Traitement acoustique, principe de base etc...

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Mar 27 Aoû - 12:16

pierre26 a écrit:On doit pouvoir  faire un test avec  nos enceintes !

Une qui diffuse la fréquence à atténuer et l'autre non alimentée avec le HP grave connecté à un multimètre !  

un microphone me parait tout de même bien plus sûr.
Même celui d'un smartphone (il existe des applications spécifiques, soit de traçage de courbe de réponse en 1/3 d'octave, par exemple, soit simplement en sonomètre, qui présente l'avantage de pouvoir être déplacé facilement, et ainsi de déterminer la position des ventres et noeuds des mode de résonance excité par l'enceinte (qui fournirait alors juste une seule fréquence) .

En effet, une enceinte utilisée en capteur n'est vraiment pas linéaire, ni dans le grave à cause des "degrés de liberté" (résonateur(s)) ni pour le reste du spectre à cause de l'aspect multivoies, ou de la taille des membranes. De plus, la déplacer à bout de bras, c'est sport.

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 43
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  maxitonus le Mar 27 Aoû - 18:42

yannig a écrit: j'avoue ne pas bien saisir le véritable sens de ce que vous dites, désolé.

Bonjour Yannig,

te reporter à:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il s'agit du cours d'acoustique physique par Rodrigue Desmorat, ENS Paris Saclay 2017, page 44/77, "Energie et intensité acoustique".

L'energie acoustique s'exprime en J/m3,  Ea (J/m3)= 1/2x Pa2/Ro Co2  + 1/2x Ro Va2 voir l'équation en page 44)

Etant donné que le but poursuivi par le traitement acoustique du local est d'absorber cette énergie acoustique pour en réduire la valeur, quelle que soit la solution retenue, il est bon de préciser, dans le cas où le niveau d'énergie acoustique est effectivement réduit grace au dispositif choisi, où est passée l'énergie, comment a  t elle été transformée en une autre forme d'énergie, quelle est cette autre forme,  ce qui permet de comprendre comment les choses se passent, et éventuellement d'éliminer les dispositifs que l'on pourrait supposer efficaces et qui, en réalité, n'opèrent aucun changement sur le niveau d'énergie acoustique...voire, au contraire..l'augmenteraient!

Bien cordialement, Jean Claude

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 831
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Mar 27 Aoû - 19:38

maxitonus a écrit:
yannig a écrit: j'avoue ne pas bien saisir le véritable sens de ce que vous dites, désolé.

Bonjour Yannig,

te reporter à:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il s'agit du cours d'acoustique physique par Rodrigue Desmorat, ENS Paris Saclay 2017, page 44/77, "Energie et intensité acoustique".

L'energie acoustique s'exprime en J/m3,  Ea (J/m3)= 1/2x Pa2/Ro Co2  + 1/2x Ro Va2 voir l'équation en page 44)

Etant donné que le but poursuivi par le traitement acoustique du local est d'absorber cette énergie acoustique pour en réduire la valeur, quelle que soit la solution retenue, il est bon de préciser, dans le cas où le niveau d'énergie acoustique est effectivement réduit grace au dispositif choisi, où est passée l'énergie, comment a  t elle été transformée en une autre forme d'énergie, quelle est cette autre forme,  ce qui permet de comprendre comment les choses se passent, et éventuellement d'éliminer les dispositifs que l'on pourrait supposer efficaces et qui, en réalité, n'opèrent aucun changement sur le niveau d'énergie acoustique...voire, au contraire..l'augmenteraient!

Bien cordialement, Jean Claude

ah je crois que je comprends mieux : vous parlez des bilans et transferts d'énergie réverbérée, mais pas des bilans d'énergie qui nous ont servi à établir l'équation d'onde, si je comprends bien (ou alors quelque chose m'échappe encore).

Il me semble d'ailleurs avoir parlé des pbs de locaux couplés qui se traitent en considérant les transmissions de champ réverbéré.

bon, dans les cas courants, pour la modélisation acoustique d'un local, pas certain que ce soit pertinent de parler d'autre chose que des coefficients d'absorption (Sabine/Eyring) (NB : c'est précisément la valeur d'absorption qui définit la vitesse de décroissance de l'énergie réverbérée)
ces coefficients, avec quelques formules simples sont déjà pas mal, pour commencer, me semble-t-il.

Je pense même qu'il y a bien des cas où on n'a même pas besoin de le savoir, la mesure acoustique donnant suffisamment d'éléments pour mettre en place des processus d'amélioration pertinents.

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 43
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  maxitonus le Mer 28 Aoû - 7:08

Bonjour Yannig,
dans l'"absorption", c'est évidemment l'énergie qui est "absorbée", et elle n'est pas le fait du hasard ni du miracle, l'énergie est TRANSFORMEE, grace à Mr Joule, que l'on oublie trop facilement...Grâce à cette "absorption", l'énergie en J/m3 diminue dans le temps. Cette absorption dans un local fermé remplace ce qui se passe dans un local OUVERT appelé "champ libre", où l'energie se disperse dans toutes les directions et s'évanouit au lointain.en réduisant sa valeur du fait, aussi, de l'augmentation de volume.

Là où je souhaite avoir des réponses, c'est quand les "dispositifs" envisagés pour traiter l'acoustique d'un local HiFi FERME n'absorbent rien, ou (éventuellement) au contraire rajoutent de l'énergie en J/m3 dans le local.
J'aimerais savoir, dans ce cas, comment baisse l'énergie interne du local en J/m3,par quel miracle redevable s'une communication à de l'académie des Sciences puisque innovante par rapport aux lois de la physique Shocked  Very Happy

C'est donc très simple, il suffit d'expliquer au lecteur, chaque fois qu'on "propose" un "dispositif de traitement du local", avec le dessin du dispositif... OU PASSE L'ENERGIE.

Plus simple que ce que je suggère, "tu meurs".

Je défends donc l'intérêt général de la compréhension, pour éviter tout simplement les non-dits et les mystères.Je n'ai rien contre les dispositifs supoposés innovants, bien au contraire, je suis curieux.

Bien cordialement JC

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 831
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Mer 28 Aoû - 7:18

maxitonus a écrit:Bonjour Yannig,
dans l'"absorption", c'est évidemment l'énergie qui est "absorbée", et elle n'est pas le fait du hasard ni du miracle, l'énergie est TRANSFORMEE, grace à Mr Joule, que l'on oublie trop facilement...Grâce à cette "absorption", l'énergie en J/m3 diminue dans le temps. Cette absorption dans un local fermé remplace ce qui se passe dans un local OUVERT appelé "champ libre", où l'energie se disperse dans toutes les directions et s'évanouit au lointain.en réduisant sa valeur du fait, aussi, de l'augmentation de volume.

Là où je souhaite avoir des réponses, c'est quand les "dispositifs" envisagés pour traiter l'acoustique d'un local HiFi FERME n'absorbent rien, ou (éventuellement) au contraire rajoutent de l'énergie en J/m3 dans le local.
J'aimerais savoir, dans ce cas, comment baisse l'énergie interne du local en J/m3,par quel miracle redevable s'une communication à de l'académie des Sciences puisque innovante par rapport aux lois de la physique Shocked  Very Happy

C'est donc très simple, il suffit d'expliquer au lecteur, chaque fois qu'on "propose" un "dispositif de traitement du local", avec le dessin du dispositif... OU PASSE L'ENERGIE.

Plus simple que ce que je suggère, "tu meurs".

Je défends donc l'intérêt général de la compréhension, pour éviter tout simplement les non-dits et les mystères.Je n'ai rien contre les dispositifs supoposés innovants, bien au contraire, je suis curieux.

Bien cordialement JC

"que l'on oublie trop facilement"
mais non, voyons !

"ou (éventuellement) au contraire rajoutent de l'énergie en J/m3 dans le local."
je ne vois pas de quoi il s'agit.

les solutions actives sont optimisées justement pour maximiser l'absorption à certaines fréquences, l'énergie est absorbée à l'intérieur du système actif, en grande partie dans la bobine mobile du hp utilisé pour ça,
mais mal réglé, il peut effectivement augmenter l'énergie dans le local et augmenter la valeur du TR.
D'ailleurs, il existe des systèmes de contrôle actif de la réverbération, qui ne "travaillent" en général qu'en rajoutant de l'énergie (à ma connaissance).

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 43
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  maxitonus le Mer 28 Aoû - 8:39

@Yannig= D'accord! On commence à bien se comprendre..Il suffit de "passer à l'acte", pour chaque "dispositif de traitement" innovant proposé, dire où passe l'energie, pourquoi elle se réduit.

S'il s'agit de membranes de hp's, l'énergie récupérée par la membrane ne peut exister -1 Que si la membrane est effectivement mise en vibration, ce qu'il faut démontrer car ce qui n'a rien d'évident du tout,(fréquence?, vérification)..NB: une mesure est simple à faire avec un voltmètre 2 Que, dans ce cas, en proportion de la surface de la membrane, qui en relation avec la surface totale vibrante du front d'onde, représente un % microscopique, qu'il faut évaluer avant de conclure à une efficacité quelconque éventuelle.

S'il s'agit d'un dispositif actif, comme tu le dis, il faut expliquer comment ce dispositif peut SOUSTRAIRE de l'énergie et surtout pas en rajouter (Comme Mr Bahlsen Shocked Very Happy )car je ne connais pas d'électronique qui sache retirer de l'energie!

Somme toute, il faut passer de l'obscurantisme à la clarté, je suis pour, dans l'intérêt général, dans un premier temps sous une forme qualitative. On pourrait ENSUITE parler de la façon de concevoir ces systêmesq innovants (dispositions, positionnement,effet "quantitatif", "calculs"..)

Bien cordialement JC

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 831
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  Invité le Mer 28 Aoû - 8:57

Sans y connaitre grand chose ,
on peut légitimement penser qu'une membrane de HP(absorbeuse!) qui vibrerait en sens inverse à la même fréquence qu'un HP (diffuseur) puisse au moins diminuer en partie l'énergie émise ;

C'est un peu ce qui se produit lorsqu'on laisse vibrer un HP à l'air libre , (sans l'enceinte pour séparer l'onde AV de l'onde AR) , le rendement du HP est déplorable , les énergies AV et AR se contrariant !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Mer 28 Aoû - 9:52

maxitonus a écrit:@Yannig= D'accord! On commence à bien se comprendre..Il suffit de "passer à l'acte", pour chaque "dispositif de traitement" innovant proposé, dire où passe l'energie, pourquoi elle se réduit.

S'il s'agit de membranes de hp's, l'énergie récupérée par la membrane ne peut exister -1 Que si la membrane est effectivement mise en vibration, ce qu'il faut démontrer car ce qui n'a rien d'évident du tout,(fréquence?, vérification)..NB: une mesure est simple à faire avec un voltmètre 2 Que, dans ce cas, en proportion de la surface de la membrane, qui en relation avec la surface totale vibrante du front d'onde, représente un % microscopique, qu'il faut évaluer avant de conclure à une efficacité quelconque éventuelle.

S'il s'agit d'un dispositif actif, comme tu le dis, il faut expliquer comment ce dispositif peut SOUSTRAIRE de l'énergie et surtout pas en rajouter (Comme Mr Bahlsen Shocked Very Happy )car je ne connais pas d'électronique qui sache retirer de l'energie!

Somme toute, il faut passer de l'obscurantisme à la clarté, je suis pour, dans l'intérêt général, dans un premier temps sous une forme qualitative. On pourrait ENSUITE parler de la façon de concevoir ces systêmesq innovants (dispositions, positionnement,effet "quantitatif", "calculs"..)

Bien cordialement JC

c'est assez facile, Hervé Lissek le montre bien dans ses articles : il suffit de mesurer le taux d'absorption.
on en revient toujours là, pourquoi donc essayer de réinventer la roue ? (désolé d'être direct)
tout ce qui est absorbé est transformé en chaleur. L'acousticien n'a besoin de rien de plus.

Dans un local, si ça engendre une diminution de TR, c'est pareil : davantage d'énergie est transformée en chaleur.

Remarquez malgré tout que ce qu'on cherche, ce n'est pas de transformer immédiatement toute l'énergie sonore en chaleur, mais d'avoir une réverbération qui soit d'une valeur donnée (c'est selon le volume du local considéré et de son application) et linéaire avec la fréquence.

Mais bon, bien peu ici ont de quoi faire ces mesures, j'en ai bien peur, mais peu importe, ces dispositifs sont bien documentés et on peut faire confiance à la littérature (qui est déjà bien assez complexe comme cela)

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 43
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  PFB le Mer 28 Aoû - 10:47

yannig a écrit:
Mais bon, bien peu ici ont de quoi faire ces mesures, j'en ai bien peur, mais peu importe, ces dispositifs sont bien documentés et on peut faire confiance à la littérature.

Certains ont produit des mesures qui démontrent l'efficacité des absorbeurs actifs, qui avec les documents commerciaux et aussi les thèses de doctorat devraient largement suffire à se faire une idée de ce qui se passe.

L'AVAA de PSI n'est qu'une dissipation optimisée à travers une couche absorbante, rien d'extraordinaire, le brevet date des années 50, la mise en application réussie par une société ne date que de quelques années, il y a toujours un petit gap entre l'idée et la réalisation. Quant à Rocket science, c'est un système externe d'annulation des interférences, le brevet date des années 30. Il aura fallu un siècle pour intégrer la complexité du binz et disposer d'assez de puissance calcul pour arriver à un système qui corrige les murs (ou pas). Ce que pas bcp de monde maitrisent et en tout cas pas en bullshit audio.

Dans les deux cas il n'y a aucune dégradation de l'onde émise, qui peut être un instrument acoustique, c'est d'après moi le seul moyen valable des corrections acoustiques d'une pièce avec des moyens passifs qui datent d'un autre âge, sont couteux, aléatoires et volumineux.

Les autres systèmes altérant tous l'onde émise et se basant tous sur un système de diffusion. Et malheureusement avec la complexité de l'audition humaine, la dernière chose à faire c'est d'altérer l'onde émise d'un système de diffusion déjà médiocre.


PFB


Dernière édition par PFB le Mer 28 Aoû - 16:47, édité 1 fois
PFB
PFB
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 350
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Nord du pays de Vaud

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  maxitonus le Mer 28 Aoû - 11:10

yannig a écrit:tout ce qui est absorbé est transformé en chaleur. L'acousticien n'a besoin de rien de plus
Yannig, c'est EXACTEMENT mon point de vue ("Mr Joule"). Quand on utilise des patériaux absorbants, sous réserve de les localiser dans des zones de ventres et non de noeuds, ils transforment l'énergie vibratoire en chaleur. BIEN ENTENDU!! 100% d'accord.

Le problème COMMENCE quand certains inventent des solutions qui ne mettent en oeuvre AUCUN absorbant, certains vont même jusqu'à essayer de faire croire qu'en empilant dans le local des sortes de "tam-tams" ressemblant à des valises sont le couvercle serait "vibrant", qu'il appellement plus ou moins résonateurs , ils peuvent absorber l'énergie par opération du St Esprit. Je ne cite personne pour ne vexer personne (ce n'est pas toi).

On imagine un bunker plein de "tam-tams" dans lequel on ferait débiter des HP's à pleine gomme Idea  Shocked  Very Happy  bounce  jocolor  lol!  et dans lequel rêgnerait un silence majestueux  dès qu'on coupe, grace à l'effet magnifique des "tam-tams absorbants"

Le cas des membranes mérite qu'on y regarde de plus près! Pas évident du tout.. A évaluer de façon technique !!

Voilà, c'est tout! nous sommes d'accord  Bien cordialementJean Claude

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 831
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Mer 28 Aoû - 11:45

maxitonus a écrit:
yannig a écrit:tout ce qui est absorbé est transformé en chaleur. L'acousticien n'a besoin de rien de plus
Yannig, c'est EXACTEMENT mon point de vue ("Mr Joule"). Quand on utilise des patériaux absorbants, sous réserve de les localiser dans des zones de ventres et non de noeuds, ils transforment l'énergie vibratoire en chaleur. BIEN ENTENDU!! 100% d'accord.

Le problème COMMENCE quand certains inventent des solutions qui ne mettent en oeuvre AUCUN absorbant, certains vont même jusqu'à essayer de faire croire qu'en empilant dans le local des sortes de "tam-tams" ressemblant à des valises sont le couvercle serait "vibrant", qu'il appellement plus ou moins résonateurs , ils peuvent absorber l'énergie par opération du St Esprit. Je ne cite personne pour ne vexer personne (ce n'est pas toi).

On imagine un bunker plein de "tam-tams" dans lequel on ferait débiter des HP's à pleine gomme Idea  Shocked  Very Happy  bounce  jocolor  lol!  et dans lequel rêgnerait un silence majestueux  dès qu'on coupe, grace à l'effet magnifique des "tam-tams absorbants"

Le cas des membranes mérite qu'on y regarde de plus près! Pas évident du tout.. A évaluer de façon technique !!

Voilà, c'est tout! nous sommes d'accord  Bien cordialementJean Claude

ça marche

mais qqs petites remarques tout de même.

"Quand on utilise des patériaux absorbants, sous réserve de les localiser dans des zones de ventres et non de noeuds"

ce n'est pas tout à fait vrai, ça dépend de quel matériau absorbant on utilise
s'il y a une interface, (une membrane rigide) il convient de placer le matériau à un vendre de pression (ou un noeud de vitesse), l'absorption effective se faisant alors derrière l'interface, peu importe comment.
Si c'est un matériau fibreux, il convient de la placer à un ventre de vitesse, ou au moins à un endroit ou la vitesse particulaire est non nulle.

"Le problème COMMENCE quand certains inventent des solutions qui ne mettent en oeuvre AUCUN absorbant, certains vont même jusqu'à essayer de faire croire qu'en empilant dans le local des sortes de "tam-tams" ressemblant à des valises sont le couvercle serait "vibrant", qu'ils appellent plus ou moins résonateurs , ils peuvent absorber l'énergie par opération du St Esprit. Je ne cite personne pour ne vexer personne"

je ne vois pas de qui tu parles, j'avoue.

Ceci dit, dans un bunker, installer des beaucoup de résonateurs fera quand même baisser le temps de réverbération global, par effet de frottement de l'air au niveau de résonateurs eux-mêmes, ou par effet d'amortissement (résistance mécanique) dans les membranes, les cordes, les suspensions.

Rien que l'effet d'un tambour dans une chambre réverbérante se verrait aux mesures, je parie : le TR baisserait un peu, ceci dit, cela ne serait pas très bon. Mais sans doute pas pire que le bunker nu.

Petite remarque en passant : même un diffuseur fait un peu baisser le TR (ça, je l'ai déjà expérimenté), car il augmente statistiquement le nombre de réflexions sur les parois, même dures. En effet, aucun matériau n'est infiniment dur et à chaque réflexion, une petite part de l'énergie est toujours absorbée.

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 43
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  maxitonus le Mer 28 Aoû - 12:07

yannig a écrit:même un diffuseur fait un peu baisser le TR (ça, je l'ai déjà expérimenté), car il augmente statistiquement le nombre de réflexions sur les parois
Tout à fait d'accord! Surtout si les reflections sont orientées vers des parois ayant de l'absorbant!

Au sujet des "tam-tams", voici un "Low frequency absorber", la "valise fermée au couvercle vibrant" dont je parlais.. préconisé par un gourou connu que je ne nommerai pas (par respect pour lui..):

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je n'ai plus rien à rajouter, étant d'accord sur les principes. Je suivrai avec intérêt tes préconisations et tes conseils de dimensionnement.
Bien sincèrement Jean Claude

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 831
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Mer 28 Aoû - 12:10

maxitonus a écrit:Je suivrai avec intérêt tes préconisations et tes conseils de dimensionnement.
Bien sincèrement Jean Claude

ça, ça ne peut se faire qu'après un minimum d'analyse du pb considéré.

on verra.

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 43
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  Invité le Mer 28 Aoû - 12:55


Au sujet des "tam-tams", voici un "Low frequency absorber", la "valise fermée au couvercle vibrant" dont je parlais.. préconisé par un gourou connu que je ne nommerai pas (par respect pour lui..):

Allez! ça repart dans le dénigrement!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Mer 28 Aoû - 13:20

pierre26 a écrit:
Au sujet des "tam-tams", voici un "Low frequency absorber", la "valise fermée au couvercle vibrant" dont je parlais.. préconisé par un gourou connu que je ne nommerai pas (par respect pour lui..):

Allez! ça repart dans le dénigrement!!

surtout que la théorie des absorbeurs (j'ai bien dit "absorbeur") qui utilisent des résonateurs, qu'ils soient acoustiques (Helmholtz) ou mécano-acoustiques (panneaux fléchissants) est apprise dans tout cours d'acoustique qui se respecte.

Ces 2 résonateurs se comportent d'ailleurs de la même façon, du point de vue acoustique.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 43
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  maxitonus le Mer 28 Aoû - 14:25

pierre26 a écrit:Allez! ça repart dans le dénigrement!!
yannig a écrit:surtout que la théorie des absorbeurs (j'ai bien dit "absorbeur") qui utilisent des résonateurs, qu'ils soient acoustiques (Helmholtz) ou mécano-acoustiques (panneaux fléchissants) est apprise dans tout cours d'acoustique

Je croyais m'être fait comprendre, mais hélàs il faut que je remette ça, décidément!!! JE SUIS LE PREMIER A AVOIR DEMANDE QUE L'ON PRECISE OU ET COMMENT L'ENERGIE INTERNE AU LOCAL EN J/m3 EST ABSORBEE (TRANSFORMEE EN CHALEUR PAR EFFET JOULE)

Je suis d'ACCORD avec Yannig s'il y a de l'absorbant quelque part qui remplit son office. Il faut savoir (Yannig le sait) que l'efficacité de l'absorbant est proportionnelle à sa surface et fonction aussi de son épaisseur quand il est disposé contre une paroi rigide. Je n'ai rien contre la théorie des absorbeurs utilisant des résonateurs, notamment de Helmhotz. Elle doit évidemment résoudre le fait que dans un résonateur de Helmhoitz, c'est intéressant de mettre un volume en résonance,(le volume intérieur), d'accord, mais encore faut il en tirer partie ENSUITE pour ABSORBER à l'endroit du déplacement maximum , c a d  transformer au col l'énergie cinétique en chaleur. Sous cette réserve, je n'ai rien contre.

Le dessin que j'ai montré est une simple "valise" fermée de tous cotés, ne contenant pas d'absorbant en contact avec l'air ambiant.Etant fermée , elle se comporte exactement comme un volume quelconque que j'ai appelé  POUR IMAGER ET FAIRE COMPRENDRE PAR ANALOGIE,"tam-tam", oui, elle se comporte comme un "bongo" fermé rectangulaire. Le fait qu'elle soit (éventuellement) en partie amortie à l'intérieur, ne change pas plus l'histoire que si on met du coton dans une caisse claire de batterie ou de la mousse dans un tambour!! La surface de la valise est insignifiante en regard de la surface de l'onde sonore, et l'efficacité aussi.
Il relève du REVE de s'imaginer qu'un simple volume parallélépipédique va POMPER DE L'ENERGIE de façon significative. Il n'en pompera pas plus qu'une caisse claire de batterie ou un tambour de grand diamètre remplie de coton ou qu'un "bongo" fermé rempli de ce que vous voulez. Il s'agit d'une simple arnaque, qui ne réduira pas l'énergie interne du local, sinon marginalement et inefficacement.

Le principe des TUBE-TRAPS ASC est quand même plus intelligent qu'un simple "bongo", il allie l'effet de reflexion d'un demi cylindre avec l'effet d'absorption de l'autre demi cylindre positionné si possible près des ventres de vibration, c a d a une certaine distance des murs. L'efficacité est faible mais existante. Alors que la simple valise fermée, c'est pour les crédules.

Donc, Pierre, merci de cesser de faire du mauvais esprit, j'interviens dans le but d'apporter quelque chose, je recherche, pour ce sujet, la meilleure compréhension possible de la LOI DE JOULE (transformation de l'énergie en chaleur), je ne cherche pas à critiquer les gens honnêtes et compétents, comme Yannig et toi,, mais il y a tellement de croyances et de racontars sur internet, qu'il est intéressant d'avoir des dialogues ouverts et réalistes avec esprit critique, qui permettent de progresser en clarifiant les idées, plutôt que de se plier les yeux fermés a une doxa dont on ne maitrise pas les réalisations erronées.

Essayez donc de saisir ma démarche plutot que de "chercher la petite bête".  Merci d'avance!

Bien sincèrement JC

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 831
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  Invité le Mer 28 Aoû - 15:04

préconisé par un gourou connu que je ne nommerai pas (par respect pour lui..):

Je veux bien croire que ta démarche aille dans le sens compréhension ,  mais si c'est vraiment  ton seul but on ne devrait pas lire  ce genre de phrases !

Car dans ce cas n'importe qui peut en dire autant sur n'importe qui d'autre et là , on en fini pas ......

Pour moi Celui qui traite de gourou est un gourou lui même ....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  maxitonus le Mer 28 Aoû - 15:55

@Pierre=  
Je dis ce que je pense quand je crois que ç'est utile, pas POUR MOI, mais pour vous inciter à la prudence.
J'espère que certains de ceux qui m'ont lu se MEFIERONT des solutions "bongos parrallélépipédiques miraculeux"..

J'aimerais que tu comprenne que je n'ai rien contre ce gourou, je m'en fiche, je ne lui veux aucun mal, je suscite votre prudence dans VOTRE intérêt.
Après tout, vous faites ce que vous voulez !

Quant à mon intervention sur la transformation de l'énergie acoustique en chaleur, j'ai pensé utile de focaliser sur l'ESSENTIEL, pour que chacun se dise "Mais bon dieu, dans la solution qu'on me propose,.. comment est transformée l'énergie sonore en chaleur, où ?" (c'est du bon sens paysan!)

Bien à toi JC

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 831
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Mer 28 Aoû - 16:20

maxitonus a écrit:
pierre26 a écrit:Allez! ça repart dans le dénigrement!!
yannig a écrit:surtout que la théorie des absorbeurs (j'ai bien dit "absorbeur") qui utilisent des résonateurs, qu'ils soient acoustiques (Helmholtz) ou mécano-acoustiques (panneaux fléchissants) est apprise dans tout cours d'acoustique

Je croyais m'être fait comprendre, mais hélàs il faut que je remette ça, décidément!!! JE SUIS LE PREMIER A AVOIR DEMANDE QUE L'ON PRECISE OU ET COMMENT L'ENERGIE INTERNE AU LOCAL EN J/m3 EST ABSORBEE (TRANSFORMEE EN CHALEUR PAR EFFET JOULE)

Je suis d'ACCORD avec Yannig s'il y a de l'absorbant quelque part qui remplit son office. Il faut savoir (Yannig le sait) que l'efficacité de l'absorbant est proportionnelle à sa surface et fonction aussi de son épaisseur quand il est disposé contre une paroi rigide. Je n'ai rien contre la théorie des absorbeurs utilisant des résonateurs, notamment de Helmhotz. Elle doit évidemment résoudre le fait que dans un résonateur de Helmhoitz, c'est intéressant de mettre un volume en résonance,(le volume intérieur), d'accord, mais encore faut il en tirer partie ENSUITE pour ABSORBER à l'endroit du déplacement maximum , c a d  transformer au col l'énergie cinétique en chaleur. Sous cette réserve, je n'ai rien contre.

Le dessin que j'ai montré est une simple "valise" fermée de tous cotés, ne contenant pas d'absorbant en contact avec l'air ambiant.Etant fermée , elle se comporte exactement comme un volume quelconque que j'ai appelé  POUR IMAGER ET FAIRE COMPRENDRE PAR ANALOGIE,"tam-tam", oui, elle se comporte comme un "bongo" fermé rectangulaire. Le fait qu'elle soit (éventuellement) en partie amortie à l'intérieur, ne change pas plus l'histoire que si on met du coton dans une caisse claire de batterie ou de la mousse dans un tambour!! La surface de la valise est insignifiante en regard de la surface de l'onde sonore, et l'efficacité aussi.
Il relève du REVE de s'imaginer qu'un simple volume parallélépipédique va POMPER DE L'ENERGIE de façon significative. Il n'en pompera pas plus qu'une caisse claire de batterie ou un tambour de grand diamètre remplie de coton ou qu'un "bongo" fermé rempli de ce que vous voulez. Il s'agit d'une simple arnaque, qui ne réduira pas l'énergie interne du local, sinon marginalement et inefficacement.

Le principe des TUBE-TRAPS ASC est quand même plus intelligent qu'un simple "bongo", il allie l'effet de reflexion d'un demi cylindre avec l'effet d'absorption de l'autre demi cylindre positionné si possible près des ventres de vibration, c a d a une certaine distance des murs. L'efficacité est faible mais existante. Alors que la simple valise fermée, c'est pour les crédules.

Donc, Pierre, merci de cesser de faire du mauvais esprit, j'interviens dans le but d'apporter quelque chose, je recherche, pour ce sujet, la meilleure compréhension possible de la LOI DE JOULE (transformation de l'énergie en chaleur), je ne cherche pas à critiquer les gens honnêtes et compétents, comme Yannig et toi,, mais il y a tellement de croyances et de racontars sur internet, qu'il est intéressant d'avoir des dialogues ouverts et réalistes avec esprit critique, qui permettent de progresser en clarifiant les idées, plutôt que de se plier les yeux fermés a une doxa dont on ne maitrise pas les réalisations erronées.

Essayez donc de saisir ma démarche plutot que de "chercher la petite bête".  Merci d'avance!

Bien sincèrement JC

euh, j'ai assez répondu comme ça, je crois.

toutes les réponses nécessaires pour comprendre y sont.
Sinon, ouvrez un bouquin d'acoustique, mais vous y trouverez la même chose.

Et au risque de me répéter : dès qu'un dispositif -quel qu'il soit- présente un coefficient d'absorption non nul (lors de mesure en laboratoire, en chambre réverbérante ou en tubes à ondes planes) à au moins une zone de fréquence et bien, une partie de l'énergie qu'il reçoit à ces mêmes fréquences est transformée en chaleur.
Je ne sais pas trop comment être plus clair.

Reste que parler de certains produits absorbant sans avoir une idée de ces valeurs et sans pouvoir faire aucune modélisation, c'est bizarre.
on pourrait alors tout aussi bien proposer un bloc d'acier plein.

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 43
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  PFB le Jeu 29 Aoû - 7:08

maxitonus a écrit:
Quant à mon intervention sur la transformation de l'énergie acoustique en chaleur, j'ai  pensé utile de focaliser sur l'ESSENTIEL, pour que chacun se dise "Mais bon dieu, dans la solution qu'on me propose,.. comment est transformée l'énergie sonore en chaleur, où ?" (c'est du bon sens paysan!)

En faisant une analogie électrique, seules des résistances peuvent dissiper de l'énergie. En conséquence, les filtres sont ne peuvent pas dissiper de l'énergie car ils ne contiennent pas de résistances.

Le bon sens paysan à des limites.

PFB
PFB
PFB
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 350
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Nord du pays de Vaud

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 3 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  Franck34000 le Sam 31 Aoû - 21:49

Bonsoir PFB,
Essayez le PCB, on ne sais jamais !
PFB a écrit:
maxitonus a écrit:
Quant à mon intervention sur la transformation de l'énergie acoustique en chaleur, j'ai  pensé utile de focaliser sur l'ESSENTIEL, pour que chacun se dise "Mais bon dieu, dans la solution qu'on me propose,.. comment est transformée l'énergie sonore en chaleur, où ?" (c'est du bon sens paysan!)

En faisant une analogie électrique, seules des résistances peuvent dissiper de l'énergie. En conséquence, les filtres sont ne peuvent pas dissiper de l'énergie car ils ne contiennent pas de résistances.

Le bon sens paysan à des limites.

PFB

Le PCB c'est bon, pensez-y !
(je blague)
Cordialement
Franck

Franck34000
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 23
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum