Mesures acoustiques chez maxitonus

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  GG14 le Lun 25 Nov - 9:53

@ JIMBEE

J'ai utilisé ton paramétrage de IIR windows dans REW. Très convaincant pour les mesures au PE.
Merci

GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 220
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  maxitonus le Lun 25 Nov - 10:01

GG14 a écrit:... préconise....
Hello GG,
parmi les diverses préconisations souvent divergentes, chacun peut choisir celles qu'il croit les plus vraisemblables. A son feeling personnel.

Les reflections primaires ne peuvent guère être supprimées, les deux moyens d'action pratique , à mon avis, sont de les RETARDER au maximum pour laisser le cerveau "imprimer" le son en champ direct,  ensuite tenter d'en réduire l'amplitude par la directivité, enfin, tenter de les absorber en partie si possible.

Somme toute, un "bon" local est celui ou on a agi efficacement dans ce but, en priorité sur le Tr qui, quoique important, l'est quand même et à mon avis, moins que l'action sur les réflections primaires. D'ailleurs, le fait que des processeurs LEXICON existent pour rajouter de la bonne réverb aux enregistrements trop secs, montre bien que la réverb est, somme toute, moins destructrice dequalité sonore que les réflections primaires qui foutent en l'air la cohérence spatiale, si elle existe dans l'enregistrement (bien sur).

Concernant cette absorption, il faut tenir compte du "principe du quart d'onde" sinon on n'absorbe que les aigus.. Peu savent le mettre en pratique de façon simple. J'ai quelques idées à ce sujet dont nous pourrons parler un jour..

Concernantle systême de mesure, et le fénestrage mais pas seulement, c'est quand même du grand art très technique, ce n'est pas n'importe quoi..On est loin de l'analyseur tiers d'octave de bruit rose dont l'utilité était à peu près nulle.... Pour s'en rendre compte, il faut lire les articles vraiment sérieux à ce sujet, j'en donne deux ci-après:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bien à toi et à Jimbee   JC

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1483
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  GG14 le Lun 25 Nov - 10:12

Une fonctionnalité de REW que j'apprécie : l'oscilloscope. Pour caler finement le delay à Fc par exemple.

GG14
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 220
Date d'inscription : 28/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  PFB le Lun 25 Nov - 10:26

jimbee a écrit:
PFB a écrit:
Juste une petite note à notre expert, l'utilisation d'un système de mesure dit pseudo anéchoide, comme MLSSA ou un sinus glissant, permet de réduire dans une certaine mesure l'influence des réflexions, d'ou le terme "pseudo" . Donc utiliser ce moyen de mesure qui extrait par calcul la RI pour montrer le peu de réflexions d'une source dans une pièce n'est pas pertinent....
PFB

Ce n'est pas le système de mesure en soi qui fait du pseudo anéchoïque, c'est le mode de fenêtrage de l'impulsion qui
de base contient les réflexions bien visibles, mais que la fenêtre permet d'évacuer.

Les systèmes de mesure n'utilisent pas toujours des impulsions, mais parfois d'autres techniques d'excitation.

Je pense que notre super expert utilise un système qui mesure directement dans le domaine fréquentiel dit "gated-sine" qui nécessite des procédures plus complexes qu'un fenêtrage pour garantir que les réflexions de la pièce sont exclues.

Si le système permet de sélectionner uniquement la partie initiale de la réponse impulsionnelle, avant l'arrivée de toute réflexion de pièce, c'est que nous sommes bien en présence d'un système de mesure pseudo anéchoide.

De toute façon cela ne change pas grand chose rien utiliser un système de mesure pseudo anéchoïde et remarquer l'absence de réflexions, c'est juste amusant.

PFB

_________________
BANNED
PFB
PFB
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 720
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Nord du pays de Vaud

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  jimbee le Lun 25 Nov - 10:51

PFB a écrit:
Les systèmes de mesure n'utilisent pas toujours des impulsions, mais parfois d'autres techniques d'excitation.

L'impulsion n'est quasi jamais utilisée directement en tant qu'excitation ( résultat à très mauvaise définition & s/b en bas)
elle est calculée à partir d'excitations de type sweep log / chirp, bruits  mlssa ect
L'impulsion, représentation temporelle, permet la visualisation des réflexions, et c'est l'utilisateur qui décide
de leur prise en compte ou pas, en définissant la fenêtre d'analyse.

jimbee
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 351
Date d'inscription : 05/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  indien29 le Lun 25 Nov - 11:32

maxitonus a écrit:
Bien que respectant complètement Lafont, je suis CONTRE ce qu'il dit de la "distance critique".
C'est rigolo vu les compétences de JP Lafont, peut etre mieux comprendre ce qu'il dit sur le sujet serait interressant

maxitonus a écrit:J'estime personnellement qu'il faut écouter en CHAMP DIRECT, c'est à dire tenter que nos oreilles captent le son provenant directement des enceintes, avec un minimum d'influence des murs latéraux (ainsi que du sol et du plafond).
Or, ce qu'on appelle "distance critique" correspond a un mélange 50-50% de champ direct et de champ réverbéré, ce qui ne me va pas du tout, et ne correspond pas à mon cas d'écoute en triangle, avec les murs éloignés au maximum.
Ce qu'explique JPL, c'est que la distance critique qui est en effet un équilibre (pas un mélange) de 50% de champ direct / 50% de champ réverbéré, mais que...compte tenu de la longueur d'onde, la distance critique varie avec la fréquence.
Comme tu le précise, elle varie aussi avec la directivité. Comme le rayonnement d'un haut parleur s'effectue sur 360°, le résonnement sur son seul rayonnement vertical de tiens pas, l'augmentation de la directivité horizontale est également importante.

La distance critique va donc varier en fonction de la fréquence, de la réponse polaire des enceintes (H et V) et du temps de décroissance de la pièce à toute les fréquences.

Etre à distance critique ne veut rien dire si on ne fixe pas une plage fréquentielle précise dans laquelle un moyennage des fréquence permet l'étude des critères de directivité et de réverbération de salle.

La zone d'annalyse maximale du cerveau étant située entre 500Hz et 3kHz, partir d'une fréquence de 1kHz ou un peu plus semble etre un bon moyen de faire le calcul.

Je recopie les propos de JPL source sujet :

Lorsque vous écoutez un programme musical, seulement 15 à 20% de l'intensité des sons perçus vient de l'enceinte et 75 à 80% vient des réflexions sur les surfaces environnantes. C'est une valeur statistique relevée sur la moyenne de plusieurs centaines de systèmes installés dans des locaux d'habitation.
Les mesures le montrent (il suffit de fenêtrer séparément le son direct et les réflexions de la réponse impulsionnelle relevée au point d'écoute) et le calcul le vérifie.

Bien sûr, l'effet de précédence permet de focaliser une partie des transitoires mais compte tenu de la précocité des premières réflexions spéculaires (IDTG inférieur à 80ms), les toniques sont largement fusionnées avec celles-ci et l'empreinte de la pièce reste indissociable.

Le ratio idéal est 50/50 à condition que le champ réfléchi soit essentiellement diffus.
Pour atteindre ce ratio sans frais il suffit de se rapprocher des sources. Les mesures montrent que pour atteindre ce ratio dans une pièce d'habitation normalement meublée, la distance d'écoute est environ 1,50m dans le medium aigu et 80cm dans le grave.


Si on veut se reculer des enceintes et augmenter le triangle d'écoute, donc reculer la distance critique, les 2 moyens possibles sont :

1- D'améliorer l'acoustique de la pièce, de la rendre plus mâte.

2- De faire le choix d'enceintes plus directives, l'indice de directivité de l'enceinte étant l'un des critères modifiant la distance critique.
Ainsi, une enceinte pavillonné ou usant de lobes inter transducteurs sera plus directive et permettra la même proportion de champ direct qu'une enceinte classique, mais avec plus de recul.
Le pavillon doit être assez grand pour contrôler la directivité assez bas, 1kHz étant déjà très avantageux.

La calculette de la distance critique par jefourcade : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (méthode de calcul adapté aux petites salles)

La calculette de Jean Pierre Lafont : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (adapté aux grande salles de plus de 250m3 ou les lois de l'acoustiques s'appliquent)

maxitonus a écrit:
J'attire ton ATTENTION sur les points suivants qui sont en général très mal traités ou détaillés dans les articles concernant la disposition idéale des enceintes et du point d'écoute:
Le traitement acoustique, à en voir les qqs photos que tu proposes, aura un effet restreint sur la distance critique, ça jouera peut etre un peu sur les hautes fréquences, mais n'aura aucun effet sur les grandes longueurs d'ondes qui demande un traitement plus lourds, mais ce que tu as fait est déjà un bon pas vers une amélioration de l'écoute (un peu d'absorbtion / diffusion), sans toutefois confondre cela avec une étude sérieuse permettant un traitement efficace du champ réverbéré.

Jouer sur la distance critique est de toute manière le meilleur moyen de masquer un champ réverbéré pas forcément équilibré / homogène lorsque l'on veut une écoute correcte dans uns acoustique non optimisé.

A l'écoute, le placement est assez simple à trouver, sur l'écoute d'enregistrements de voix humaines en mono, et sur un bruit rose filtré vers les 1kHz, le placement est bon quand le son des 2 enceintes fusionnent et qu'une seule voix / son mono soit centré et monte au dessus de la tête. Si ça ne marche pas en s'avançant, c'est qu'il y a un problème de mise en phase avec l'enceinte (ou les enceintes) ou que les enceinte sont trop proches des murs (déséquilibre par l'effet de précédence)

En éloignant tes enceintes des murs comme tu l'as fait et en écoutant de près ça doit etre très bon, de plus compte tenu de la bonne mise en phase de tes enceintes (filtrage 6dB), ça prouve que tu as fait le bon choix en te laissant guider avec tes oreilles, un chemin à suivre pour résoudre les problèmes dans une salle non dédié !

Reste le problème du grave, mais c'est un autre sujet

indien29
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 5
Date d'inscription : 24/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  indien29 le Lun 25 Nov - 11:36

[quote="indien29"]
maxitonus a écrit:
Bien que respectant complètement Lafont, je suis CONTRE ce qu'il dit de la "distance critique".
C'est rigolo vu les compétences de JP Lafont, peut etre mieux comprendre ce qu'il dit sur le sujet serait interressant

maxitonus a écrit:J'estime personnellement qu'il faut écouter en CHAMP DIRECT, c'est à dire tenter que nos oreilles captent le son provenant directement des enceintes, avec un minimum d'influence des murs latéraux (ainsi que du sol et du plafond).
Or, ce qu'on appelle "distance critique" correspond a un mélange 50-50% de champ direct et de champ réverbéré, ce qui ne me va pas du tout, et ne correspond pas à mon cas d'écoute en triangle, avec les murs éloignés au maximum.
Ce qu'explique JPL, c'est que la distance critique qui est en effet un équilibre (pas un mélange) de 50% de champ direct / 50% de champ réverbéré, mais que...compte tenu de la longueur d'onde, la distance critique varie avec la fréquence.
Comme tu le précise, elle varie aussi avec la directivité. Comme le rayonnement d'un haut parleur s'effectue sur 360°, le résonnement sur son seul rayonnement vertical de tiens pas, l'augmentation de la directivité horizontale est également importante.

La distance critique va donc varier en fonction de la fréquence, de la réponse polaire des enceintes (H et V) et du temps de décroissance de la pièce à toute les fréquences.

Etre à distance critique ne veut rien dire si on ne fixe pas une plage fréquentielle précise dans laquelle un moyennage des fréquence permet l'étude des critères de directivité et de réverbération de salle.

La zone d'annalyse maximale du cerveau étant située entre 500Hz et 3kHz, partir d'une fréquence de 1kHz ou un peu plus semble etre un bon moyen de faire le calcul.

Je recopie les propos de JPL source sujet :

Lorsque vous écoutez un programme musical, seulement 15 à 20% de l'intensité des sons perçus vient de l'enceinte et 75 à 80% vient des réflexions sur les surfaces environnantes. C'est une valeur statistique relevée sur la moyenne de plusieurs centaines de systèmes installés dans des locaux d'habitation.
Les mesures le montrent (il suffit de fenêtrer séparément le son direct et les réflexions de la réponse impulsionnelle relevée au point d'écoute) et le calcul le vérifie.

Bien sûr, l'effet de précédence permet de focaliser une partie des transitoires mais compte tenu de la précocité des premières réflexions spéculaires (IDTG inférieur à 80ms), les toniques sont largement fusionnées avec celles-ci et l'empreinte de la pièce reste indissociable.

Le ratio idéal est 50/50 à condition que le champ réfléchi soit essentiellement diffus.
Pour atteindre ce ratio sans frais il suffit de se rapprocher des sources. Les mesures montrent que pour atteindre ce ratio dans une pièce d'habitation normalement meublée, la distance d'écoute est environ 1,50m dans le medium aigu et 80cm dans le grave.     JPL


Si on veut se reculer des enceintes et augmenter le triangle d'écoute, donc reculer la distance critique, les 2 moyens possibles sont :

1- D'améliorer l'acoustique de la pièce, de la rendre plus mâte.

2- De faire le choix d'enceintes plus directives, l'indice de directivité de l'enceinte étant l'un des critères modifiant la distance critique.
Ainsi, une enceinte pavillonné ou usant de lobes inter transducteurs sera plus directive et permettra la même proportion de champ direct qu'une enceinte classique, mais avec plus de recul.
Le pavillon doit être assez grand pour contrôler la directivité assez bas, 1kHz étant déjà très avantageux.

La calculette de la distance critique par jefourcade : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (méthode de calcul adapté aux petites salles)

La calculette de Jean Pierre Lafont : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (adapté aux grande salles de plus de 250m3 ou les lois de l'acoustiques s'appliquent)

maxitonus a écrit:
J'attire ton ATTENTION sur les points suivants qui sont en général très mal traités ou détaillés dans les articles concernant la disposition idéale des enceintes et du point d'écoute:
Le traitement acoustique, à en voir les qqs photos que tu proposes, aura un effet restreint sur la distance critique, ça jouera peut etre un peu sur les hautes fréquences, mais n'aura aucun effet sur les grandes longueurs d'ondes qui demande un traitement plus lourds, mais ce que tu as fait est déjà un bon pas vers une amélioration de l'écoute (un peu d'absorbtion / diffusion), sans toutefois confondre cela avec une étude sérieuse permettant un traitement efficace du champ réverbéré.

Jouer sur la distance critique est de toute manière le meilleur moyen de masquer un champ réverbéré pas forcément équilibré / homogène lorsque l'on veut une écoute correcte dans uns acoustique non optimisé.

A l'écoute, le placement est assez simple à trouver, sur l'écoute d'enregistrements de voix humaines en mono, et sur un bruit rose filtré vers les 1kHz (500 - 4kHz), le placement est bon quand le son des 2 enceintes fusionnent et qu'une seule voix / son mono soit centré et monte au dessus de la tête. Si ça ne marche pas en s'avançant, c'est qu'il y a un problème de mise en phase avec l'enceinte (ou les enceintes) ou que les enceintes sont trop proches des murs (déséquilibre par l'effet de précédence)

En éloignant tes enceintes des murs comme tu l'as fait et en écoutant de près ça doit etre très bon, de plus compte tenu de la bonne mise en phase de tes enceintes (filtrage 6dB), ça prouve que tu as fait le bon choix en te laissant guider avec tes oreilles, un chemin à suivre pour résoudre les problèmes dans une salle non dédiée !

Reste le problème du grave, mais c'est un autre sujet

indien29
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 5
Date d'inscription : 24/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  Jef le Lun 25 Nov - 11:41

Bonjour à tous


Petite lecture issue par copier-coller du site de Mr LAFONT
Le lien vous permettra de voir les illustrations associées [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Position du point d'écoute

Le placement des enceintes et la position du point (ou de la zone) d'écoute sont deux opérations intimement liées.
En champ libre, c'est à dire en supprimant totalement les réflexions du local d'écoute, l'intensité du signal direct décroît de 6dB à chaque fois que la distance aux enceintes double (ligne bleue sur la figure ci-dessous).
Inversement, si on considère seulement les réflexions, on entend que le champ réverbéré d'intensité constante dans tout le volume de la pièce (ligne verte).Près des enceintes, le signal direct domine, alors qu'à l'arrière de la pièce, il s'affaiblit jusqu'à être noyé dans le champ réverbéré.
La distance qui sépare les enceintes du point où l'intensité du champ réverbéré est égale à celle du champ direct s'appelle la "distance critique". C'est précisément à cette distance, dans l'axe de la pièce qu'on doit situer la zone d'écoute.
La détermination se fait d'abord par le calcul en adaptant l'intensité du champ réverbéré, puis elle se vérifie par mesurages.

Placement des enceintes

Une paroi rigide située à proximité d'une enceinte se comporte comme un réflecteur acoustique. Elle élève le niveau sonore global, notamment aux basses fréquences. En se combinant avec le son direct de l'enceinte, les réflexions sur les parois créent des interférences et par conséquent, une distorsion acoustique.
Une solution à ce problème consiste à placer les enceintes suffisamment loin des parois pour que la première interférence soit inférieure à la plus basse note produite par l'enceinte. Par exemple, si l'enceinte descend à 70Hz, elle devra être située à plus de 1m20 des murs (et aussi du sol et du plafond). A 40Hz ce sera 2m15. Maintenez les enceintes à une distance différente pour chaque paroi : mur latéral, mur de façade, sol, plafond. Des distances identiques favorisent un cumul d'interférences aux mêmes fréquences.
A l'inverse, une autre méthode, consiste à encastrer les enceintes pour supprimer les ondes arrière. Cette solution fonctionne au détriment d'une élévation inévitable des basses fréquences compensable par le filtre "roll-off" des enceintes (qui est même fait pour ça). Le traitement des modes stationnaires devient aussi plus délicat.
Pour une écoute musicale, les médiatrices des enceintes doivent former un triangle équilatéral avec la droite qui les sépare. La zone d'écoute se limite à la surface du cercle centré sur l'axe de symétrie, au sommet du triangle. Cette position répond à plusieurs normes. Attention à bien maîtriser la durée de la décroissance dans la pièce, sachant que le champ direct et le champ réfléchi diffus doivent avoir la même intensité au point d'écoute. format stéréo
Si cet équilibre n'est pas réalisable avec les enceintes placées comme ci-dessus, parce que la pièce est trop matte, ouvrez légèrement le triangle pour reculer le point d'écoute. Si au contraire, la pièce est trop réverbérante, réduisez la taille des 3 cotés du triangle équilatéral.
En format cinéma, l'angle de façade est resserré à 45°, pour offrir un meilleur recul aux spectateurs. Certaines recommandations autorisent un angle de 60 degrés pour une écoute mixte musique/cinéma. Un retard électronique sera appliqué aux canaux surround pour compenser l'écart de distance entre les deux cercles.

Format 5.1

Les canaux surround (gauche et droite) sont répartis sur 2, 4, 6 enceintes ou davantage pour offrir un enveloppement réaliste. On préférera des enceintes dipôlaires pour ne pas identifier la position des sources.
Une attention particulière sera apportée au positionnement du caisson de graves. L'objectif étant de ne pas exciter les modes stationnaires si on veut garder les basses nettes et précises. L'expérience et les directives professionnelles indiquent que le placement du caisson de graves est critique et qu'il vaut mieux multiplier les enceintes surround avec un temps de décroissance court, plutôt que d'en limiter le nombre dans un espace réféchissant.
Pour une installation en format multicanal, les enceintes sont placées sur un même cercle. Cette condition est parfois difficile à réaliser car elle implique que la largeur de la pièce soit le double de la distance à l'écran. L'introduction d'un retard temporel dans les canaux surround peut résoudre ce problème.

Jef
Jef
Jef
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 203
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  renan le Lun 25 Nov - 14:14

Bonjour ,

comment fait on une mesure pour estimer le % de champs direct et celui du champ reverbéré?

un sweep avec Rew fenetré à 5ms ou non fenetré? on lit sur l'ETC? comment?

merci

_________________
Serveur Roon Convolution HAF/audiolinux--DCS Network bridge--devialet D400 (en filtrage actif)--JBL 4430

renan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 45
Date d'inscription : 06/03/2019
Localisation : Mars

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  maxitonus le Lun 25 Nov - 14:41

@Indien29 et stef=

Je me demande ce que quelqu'un peut apporter à un Forum, .. en effet si on n'apporte rien à personne, pourquoi écrire?

Eh bien moi, ce que j'essaie d'apporter (je ne sais pas, bien sur, si j'y arrive..!), c'est de la SIMPLIFICATION.
Bien sur, pas du simplisme , -je veux dire simplisme au sens de ne pas voir les vrais problèmes, et donc simplifier parce qu'on ne comprend pas-, mais simplification au sens de Rabelais, " comprendre, réduire a l'essentiel,: 'la substantifique moelle' ".

C'est ce à quoi je crois en matière d'installation de chaine HiFi.

Pourquoi faire une longue thèse détaillée, prévoyant tous les cas de figure, que personne n'appliquera car c'est compliqué,.......
Pourquoi se lancer dans des démarches complexes,...., alors que c'est complètement "galère" et que les efforts démesurés risquent de ne pas  être forcément payants en proportion? (je suis flemmard)  
Mon objectif en matière de SON, c'est de me rapprocher du son que j'obtiendrais de ma chaine, si je l'installais dans le jardin ..
Plus de distance critique! Plus de calculs d'apothicaire. Simple!... Yapluka...

Pour le reste, il subsiste un problème, mal résolu, que peu de gens prennent à bras le corps:
Comment amortir les graves???

J'ai mes idées, je crois qu'elles ne sont pas trop mal. On en parlera peut-être..

Donc , Maxitonus, c'est le mec qui cherche a comprendre, surtout pas pour compliquer, mais pour simplifier. Les trucs compliqués c'est pas sa tasse de thé... (bien que je sois , je crois, capable de les comprendre..)
Je ne crois pas, philosophiquement, que la vie puisse être meilleure quand on se noie dans le perfectionnisme , j'aime aller à l'essentiel simple.

Je vois tellement de gens qui présentent des mesures fausses, ou ne savent pas exploiter en pratique les mesures obtenues, ... je me dis :"A quoi bon compliquer, faisons simple, c'est déjà bien"."Le mieux est l'ennemi du bien"..

Excusez moi, j'ai dérivé de la HiFi a la philosophie à trois sous la brouette, mais bon, avant d'entrer dans la technique, il est bon de préciser sa façon de l'aborder! SIMPLIFIONS !!! (bien sur si vous n'aimez pas ma vision, vous êtes welcome quand même!!  JC

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1483
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  maxitonus le Lun 25 Nov - 14:44

renan a écrit:..comment fait on une mesure pour estimer le % de champs direct et celui du champ reverbéré?..
Tiens , Hervé, tu tombes bien !!
Lis mon message précédent.

Ma réponse: ca sert à RIEN, mais alors, vraiment à que dalle! Le genre de truc inutile sinon pour ceuix qiui iment conceptualiser HIHI JC

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1483
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  jimbee le Lun 25 Nov - 15:05

renan a écrit:Bonjour ,

comment fait on une mesure pour estimer le % de champs direct et celui du champ reverbéré?

un sweep avec Rew fenetré à 5ms ou non fenetré? on lit sur l'ETC? comment?

merci

Bonjour,

JPL le suggère au message précédent
"Les mesures le montrent (il suffit de fenêtrer séparément le son direct et les réflexions de la réponse impulsionnelle relevée au point d'écoute) et le calcul le vérifie."

Non fenêtré à droite, et à gauche, incluant ou excluant l'impulsion du direct.

jimbee
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 351
Date d'inscription : 05/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  renan le Lun 25 Nov - 15:14

jimbee a écrit:
Non fenêtré à droite, et à gauche, incluant ou excluant l'impulsion du direct.

Merci jimbee mais Very Happy moi pas compris Very Happy trop succinct pour moi

1-non fenêtré à droite et fenêtré à gauche
2-non fenêtré à droite et à gauche

Cocher la bonne réponse?

et comment on inclu ou exclu le direct.

Ensuite la grandeur qui sert à mesurer le % dans les deux situations c'est l’intégrale de l'ETC?
merci

_________________
Serveur Roon Convolution HAF/audiolinux--DCS Network bridge--devialet D400 (en filtrage actif)--JBL 4430

renan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 45
Date d'inscription : 06/03/2019
Localisation : Mars

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  renan le Lun 25 Nov - 15:21

maxitonus a écrit:
renan a écrit:..comment fait on une mesure pour estimer le % de champs direct et celui du champ reverbéré?..
Tiens , Hervé, tu tombes bien !!
Lis mon message précédent.

Ma réponse: ca sert à RIEN, mais alors, vraiment à que dalle! Le genre de truc inutile sinon pour ceuix qiui iment conceptualiser HIHI JC

Attention JC souvent simplifier à outrance revient à fausser selon le fameux dicton "Traduire c'est trahir"

Il est clair que d'un point de vue pédagogique s'il faut expliquer 10 mais que c'est trop compliqué et que l'élève ne comprend pas plus de 1, la meilleure stratégie est de peut être n'expliquer que 2 en essayant que l'élève arrive à 2. Cela double l'efficacité!
Ceci dit sur un forum tu ne connais pas la limite des lecteurs et certains peuvent être plus calés que toi donc cette approche est vaine.

Perso je reste basique et factuel et je cherche à comprendre: comment mesurer ce % champ diffus; champs direct?

_________________
Serveur Roon Convolution HAF/audiolinux--DCS Network bridge--devialet D400 (en filtrage actif)--JBL 4430

renan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 45
Date d'inscription : 06/03/2019
Localisation : Mars

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  Jef le Lun 25 Nov - 15:52

maxitonus a écrit:@Indien29 et stef=

Je me demande ce que quelqu'un peut apporter à un Forum, .. en effet si on n'apporte rien à personne, pourquoi écrire?

Eh bien moi, ce que j'essaie d'apporter (je ne sais pas, bien sur, si j'y arrive..!), c'est de la SIMPLIFICATION.
Bien sur, pas du simplisme , -je veux dire simplisme au sens de ne pas voir les vrais problèmes, et donc simplifier parce qu'on ne comprend pas-, mais simplification au sens de Rabelais, " comprendre, réduire a l'essentiel,: 'la substantifique moelle' ".

C'est ce à quoi je crois en matière d'installation de chaine HiFi.

Pourquoi faire une longue thèse détaillée, prévoyant tous les cas de figure, que personne n'appliquera car c'est compliqué,.......
Pourquoi se lancer dans des démarches complexes,...., alors que c'est complètement "galère" et que les efforts démesurés risquent de ne pas  être forcément payants en proportion? (je suis flemmard)  
Mon objectif en matière de SON, c'est de me rapprocher du son que j'obtiendrais de ma chaine, si je l'installais dans le jardin ..
Plus de distance critique! Plus de calculs d'apothicaire. Simple!... Yapluka...

Pour le reste, il subsiste un problème, mal résolu, que peu de gens prennent à bras le corps:
Comment amortir les graves???

J'ai mes idées, je crois qu'elles ne sont pas trop mal. On en parlera peut-être..

Donc , Maxitonus, c'est le mec qui cherche a comprendre, surtout pas pour compliquer, mais pour simplifier. Les trucs compliqués c'est pas sa tasse de thé... (bien que je sois , je crois, capable de les comprendre..)
Je ne crois pas, philosophiquement, que la vie puisse être meilleure quand on se noie dans le perfectionnisme , j'aime aller à l'essentiel simple.

Je vois tellement de gens qui présentent des mesures fausses, ou ne savent pas exploiter en pratique les mesures obtenues, ... je me dis :"A quoi bon compliquer, faisons simple, c'est déjà bien"."Le mieux est l'ennemi du bien"..

Excusez moi, j'ai dérivé de la HiFi a la philosophie à trois sous la brouette, mais bon, avant d'entrer dans la technique, il est bon de préciser sa façon de l'aborder! SIMPLIFIONS !!! (bien sur si vous n'aimez pas ma vision, vous êtes welcome quand même!!  JC

Bonjour Monsieur Maxitonus

Je reconnais ma très grande faute d'intervenir sur votre sujet dûment estampillé "chez Maxitonus"

Je confesse à JC et à la terre entière de n'avoir fait preuve d'absolument aucune plus value scientifique en ne complétant ce fil que par la mise en lumière des propos exactes en français de Mr LAFONT sur ce point précis où son nom est cité.

Tout en me repentant tel un damné devant votre personne Monsieur Maxitonus, je continue à penser qu'il peut être bénéfique pour tout un chacun sur ce forum d'avoir les informations à la source....

Cela est valable pour les ignominieux vermisseaux comme moi qui parlent pour ne rien dire mais également un conseil à l'adresse des grandes personnes dont les contributions majeures font avancer la science à chaque virgule...

Pour finir si vous estimez que ce forum ne doit pas être fréquenté par les débutants ignorants et sous-cultivés auxquels vous semblez même denier le droit à la parole, je vous enjoint d'en parler sur le champ au Modérateur et d'ouvrir en sa compagnie un fil sur la conception du droit à la parole et du respect sur le FORUM BLEU


Bien à vous.
Jef


Dernière édition par Jef le Lun 25 Nov - 16:08, édité 1 fois
Jef
Jef
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 203
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  jimbee le Lun 25 Nov - 16:07

renan a écrit:
et comment on inclu ou exclu le direct.


Dans l'idée, trois fenêtres possibles pour inclure / exclure ou pas
après, ce que vaut la manip pour en déduire la distance critique ..hum ... ??

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

jimbee
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 351
Date d'inscription : 05/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  maxitonus le Lun 25 Nov - 16:53

Jef a écrit:...Je reconnais ma très grande faute d'intervenir sur votre sujet...
Cher Jef,
chacun est au contraire invité a s'exprimer librement. Tu n'as évidemment rien a reconnaitre, tu n'as pas écrit de choses qui susciteraient la moindre réaction de ma part, c'est une méprise, je suppose....

Et a avoir ses convictions. Et, s'il le désire, à les défendre.

Personne n'est rejeté ni indésirable, au contraire, tout le monde est invité a défendre ses opinions. Et toujours le bienvenu!!
Ton clash est peut être du au fait que tu n'avais pas compris ce que je pense au fonds et surtout, ce que j'ai voulu exprimer dans mon message précédent.

J'ai voulu dire que je ne me sentirais éventuellement utile sur ce forum, que si je pouvais servir les autres (ceux qui le veulent bien, c'est évident) , à SIMPLIFIER les questions qu'ils se posent, les problèmes d'amélioration éventuelle de leur systême qu'ils ont envie de faire avancer.

En gros, j'ai voulu dire que je n'étais éventuellement utilisable qu'à ça, simplifier, essayer de trouver des solutions SIMPLES. Je ne sais pas aller dans des solutions compliquées, complexes, longues a mettre en place..et en fait je n'aime pas ça!je ne lm'y sens pas à l'aise.

Je respecte Mr LAFONT que je crois être un des meilleurs acousticiens/électroniciens français. Il me dépasse, c'est sa spécialité, ça n'a jamais été la mienne, j'ai travaillé dans un autre domaine de spécialité.
Ce qu'il fait est bien est, je pense, assez universel. Bravo.

Moi, mon approche consiste a aller a l'essentiel en réduisant au maximum la complexité de la démarche, qu'elle soit -électronique -mesures - évaluations comparatives -choix de matériel -solutions possibles pour améliorer. .... C'est mon attitude, je n'ai jamais trouvé que c'était la meilleure, ni ne l'ai prétendu, mais c'est la mienne, en raison de ma structure (mon caractère) et ma façon de faire. Voilà , c'est tout.

Est ce que ça vaut une engueulade??  Bien à toi JC

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1483
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  maxitonus le Lun 25 Nov - 17:11

renan a écrit:... donc cette approche est vaine....
C'est marrant que tu ne me comprenne pas encore... tu dois pourtant bien te douter de mon caractère!

1  Je suis ravi que Jimbee essaie d'investiguer dans ce domaine (champ direct, champ réverbéré, comment transformer ce discours flou en données objectives?), j'espère qu'il va découvrir des avancées donnant lieu a des solutions nouvelles..

2 Après tout, si tu t'intéresses à la "mesure du champ direct/ champ diffus" comment peux tu seulement imaginer que je puisse y voir le moindre mal? Ce n'est pas ma réaction du tout, ... toi, c'est toi, tu fais comme tu veux,..et moi, aussi!. Chacun a sa façon de réagir!

3 Mon approche personnelle te parait vaine, bon, pas de souci, c'est ton avis !

4 Si je ne m'intéresse pas à ce sujet, ce n'est pas par "caprice"..c'est parce que dans la QUANTITE importante de choses a investiguer, je fais un ordre de priorités. Et je laisse de coté celles qui me prendraient beaucoup de temps pour ne pas aboutir a des conséquences pratiques palpables concrêtes nettement meilleures que celles que je connais déjà sans cette "mesure"... En un mot, la mesure de ça, ne me servirait à rien, face aux problèmes REELS a résoudre.. Voilà.. Aucune fermeture a rien, seulement le doit pour chacun de penser comme il veut!  JC

Tu vois, chacun a ses approches, elles sont toutes respectables,  bien cordialement JC

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1483
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  renan le Lun 25 Nov - 17:46

jimbee a écrit:
renan a écrit:
et comment on inclu ou exclu le direct.


Dans l'idée, trois fenêtres possibles pour inclure / exclure ou pas
après, ce que vaut la manip pour en déduire la distance critique ..hum ... ??


Merci pour la claire copie d'écran.
Je ne cherche pas forcement à déterminer la distance critique chez moi, je cherche plutôt à déterminer le % de son direct et réfléchis à ma position d'écoute. Juste avoir une approximation des ces % en fait car j'imagine que cela reste approximatif.

Il ne reste donc plus qu'à spécifier comment je calcule ce pourcentage. C'est l'aire sous la courbe de l'impulse response? fenêtré ou pas qui permet d'y arriver?

_________________
Serveur Roon Convolution HAF/audiolinux--DCS Network bridge--devialet D400 (en filtrage actif)--JBL 4430

renan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 45
Date d'inscription : 06/03/2019
Localisation : Mars

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  renan le Lun 25 Nov - 17:57

maxitonus a écrit:
renan a écrit:... donc cette approche est vaine....
C'est marrant que tu ne me comprenne pas encore... tu dois pourtant bien te douter de mon caractère!

3 Mon approche personnelle te parait vaine, bon, pas de souci, c'est ton avis !
JC

Tu vois, chacun a ses approches, elles sont toutes respectables,  bien cordialement JC

Jean Claude ce n'est pas ton approche que je trouve vaine si tu me relis bien. C'est le fait de vouloir en convaincre les autres surtout en disant de ne pas considérer la distance critique.
Je pense que tu sais tout le bien que je pense de l'écoute de ton système.

Je m’intéresse à mesurer ce % de réfléchi vs direct par curiosité sur ce qui se passe sur mon système.
Et je ne suis pas loin de penser qu'une mesure chez toi bien qu'en écoute rapproché te montrerai que peut être tu n'as pas si peu de son réfléchi que ça et que tu n'es peut être pas si loin de cette distance critique que tu trouve négligeable.
Il est clair qu'on trouvera négligeable l'impact d'un paramètre qui n'existe pas chez soi. Si tu es déjà à la distance critique pourquoi s'en soucier. Tu me dis que ta position te donne quoi 80% de son Direct? et bien tiens mesure le et montre le moi Very Happy . Apres cela peut ne pas du tout t’intéresser mais finalement si tu es proche de la distance critique c'est que tu es d'accord avec Lafont. Cela permettrai finalement de raccorder les avis.

C'est pourquoi j'ai demandé des éclaircissements sur la méthode et que jimbee à commencé à me donner un protocole applicable pour un newby comme moi. Si j'y arrive avec Rew, tu dois pouvoir y arriver avec Omnimic; Au pire on fera une séance commune de mesure chez toi ou chez moi...

_________________
Serveur Roon Convolution HAF/audiolinux--DCS Network bridge--devialet D400 (en filtrage actif)--JBL 4430

renan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 45
Date d'inscription : 06/03/2019
Localisation : Mars

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  jimbee le Lun 25 Nov - 18:08

renan a écrit:
Il ne reste donc plus qu'à spécifier comment je calcule ce pourcentage. C'est l'aire sous la courbe de l'impulse response? fenêtré ou pas qui permet d'y arriver?

Houlà non, c'est en comparant les variations des réponses amplitudes/fr. obtenues en fonction des fenêtres utilisées.
Ahma, ça restera très indicatif.

jimbee
Membre éminent
Membre éminent

Messages : 351
Date d'inscription : 05/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  renan le Lun 25 Nov - 18:10

jimbee a écrit:
renan a écrit:
Il ne reste donc plus qu'à spécifier comment je calcule ce pourcentage. C'est l'aire sous la courbe de l'impulse response? fenêtré ou pas qui permet d'y arriver?

Houlà non, c'est en comparant les variations des réponses amplitudes/fr.  obtenues en fonction des fenêtres utilisées.
Ahma, ça restera très indicatif.

Il me semble avoir essayé de faire ça mais j'avais assez peu de son reflechis... Bon je vais tester ce soir si je peux et je reviendrai poster le résultat.

_________________
Serveur Roon Convolution HAF/audiolinux--DCS Network bridge--devialet D400 (en filtrage actif)--JBL 4430

renan
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 45
Date d'inscription : 06/03/2019
Localisation : Mars

Revenir en haut Aller en bas

Mesures acoustiques chez maxitonus - Page 2 Empty Re: Mesures acoustiques chez maxitonus

Message  maxitonus le Lun 25 Nov - 18:11

renan a écrit:... C'est le fait de vouloir en convaincre les autres surtout en disant de ne pas considérer la distance critique... on fera une séance commune de mesure chez toi ou chez moi...
Hey Hervé,
-je ne suis pas motivé à convaincre les autres , je le suis à exprimer ma démarche , ensuite chacun fait comme il veut..
-Je suis contre la "distance critique " car je cherche à approcher 100% de champ direct ('écoute comme dans le jardin')
-Ce qui m'intéresse c'est les mesures "hypersimples" qui sont bien maitrisées et donnent lieu a des actions claires, une interprétation TRANSPARENTE des courbes (surtout phase) et de l'impulsion.. c'est pour ça qu'omnimic me suffit, je ne crois pas à la sophistication.D'accord pour mesurer quand tu veux.. Bien à toi JC

_________________
Duntech Crown Prince- Classdaudio SDS470/Ayon Triton II/ATI AT526NCore- Weiss DAC2- ASRC Z-SYS z3src- Horloge Mutec MC3- 3xCDR Recorders Tascam CDRW2000- Drive CD Shiroshita SoundWarrior SW-CT10- McBookAir 11">Firewire- Pl. Technics SL1200/DL103R- PA PS Audio GTPC- Processeur TC DBMax- Console mix. A&H QuPAC- 2xChameleon1500D- 4xRCF ART500/800,Outline.  Mesures: Osc. Tektronix TDS2022C,Analyseur Quantum QA401,OMNIMIC V2
maxitonus
maxitonus
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 1483
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Cassis (13260)

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum