Traitement acoustique, principe de base etc...

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Ven 23 Aoû - 22:14

pierre26 a écrit:Ce qui serait bien
c'est une feuille de calcul qui donnerait la dimension des panneaux ou le nombre et diamètre de HP a mettre en oeuvre en fonction des dimensions et coefficent d'absorbtion d'une pièce !

ça, ce n'est pas évident.
Il est très difficile de prévoir simplement les modes d'une pièce simplement en connaissant ses dimensions. Ou alors, il faudrait qu'elle soit parfaitement parallélépipédique (ce qui n'est pas l'idéal, les pièces aux parois non // sont d'emblée bien plus performantes) et vide (ce qui n'a pas de sens).

Enfin, on peut tout de même imaginer modéliser finement un local, même complexe, mais il faut utiliser un logiciel lourd (par éléments finis) du genre Comsol, et connaitre tous les paramètres mécanoacoustiques de tous les éléments qu'il y a dans le local, ce qui n'est vraiment pas évident.

Du coup, ponctuellement, la mesure acoustique est encore quelque chose qui va plus vite que la modélisation.

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 47
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  PFB le Sam 24 Aoû - 4:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] utilise de multiples sources pour générer un champ sonore d'une meilleure précision dans une acoustique réverbérante. C'est une solution sur-mesure efficace ou la source joue aussi un rôle de contrôle actif des sons non désirés. A l'origine développé pour le contrôle des basses le système fonctionne bien jusqu'à 4000Hz.

A des années lumières de la concurrence.

PFB
PFB
PFB
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Nord du pays de Vaud

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Sam 24 Aoû - 6:13

PFB a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] utilise de multiples sources pour générer un champ sonore d'une meilleure précision dans une acoustique réverbérante. C'est une solution sur-mesure efficace ou la source joue aussi un rôle de contrôle actif des sons non désirés. A l'origine développé pour le contrôle des basses le système fonctionne bien jusqu'à 4000Hz.

A des années lumières de la concurrence.

PFB

Intéressant, mais leur site n'est pas extrêmement riche. Si vous avez des éléments, un expérience personnelle par exemple, je suis preneur.
J'ai déjà rencontré ce genre de système par ailleurs, et j'aimerais bien savoir en quoi celui-ci serait tellement en avance.

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 47
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  Invité le Sam 24 Aoû - 9:09

En résumé et en simplifiant ,
pour atténuer par ex la fréquence de résonance de ma pièce (entre 60hz et 70hz) (fréquence facilement détectable à l'oreille avec un générateur sinusoidal = gros bourdonnement) ;

il me faut une membrane capable "d'entrer en vibrations" à cette fréquence , montée sur un coffret rempli de matériaux absorbant ;

Il me reste à déterminer les dimensions de ce montage et le meilleur emplacement en fonction de ma pièce , ce qui se fait donc par la mesure !

De ce point de vue , avantage au système à cylindre , puisque réglable , et à l'oreille on doit bien sentir si la fréquence de résonance de la pièce est atténuée ou pas !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  GG14 le Sam 24 Aoû - 9:15

Bonjour,

Si on veut contrôler les EDT (premières réflections), étant en large bande, il n'y a pas d'autre choix que d'absorber à ma connaissance.

GG

GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 187
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Sam 24 Aoû - 9:39

GG14 a écrit:Si on veut contrôler les EDT (premières réflections), étant en large bande,  il n'y a pas d'autre choix que d'absorber à ma connaissance.
je ne saisis pas bien ce que vous voulez dire par "contrôler" les EDT.
Le pb principal des EDT dans nos locaux, c'est que ça génère des sources image.
Et une autre façon de s'affranchir des sources image, c'est diffuser.

En effet, amortir suffisamment pour les faire disparaitre, ça reviendrait à donner les caractéristiques d'une chambre sourde, ce qui n'est vraiment pas souhaitable.

D'ailleurs, il y a un truc pour savoir où placer ses diffuseurs, c'est d'imaginer que les parois soient recouvertes d'un miroir, et il fait diffuser là où on y voit l'image réfléchie d'une des enceintes.
Bon, au sol, c'est moins évident, évidemment

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 47
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Sam 24 Aoû - 9:44

pierre26 a écrit:En résumé et en simplifiant ,
pour atténuer par ex la fréquence de résonance de ma pièce (entre 60hz et 70hz) (fréquence facilement détectable à l'oreille avec un générateur sinusoidal = gros bourdonnement) ;

il me faut une membrane  capable  "d'entrer en vibrations" à cette fréquence ,  montée sur un coffret  rempli de matériaux absorbant ;

Il me reste à déterminer les dimensions de ce montage et le meilleur emplacement en fonction de ma pièce , ce qui se fait donc par la mesure !

De ce point de vue , avantage au système à cylindre , puisque réglable , et à l'oreille on doit bien sentir si la fréquence de résonance de la pièce est atténuée ou pas !

un système Helmholtz à évent se calcule facilement.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le pb reste de le placer au meilleur endroit, cad à un ventre.
Mais un ventre, sur une fréquence stabilisée, ça peut aussi se détecter à l'oreille en se déplaçant dans le local.

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 47
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  maxitonus le Sam 24 Aoû - 11:00

Bonjour à tous !

Je vous donne ci-après ma préconisation, qui est une VARIANTE du dessin présenté ci-avant par  Yannig....
Et ensuite je vous explque le principe de fonctionnement (pourquoi ça "marche")

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le cadre ci-dessus est représenté sans visualiser la mousse à y coller dessus, adhérente au grillage; cette mousse doit être choisie de la couleur des murs, peu importe la matière, mousse de mélanine ou autre, il faut essentiellement qu'elle soit POREUSE, avec des insterstices laissant passer l'air ambient.

EPAISSEUR DE LA MOUSSE A COLLER: n'importe quoi entre 30 et 60mm.

Rappels:
-le dissipation d'énergie sonore s'effectue en transformant l'energie cinétique del'air (son mouvement alterné) en chaleur par frottements ("effet joule")
-cette transformation est particulièrement facilitée quand on amène l'air ambiant vibrant à traverser un média poreux genre mousse.
-le problème est de disposer le média à l'endroit ou "l'air vibre"(ventre) et NON à l'endroit où l'air de vibre pas (noeud)
-quand il y a des MURS, l'air ne vibre pas contre les murs (noeud) mais vibre avec une amplitude maximale à une distance des murs égale au quart de la longueur d'onde (dessinez la sinusoide, c'est évident). Il ne faut toutefois pas prendre ça pour "argent comptant", même à une distance du huitième de lambda, il vibre pas mal.
-la difficulté pratique est donc de disposer le média poreux chargé du boulot, à une distance suffisante DU ou DES murs.Attention: il faut que le média poreux soit tenu(rôle du grillage) pour obliger l'air vibrant à le traverser et non lui permettre de vibrer en phase avec l'air!!
-EVIDEMMENT, si on veut faire mieux que le cadre représenté ci dessus, on pourrait courber le cadre en "quart de cercle", et l'efficacité serait augmentée dans les graves du fait de l'augmentation de distance aux murs d"'où efficacité à plus basse fréquence
-Il uy a évidemment concentration de l'énergie vibratoire dans les ANGLES car les deux murs additionnent leurs effets (et leurs ondes). Le piège est donc mieux placé qu'à tout autre endroit de la pièce en matière d'efficacité.
-une fois que le cadre est fait,et peut être mis en place, que peut on faire A L'INTERIEUR du volume , dans l'angle? Des tas d'idées!! on peut "bouffer" les vibrations, ça ne se voit pas!!!
-Aucun calcul n'est nécessaire, et d'ailleurs il ne servirait à rien, car le facteur limitant c'est l'esthétique du séjour (et le WAF Very Happy )

NOTA: je n'ai aucun "amour propre d'auteur", si vous n'êtes pas d'accord, aucun problème!

Bien cordialement à tous  Jean Claude

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1356
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Sam 24 Aoû - 11:45

maxitonus a écrit:Bonjour à tous !

Je vous donne ci-après ma préconisation, qui est une VARIANTE du dessin présenté ci-avant par  Yannig....
Et ensuite je vous explque le principe de fonctionnement (pourquoi ça "marche")

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le cadre ci-dessus est représenté sans visualiser la mousse à y coller dessus, adhérente au grillage; cette mousse doit être choisie de la couleur des murs, peu importe la matière, mousse de mélanine ou autre, il faut essentiellement qu'elle soit POREUSE, avec des insterstices laissant passer l'air ambient.

EPAISSEUR DE LA MOUSSE A COLLER: n'importe quoi entre 30 et 60mm.

Rappels:
-le dissipation d'énergie sonore s'effectue en transformant l'energie cinétique del'air (son mouvement alterné) en chaleur par frottements ("effet joule")
-cette transformation est particulièrement facilitée quand on amène l'air ambiant vibrant à traverser un média poreux genre mousse.
-le problème est de disposer le média à l'endroit ou "l'air vibre"(ventre) et NON à l'endroit où l'air de vibre pas (noeud)
-quand il y a des MURS, l'air ne vibre pas contre les murs (noeud) mais vibre avec une amplitude maximale à une distance des murs égale au quart de la longueur d'onde (dessinez la sinusoide, c'est évident). Il ne faut toutefois pas prendre ça pour "argent comptant", même à une distance du huitième de lambda, il vibre pas mal.
-la difficulté pratique est donc de disposer le média poreux chargé du boulot, à une distance suffisante DU ou DES murs.Attention: il faut que le média poreux soit tenu(rôle du grillage) pour obliger l'air vibrant à le traverser et non lui permettre de vibrer en phase avec l'air!!
-EVIDEMMENT, si on veut faire mieux que le cadre représenté ci dessus, on pourrait courber le cadre en "quart de cercle", et l'efficacité serait augmentée dans les graves du fait de l'augmentation de distance aux murs d"'où efficacité à plus basse fréquence
-Il uy a évidemment concentration de l'énergie vibratoire dans les ANGLES car les deux murs additionnent leurs effets (et leurs ondes). Le piège est donc mieux placé qu'à tout autre endroit de la pièce en matière d'efficacité.
-une fois que le cadre est fait,et peut être mis en place, que peut on faire A L'INTERIEUR du volume , dans l'angle? Des tas d'idées!! on peut "bouffer" les vibrations, ça ne se voit pas!!!
-Aucun calcul n'est nécessaire, et d'ailleurs il ne servirait à rien, car le facteur limitant c'est l'esthétique du séjour (et le WAF Very Happy )

NOTA: je n'ai aucun "amour propre d'auteur", si vous n'êtes pas d'accord, aucun problème!

Bien cordialement à tous  Jean Claude

comme je le disais, ce genre d'absorbant poreux a comme pb de tout absorber, pas que les modes.
Et comme vous le dite, il faut une certaine épaisseur pour que du matériau fibreux soit disposé là ou il y a de la vitesse particulaire.
Mais au basses fréquences, c'est très loin d'être le plus efficace.
songeons par exemple que le premier mode axial d'un local de 5m de long est de 68Hz, à peu près, et que le ventre de vitesse est alors à mi chemin, à 2.5m
amortir sur les 20 ou 30 premiers cm ne va pas changer grand chose.
il faut alors des résonateurs, qui eux sont actifs aux ventres de pression cad toujours au moins près des parois.

Ceci dit, il est vrai que cette solution à résonateur nécessite du calcul et de la mise au point, et la solution fibreuse dans les coins ne le nécessite pas, et peut très bien amener globalement une amélioration, même si elle est "imparfaite".


Il ne faut pas oublier que l'oreille humaine est en très grand partie (mais pas tout à fait complètement) capable d'absorber les défauts modaux d'un local, surtout si on y vit.
Les systèmes à résonateurs sont indispensables dans les studios d'enregistrement, où on a besoin d'une bonne neutralité tout en ne faisant que passer, et chez soi pour les amis de passage, si on a envie qu'ils puissent profiter de la musique autant que soi-même.
Et pour les perfectionnistes, évidemment.

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 47
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  maxitonus le Sam 24 Aoû - 12:24

Bonjour Yannig (on se tutoie),

j'ai le plus grand respect pour tes approches. Je donne juste un avis de généraliste, dans le cadre d'un Forum dont le but est d'échanger en toute simplicité et sans prétention.

A mon avis , pomper réellement du niveau à 68Hz me parait problématique, même en chambre sourde avec des dièdres profonds on n'y arrive guère !..
A mon avis, le problème majeur des résonateurs de Helmhotz c'est "où et comment l'energie est elle transformée en chaleur?"..En effet le col, même équipé de mousse ou LV, ne peut guère transformer beaucoup d'énergie en chaleur vu son volume et sa surface , et je crois que l'effet est de restituer une assez grande partie l'énergie à l'extérieur, ce qui peut "pomper" en partie la fréquence d'accord du résonateur, tout en créant d'autres fréquences gênantes.C'est la raison pour laquelle mon intuition (qui ne va pas plus loin) m'incite a éviter cette voie compliquée et chère au profit de solutions plus que simples, et banales.

L'avantage de la solution dont j'ai donné le croquis, c'est sa simplicité extrême, et l'efficacité qui découle de la composition à 45° donc dans l'axe de l'"écran" , des réflections sur les deux murs. Le déplacement au niveau de la mousse me semble maximum, bien entendu plus l'écran est LOIN de l'angle, et mieux c'est.. Un autre avantage, c'est qu'à l'INTERIEUR du triangle, on peut disposer, puisque ça ne se voit pas (!!!! super pour le "WAF") un piège à sons genre dièdres simplifiés, qui va augmenter encore beaucoup l'efficacité tout en restant invisible.

Je crois qu'une telle disposition, très simple et peu onéreuse, dépasse nettement en efficacité une superposition dans l'angle de "TUBE TRAPS" disposés dans le bon sens (ouverture coté angle, fermeture coté extérieur), même de grand diamètre, et empilés jusqu'au plafond.. Sans compter le prix !! (j'ai pratiqué pendant des années les tube traps ASC)

Enfin, bon, voilà, je propose, sans plus...et au contraire, tous tes apports pour faire mieux sont (et seront) les bienvenus!! Cordialement Jean Claude

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1356
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Sam 24 Aoû - 12:37

maxitonus a écrit:Bonjour Yannig (on se tutoie),
j'ai le plus grand respect pour tes approches. Je donne juste un avis de généraliste, dans le cadre d'un Forum dont le but est d'échanger en toute simplicité et sans prétention.

A mon avis , pomper réellement du niveau à 68Hz me parait problématique, même en chambre sourde avec des dièdres profonds on n'y arrive guère !..
A mon avis, le problème majeur des résonateurs de Helmhotz c'est "où et comment l'energie est elle transformée en chaleur?"..En effet le col, même équipé de mousse ou LV, ne peut guère transformer beaucoup d'énergie en chaleur vu son volume et sa surface , et je crois que l'effet est de restituer une assez grande partie l'énergie à l'extérieur, ce qui peut "pomper" en partie la fréquence d'accord du résonateur, tout en créant d'autres fréquences gênantes.C'est la raison pour laquelle mon intuition (qui ne va pas plus loin) m'incite a éviter cette voie compliquée et chère au profit de solutions plus que simples, et banales.

L'avantage de la solution dont j'ai donné le croquis, c'est sa simplicité extrême, et l'efficacité qui découle de la composition à 45° donc dans l'axe de l'"écran" , des réflections sur les deux murs. Le déplacement au niveau de la mousse me semble maximum, bien entendu plus l'écran est LOIN de l'angle, et mieux c'est.. Un autre avantage, c'est qu'à l'INTERIEUR du triangle, on peut disposer, puisque ça ne se voit pas (!!!! super pour le "WAF") un piège à sons genre dièdres simplifiés, qui va augmenter encore beaucoup l'efficacité tout en restant invisible.

Je crois qu'une telle disposition, très simple et peu onéreuse, dépasse nettement en efficacité une superposition dans l'angle de "TUBE TRAPS" disposés dans le bon sens (ouverture coté angle, fermeture coté extérieur), même de grand diamètre, et empilés jusqu'au plafond.. Sans compter le prix !! (j'ai pratiqué pendant des années les tube traps ASC)

Enfin, bon, voilà, je propose, sans plus...et au contraire, tous tes apports pour faire mieux sont (et seront) les bienvenus!! Cordialement Jean Claude

j'avais bien compris !
Ceci dit, une solution à résonateur à tuyau n'est pas beaucoup plus chère. Et je t'assure que ça fonctionne bien ! On ne s'en sert pas en studio pour rien.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


les solutions à hp passifs (ou même à hps électrodynamiques refermés sur une impédance) sont effectivement plus chères, et la solution électrodynamique permet même d'atteindre quasiment un coefficient d'absorption de 1 à une fréquence.
Ces solutions me semblent tout à fait applicables pour un amateur.

Les solutions actives permettent de faire quasiment ce qu'on veut : absorption totale ou partielle sur une fréquence ou un groupe de fréquence ou une bande de fréquence, rajout de réverbération (il existe ainsi plusieurs salles de concert à réverbération active)...
Mais là le coût explose (à moins qu'on s'y colle en diy !)

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 47
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  Invité le Sam 24 Aoû - 12:39

Le système du style Haut parleur passif accordé me plait assez. Seul la surface des membranes nécessaire risque de devoir être importante eu égard à la pièce d'écoute.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  PFB le Sam 24 Aoû - 12:55

yannig a écrit:Intéressant, mais leur site n'est pas extrêmement riche. Si vous avez des éléments, un expérience personnelle par exemple, je suis preneur. J'ai déjà rencontré ce genre de système par ailleurs, et j'aimerais  bien savoir en quoi celui-ci serait tellement en avance.
Tout d'abord j'aimerai préciser que les principes datent d'environ un siècle, c'est la mise en oeuvre et la commercialisation qui est nouvelle. Les absorbeurs passifs et les diffuseurs passifs sous les 100Hz sont rares, coûteux et leurs performances aléatoires, en dessous de 40Hz plus rien n'existe seul quelques solution sur mesure existe et encore il faut à la base une pièce inadaptée. Reste les absorbeurs actifs qui sont inconnus dans le monde audiophile et seules 3 ou 4 marques proposent des solutions.

Rocket science excelle dans dans la possibilité d'utilisation de volumes non adaptés à l'acoustique aussi bien en intérieur qu'en extérieur. Ils intègrent la génération et correction noise controling avec de multiples sources, c'est à dire que le signal et la correction n'empruntent pas le même chemin. Le système Rocket Science peut contrôler la durée et le niveau en tenant compte de toutes les distorsions de la réponse en fréquence et de la distorsion de phase (des sources et de la pièce).

PFB
PFB
PFB
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Nord du pays de Vaud

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Sam 24 Aoû - 13:03

PFB a écrit:Rocket science excelle dans dans la possibilité d'utilisation de volumes non adaptés à l'acoustique aussi bien en intérieur qu'en extérieur. Ils intègrent la génération et correction noise controling avec de multiples sources, c'est à dire que le signal et la correction n'empruntent pas le même chemin. Le système Rocket Science peut contrôler la durée et le niveau en tenant compte de toutes les distorsions de la réponse en fréquence et de la distorsion de phase (des sources et de la pièce).
c'est toujours intéressant, mais je reste encore sur ma faim. Je voudrais en savoir davantage !

Ont-ils mis en place une solution à plusieurs sources secondaires discrètes (d'un nombre limité) et donc une approche nécessairement statistique (qui a quand même ses limites en terme d'efficacité), ou bien utilisent-ils un maillage suffisant de sources secondaires (avec un DSP, les sources primaires peuvent d'ailleurs servir de sources secondaires) pour pouvoir utiliser le principe de Huygens (c'est la seule solution pour contrôler complètement une onde acoustique) ?

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 47
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  PFB le Sam 24 Aoû - 18:55

yannig a écrit:c'est toujours intéressant, mais je reste encore sur ma faim.
Je voudrais en savoir davantage !
Il te faudra prendre contact avec la société pour peut-être en savoir plus. Ce que j'ai compris c'est qu'il n'existe pour l'instant  pas de solution plug and play, et que Rocket Science peut offrir des sources actives et des DSP ainsi qu'une installation sur place. Cela me semble plus efficace qu'un AVAA de PSI car le système de PSI a besoin d'un signal de correction et plus le système devient efficace et plus le signal se réduit. Le système RS permet des corrections auto adoptives et non adaptatives. Le système RS procède par annulation (noise concelling) alors que PSI procède par optimisation de l'absorption. RS a besoin de plusieurs sources tandis que l'AVAA fonctionne seul, et ce même avec un instrument acoustique, ou une source de bruit quelconque.

PFB
PFB
PFB
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Nord du pays de Vaud

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  maxitonus le Sam 24 Aoû - 20:10

B'soir à tous!
Dans TOUS les cas, il est souhaitable de parler du BILAN ENERGETIQUE.

En effet le son, les résonances, les vibrations, c'est de l'énergie interne (énergie vibratoire interne au local enfermée du fait qu'il est fermé partout) .

Quelle que soit la solution retenue, finalement peu importe sur le plan énergétique, il faut dans tous les cas expliquer où passe l'énergie interne.. En effet puisqu'il faut la réduire fortement, il faut préciser -où elle est transformée? -de quelle façon? -et en quoi(quelle forme énergétique nouvelle) ?

Cette façon de raisonner est BASIQUE, elle met à mal pas mal de croyances!  Cordialement JC

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1356
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Sam 24 Aoû - 20:57

maxitonus a écrit:B'soir à tous!
Dans TOUS les cas, il est souhaitable de parler du BILAN ENERGETIQUE.

En effet le son, les résonances, les vibrations, c'est de l'énergie interne (énergie vibratoire interne au local enfermée du fait qu'il est fermé partout) .

Quelle que soit la solution retenue, finalement peu importe sur le plan énergétique, il faut dans tous les cas expliquer où passe l'énergie interne.. En effet puisqu'il faut la réduire fortement, il faut préciser -où elle est transformée? -de quelle façon? -et en quoi(quelle forme énergétique nouvelle) ?

Cette façon de raisonner est BASIQUE, elle met à mal pas mal de croyances!  Cordialement JC

euh, toute l'acoustique audio est adiabatique. On utilise ce qu'on appelle l'acoustique "linéaire".

Evidemment, dans le cas de calculs acoustiques particuliers, comme celui des tuyères d'Ariane au décollage, on repasse en acoustique non linéaire.

Mais pour les cas qui nous intéressent, la connaissance de l'acoustique linéaire (et des coefficients d'absorption acoustiques usuels), ça nous suffit.

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 47
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  maxitonus le Dim 25 Aoû - 6:49

yannig a écrit:pour les cas qui nous intéressent, la connaissance de l'acoustique linéaire (et des coefficients d'absorption acoustiques usuels), ça nous suffit.
Bonjour Yannig, entre un local dans lequel rêgne du bruit (donc une énergie acoustique E quantifiable), et le même local silencieux (énergie acoustique ZERO), il y a évidemment une différence d'énergie interne !
Quelles que soient les hypothèses, notamment l'hypothèse que la transformation globale est adiabatique, c'est à dire jutement sans échange de chaleur avec l'extérieur du local), il faut pouvoir expliquer OU PASSE L'ENERGIE qui au stade "bruyant, était égale à "E", et au stade silevcieux, est égale à ZERO.En tout cas, sinon silencieux, "moins brutyant", donc avec une énergie réduite.

C'est un bon exercice intellectuel pour piéger les solutions factices, celles qui n'absorbent pas d'énergie.Où même qui en rajoutent!!

Chaque fois que quelqu'un propose une solution pratique, quelle qu'elle soit, je propose qu'il précise OU EST PASSEE L'ENERGIE, POURQUOI L'ENERGIE SONORE SUBSISTANTE EST PLUS FAIBLE, EN QUOI ELLE A ETE TRANSFORMEE,COMMENT,ETC.

C'est en effet une évidence!! Si on ne sait pas répondre à cette question, celà veut dire qu'on ne comprend pas le phénomène pratique et basique!

Cordialement JC

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1356
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Lun 26 Aoû - 14:07

maxitonus a écrit:
yannig a écrit:pour les cas qui nous intéressent, la connaissance de l'acoustique linéaire (et des coefficients d'absorption acoustiques usuels), ça nous suffit.
Bonjour Yannig, entre un local dans lequel rêgne du bruit (donc une énergie acoustique E quantifiable), et le même local silencieux (énergie acoustique ZERO), il y a évidemment une différence d'énergie interne !
Quelles que soient les hypothèses, notamment l'hypothèse que la transformation globale est adiabatique, c'est à dire jutement sans échange de chaleur avec l'extérieur du local),   il faut pouvoir expliquer OU PASSE L'ENERGIE qui au stade "bruyant, était égale à "E", et au stade silevcieux, est égale à ZERO.En tout cas, sinon silencieux, "moins brutyant", donc avec une énergie réduite.

C'est un bon exercice intellectuel pour piéger les solutions factices, celles qui n'absorbent pas d'énergie.Où même qui en rajoutent!!

Chaque fois que quelqu'un propose une solution pratique, quelle qu'elle soit, je propose qu'il précise OU EST PASSEE L'ENERGIE, POURQUOI L'ENERGIE SONORE SUBSISTANTE EST PLUS FAIBLE, EN QUOI ELLE A ETE TRANSFORMEE,COMMENT,ETC.

C'est en effet une évidence!! Si on ne sait pas répondre à cette question, celà veut dire qu'on ne comprend pas le phénomène pratique et basique!

Cordialement JC

j'avoue ne pas bien saisir le véritable sens de ce que vous dites, désolé.

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 47
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  PFB le Lun 26 Aoû - 16:30

Un absorbeur décrit [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

PFB
PFB
PFB
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Nord du pays de Vaud

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Lun 26 Aoû - 16:52

PFB a écrit:Un absorbeur décrit [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

PFB

très très bien, comme exemple on ne peut plus pratique !
(2 professeurs que je connais bien sont cités)

On pourrait imaginer pouvoir changer la masse mobile, comme sur les 'vrais" hps passifs, ce serait pratique (plus pratique de de modifier un volume après coup).
Mais je ne connais guère de tels hps électrodynamiques, faudrait pas mal bricoler (pas impossible, ceci dit : je mesure mes hps avec des couples d'aimants qui enserrent la membrane).

Faudrait voir ce que ça engendre mathématiquement...

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 47
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  Invité le Lun 26 Aoû - 19:41

PFB a écrit:Un absorbeur décrit ici
Ah! super !  c'est pile poil ce que j'imaginais ,  mais sans l'aimant du HP !
et en ajustant la fréquence , comme là fait remarquer Yannig , en ajoutant un poids sur la membrane comme les HP passifs !

Reste qu'il doit bien y avoir une relation à établir entre capacité de l'absorbeur et le volume pièce ou en tous cas l'énergie à absorber ;

Dimensions ou nombre de HP ou du nombre d'absorbeurs !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  yannig le Lun 26 Aoû - 20:07

pierre26 a écrit:
PFB a écrit:Un absorbeur décrit [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

PFB

Ah! super !  ,
c'est pile poil ce que j'imaginais ,  mais sans l'aimant du HP !
et en ajustant la fréquence , comme là fait remarquer Yannig , en ajoutant un poids sur la membrane comme les HP passifs !

Reste qu'il doit bien y avoir une relation à établir entre capacité de l'absorbeur et le volume pièce ou en tous cas l'énergie à absorber ;

Dimensions ou nombre de HP ou du nombre d'absorbeurs !


"Reste qu'il doit bien y avoir une relation à établir entre capacité de l'absorbeur et le volume pièce ou en tous cas l'énergie à absorber ;

Dimensions ou nombre de HP ou du nombre d'absorbeurs !"

sincèrement, pas de façon mathématique et explicite
Perso, je pense que ça ne peut s'évaluer qu'après auscultation (mesure!) acoustiques.
enfin, la géométrie devrait permettre de "définir" les modes avec leurs ventres et noeuds, mais force est de reconnaitre qu'en réalité, il ne faut pas grand chose pour qu'un ventre théorique de pression ne se voit pas, à un endroit précis.

Mais qui sait, peut-être que quelqu'un a sorti un truc statistique et empirique qui fonctionner à peut près.

yannig
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 47
Date d'inscription : 17/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  PFB le Mar 27 Aoû - 10:11

pierre26 a écrit:
Reste qu'il doit bien y avoir une relation à établir entre capacité de l'absorbeur et le volume pièce ou en tous cas l'énergie à absorber ;

Dimensions ou nombre de HP ou du nombre d'absorbeurs !


Oui il faut quantifier les défauts acoustiques de la pièce en lui tirant le portrait avec un RT60 ou plus court RT30 en effectuant un maillage des mesures. Puis avec Sabine tu peux en fonction des caractéristiques d'un absorbeur estimer les besoins.

Ça c'est pour la théorie, je pense que les aspects psycho-acoustiques sont souvent sous-estimés. Parfois une quantité insuffisante d'absorption aura un effet acceptable, parfois non, attention à l'audibilité de l'action corrective en fonction des caractéristiques du moyen de diffusion.

En plus je pense que se rendre compte de l'effet d'une correction dans les basses par exemple en louant(empruntant) une solution active devait être envisagé avant de procéder à des travaux.

PFB
PFB
PFB
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Nord du pays de Vaud

Revenir en haut Aller en bas

Traitement acoustique, principe de base etc... - Page 2 Empty Re: Traitement acoustique, principe de base etc...

Message  Invité le Mar 27 Aoû - 10:56

On doit pouvoir faire un test avec nos enceintes !

Une qui diffuse la fréquence à atténuer et l'autre non alimentée avec le HP grave connecté à un multimètre !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum