Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  Ecossais le Mer 10 Juil - 9:38

Bonjour Maxi,

Je te répondrai ce soir car j'ai peu de temps le matin. Je voulais juste dire qu'en sélectionnant mes phrases et en les assemblant différemment, tu changes complètement le sens de ce que j'ai écrit.

Je n'opposes absolument pas les Audiophiles et les revendeurs mais les conseils glanés sur internet et ceux des revendeurs.

Relis calmement mon message et compare le à ce que tu me fait dire ci dessus.

Jean-Noel

_________________
My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)
You don't stop surfing when you get old, you get old when you stop surfing (inconnu)
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 256
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  francis ibre le Mer 10 Juil - 10:45

Bonjour à tous,
jimbee a écrit: ... Il n'y a pas une réalité ...
Oh que si, absolument UNE seule et unique !
Mais... 1000 façons de la percevoir...

Et l'ingé-son avec son "truc" de trois fois rien n'a sûrement pas pour objectif une restitution "comme au balcon".

Pour répondre à Emmanuel : en effet il n'y a pas que le niveau, il y aussi ce qui lui est intimement lié, la dynamique (variations du niveau).

L'emploi de compresseur-limiteur est inévitable (quoique ?) et les crêtes sont donc écrasées. C'est très gênant parce que la sensation d'énergie, d'impact, est liée à la puissance des crêtes. Alors l'audiophile va chercher à reproduire le niveau de crête, mais ce faisant il obtient un niveau moyen trop élevé de 5 à 10 dB au moins... ça gueule...
Mais si on s'aligne sur le niveau moyen correct, les crêtes manquent de slamm, le relief est insuffisant, la présence des premiers plans est insuffisante...

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 119
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  jimbee le Mer 10 Juil - 11:18

francis ibre a écrit:
jimbee a écrit: ... Il n'y a pas une réalité ...
Oh que si, absolument UNE seule et unique !
?????    
Soit un piano, un pianiste, un espace, une acoustique. C'est un volume sonore, du 3D.
Enregistrement, micros ...  deux, quatre ou plus, c'est des points choisis dans cet espace / volume.
Un nombre fini de points ne fait pas une ligne, un nombre fini de lignes ne fait pas une surface, ect
Choisir dans cet infinité de propositions de "réels" divers.
La genèse, le monument fondateur, absent du discours, c'est à la prise de son se résout la problématique du rapport au réel.

jimbee
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 351
Date d'inscription : 05/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  jimbee le Mer 10 Juil - 11:22

francis ibre a écrit:
jimbee a écrit: ... Il n'y a pas une réalité ...
Oh que si, absolument UNE seule et unique !
?????    
Soit un piano, un pianiste, un espace, une acoustique. C'est un volume sonore, du 3D.
Enregistrement, micros ...  deux, quatre ou plus, c'est des points choisis dans cet espace / volume.
Un nombre fini de points ne fait pas une ligne, un nombre fini de lignes ne fait pas une surface, ect
Choisir dans cet infinité de propositions de "réels" divers pour reconstruire une proposition esthétique.  
L'exercice est presque simple, après on passe au concerto piano orchestre.
La genèse, le monument fondateur, absent du discours, c'est à la prise de son* se résout la problématique du rapport au réel.

* au sens large, enregistrement montage mixage mastering et tralala

jimbee
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 351
Date d'inscription : 05/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  francis ibre le Mer 10 Juil - 11:57

Hello,
jimbee a écrit: C'est un volume sonore, du 3D.
Enregistrement, micros ...  deux, quatre ou plus, c'est des points choisis dans cet espace / volume.
Exactement !

Tu as donc choisi, parmi une infinité, la représentation qui te convient. Les représentations sont multiples, mais la réalité est UNE.

Tu confonds simplement ce qui est perçu (par les oreilles ou les micros) avec la réalité : ce qui est perçu n'est qu'une représentation parmi tant d'autres, d'une seule et unique réalité.
La prise de son n'est pas la réalité, de même qu'une photographie n'est pas la réalité !

Francis

francis ibre
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 119
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  maxitonus le Mer 10 Juil - 12:05

Je n'ai pas la prétention de m'immiscer dans un échange entre spécialistes, Françis et Jimbee.. Peut être puis-je servir de "candide" car je crois qu'un certain nombre de lecteurs , dont moi, doivent actuellement "décrocher".

Voici ce que je comprends, pouvez vous corriger?

1 Nous parlons de NIVEAU SPL, et de DYNAMIQUE entre niveau moyen et niveaux de crêtes.

2 En concert, le niveau et la dynamique dépendent de notre position géographique par rapport aux musiciens,en effet tant le niveau que la dynamique peuvent être complètement modifiés selon où nous nous plaçons. Les causes sont: la distance, l'absorption par la foule qui sert d'amortissant naturel (transformation en chaleur Very Happy ), les réflections et réverbérations, le brouhaha, le son propre à la salle.

3 En reproduction, tout peut être différent en matière de niveaux et de dynamique. Toutefois, l'écart, énorme dans le cas de grandes salles de concert, est vraisemblablement plus faible voire quasi inexistant, (entre niveau réel et niveau reproduit), si la prise de son de proximité a été faite dans un local assez petit (j'ai cité club de jazz)et si la reproductions'effectue dans un local de dimensions comparables.

4 Le DYNAMIQUE est souvent compressée par nécessité lors de l'enregistrement; je remarque toutefois que les techniques récentes permettent de tels écarts dynamiques sans saturation, que la compression devrait pouvoir devenir peu à peu un mauvais souvenir??non?

5 Les situations en matière de niveaux et de dynamique enregistrés sont évidemment fonction de la position et du nombre de micros d'enregistrement par rapport à la scène sonore. Il est donc difficile de penser que le résultat n'en dépend pas et donc qu'il y aurait un "problème de reproduction de niveaux et de dynamique UNIQUE" alors que la disposition des micros n'est jamais standard..mais toujours laissée au libre choix de l'ingénieur du son..?

6 Dans cette merveilleuse description, je crois bien que nous sommes de plus en plus loin de l'idéal qui consisterait à enregistrer une scène avec deux micros dit "stéréophoniques" séparés et localisés de part et d'autre en largeur, de la scène, et à reproduire avec deux "sphères pulsantes" supposées disposées à peu près a la position des micros pour tenter de reproduire pas trop mal un "champ de pressions SPL" ressemblant au champ (enregistré en 2D tenant compte de l'effet de la réflection sur le sol, car on ne sait pas enregistrer un champ en 3D..); ne faudrait il pas chercher à en revenir a approcher le principe de base de ceux qui ont imaginé la "stéréophonie"??

Merci d'avance si vous voulez bien dire si j'ai tout faux ou si j'ai à peu près compris, car votre échange est intéressant et mérite, je pense, que le maximum de Forumeurs puissent comprendre quelle est votre opinion sur le BUT FONDAMLENTAL POURSUIVI, qui est "comment est ce que la reproduction pourrait ressembler encore plus au son réel live, et donc recréer de façon plus partaire, l'illusion musicale, et l'émotion qui va avec"??

Bien cordialement à vous deux Jean Claude

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1483
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  GuyM82 le Mer 10 Juil - 12:08

Bonjour,
francis ibre a écrit:
Exactement !
Tu as donc choisi, parmi une infinité, la représentation qui te convient.
Les représentations sont multiples, mais la réalité est UNE.

Tu confonds simplement ce qui est perçu (par les oreilles ou les micros) avec la réalité : ce qui est perçu n'est qu'une représentation parmi tant d'autres, d'une seule et unique réalité.
La prise de son n'est pas la réalité, de même qu'une photographie n'est pas la réalité !
Je suis évidemment complètement d'accord avec cela !

Il y a d'une part la réalité (concert ou autre) qui est un moment absolument unique et d'autre part ses multiples représentations sous diverses formes. Certaines de ces représentations peuvent plus ou moins nous plaire suivant notre propre sensibilité ou ressenti...

Guy
GuyM82
GuyM82
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 33
Date d'inscription : 24/03/2019
Age : 68
Localisation : MONTAUBAN 82000

https://www.flickr.com/photos/mguy82/

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  jimbee le Mer 10 Juil - 12:10

francis ibre a écrit:
Tu confonds simplement  ....
La prise de son n'est pas la réalité
Non , je ne confonds rien, l'accord est que tu viennes bien conclure à l'irréalité d'une prise de son,
donc parler de niveaux réels d'une irréalité, ça cloche.

Le gag classique est par exemple avec la 2ème Ballade Op 38 de Chopin, début deuxième page, d'une mesure à l'autre on passe d'un pianissimo (perdendosi) à un fortissimo (ff : presto con fuoco) Dans les 40 dB de contraste dynamique "en vrai" , combien à l'enregistrement ?

jimbee
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 351
Date d'inscription : 05/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  trappeur le Mer 10 Juil - 12:31

Salut à tous ,

Chouette discussion , mais on est dans la nuance là...

La réalité est unique si on se met d'accord sur le terme "réalité" ,  mais on peut s'entendre autrement...
Par contre , on sait qu'il existe des enregistrements qui n'ont jamais été compressés d'aucune manière ...et ceux là ne passent pas forcément bien sur toutes les chaînes de reproduction.

On avait du mal à faire ça sur les technos analogiques à support magnétique ou optique , mais on y parvenait tout de même si on décidait de le faire  (Mercury et RCA ont repris sur CD et SACD quelques uns de ces enregistrements)
Aujourd'hui avec les technos numériques on doit pouvoir faire ça facilement, quitte à monter à 24 ou 32 bits en PCM et sans problèmes en DSD. Faisons savoir aux producteurs que c'est ce qu'on veut trouver quand on achète de la musique.

A+

trappeur
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 300
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  jimbee le Mer 10 Juil - 12:52

trappeur a écrit:Aujourd'hui avec les technos numériques on doit pouvoir faire ça facilement, quitte à monter à 24 ou 32 bits en PCM et sans problèmes en DSD.
Le rapport signal/bruit des micros + préampli - même hors de prix - n'est pas si  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien],
et ne permet pas encore d'exploiter pleinement la dynamique théorique offerte d'un codage en 24 bits. On en est encore loin. Alors 32 ..

jimbee
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 351
Date d'inscription : 05/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  Cagliostro le Mer 10 Juil - 15:05

Bonjour à tous,

Je ne pensais pas susciter autant d'enthousiasme. J'avoue que j'ai un peu de mal à vous suivre par moments. Je pense effectivement comme trappeur que nous sommes dans la nuance.

Ce qui compte, je pense lors de l'écoute c'est d'avoir l'illusion de pratiquement être au concert, à une bonne place, dans un lieu avec une bonne acoustique. Sur les nouveaux enregistrements non compressés je ne suis pas certain de faire moi-même la différence entre du PCM 16 bits et du flac 24 bits sauf en écoute comparative directe, par moments.

Si j'ai bien compris ce que tu dis jimbee on ne profite, de toutes manières, pas totalement de la dynamique en 24 bits que dire alors du DSD si le matériel en amont ne permet déjà pas de faire la différence. D'autre part, la réalité du concert est une chose, dont l'enregistrement nous donne une interprétation qui souvent n'est pas si mauvaise, mais l'ingénieur du son a été bien obligé d'en donner sa propre vision, avec le placement des micros, le mixage etc... sans compter les limitations du matériel avec lesquelles il est obligé de composer.

Et puis le concert engendre d'autres frustrations que les enregistrements, dont on a déjà parlé dans mon post précédent.
Très modestement je pense que nous essayons chacun de trouver notre propre vérité en nous rapprochant de ce que nous entendons (assez peu souvent) ou ce que nous pourrions entendre (plus fréquemment) en concert. Et c'est déjà pas si mal ! la finalité étant de se faire plaisir en écoutant la musique  Laughing

Bien à vous, Claude

_________________
Musicalement vôtre, Claude
Cagliostro
Cagliostro
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 138
Date d'inscription : 17/05/2019
Age : 63
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  Luckram le Mer 10 Juil - 15:23

Bonjour à tous,

 Il me semble qu'on peut disserter à l'infini sur les qualités du support du message sonore, et sur sa correspondance avec une réalité perçue au moment de l'événement.
 Mais  la dynamique ( facteur essentiel AMHA ), ne sera approchée valablement qu'avec des HP à haut-rendement, seuls capables de restituer les crétes avec vraisemblance.

 Si cette dimension fait défaut, on peut bien sur avoir une écoute satisfaisante, mais il lui manquera cependant cette qualité essentielle qui donne vie à la musique!

Je m'en persuade tous les jours un peu plus, en regrettant de ne pas encore en étre équipé... Wink

_________________
De la musique avant toute chose
Luckram
Luckram
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 219
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Lozère

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  GuyM82 le Mer 10 Juil - 15:30

Hello Claude,
Cagliostro a écrit:...la finalité étant de se faire plaisir en écoutant la musique...
Une conclusion qui me convient parfaitement !  Very Happy
C'est d'ailleurs un résumé que j'évoquais dans un autre forum en citant Molière...  Wink

Guy
GuyM82
GuyM82
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 33
Date d'inscription : 24/03/2019
Age : 68
Localisation : MONTAUBAN 82000

https://www.flickr.com/photos/mguy82/

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  Cagliostro le Mer 10 Juil - 16:10

Hello Guy !

Tout à fait je me souviens ! "la grande règle de toutes les règles est de plaire" comme tu dis du moment que ça plait ! A chacun sa vérité !
Aucune démarche n'est critiquable !

Bien à toi, Claude

_________________
Musicalement vôtre, Claude
Cagliostro
Cagliostro
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 138
Date d'inscription : 17/05/2019
Age : 63
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  trappeur le Mer 10 Juil - 18:28

Salut Jimbee.
Jimbee a écrit:Le rapport signal/bruit des micros + préampli - même hors de prix - n'est pas si  génial,
et ne permet pas encore d'exploiter pleinement la dynamique théorique offerte d'un codage en 24 bits. On en est encore loin. Alors 32 ..
Oui c'est un fait , la dynamique utilisable est limitée par le recul du bruit. Mais sur les bandes magnétiques des années 50 on avait bien le bruit (souffle) de la pré magnétisation et on s'en accommodait , il faisait partie de la dynamique globale , et sur les CD où ces bandes sont reprises , on entend toujours ce souffle au démarrage des plages , ça n’empêche pas de constater que ces CD sont exceptionnels (et parfois historiques)

Et c'est encore à l'avantage de la Cdiff que de permettre de distinguer le message musical au dessus du bruit alors qu'une CR classique écrase globalement le signal d'entrée , ramenant les plus petits signaux au même niveau que le bruit , niveau où ils disparraissent .

A+

trappeur
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 300
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  maxitonus le Ven 12 Juil - 9:25

Bonjour à tous !

Si la seule problématique du sujet de ce fil, ressemblance du son reproduit au son réel, c'est que "ça plaise",..il n'y a plus de sujet..!!!.

Il existe pourtant une problématique réelle, qui me parait dépendante des progrès technologiques (et même scientifiques), concernant l'acoustique appliquée (tant à l'enregistrement qu'à la reproduction), la science du DSP (digital signal processing), comprenant la micro-électronique (microprocesseurs), l'informatique appliquée à l'audio, les progrès concernant les composants électroniques (bruit,précision, pertes, tg delta, ..), leur mise en oeuvre, leur fiabilité et stabilité dans le temps, les progrès sur les "capteurs" notamment de pression, les progrès sur les transducteurs (dyn, statiques..) et leur disposition, les progrès sur le traitement adéquat et la correction temporelle ..

Ces progrès peuvent aboutir à approcher davantage le son réel, de façon objective.

Que ces progrès n'intéressent pas toujours ceux qui se contentent d'être satisfaits, rien de plus normal, mais pour d'autres, ils sont attentifs et souhaitent se tenir informés et aller plus loin que le stade actuel auquel ils sont acclimatés..

Bien cordialement Jean Claude
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1483
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  Cagliostro le Ven 12 Juil - 11:52

Bien sûr Jean-Claude,
Il n'y a pas que le fait qu'il faut que ça plaise.
Mais généralement on préfère écouter la musique qui nous plait. Et il vaut mieux qu'elle soit reproduite dans ce cas le plus fidèlement possible.
D'un autre côté il faut également faire des compromis et des choix qui déforment forcément un des aspects de la musique (la transparence ou l'espace sonore ou l’extinction des notes ou la linéarité etc...). Une fois qu'on a dit cela on est obligé de hiérarchiser, de ce qui nous importe le plus à ce sur quoi on est capable d'accepter des compromis. Donc dans le sens ou ça nous plait le plus.
Pour ce qui nous concerne par exemple, nous attachons beaucoup d'importance à l'espace sonore et à la transparence ce sont probablement ces deux paramètres qui nous donnent (dans notre cas) le plus l'illusion de la réalité du concert. C'est aussi pour cela que malgré un grande transparence l'écoute au casque nous déplait en raison de l'absence d'espace sonore.
Nous avons donc forcément fait un choix orienté dans le sens ou cela nous plait !
Si nous pouvions tout avoir nous serions évidemment preneur. Mais il nous faut aussi apprendre à vivre avec nos éléments ce que j'accepte volontiers à partir d'un certain niveau de qualité.
Le débat reste donc largement ouvert !
Bien cordialement, Claude

_________________
Musicalement vôtre, Claude
Cagliostro
Cagliostro
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 138
Date d'inscription : 17/05/2019
Age : 63
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  maxitonus le Ven 12 Juil - 12:56

Cagliostro a écrit:il nous faut aussi apprendre à vivre avec nos éléments ce que j'accepte volontiers à partir d'un certain niveau de qualité.
Tout à fait d'accord ! C'est bien l'attitude la meilleure !

"En même temps" (comme dirait qui-tu-sais Wink ), se renseigner sur les progrès en cours me parait motivant..

-de mon coté j'ai essayé d'attirer l'attention sur les nouvelles enceintes de techniques plus évoluées (c'est déjà le cas en sono de qualité)
-Jimbee nous a expliqué des progrès décisifs dans les corrections temporelles (Rephase, convolution),...
-Audiosciencereview nous apporte beaucoup de renseignements objectifs, et c'est une démarche plus accessible,et plus ouverte..
(A ce sujet, je conseille le bouquin "Accurate sound Reproduction using DSP" de Mitch Barnett ,que je viens juste de recevoir).

..tout celà nous change des habitudes (encore fréquentes) basées sur des "réputations", croyances non vérifiées, sous-estimations de l'intérêt des mesures ou même croyance "que les mesures ne veulent rien dire", ou des principes vintage contraires à la technique (p ex filtres passifs qui introduisent des déphasages).

La HiFi me parait actuellement et depuis peu, en "mutation"

Il me semble qu'il faut donc "en même temps"Wink , respecter le passé et l'humain qui doit faire des choix pragmatiques, et regarder ce qui est nouveau, si je pouvais j'aimerais que ceux qui poussent les développements dans l'audio, comme "Amirm",Archimago, Mitch Barnett, Bruno Putzey, le Pr Malcolm Hawksford, Don Keele, "Pos"(Thomas , le développeur de Rephase), Daniel Weiss, Dr Uli Brueggemann (acourate)... nous fassent évoluer, car nous manquons encore (beaucoup) de connaissances à jour.

Bien à toi, cordialement   Jean Claude
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1483
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  Cagliostro le Ven 12 Juil - 13:43

Bonjour à tous,
Je pense aussi Jean-Claude que la HiFi évolue mais assez lentement je trouve.
Si on regarde les grands de la HiFi rien ne bouge depuis les amplis numériques et la classe D rendue visible par les chinois.
Dans la conversion numérique-analogique à quoi sert un double convertisseur 32bits 384KHz derrière lequel on colle un Ampli OP à 3 balles ???
J'exagère peut-être un peu mais à peine !!!! Laughing Laughing Laughing
Bricoler un filtre actif n'est pas non plus à la portée du premier venu même si c'est probablement la solution la plus efficace.
Il est assez paradoxal de constater que dans les enceintes la nouveauté vient de la sonorisation, presque plus de nouvelles électrostatiques, de rubans, d'isodynamiques de plasma etc... Quant aux casques rien de nouveau depuis Néandertal !
En vinyle plus de tangentiel !!! mise à part la platine de "Mag lev Audio" qui flotte sur un champ magnétique rien de nouveau sous le soleil !
Il fut un temps que les moins de 20 ans etc... où il y avait des nouveautés toutes les années. Même si ce n'était pas toujours très heureux, ça avait au moins le mérite de faire avancer le schmilblick !
En même temps !!! les vraies innovations dans ce domaine ne sont pas très visibles !
Il faut creuser un peu pour les trouver.
Bon je m'arrête, en vieux dinosaure je me mets à radoter lol!
Cordialement, Claude

_________________
Musicalement vôtre, Claude
Cagliostro
Cagliostro
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 138
Date d'inscription : 17/05/2019
Age : 63
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  maxitonus le Ven 12 Juil - 15:38

Cagliostro a écrit:En même temps !!! les vraies innovations dans ce domaine ne sont pas très visibles !
C'est bien vrai! alien
Les progrès des drivers Scanspeak ou Seas, ne sont pas diffusés au grand public, Dynaudio: ne vend plus de drivers séparés,: vous achetez TOUT(enceintes complètes) ou rien..Suspect
Putzeys avec Grimmaudio fait du business...au delà de Hypex!bounce
Les progrès dans l'acoustique des salles,? motus c'est pas mis à la portée de tous, autant maintenir ça confidentiel et mystérieux pour pouvoir vendre des "correcteurs de salle" qui en réalité ne font pas ça du tout, ils corrigent les erreurs de phase!!Shocked  
Les progrès en matière de DSP , ceux qui maitrisent ne cherchent pas à simplifier: Mad
En effet des enjeux commerciaux concernent les produits DSP chers (DEQX, Trinnov, Dirac, Grimm LS1, ..)What a Face , le seul qui a fait du gratuit, c'est "Pos" (Rephase), mais il faut être un "initié" pour manipuler un tel logiciel.I love you

Nous sommes dans une période de transition, ou coexiste le progrès important et complexe et les méthodes artisanales et subjectives anciennes basées sur la mode et le vintage.
L'artisanat de luxe fait vivre encore un peu le marché 'hdg', mais en même temps, le marché à prix moyen de qualité acceptable explose. Certains constructeurs  ne trouvent donc plus leur cible, coulent ou vont couler, notamment par l'effet des produits chinois qui font quelquefois aussi bien pour 30 fois moins cher, et l'effet d'"Audiosciencereview" qui, en testant de façon vérifiable, prouve souvent que plus cher n'est pas forcément mieux.

Ca m'empêche po d'être optimiste!cat Very Happy

Cordialement à tous JC
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1483
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  Sébastien le Mar 16 Juil - 12:14

Bonjour Francis, bonjour à tous,
francis ibre a écrit:... L'emploi de compresseur-limiteur est inévitable (quoique ?) et les crêtes sont donc écrasées. C'est très gênant parce que la sensation d'énergie, d'impact, est liée à la puissance des crêtes. Alors l'audiophile va chercher à reproduire le niveau de crête, mais ce faisant il obtient un niveau moyen trop élevé de 5 à 10 dB au moins... ça gueule...
Mais si on s'aligne sur le niveau moyen correct, les crêtes manquent de slamm, le relief est insuffisant, la présence des premiers plans est insuffisante...
Ça me rejoint totalement comme propos. Jouant moi-même de la batterie, cela fait des années que je suis insatisfait de la compression de celle-ci dans les enregistrements. Cela dit, pour l'équilibre global, je crois qu'on a pas le choix. Mais j'ai deux enregistrements de batterie solo sans compression qui sont assez époustouflants.

Le premier sur Chesky Records. C'est environ 2 minutes de batterie dont l'intensité va en s'accroissant tout le long de la pièce. L'autre, c'est 45 minutes d'enregistrement de solo de batterie que j'ai fait d'une drummeuse jazz professionnelle sur bande magnétique avec mon Revox B77 sans aucune compression. C'est tout simplement fabuleux! J'en reprendrais tout les jours!

Sébastien

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Sébastien
Sébastien
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 59
Date d'inscription : 06/03/2019
Localisation : Montréal, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  maxitonus le Jeu 18 Juil - 8:22

Sébastien a écrit: je suis insatisfait de la compression de celle-ci dans les enregistrements
Le problème me parait "global"..: comment faire en sorte que la restitution "ressemble" au son vrai, réel?Et en particulier pour les percussions.

1/ -La compression est un des aspects qui peut "casser" l'illusion, mais, comme le rappelle Françis, elle n'a pas été 'inventée' pour rien, elle présente certains avantages.. (Je me rappelle notamment à un CD D'Elton John, peu compressé "Goddbye yellow brick road", dans les passages les plus faibles, on n'entend presque plus rien, on a tendance a pousser le volume, et quand arrivent les Forté, on "ameute les voisins" tant ça "casse la baraque"!)
Il est néanmoins souhaitable de s'en passer dans l'avenir, ce que permettent:
 . Les importants progrès dans le bruit des amplificateurs, qui aujourd'hui, -sauf pour les tubes- passe en dessous de la barre des -100dBV
 . Les nouveaux formats codés en 24bits, ce qui augmente le potentiel dynamique du signal enregistré sans risque de saturation ni d'évanouissement dans le bruit digital
 . Les niveaux de bruit extrèmement faibles des préamplis micros récents

Mais elle n'est surement pas la SEULE cause contre laquelle il faut agir..

2/ -Le principe de la prise de son... Je rappelle la "théorie de la sphère pulsante", selon laquelle les micros devraient être placés par rapport à la scène, à peu près comme les enceintes sont placées en supposant la même scène devant nous... En effet, cette théorie de la stéréo imagine que les enceintes, supposées omnidirectionnelles, devraient se substituer aux micros, supposés omnidirectionnels aussi, en tant que "points sources" situés à la même hauteur par rapport au sol que les micros, et "pulsant de façon homogène" pour recréer de la façon la plus proche possible de "champ de pressions acoustiques" enregistré par les micros.

Nous en sommes bien LOIN dans la réalité,(pour diverses raisons dont je ne ferai pas la liste!) et donc l'écart important entre la position des micros, dans la réalité, et la position des enceintes...se rajoutant à l'effet délétère de la pièce d'écoute (réflections primaires), vient DENATURER le son, notamment de la batterie tel qu'entendu en réel (Je connais bien , car je suis musicien ayant toujours joué sur scène avec un batteur)..

3/ -MAIS CE N4EST PAS TOUT: après ces 2 causes de dénaturation du son, 1/ et 2/, et en oubliant les "distorsions diverses , notamment de non-linéarité,DH,DI,.. Henri Korhola, dans sa thèse à l'université d'Helsincki, a pu prouver : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

....que les défauts de PHASE ACOUSTIQUE dénaturent les impulsions, par des retards anormaux, venant ainsi modifier la perception des chocs réels des baguettes d'une batterie sur les peaux de la caisse claire ou des toms, ou sur les cymbales, pour en dénaturer la dynamique ressentie en plus de l'impression subjective de réalisme et même de la tonalité.

Pour remédier à ce défaut majeur, il n'existe aucune autre solution que:
-supprimer (réduire fortement) les réflections primaires délétères dues aux murs de la pièce d'écoute ... pourtant on voit encore portés aux nues des systèmes  complets qui basent leurs principes mêmes sur la réflection sur les murs, ce qui, pour reproduire exactement le son, est une totale aberration, n'en déplaise à ceux qui y croient, je n'y peux rien ("je ne suis pas dans les ondes"-phrase dans laquelle je paraphrase le pauvre Elie Cakou-)
-Utiliser des enceintes à phase LINEAIRE (voir à ce sujet le post Enceintes sur "Actualités du web"), n'en déplaise là encore, aussi, à ceux qui font l'autruche et ne veulent pas prendre en considération ce fait réel (indépendant de ma volonté!)

EN RESUME, une meilleure restitution de la batterie (et aussi de tous les instruments à parcussion), nécessite de traiter l'ensemble des vrais problèmes de conformité du son reproduit au son réel, et non de se LIMITER à un seul de ses aspects, la "compression".

Enfin.... c'est juste mon avis, que je n'impose à personne, ceux qui pensent différemment sont les bienvenus!

Cordialement Jean Claude

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1483
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  jimbee le Jeu 18 Juil - 13:09

maxitonus a écrit:2/ -Le principe de la prise de son... Je rappelle la "théorie de la sphère pulsante", selon laquelle les micros devraient être placés par rapport à la scène, à peu près comme les enceintes sont placées en supposant la même scène devant nous... En effet, cette théorie de la stéréo imagine que les enceintes, supposées omnidirectionnelles, devraient se substituer aux micros, supposés omnidirectionnels aussi, en tant que "points sources" situés à la même hauteur par rapport au sol que les micros, et "pulsant de façon homogène" pour recréer de la façon la plus proche possible de "champ de pressions acoustiques" enregistré par les micros.
La directivité de la paire d'oreilles est estimée entre cardioïde et hypercardioïde, un micro omni capte plus large que ce qu'on perçoit.

La viabilité d'une production de cd, à l'époque où ils se vendaient encore bien, impliquait de tirer à plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires
minimum, et ce avec une distribution en béton, pour les projets "économiques".

Le marché visé est alors celui d'une installation hifi honnête, pas celui des quelques centaines ( milliers? ) d'installations exceptionnelles
pouvant restituer des niveaux et plages dynamiques "réalistes".

La prise de son s'y adapte en trichant plus ou moins par compression de la dynamique, recomposition des divers plans et volumes sonores apparents,
effets de présence / proximité, et rééquilibrage spectral, c'est particulièrement évident sur la captation d'un concerto où le soliste sera "surexposé"
( le piano qui fait 5 mètres de largeur apparente... Wink
par rapport à ce qui serait perçu aux toutes meilleures places de concert.

crd.

jimbee
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 351
Date d'inscription : 05/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  Cagliostro le Jeu 18 Juil - 20:00

Bonjour à tous, bonjour jimbee,

Complètement d'accord avec toi. La retranscription dépend dès lors énormément du travail de l'ingénieur du son et la recomposition.

J'ai pu constater cela lors d'une conférence sur les prises de son avec les écoutes séparées des différents plans sonores et les différences de compression et de mixage. Il devient alors impossible d'essayer de reproduire chez soi ce qu'on peut entendre au concert.

Tout au plus peut on espérer se rapprocher de ce qu'on pourrait entendre en concert et essayer de retrouver les émotions ressenties.

En cela sur une bonne installation ce n'est souvent pas si mal et 80 dB de dynamique c'est déjà énorme. Je ne suis pas certain que la plupart des individus soient capables d'entendre les plus faibles signaux à un niveau moyen domestique encore supportable.

Bien Cordialement, Claude

_________________
Musicalement vôtre, Claude
Cagliostro
Cagliostro
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 138
Date d'inscription : 17/05/2019
Age : 63
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi) - Page 3 Empty Re: Musique live Vs Retranscription musicale (Hi-Fi)

Message  GG14 le Jeu 18 Juil - 22:29

Bonsoir à Tous,

80 dB de dynamique c'est déjà énorme.
Si on part d'un bruit de fond de 30à 32dBSPL,  les crêtes à 110/115dB pourront passer. Mais il faudra des grosses gamelles de 46, 38 et 2 pouces, de gros amplis bien couillus pour ne pas saturer et bien sûr le local traité pour éviter les grosses résonances, sinon bonjour le brouhaha qui obligera à baisser le son sur les forté.

Néanmoins sur des instruments comme l'orgue ou même sur la 9ème de Beethoven, ne pouvant reproduire le réel, on aura seulement l' lllusion  modèle réduit du réel même si on met fort ou très fort.
En petit local, ne pas oublier de prendre soin de ses oreilles. Passé les 85dBSPL sur une durée assez longue çà commence à craindre. Il faut choisir entre l'intensité du plaisir et sa pérennité dans le temps.

GG

GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 220
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum