réel du tube et de sa Ri réelle, et de la résistance placée entre cathode et masse, multipliée par le µ du tube...
C'est là que ça me gêne le plus : la précision exigée de la correction RIAA ne sera jamais obtenue, et elle va en plus dériver au fur et à mesure du vieillissement du tube !

Calcul : l'impédance de sortie à l'anode est Z = Ra x [ Ri + (µ + 1)Rk ] / [ Ra + Ri + (µ + 1)Rk ]
ce qui nous fait, avec une Ri arbitraire de 5 kO une Z = 31,6 kO
il en découle une constante de temps de 69 µs au lieu de 75...

- le fait de couper en deux la correction pose systématiquement le problème du "raccordement" des deux courbes : au moment du réglage on arrive à les faire coïncider... certes... mais 1 heure après, on constate à la mesure qu'il apparait un escalier... alors on refait le réglage... et 1 heure après... ?
J'ai expérimenté ces "split RIAA" (pas avec ce schéma) et j'en conclus ceci : dès qu'une partie de la correction dépend des "constantes" d'un tube, ça ne peut pas marcher !

Il suffit de regarder comment varie la Ri d'un tube en fonction de son courant, pour comprendre le fond du problème...

Francis
Fichiers joints
Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Attachment
LCR phono stage.jpg Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(38 Ko) Téléchargé 20 fois


Dernière édition par francis ibre le Sam 2 Mai 2020 - 12:27, édité 1 fois

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 757
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  Julien591 le Sam 2 Mai 2020 - 12:02

Bonjour Francis,

Si la premiere idée te plait, avec le LCR en sortie, alors je vais y réfléchir !! Par contre, si tu as voulu mettre une pièce jointe, elle n'est pas passée Surprised

Pour le schéma trouvé sur 6mB8, je pensais justement à placer un LCR pour la constante de temps 75uS après le cascade, avec liaison par transfo.
Cette constante de temps ne dépendra plus du tube.

Il reste la costante de temps "grave" qui est en reaction, qui elle dépend toujours du mu du tube, mais peut-être qu'il y a une façon d'empêcher ça..
Je n'ai pas bien compris comment fonctionne la réaction. Mais un LCR à une impédance finie et ne dépend pas de ce qui a en amont ou en aval contrairement au LR et LCR. Alors peut-être qu'on peut remplacer le circuit de réaction en RC, par un circuit de réaction en LCR ?

Julien591
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 318
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  francis ibre le Sam 2 Mai 2020 - 12:34

Julien,

j'avais oublié la pièce jointe, c'est fait !

Pour revenir au schéma de 6BM8-Lab, la correction "grave" ne dépend pas des caractéristiques des tubes, c'est un des avantages de la correction "active" par contre-réaction.
En effet, par principe la réponse du circuit ne dépend que des caractéristiques du réseau de CR... pour peu que le gain en boucle ouverte soit suffisant, bien évidemment.

Donc ici les constantes de temps à 50 Hz et 500 Hz sont entièrement définies par les R et C du réseau de CR.
L'impédance de sortie sur la cathode du dernier tube (en gros une centaine d'ohms) n'a aucune influence...

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 757
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  Julien591 le Sam 2 Mai 2020 - 15:10

Merci pour le schéma, ça ressemble à quoi je pensais Smile

J'ai dessiné trois schémas.
Le premier est le schéma avec la correction réactive adapté à ma sauce afin d’avoir une sortie sur transfo et un LCR pour la constante de temps de 75uS sans interaction avec les caractéristiques des tubes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gain très important, impedance de sortie très base. Excellent SNR grâce au cascode. (Certains n'aiment pas le rendu des cascodes, je n'ai jamais essayé  Shocked )
J'ai aussi peur qu'il entre en oscillation à cause de l'utilisation des transfos.
Je ne comprend pas encore bien la différence entre contre réaction et réaction.
J'aimerais pouvoir modifier le circuit de "réaction" en utilisant un LCR aussi et je ne sais pas si la réaction doit se faire à partir de la cathode du tube final ou à partir du secondaire du transfo de sortie.

Et j'aimerais comprendre le trajet du signal audio.

Le second schéma, c’est en exploitant l’idée du LCR en sortie et l’utilisation d’un step up entre es deux étages.
Petit soucis : afin d’avoir le gain nécessaire, le step up est a haut ratio..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gain correct, Bon SNR, très faible impédance de sortie

Dernier schéma et le schéma classique de base..
Ça doit Fonctionner, c’est simple, mais pas de RS242, impédance de sortie de 1k, et gain correct

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
.

Julien591
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 318
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  francis ibre le Sam 2 Mai 2020 - 17:45

Bonjour Julien,

ton schéma 1 reprend les mêmes travers que j'avais expliqué sur le schéma de 6BM8-Lab : la correction et coupée en deux, ça ne raccorde jamais exactement.

De plus, il faut que je revienne sur la correction active : la correction par un réseau de CR doit être attaquée par une source à base impédance, comme c'était fait sur le schéma de 6BM8.
La sortie sur la cathode d'une ECC88 se fait sous moins de 100 ohms.
Mais ici, sur ton schéma, tu sors d'un transfo en 600 ohms, c'est trop !
Et puis n'oublie pas que le réseau de CR présente (forcément) une impédance qui diminue avec la fréquence : c'est un RC...
Que va-t-il se passer si tu charges ton transfo par un circuit dont l'impédance diminue avec F ???
Et bien le transfo va réfléchir sur l'anode du tube, une charge qui va diminuer avec la F... ce qui va faire chuter le gain du tube et augmenter la distorsion...
cette chute du gain va s'ajouter à la correction RIAA et va la fausser complètement.

Non, rien à faire : la correction RIAA active ne se conçoit qu'avec un étage sortant sous très basse impédance.
Sortir sur la cathode d'une ECC88 me parait le minimum, et perso j'aurais mis les deux triodes en parallèle !

Schéma 2 : autant sortir sur transfo est intéressant, autant ajouter une circuiterie derrière le transfo fait perdre ces avantages !
Qu'est-ce qui empêche de mettre la correction LCR avant le tube final ?

Schéma 3 : ta correction LCR n'est ps attaquée sous 600 ohms me semble-t-il...

Julien591 a écrit: Je ne comprend pas encore bien la différence entre contre réaction et réaction.

Une contre-réaction agit - comme son nom l'indique - contre : elle va dans le sens opposé du signal.
Autrement dit elle ramène à l'entrée une fraction (variable avec F) du signal de sortie, et la SOUSTRAIT au signal entrant.
Donc "contre".
On dit aussi "réaction négative".

Au contraire, une réaction tout court est une réaction "positive" : on ajoute au signal entrant une fraction du signal de sortie...
C'est comme ça qu'on établit un oscillateur, par exemple dans les circuits des récepteurs radio (FM, oscillateur local à 10,7 MHz)

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 757
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  Julien591 le Sam 2 Mai 2020 - 18:11

Je vois.. Je supprime donc le schéma 1 de la liste.

Le schéma 2 ressemble à celui que tu m'as envoyé :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je profite du transfo de sortie abaisseur afin de driver un filtre LCR à basse impédance.
Ce n'est pas comme ça que tu l'imagineais quand tu m'as dis que la structure avec le LCR en sortie était interessante ?

Le schéma 3 possède une correction LCR en 5k Smile

Vu que je fais moi même les LCR, je peux choisir son impédance. Mais je préfère un filtre de basse impédance.

Julien591
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 318
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  jimbee le Dim 3 Mai 2020 - 9:29

Bonjour,
francis ibre a écrit:ton schéma 1 reprend les mêmes travers que j'avais expliqué sur le schéma de 6BM8-Lab : la correction et coupée en deux, ça ne raccorde jamais exactement.
Sur le schéma 1, le problème n'est pas tant que les deux ne raccordent pas bien, mais que la boucle de contre réaction étant globale,
elle fera "tout ce qu'elle peut" pour annuler la partie correction passive (lcr 75µs) ...amha.

crd.
jimbee
jimbee
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 549
Date d'inscription : 05/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  francis ibre le Dim 3 Mai 2020 - 10:25

Bonjour à tous,

bien vu Jimbee ! et merci.

Je me disais bien, intuitivement, que "quelque chose ne pouvait pas marcher dans ce truc..." mais je n'avais pas vu la grosse bourde !

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 757
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  Julien591 le Dim 3 Mai 2020 - 12:09

Bien vu en effet..
j’élimine totalement ce schéma de ma tête Smile

Concernant le schéma avec le filtre en sortie, je ne vois pas pourquoi ça «  élimine » les bienfaits du transformateur de sortie ?
Le filtre est passif, et les boucles de masse sont bien séparées. Le filtre en sortie est comme tout autre filtre que l’on peut utiliser en BI-application ou comme tout AVC qu’on place derrière le preampli afin de contrôler le volume.


Julien591
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 318
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  jaja75 le Dim 3 Mai 2020 - 14:20

Bonjour

Le schéma n°1 marche parfaitement : la boucle de réaction (qui est bien globale) comporte un passe-bas à 500 Hz envriron.

Elle n'est donc active qu'en dessous de 500 Hz et constitue les constantes de temps 3180µs et 318µs, augmentant le gain (réaction) entre 50 et 500 Hz.

Après, on aime ou on n'aime pas cette technique pour certaines raisons mais il ne faut pas dire que ça ne marche pas.

Mais elle devient inapplicable si des transfos se trouvent sur le chemin : en dessous de 100 Hz, les rotations de phase produites par le ou les TR transforment la réaction en contre-réaction, détruisant la réponse RIAA de l'ensemble.

Jean
jaja75
jaja75
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 872
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  jimbee le Dim 3 Mai 2020 - 16:27

Bonjour,
jaja75 a écrit:Le schéma n°1 marche parfaitement : la boucle de réaction (qui est bien globale) comporte un passe-bas à 500 Hz envriron.

Elle n'est donc active qu'en dessous de 500 Hz et constitue les constantes de temps 3180µs et 318µs, augmentant le gain (réaction) entre 50 et 500 Hz.
Ha, oui, c'est un positive feed back, !!! bon courage.. Smile
mais j'ai un doute sur son application à la grille supérieure du cascode, hum?

crd.
jimbee
jimbee
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 549
Date d'inscription : 05/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  Julien591 le Dim 3 Mai 2020 - 21:00

Bonsoir Smile

Je réfléchis toujours aux différentes topologies et je m'intéresse au cascode pour l'étage d'entrée.
Je me demandais l'interêt d'un "shunt cascode" comme celui de Rod Coleman, ci dessous :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si j'ai bien compris, on sort en courant et on choisi RL1 comme la charge d'un cascode normal. Plus RL1 est de forte valeur, plus le gain est important, mais plus l'impédance de sortie augmente.

Mais maintenant, on peut placer un filtre RC qui ne dépend pas du tube en amont ou en aval.

Donc, par rapport à un cascode, le shunt cascode à tout son interêt ?

Julien591
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 318
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  Julien591 le Mer 6 Mai 2020 - 12:21

Bonjour à tous,

Je pense tester le circuit de Rod Coleman, je n’y vois pas d’inconvénients et la distortion semble très faible.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Julien591
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 318
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  francis ibre le Mer 6 Mai 2020 - 20:49

Bonsoir Julien,

si tu parles du circuit dont le schéma est un peu plus haut, perso j'y vois deux choses :

- un tube E88CC
- polarisé par une diode

Deux chose qui montrent une grande méconnaissance du comportement des tubes... surtout ceux à forte pente...

Si tu ne vois pas d'inconvénient, moi j'en vois.

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 757
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  Julien591 le Mer 6 Mai 2020 - 20:55

Alors oui, je n’utiliserai pas de diode mais bien une résistance, et soit la D3A ou PTT244 Smile
Je voulais surtout parler du montage shunt cascode ( dans les petits pointillés)

Julien591
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 318
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  francis ibre le Jeu 7 Mai 2020 - 9:12

Bonjour Julien,

pour information à tous, le circuit "shunt cascode" est décrit ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il est très bien, très intéressant et performant aux mesures, mais... ce circuit n'est PAS un circuit à tubes !

Le tube est là pour jouer un rôle qui n'est PAS celui d'un tube, qui n'est pas ce qu'on est en droit d'attendre d'un tube, et qui ne peut pas mettre en valeur les qualités des tubes.
Le tube sert d'ampli de transconductance, ce qu'on peut faire encore mieux avec un FET ou un AOP aujourd'hui.
Le tube travaille - c'est clairement dit dans la description - avec une droite de charge verticale : on ne devrait JAMAIS faire travailler un tube comme ça, pour la bonne et simple raison que dans ces conditions sa pente est variable, sa Ri aussi...

Coleman veut justement obtenir un courant modulé, sans aucune modulation de tension : c'est bien ce qu'il obtient, avec une tension d'anode maintenue constante.
Le courant modulé est ensuite transmis par un transistor bipolaire, qui alimente une résistance, laquelle joue le rôle de convertisseur courant/tension.

Il explique aussi que le gain du circuit atteint des valeurs très élevées, de 100 à 200 : d'accord, mais alors s'il a besoin d'un tel gain, pourquoi choisir un tube triode ???
Un AOP très faible bruit fera bien mieux le boulot...
Et il explique que ce gain vaut A = gm Rl  avec Gm la pente du tube et Rl la résistance de charge en sortie.
Mais avec une droite de charge verticale, le Gm du tube est extrêmement variable...

Je fais juste remarquer que dans un montage cathode commune habituelle, le tube module un courant (c'est toujours le cas) et la résistance d'anode convertit cette modulation de courant en modulation de tension... directement... mais sans doute trop simple.

Je fais remarquer aussi que dans le circuit shunt cascode, le signal sort d'un transistor bipolaire. J'aime aussi les transistors, mais si je mets des tubes ce n'est sûrement pas pour avoir le son des transistors...

Dernier point : il n'est absolument pas utile ni justifié d'installer un tube de qualité ici, parce que les qualités du tube ne seront pas exploitées !
Un tube de qualité, c'est un tube dont le réseau Ua/Ia est bien équidistant, et les courbes bien parallèles, afin d'obtenir (dans les conditions normales) une excellente linéarité.
Mais avec une droite de charge verticale, AUCUN tube ne donnera une linéarité convenable : la fonction Ia = f(Vg) n'est pas une droite, et pour qu'elle s'en approche il faut "coucher" la droite de charge, et idéalement il faudrait la placer perpendiculaire aux courbes du réseau...
Le seul cas où Ia = f(Vg) est effectivement linéaire, c'est quand la droite de charge est horizontale, autrement dit charge infinie, par générateur de courant : on a dans ce cas Ia = constante...  le tube module une tension mais pas de courant, et ça pose des problèmes de stabilité et de bruit...

Alors ???
Alors je crois que tu tournes en rond, à chercher parmi tous les types de circuit à tubes existant...
Tu ne sais pas lequel choisir, parce que tu ne sais pas ce que tu veux faire, ce que tu veux obtenir.
Alors revenons aux vraies questions afin de cerner ton intention :

Qu'est-ce qui t'incite à penser que tu dois utiliser des tubes ?

Attention : j'ai mûrement rédigé cette question, je l'ai réécrite je ne sais combien de fois, jusqu'à être sûr qu'elle porte bien sur "l'intention".

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 757
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  Julien591 le Jeu 7 Mai 2020 - 9:42

Bonjour Francis,

Merci pour l'analyse, et je vais la relire encore une fois pour bien comprendre les travers de ce montage.
Je pensais que ce montage était quand même préférable à deux étages, car la distortion du premier étage est amplifiée par les étages suivants.


Pour répondre à ta question, plusieurs choses m'incitent à utiliser des tubes.
Première raison est qu'un AOP c'est extrêmement contre-réactionné et je trouve qu'ils présentent une scène sonore plus étriquée et une présence moindre. Cependant, il est vrai que la différence, parfois, est difficilement perceptible.

Deuxième raison est que j'aime savoir ce qui il y a sur le chemin du signal. Dans un AOP discret, le signal audio passe par pleins de condensateurs, résistances (souvent SMD) etc..

Avec deux ou trois étages à tubes, j'aurais toujours moins de composants sur le trajet et je pourrais choisir les composants que je veux.

Maintenant, c'est vrai que l'AOP à certains avantages : faible bruit, gain très fort, capable de driver un filtre LCR de 200 à 600 ohms avec aisance..
Un AOP qui m'intéressait était le WEISS : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Si tu vois d'autres avantages avec le tube vs AOP, je suis preneur aussi..

J'ai surtout la volonté d'avoir le minimum d'étage possible et un préamplificateur totalement inaudible avec des enceintes HR, même en collant mont oreille dans le pavillon..
Je souhaitais avoir un préamplificateur phono/ligne à deux étages maximum aussi, si possible. Le shunt cascode me permettait cela.


Dernière édition par Julien591 le Jeu 7 Mai 2020 - 11:17, édité 1 fois

Julien591
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 318
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Tubes pour un pré-ampli phono - Page 4 Empty Re: Tubes pour un pré-ampli phono

Message  g2fl le Jeu 7 Mai 2020 - 10:11

Bonjour,

Le nombre d’échanges sur ce thème fait montre d’une créativité foisonnante. Et comme j’ai du mal a m’y retrouver, je vous soumets cette logique de conception simpliste.

Une cellule ne délivre que quelques millivolts en considérant celles à aimants mobiles. La première étape est donc d’installer un préamplificateur à grand gain et à faible bruit.

Grand gain veut dire triode à grand gain (ECC83), cascode et pentode. Pentode écartée rapidement parce que trop bruyante par le fait du bruit de partition entre écran et plaque : la seule référence chiffrée moderne est celle de Steve Bench in Svetlana Technical Bulletin qui donne 0,85 µV d’une EF86 en pentode contre 0,6 µV de la même EF86 en triode et contre 0,35 µV pour une 6DJ8.

Justement, 6DJ8-ECC88 en cascode comme chez Audio Research, est à faible bruit et à grand gain. ECC83, sans référence pour le bruit, est à grand gain comme chez Audio Research et bien d’autres.

Pas de contrainte de distorsion, le signal en sortie reste inférieur au volt. La seconde étape est la correction RIAA : passive à R-C, passive à L-C-R ou active en contre-réaction.

Si passive, souci d’adaptation du réseau correcteur au préamplificateur en amont : effet de la résistance de sortie du préampli dans le réseau R-C, adaptation à la basse impédance du réseau L-C-R.

La troisième étape est la post-amplification, moins contrainte en bruit, plus en distorsion. Son gain est le complément après les traitements en amont, sa distorsion est pour quelques volts en sortie. Si correction active, ne pas oublier l’effet très sensible de la contre-réaction bien sûr mais aussi de la correction amplitude-fréquence.

La quatrième étape est la liaison avec les étages en aval : un étage follower à faible impédance de sortie est parfait, cf. Audio Research, Mc Intosh ou Marantz.

Une belle synthèse pour un préamplificateur à correction active est celle de Jean Hiraga in Audiophile #21 de septembre 1981. Quelques imprécisions mais le cœur du sujet y est parfaitement expliqué.

Cordialement.

g2fl
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 53
Date d'inscription : 07/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum