Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  trappeur le Mar 30 Juil - 18:30

Re à tous,

@PFB : La réalité est que tu es beaucoup trop embrouillé dans tes pseudo explications que tu distilles d'ailleurs avec parcimonie  (j'ai adoré le "feuilletonnage") qu'on a même du mal à reconnaître ce qu'on connait déjà. Alors résumons nous et tu verras peut être que finalement tu n'avais pas grand chose à nous apprendre :

Ce qu'on appelle une liaison différentielle c'est une liaison à deux fils (ou deux pôles ?) qui transmet 1 signal et 1 seul et qu'on doit traiter en mode différentiel (par un circuit dit différentiel) pour l'utiliser pleinement. LA conséquence est qu'on ne peut pas parler de signal " symétrique " pour qu'il y ait symétrie il faut deux signaux donc trois fils .

Guy2 a écrit:D’où l’intérêt d’injecter un signal « symétrique » sur les fils de liaison, (même si ce n’est pas une «obligation»).
Donc ça c'est pas possible, UN signal ne peut pas être symétrique , pour ça il faut deux signaux .

Guy2 a écrit:L’impédance de sortie de la source bleue (à la masse) a toutes les chances de ne pas être égale à celle de la source rouge.
Non Guy , il ne s'agit pas des impédances de sortie (qui concerne les tensions "longitudinales" , donc le signal) , mais des impédances des pôles , c'est à dire des impédances par rapport aux chassis ,donc à la masse , siège des perturbations ou tensions "transversales" .

PFB a écrit:Je me souviens d'avoir écrit qu'une transmission différentielle est une passeuse de référence et que pour cette opération s'effectue dans les règles de l'art seules les impédances des pôles doivent être équilibrées bien évidemment pour des étages actifs.
Alors là c'est bien toi qui te plantes gentiment , mais c'est normal car finalement c'est un peu compliqué tout de même.

Une liaison différentielle se passe de tension de référence, et avec deux fils elle n'en transmet effectivement pas  , mais elle peut permettre d'en"construire" une si nécessaire et effectivement pour cela il faut un équilibre des impédances de sources et de récepteurs , mais là on est revenu dans le traitement du signal , et il s'agit bien de l'équilibre des impédances de sortie et d'entrée respectivement de l’émetteur et du récepteur. L'équilibre des impédances des pôles ne concerne que le CMRR .

PFB a écrit:Pour le reste cela dépend de ce que l'on veut faire mais ce n'est pas spécifiquement lié à la transmission différentielle. Si le montage requiert le meilleur transfert de puissance,  j'imagine que les impédances source et charge devraient être égales. Si tu veux la plus faible chute de tension entre les équipements, une source de faible impédance et une charge de forte impédance est l'idéal.
Alors là je me demande si tu plaisantes ??

PFB a écrit:Si tu veux la plus grande immunité faut passer en numérique.
Mais là je me rassure , je sais que tu plaisantes  Laughing

A+

trappeur
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 136
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  Guy2 le Mar 30 Juil - 19:05

Salut Trappeur,
trappeur a écrit:
Guy2 a écrit:D’où l’intérêt d’injecter un signal « symétrique » sur les fils de liaison, (même si ce n’est pas une «obligation»).
Donc ça c'est pas possible, UN signal ne peut pas être symétrique , pour ça il faut deux signaux .
OK, je me suis mal exprimé, mais le schéma juste en dessous était clair, je pense.
Je le remets au cas où ...

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Balanc13

Guy2 a écrit:L’impédance de sortie de la source bleue (à la masse) a toutes les chances de ne pas être égale à celle de la source rouge.
Non Guy , il ne s'agit pas des impédances de sortie (qui concerne les tensions "longitudinales" , donc le signal) , mais des impédances des pôles , c'est à dire des impédances par rapport aux chassis ,donc à la masse , siège des perturbations ou tensions "transversales" .
Ah? Comme sur ce schéma ? (le précédent fairait l'affaire également)

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Typica10

A+
Guy

_________________
Le sujet prime toujours sur l'objet.
Guy2
Guy2
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 568
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  PFB le Mar 30 Juil - 19:12

trappeur a écrit:Re à tous ,
@PFB : La réalité est que tu  es beaucoup trop embrouillé dans tes pseudo explications que tu distilles d'ailleurs avec parcimonie  (j'ai adoré le "feuilletonnage") qu'on a même du mal à reconnaître ce qu'on connait déjà .
Disons que le niveau moyen de compréhension était "une liaison différentielle c'est 2 tensions symétriques". Ce qui n'est ma foi, et celle de certains autres, qu'un vague charabia de pousseur de flight cases.

Alors j'ai contaminé le forum, avec un feuilleton, on ne se connait pas j'y vais prudemment.  Mais vu que la mauvaise foi règne en maître par ici, je pense que dans une dizaine de messages  certain écrirons que je n'ai fait que d'enfoncer des portes ouvertes....

trappeur a écrit:Alors résumons nous et tu verras peut être que finalement tu n'avais pas grand chose à nous apprendre :
Ce qu'on appelle une liaison différentielle c'est une liaison à deux fils (ou deux poles ??) qui transmet 1 signal et 1 seul et qu'on doit traiter en mode différentiel (par un circuit dit différentiel) pour l'utiliser pleinement.
LA conséquence est qu'on ne peut pas parler de signal "symétrique" , pour qu'il y ait symétrie il faut deux signaux donc trois fils .
Heu non, la conséquence c'est que le terme de "symétrie" est une mauvaise traduction de balanced, qui se rapporte à un pont de Wheatstone et à sa symétrie. Une transmission différentielle c'est 2 bêtes fils comme une transmission qui ne serait pas différentielle.

trappeur a écrit:D’où l’intérêt d’injecter un signal « symétrique » sur les fils de liaison, (même si ce n’est pas une «obligation»).
Donc ça c'est pas possible, UN signal ne peut pas être symétrique , pour ça il faut deux signaux .
Deux signaux est une mauvaise vue de l'esprit, une transmission différentielle n'a rien à voir avec une quelconque symétrie de tensions ou l'invocation d'un 3em pôle pour s'imaginer 2 signaux, non, non, non...

trappeur a écrit:Alors là c'est bien toi qui te plantes gentiment , mais c'est normal car finalement c'est un peu compliqué tout de même .
Une liaison différentielle se passe de tension de référence
Dans certains cas, et uniquement lorsque les impédances des pôles sont équilibrés. Malheureusement lorsque les impédances des pôles de la source ne sont pas égales, le récepteur doit recevoir une référence, c'est l'avis de quelques éminents auteurs et surtout de Bruno Putzeys qui nous a crédité d'un petit dessin, que je remet ici pour plus de clareté.

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Symmet11

ce qui signifie, je crois que j'ai du te filer le tuyau ou peut-être l'ai-je écrit à qqn d'autre, que c'est une bonne nouvelle. Car pour établir une transmission différentielle probablement un peut dégradée pas besoin forcement de source active différentielle. Tient personne n'a encore évoqué la qualité d'une transmission....

trappeur a écrit:et avec deux fils elle n'en transmet effectivement pas  , mais elle peut permettre d'en"construire" une si nécessaire et effectivement pour celà il faut un équilibre des impédances de sources et de recepteurs , mais là on est revenu dans le traitement du signal , et il s'agit bien de l'équilibre des impédances de sortie et d'entrée respectivement de l'emetteur et du recepteur.
L'équilibre des impédances des poles ne concerne que le CMRR .

Je pleure de joie enfin, alléluia sauf que "traitement de signal" fait un peu soit vigneron, soit SNCF. Les impédances des pôles sont la conséquence de l'utilisation d'éléments actifs, les p'tit dessin c'est une vision synthétique.

trappeur a écrit:
PFB a écrit:Pour le reste cela dépend de ce que l'on veut faire mais ce n'est pas spécifiquement lié à la transmission différentielle. Si le montage requiert le meilleur transfert de puissance,  j'imagine que les impédances source et charge devraient être égales. Si tu veux la plus faible chute de tension entre les équipements, une source de faible impédance et une charge de forte impédance est l'idéal.

Alors là je me demande si tu plaisantes ??
Non je ne crois pas, enfin les impédances sources et charge ne sont plus pas valable pour une transmission asymétrique?

trappeur a écrit:
PFB a écrit:Si tu veux la plus grande immunité faut passer en numérique.
Mais là je me rassure , je sais que tu plaisantes  Laughing
Non disons que si tu veux transférer un signal avec une THD à -200dB l'analogique ça va pas le faire, vu que la moindre merdasse d'AOP te bousillera ce si délicat signal, et je ne parle pas de transmission. Tandis qu'en numérique no problemo mi amigo.

Tu ne serais pas un tubiste par hasard?

PFB


Dernière édition par PFB le Mar 30 Juil - 22:19, édité 2 fois

PFB
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 277
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  maxitonus le Mar 30 Juil - 19:12

PFB a écrit: Pour le reste cela dépend de ce que l'on veut faire
Ta phrase recueille mon approbation: Dans le domaine HiFi comme dans la vie, ce qui compte c'est ce qu'on FAIT (en pas ce qu'on raconte).

J'ai été stupéfait quand tu as diffusé sur ce Forum la courbe de bruit de ton ampli. Elle est catastrophique (harmoniques du 50Hz à un niveau inacceptable, niveau moyen élevé, se situant 30dBV AU DESSUS d'un ampli normal).Je te l'ai dit.

Constatant que, sur ce fil, tu contestes la compétence d'intervenants pourtant positifs,notamment sur ce qu'il faut faire pour réduire les niveaux de bruit, et écris pour tenter de montrer que tu connais le sujet mieux qu'eux, ...il me semble que tu ferais bien, D'ABORD, de prouver que tu sais METTRE EN APPLICATION la supériorité que tu revendiques.. pour ton propre usage. A défaut,. tu peux décider de te ranger à une attitude plus modeste, et respectueuse du savoir de tes collègues.

Cordialement  Jean Claude

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 630
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  Guy2 le Mar 30 Juil - 19:20

point corrigé.


Dernière édition par Guy2 le Sam 3 Aoû - 11:52, édité 1 fois

_________________
Le sujet prime toujours sur l'objet.
Guy2
Guy2
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 568
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  tron_ic le Mar 30 Juil - 20:32

Bonsoir à tous,
PFB a écrit:Mais vu que la mauvaise foi règne en maître par ici,
Non je le crois pas !

PFB a écrit:Disons que le niveau moyen de compréhension était "une liaison différentielle c'est 2 tensions symétriques"
Encore une fois je pense que tu exagères ou alors tu fais exprès de jouer sur les mots. Mais bon tu as bien le droit de le penser et même de l'écrire.

PFB a écrit:Non disons que si tu veux transférer un signal avec une THD à -200dB l'analogique ça va pas le faire,
Pour mon info qui transmets un signal avec une THD à -200dB que ce soit en Ana ou Numérique ?

Je trouve le sujet de trappeur très intéressant. Il soulève des interrogations et chacun pourra potasser pour approfondir ses connaissance de la théorie des transmissions.

Ceci étant dit, il serait bienvenu je pense de s'attacher d'un peu plus près à la pratique et à ce qui se fait dans la réalité pour transmettre un signal en mode symétrique dans le domaine audio.

Salutations. Tony


Dernière édition par tron_ic le Mar 30 Juil - 23:15, édité 1 fois
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 577
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  PFB le Mar 30 Juil - 22:35

maxitonus a écrit:Constatant que, sur ce fil, tu contestes la compétence d'intervenants pourtant positifs
Je ne conteste pas je montre un point de vue qui me semble moins vague, tout en expliquant.

maxitonus a écrit:J'ai été stupéfait quand tu as diffusé sur ce Forum la courbe de bruit de ton ampli. Elle est catastrophique (harmoniques du 50Hz à un niveau inacceptable, niveau moyen élevé, se situant 30dBV AU DESSUS d'un ampli normal).Je te l'ai dit.
Oui et quel est le rapport avec les transmissions différentielles ou non différentielles?

maxitonus a écrit:notamment sur ce qu'il faut faire pour réduire les niveaux de bruit, et écris pour tenter de montrer que tu connais le sujet mieux qu'eux, ...il me semble que tu ferais bien, D'ABORD, de prouver que tu sais METTRE EN APPLICATION la supériorité que tu revendiques.. pour ton propre usage.
Attention tu te méprends, je ne revendique aucune supériorité d'un type de transmission sur une autre, qu'on soit bien clair là dessus. Je ne fais que de contaminer les esprits audiophiles avec des principes plus cohérents, pour leur ouvrir un peu l'horizon dans lequel ils baignent.

maxitonus a écrit:A défaut,. tu peux décider de te ranger à une attitude plus modeste, et respectueuse du savoir de tes collègues.
Je crois que tu mélanges, je n'ai aucune compétence pour juger le "savoir" de personnes que je ne connais pas et en plus cela ne m'intéresse pas. Nous sommes il me semble sur un forum d'audio, je ne discute que d'audio

PFB


Dernière édition par PFB le Mar 30 Juil - 23:01, édité 2 fois

PFB
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 277
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  PFB le Mar 30 Juil - 22:59

tron_ic a écrit:Pour mon info qui transmets un signal avec une THD à -200dB que ce soit en Ana ou Numérique ?
Moi, tous les jours, -200dB c'est le but, disons -160/-180db "finger in the nose" . Bon ok pas pour n'importe quelle impédance et surtout faut garder à l'esprit qu'un dB est un rapport. Donc rien de vraiment bien méchant.

Je crois que j'avais évoqué qu'une partie de mes bidouilles portaient sur la sélection de composants passifs pour la métrologie et des tests non destructifs de fiabilité.

Si tu veux tu peux ouvrir une discussion mais je pense qu'on va vite sortir du cadre du forum et maltraiter quelques croyances.

PFB

PFB
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 277
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  trappeur le Mar 30 Juil - 23:10

Re ,
@PFB : ça devient pathétique , est ce que tu es sûr de comprendre ce que tu lis ??
PFB a écrit:LA conséquence est qu'on ne peut pas parler de signal "symétrique" , pour qu'il y ait symétrie il faut deux signaux donc trois fils .

Heu non, la conséquence c'est que le terme de "symétrie" est une mauvaise traduction de balanced, qui se rapporte à un pont de Wheatstone et à sa symétrie. Une transmission différentielle c'est 2 bêtes fils comme une transmission qui ne serait pas différentielle.
Le pont de qui tu veux n'a rien à voir la dedans , ma phrase signifie simplement que pour pouvoir parler de symétrie il faut au moins avoir 2 signaux et que avec une paire différentielle on n'a qu'un seul signal et donc qu'on ne peut pas parler de symétrie .
Ta réponse est complètement à côté du sujet .

PFB a écrit:Dans certains cas, et uniquement lorsque les impédances des pôles sont équilibrés. Malheureusement lorsque les impédances des pôles de la source ne sont pas égales, le récepteur doit recevoir une référence, c'est l'avis de quelques éminents auteurs et surtout de Bruno Putzeys qui nous a crédité d'un petit dessin, que je remet ici pour plus de clareté.

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Symmet11

Là tu aurais dû nous gratifier de la légende du schéma , ("Symetry is useless")ça t'aurais éviter de te planter lamentablement.
Bruno Putzeys avec ce schéma veut montrer que même une ligne qualifiée à tort de non "symétrique", c'est à dire une ligne dont un des conducteurs est relié à la masse aussi bien côté emetteur que côté recepteur(ce qui fixe son potentiel au  0V et qui devient la tension de référence) et qu'il appelle aussi "single Ended"  , le traitement différentiel est aussi efficace que sur une vraie liaison différentielle sans référence,  pour annuler les perturbations, . Et encore une fois ce n'est pas parce que les impédances de pôles ne sont pas égales. C'est après que les impédances de pôles interviennent , pour optimiser le CMRR.
Et quand il parle de rajouter un fil pour transmettre une référence , c'est pour passer de "single ended" (version du schéma ci dessus) à "différentielle" , et ça n'a toujours rien à voir avec une quelconque différence d'impédance.

@Guy : je crois , si j’interprète bien ta réponse, que tu comprends mieux ce que tu lis que PFB .
Bien sûr que le schéma est clair , et que je voulais juste illustrer le fait qu'il faut choisir son vocabulaire avec précision .
Et d'ailleurs je ne suis pas à l'abri , j'ai moi aussi manqué de rigueur et de précision dans les posts précédents, il faut soigneusement se relire si on veut éviter ça.

A+

trappeur
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 136
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  PFB le Mer 31 Juil - 0:06

trappeur a écrit:Bruno Putzeys avec ce schéma veut montrer que même une ligne qualifiée à tort de non "symétrique"
Il n'y a pas de tors ou raisons, Bruno te montre qu'une transmission différentielle n'implique pas forcément une tension symétrique. Symetry is useless signifie la symétrie de tension est inutile

Il prend l'exemple d'une source "single ended" dont les pôles ont des impédances inégales, un pôle est proche de 0 l'autre un peu moins, par opposition à une source symétrique dont les impédances des pôles sont plus équilibrées.

trappeur a écrit:  c'est à dire une ligne dont un des conducteurs est relié à la masse aussi bien côté emetteur que côté recepteur(ce qui fixe son potentiel au  0V et qui devient la tension de référence) et qu'il appelle aussi "single Ended"  , le traitement différentiel est aussi efficace que sur une vraie liaison différentielle sans référence,  pour annuler les perturbations, . Et encore une fois ce n'est pas parce que les impédances de pôles ne sont pas égales. C'est après que les impédances de pôles interviennent , pour optimiser le CMRR.
Et quand il parle de rajouter un fil pour transmettre une référence , c'est pour passer de "single ended" (version du schéma ci dessus) à "différentielle" , et ça n'a toujours rien à voir avec une quelconque différence d'impédance.

Tout va bien?

PFB

PFB
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 277
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  maxitonus le Mer 31 Juil - 8:37

(BENCHMARKMEDIA)"If we connect a Benchmark DAC3 (128 dB A-weighted SNR) directly to a Benchmark AHB2 monoblock amplifier (135 dB A-weighted SNR) we should be able to achieve a system SNR of about 127 dB. The SNR of the AHB2 is 7 dB better than that of the DAC3 so it will impose a noise figure of just less than one dB on the DAC3.
To avoid more than an additional dB increase in noise, the interface between the two boxes will need an SNR that is at least 6 dB better than the combined 127 dB SNR. This means that the interface needs to have an SNR of at least 133 dB. If we attempt to use the 2 volt (8.2 dBu) RCA output on the DAC3, we will not achieve the desired result. If you do the math (8.2 dBu - 133 dB) , the unbalanced outputs and inputs would need to achieve a noise level of -124.8 dBu. This is nearly impossible because this is equivalent to the thermal noise produced by a 600-Ohm resistor. The unbalanced input and output stages would need to use very low impedances and we would need to hope that we didn't pick up any additional noise from ground-loop interference
".

En lisant ce qui précède, on réalise POUR LE MOINS à quoi sert de PINAILLER une liaison symétrique "différentielle" en HiFi, entre PA ou DAC, et AMPLI. Le BUT FINAL est exclusivement à l'usage de nos OREILLES, leutr épargner du BRUIT inutile et qui fausse les finesses du message musical.

Nous n'avons pas, en HiFi, d'autre but que celui d'approcher ,toujours davantage si possible, le "haute fidélité" de reproduction.
On notre bien la conclusion ci-dessus: "Pour atteindre le signal sur noise ratio de 127dB,l'interface entre les deux appareils aura besoin de réaliser un SNR au minimum meilleur de 6dB.Cela veut dire 133dB. Si nous espérons utiliser les 2Volts disponibles en asymétrique RCA sortie DAC,nous n'atteindrons pas le résultat .

Tout l'intérêt des liaisons symétriques bien faites est parfaitement expliqué, mais aussi l'objectif de bruit sortie (DAC+ AMPLI) REALISE effectivement en réel par Benchmark, et qui est:127dB. Personnellement j'ai déjà donné mes courbes, elles dépendent de l'ampli que j'utilise, avec l'ATI relié en symétrique à mon DAC voici la courbe ampli:

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Fullsi38

Celle ci est qualifiable de bonne, et on comprend que la liaison symétrique entre les deux prend tout son sens. Voici maintenant la courbe de BRUIT de l'ampli de PFB :

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Fft_br10

On comprend mieux le RIDICULE de la situation de PFB....Alors qu'il prêche de couper les cheveux en quatre et donne des leçons à longueur de message pour tenter de nous convaincre qu'il MAITRISE MIEUX le sujet que les autres intervenants, et donc qu'il SAIT FAIRE mieux que tout le monde, quel n'est pas mon étonnement de constater que c'est bien le CONTRAIRE, à savoir que visiblement il n'arrive pas à mettre en pratique ses bons prétextes, et présente chez lui une courbe de bruit en sortie ampli, qui ferait RIGOLER tous les spécialistes des " lignes différentielles ", sans aller chercher Bruno Putzeys.

PFB a écrit:
maxitonus a écrit:J'ai été stupéfait quand tu as diffusé sur ce Forum la courbe de bruit de ton ampli. Elle est catastrophique (harmoniques du 50Hz à un niveau inacceptable, niveau moyen élevé, se situant 30dBV AU DESSUS d'un ampli normal).Je te l'ai dit.
Oui et quel est le rapport avec les transmissions différentielles ou non différentielles?PFB

Le rapport, c'est que quand on se permet de donner des leçons aux autres, on montre D'ABORD qu'on est CAPABLE de les mettre en pratique soi-même, de façon plus performante que les autres. Ce n'est pas ton cas, tu prouves ton incompétence, mais tu continues à persifler en donneur de recommandations.

Tu m'as donc obligé à rétablir la vérité te concernant...et je regrette d'avoir du le faire afin que chacun y trouve sa vérité.Je t'avais prévenu..

Cordialement quand même  Jean Claude

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 630
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  Guy2 le Mer 31 Juil - 15:16

PFB a écrit:
Bruno montre qu'une transmission différentielle n'implique pas forcément une tension symétrique. Symetry is useless signifie la symétrie de tension est inutile
Bruno montre, sur un cas particulier, que cela peut fonctionner sans symétrie. C’est vrai.
De là à conclure que cette symétrie est inutile c’est sans doute aller un peu (trop) loin.

Elle est tellement « inutile » que dans le paragraphe suivant il propose le schéma global d’une liaison « balanced », parfaitement symétrique…

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Typica11

Question : pour que ça fonctionne correctement, quel signal injecte-t-on sur le fil rouge, à travers Roh, et quel signal injecte-t-on sur le fil bleu, à travers Rol, et comment se fait, en pratique, cette injection du signal (hors le cas évident du transformateur) ?

Guy

_________________
Le sujet prime toujours sur l'objet.
Guy2
Guy2
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 568
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  PFB le Mer 31 Juil - 16:23

maxitonus a écrit:
PFB a écrit:
maxitonus a écrit:J'ai été stupéfait quand tu as diffusé sur ce Forum la courbe de bruit de ton ampli. Elle est catastrophique (harmoniques du 50Hz à un niveau inacceptable, niveau moyen élevé, se situant 30dBV AU DESSUS d'un ampli normal).Je te l'ai dit.
Oui et quel est le rapport avec les transmissions différentielles ou non différentielles?PFB
Le rapport, c'est que quand on se permet de donner des leçons aux autres, on montre D'ABORD qu'on est CAPABLE de les mettre en pratique soi-même, de façon plus performante que les autres. Ce n'est pas ton cas, tu prouves ton incompétence, mais tu continues à persifler en donneur de recommandations.

Tu m'as donc obligé à rétablir la vérité te concernant...et je regrette d'avoir du le faire afin que chacun y trouve sa vérité.Je t'avais prévenu..
T'est quand même le seul qui arrive à juger sur une mesure d'un équipement audio les compétences d'un préopinant. Je prend la liberté d'imaginer que mes compétences n'intéressent pas grand monde. Un plus d'être un peu hors sujet c'est je pense une attaque personnelle, encore une fois en vue de me dénigrer.

Pourrais tu essayer d'élever le discours au lieu d'envoyer des coups bas ?

En plus si cela te mort les doigts de savoir le pourquoi "mon amplificateur" est bruyant demande. Ouvre une discussion, tu veux que je le fasse ?

PFB

PFB
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 277
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  trappeur le Jeu 1 Aoû - 19:42

Salut Guy ,

Guy2 a écrit:Question : pour que ça fonctionne correctement, quel signal injecte-t-on sur le fil rouge, à travers Roh, et quel signal injecte-t-on sur le fil bleu, à travers Rol, et comment se fait, en pratique, cette injection du signal (hors le cas évident du transformateur) ?

Ben là dans son exemple il n'envoie aucun signal , c'est justement pour expliquer son truc sur le pont ....

Mais je crois comprendre l'origine de ta question , il est bien evident qu'il faut un circuit "symétriseur" , genre déphaseur , ou alors un simple ampli symétrique si la source est intrinsèquement symétrique , (comme une bobine de cellule phono ou de micro ou autre) sinon il y aura bien un circuit qui va symétriser le signal .
D'ailleurs c'est ce qu'il dit:
but transformerless inputs necessarily
have some input network, if only to provide a path
for base currents

Et je ne connais pas de circuits symétriseurs qui ne comprenne pas un niveau de référence , référence qui sera disponible pour être éventuellement transmise vers le recepteur.
Et on aura bel et bien fabriqué 2 signaux symétriques par rapport à cette référence.
Mais on peut les transmettre , sans la référence , sur une "ligne différentielle" .

A+

trappeur
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 136
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  Guy2 le Jeu 1 Aoû - 19:56

Salut Trappeur
Ben là dans son exemple il n'envoie aucun signal , c'est justement pour expliquer son truc sur le pont ....
Pas seulement. Tu remarqueras le Vout sur le schéma, sans précision sur la manière dont il est réalisé, d’où ma question.
(Et une ligne de transmission sans signal, quel intérêt ?)

Et je ne connais pas de circuits symétriseurs qui ne comprenne pas un niveau de référence, référence qui sera disponible pour être éventuellement transmise vers le recepteur.
Et on aura bel et bien fabriqué 2 signaux symétriques par rapport à cette référence.
Mais on peut les transmettre, sans la référence , sur une "ligne différentielle".
On est d’accord.

Guy

_________________
Le sujet prime toujours sur l'objet.
Guy2
Guy2
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 568
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  trappeur le Jeu 1 Aoû - 22:53

Re Guy ,
Guy2 a écrit:Tu remarqueras le Vout sur le schéma, sans précision sur la manière dont il est réalisé, d’où ma question.
(Et une ligne de transmission sans signal, quel intérêt ?)

Je comprends que c'est le résultat du Vcm ?? Les signaux ne sont pas "symétriques"
Non ??

A+

trappeur
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 136
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  Guy2 le Ven 2 Aoû - 9:55

Salut Trappeur

Ce qui compte c’est ce qu’il se passe quand on injecte un signal.

Dans le cas où on le fait avec un transfo, c’est clair.
A partir d’une source SE, on injecte un signal dans le primaire du transfo. Si le rapport de transformation est de 1 on retrouve ce signal entre les bornes A et B au secondaire du transfo, en flottant, sans référence à la masse du SE.
- Si on mesure/observe le signal en A par rapport à B, on retrouve le signal d’origine.
- Si on mesure/observe le signal en B par rapport à A, on trouve le même signal, inversé.
- Et si on mesure/observe le signal en A et B par rapport au point milieu (réel ou fictif) du transfo, on trouve 2 signaux égaux en amplitude (la moitié du signal d’origine), et de phase opposée.

Avec un dispositif actif, on cherche à reproduire quelque chose d’équivalent. Et, comme tu le dis, les signaux générés pour chaque fil rouge et bleu, le sont forcément par rapport à la référence/masse, même si celle-ci n’est pas transmise.

Et on se retrouve bien dans une configuration similaire à celle-ci.

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Differ11

Guy

_________________
Le sujet prime toujours sur l'objet.
Guy2
Guy2
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 568
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Liaisons symétriques & asymétriques en audio - Page 5 Empty Re: Liaisons symétriques & asymétriques en audio

Message  trappeur le Ven 2 Aoû - 10:06

Salut Guy ,
On est complètement d'accord .

Dans sa démo , le Bruno insiste (lourdement) sur la nécessité de l'équilibre du pont formé par les impédances des pôles (j'ai un doute sur la nature des impédances côté source) , pour optimiser le CMRR .
Tout ça me paraît un peu exagéré , les ordres de grandeur me surprennent .
Il faudrait jeter un coup d'oeil sur la structure des AOP recents qui supportent sans broncher des VCM supérieures aux niveaux des signaux.


A+

trappeur
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 136
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum