Histoires de triodes

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Chauffeur de cathodes le Dim 24 Mar - 20:36

Bonjour
j'ai en stock des VT25 et des VT25A . Je pense utiliser les VT25 pour mon ampli d'aigües . Il yat'il une différence d'écoute entre les VT25 et les VT25A
du fait que les filaments du VT25A soient revêtus?
Merci
Amicalement
Chauffeur de cathodes
Chauffeur de cathodes
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 27
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Villeurbanne

http://www.lechauffeurdecathodes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Sébastien le Dim 24 Mar - 21:14

Ecossais a écrit:2-d) 1929 : Un énorme succès, la UX 245 (ou 45) : ...

Pour des exemples d’utilisation : ... et  l’Audiophile  ancienne série n°1 et 38 (VT52).

Bonjour Jean-Noël,

Si je puis me permettre (édit: mauvais article  Embarassed , le bon est ci-dessous):

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Sébastien le Dim 24 Mar - 22:12, édité 1 fois
Sébastien
Sébastien
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 59
Date d'inscription : 06/03/2019
Localisation : Montréal, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Sébastien le Dim 24 Mar - 21:17

La suite:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Sébastien
Sébastien
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 59
Date d'inscription : 06/03/2019
Localisation : Montréal, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Sébastien le Dim 24 Mar - 21:59

Et la suite de la suite...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Sébastien
Sébastien
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 59
Date d'inscription : 06/03/2019
Localisation : Montréal, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Sébastien le Dim 24 Mar - 22:03

No.1, article sur la VT52:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Sébastien
Sébastien
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 59
Date d'inscription : 06/03/2019
Localisation : Montréal, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Sébastien le Dim 24 Mar - 22:06

La suite:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Sébastien
Sébastien
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 59
Date d'inscription : 06/03/2019
Localisation : Montréal, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Sébastien le Dim 24 Mar - 22:09

Et la fin:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Sébastien
Sébastien
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 59
Date d'inscription : 06/03/2019
Localisation : Montréal, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Ecossais le Dim 24 Mar - 22:20

Bonsoir chauffeur de cathode.

Difficile de te répondre précisément, mes essais sur les 10/VT25 remontent à 20 ans. J'ai essayé
-des 10 ancien a bulbe globe RCA et Taylor et filament très fin (filament tungstène) remarquables dans le médium et  l'aigu mais qui étaient des petits tubes et peinaient en large bande.
-des Hytron VT25, RCA récent VT25A et Sylvania (impossible de me souvenir) qui ne m'avaient pas beaucoup plus
-des WE VT25 (mais avec filament a oxydes), RCA VT25A début années 40 et Tungsram PX2100 (oxydes) qui m' ont laissé d'excellents souvenirs.

Difficile d'en déduire une supériorité des VT25A, car je n'ai essayé que la Hytron en vraie VT25. Il me semble que la qualité est plus liée a la marque du Tube et à son époque.
Pour l'aigu les vieilles 10 globe étaient au dessus du lot mais doivent maintenant être très difficile à trouver.
Sur internet, on trouve de nombreuses personnes préférant les VT25, mais est ce des opinions fiables?
Le mieux est de te faire toi même ton opinion en comparant sur ton système.

Attention au chauffage, les VT25A et les Western Electric VT25 sont à chauffage 6,3/7v et non pas 7,5V comme les autres tubes. Ici un lien explicatif:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Jean-Noël


Dernière édition par Ecossais le Dim 24 Mar - 22:25, édité 1 fois
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 235
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Ecossais le Dim 24 Mar - 22:23

Merci Sébastien pour ces superbes articles
Jean-Noël
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 235
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Ecossais le Mar 26 Mar - 0:12

La VT52: la super 45

L'article mis en ligne par Sébastien sur le Loftin White tombe à pic puisqu'il décrit un montage à base de VT52.
La VT52 est un tube militaire utilisé notamment dans les émeteurs d'avions.

Il n'y a pas d'équivalence en Tube civil ce qui fait que les caractéristiques exactes sont assez floues.
Il a été produit à partir du Tube VT25A mais avec une distance de grille différente pour réduire la résistance interne du tube et lui donner des caractéristiques équivalentes à une super 45 (HT maxi plus élevée et dissipation plaque de l'ordre de 15W).
D'après le Japonais Watanabe, on peut obtenir une puissance de 3w avec HT=300v, polarisation =-60v, courant 43mA et RL= 3300 ohms. La résistance interne est de 1377 ohms et le mu de 3,8.

Comme la VT25A, le chauffage est spécifié à 6,3v ou 7v suivant les fiches techniques. Il semble que 6,3v est pour une utilisation secteur (quand les avions étaient au sol en maintenance) et 7v est la tension maxi des batteries chargées quand l'avion était en vol.

La VT52 est un tube aux excellentes caractéristiques subjectives et très facile à driver. Il était facile d'en trouver dans les années 90/2000, mais comme il a un un grand succès chez les amateurs de monotriodes il est devenu très rare.

Des exemples de réalisation ont été publiés dans l' audiophile no1 et no 38.

Pour les photos, se reporter au message sur la 45.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A noter que dans le document ci dessus le tube VT25 est une Western Electric donc equivalente à la VT25A à filament a oxyde chez les autres fabriquant.

Jean-Noël
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 235
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Ecossais le Jeu 28 Mar - 0:57

Bonsoir à tous,
Pour récapituler, ci dessous un tableau de synthèse des caractéristiques des tubes décrits en utilisation monotriode classe A

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Jean-Noel
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 235
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Ecossais le Dim 2 Juin - 12:18

Une nouvelle histoire, pur ceux qui aiment Very Happy .
Celle de la PX4, l'une de meilleures triodes et dont je suis un "fan".

À la fin des années 20, l'électrification commençait à se généraliser en Grande Bretagne ainsi que le haut parleur a bobine. Il y avait donc la possibilité et aussi le besoin d'un tube plus puissant que ceux utilisés sur les postes radios à batterie dont les puissances n'étaient que de quelques milliwatts.

En 1928 la firme MOV qui fabriquait des tubes pour Marconi, Osram et GEC mis sur le marché une version de forte puissance de leurs triodes P410 et P425, la PX4. La première version de ce tube permettait une puissance de 1W contre 0,28W pour la P425 ce qui était très élevé pour l'époque. Le courant de chauffage était modéré ce qui permettait de l'utiliser aussi bien sur batteries que sur secteur.

La PX4 était un tube très performant ce qui lui attira rapidement un énorme succès. Par rapport aux autres triodes disponibles à l'époque, ses caractéristiques étaient un modèle de linéarité, et la PX4 avait à la fois un gain élevé et une faible résistance interne ce qui la rendait facile à utilisée.
La PX4 a eu un tel succès qu'elle a été fabriquée pendant 30 ans, jusqu'en 1958.
Les caractéristiques (dissipation plaque et HT) ont été améliorées au fil des ans, la dernière version procurant une puissance de plus de 4W en monotriode.

C'est un des tubes préférés des Japonais, de très nombreux schémas ayant été publiés dans la revue MJ ansi que dans les livres de Asano et Watanabe. Les Audiophiles Anglais apprécient aussi beaucoup ce tube et pourtant la PX4 est peu connue en France. Esthétiquement la PX4 est superbe avec une plaque de grande dimension et un bulbe beaucoup plus imposant que ses concurrentes comme la 2A3 ou l' AD1.

Au fil des années, ses caractéristiques et sa construction ont évoluées.

La toute première version avait un filament à vapeur de barium (procédé racheté par MOVau groupe Philips), ce qui lui donne un aspect assez sale, le barium se déposant non seulement sur le filament mais aussi sur le verre de manière inégale. La plaque est inclinée ce qui permet d'utiliser un bulbe de plus petite dimension que si elle était verticale. Le barium déposé sur le verre va absorber les gaz pendant l'utilisation du tube ce qui rend inutile la présence d'un getter.
Ce tube extrêmement rare a peu d'intérêt de nos jours pour une utilisation Audio car sa puissance est limitée (1W).

Cette version a été rapidement améliorée, (dissipation plaque 12W, puissance 2,5W en monotriode). L'aspect est beaucoup plus joli, le getter ayant un aspect chromé dû a l'ajout d'un ruban de magnésium  qui s'évapore sur le verre lors du flashage du tube et de l'évaporation du barium.
J'ai utilisé cette version sur un montage monotriode avec beaucoup de plaisir pendant plusieures années et c'est un ampli que je regrette énormément. Les qualités subjectives sont remarquables: son extrêmement nuancé, aigus ayant à la fois beaucoup d'impacts et de filé sur la fin des notes, médium de toute beauté. Une très légère accentuation du bas médium fait que ce tube n'est pas totalement neutre mais en contrepartie cela lui donne un caractère extrêmement "addictif".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
PX4 Globe "Improved"

À suivre
Jean-Noel
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 235
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  tron_ic le Dim 2 Juin - 23:23

Bonsoir Jean-Noël,

Merci pour cette nouvelle et très belle histoire de triode ! Very Happy

Salutations. Tony
tron_ic
tron_ic
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 808
Date d'inscription : 02/03/2019
Localisation : Switzerland

https://officina-tron-audio.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Ecossais le Dim 2 Juin - 23:56

Bonsoir Tony,

et merci de manifester ton intérêt, je me demandais si quelqu'un s'intéressait à mon monologue! Very Happy
PS: l' histoire de la PX4 n'est pas fini. Il y a eu encore pas mal d' évolution et les versions plus récentes ont beaucoup d'intérêt. La suite quand je trouverai un peu de temps.

Jean-Noel
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 235
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Triode

Message  Chauffeur de cathodes le Lun 3 Juin - 8:34

Bonjour.
merci Ecossais pour tes articles. Beaucoup de choses ont été dites au sujet des petites triodes mais il y a longtemps! Un dépoussièrage est nécessaire.
Pour la PX4 tu es privilégié :tu peux en trouver facilement en chinant des vieux postes de radio!
Merci encore

Chauffeur de cathodes
Chauffeur de cathodes
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 27
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Villeurbanne

http://www.lechauffeurdecathodes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Ecossais le Lun 3 Juin - 22:50

Chauffeur de cathodes a écrit:
Pour la PX4 tu es privilégié :tu peux en trouver facilement en chinant des vieux postes de radio!
Merci encore

Bonsoir Chauffeur de Cathodes et merci pour le feedback.
En France avec un peu de chance, vous pouvez trouver des AD1 dans vos postes de radio. C'est pas mal non plus!

Jean-Noel
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 235
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty AD1

Message  Chauffeur de cathodes le Mar 4 Juin - 8:48

Bonjour.
Oui mais elles fûrent amenées en France pendant une période de sinistre mémoire. Ca le fait moins...
Pour ma part j'ai un AD1 et un VT25 en chantier.
Amicalement
Chauffeur de cathodes
Chauffeur de cathodes
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 27
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Villeurbanne

http://www.lechauffeurdecathodes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  tboll le Mar 4 Juin - 22:02

Bonsoir Jean-Noël, bonsoir à tous,

Avec 1087 vues, ton post est largement suivi. Continu à nous faire un peu d'histoire des techniques, c'est passionnant.
Point de détail, j'ai du mal à imaginer les audiophiles de l'époque se trimbaler avec des batteries pour les amener à recharger.

Thierry


_________________
VOT-HP 416-8B GPA Altec Lansing Alnico - Pavillon Iwata-compression ALTEC 909-8A - Tweeter Fostex T925 - CD Marantz 6002 - préamplificateur 76/6SN7 (Sound Practices)- blocs mono 300B -SE 845 qui avance doucement
tboll
tboll
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 153
Date d'inscription : 01/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Ecossais le Jeu 6 Juin - 19:10

Bonsoir Thierry,

A l'époque des premiers postes radio, il n'y avait pas encore de courant secteur. La seule solution pour les faire marcher était d'utiliser des batteries.

Les tubes de l'époque consommaient peu pour le courant de chauffage, et les constructeurs se battaient pour faire avancer la technologie des filaments pour obtenir de faibles consommations. A la fin des années 20 les tubes de puissances pour particuliers en Angleterre ne consommaient que 0,1 à 0,3mA pour une puissance de sortie de quelques centaines de milliwatt.

Ces puissances de sorties étaient faibles mais ça n'était pas genant car les écoutes se faisaient au casque ou avec des pavillons. Les stations radios n'émettaient que quelques heures par jour et en général les batteries duraient environ une semaine. Et quand elles étaient déchargées il fallait les amener au garage ou au magasin de vélo pour recharge.

Jean-Noel
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 235
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty triodes

Message  Chauffeur de cathodes le Jeu 6 Juin - 19:45

Bonsoir.
Voilà qui est nouveau: au magasin de vélo? Fallait'il pédaler longtemps? Very Happy
Chauffeur de cathodes
Chauffeur de cathodes
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 27
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Villeurbanne

http://www.lechauffeurdecathodes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Ecossais le Jeu 6 Juin - 20:05

Fallait pédaler pour y aller Exclamation
A l'époque on se déplaçait plutôt en charriot, en vélo ou à pied qu'en voiture.
Jean-Noel
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 235
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Ecossais le Ven 7 Juin - 22:20

Bonsoir à tous,
La suite

Au milieu des années 30, la fabrication de la PX4 est totalement revue.  L' enveloppe est toujours de forme "globe" mais la plaque devient verticale et de fabrication très rigide, similaire à celle de la première PX25 ce qui est de bonne augure car de nombreuses personnes attribuent les qualités subjectives de la PX25 à type de construction.
Le filament est maintenant à couche d' oxydes et On note la présence d' un getter pour éliminer les résidus gazeux. Cette version est malheureusement très rare car la période de production a été courte.

Une description de cette version se trouve dans le lien ci dessous:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

À suivre

Jean-Noel
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 235
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Ecossais le Lun 10 Juin - 20:30

Bonsoir à tous,

En 1937, la PX4 prend un aspect beaucoup plus moderne, le filament est à couche d' oxydes, la plaque de grande dimension est dotée d'ailettes de refroidissement et le bulbe passe à une forme "coke" (comme la bouteille du même nom). Les hauts des filament sont supportés par un disque mica prenant appuis sur l'enveloppe en verre du Tube au lieu d'être supportés par une tige de verre comme sur les modèles précédents. La dissipation est portée à 15w ce qui permet une puissance de 4,5W en monotriode.
La sonorité est elle aussi beaucoup plus moderne, très définie, plus brillante et moins chaleureuse mais toujours de très haute qualité.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
PX4 version "coke"

Cette version évolue par la suite avec un bulbe cylindrique de forme similaire aux KT66/KT88 modernes. Les tubes les plus anciens conservent les ailettes verticales de refroidissement sur la plaques mais celles ci disparaissent sur les modèles les plus récents.
J'ai essayé ces PX4 modernes sur mon ampli mais leur présentation sonore est très différente de celle des anciennes versions. Sur mon système, l'équilibre général était trop clair et il aurait fallu que je revoie mon schéma pour l'adapter à leur sonorité.
Par la suite j'ai eu la chance d'écouter un ampli a la Maison de l'Audiophile avec des PX4 modernes qui marchait réellement très bien. Le driver était une 6K6 Américaine utilisée en triode et s'associait beaucoup mieux avec la personnalité de la PX4 moderne que le driver de mon ampli (5842 + transfo).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

PX4 version Tube droit type KT66/88

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
PX4 Fixation supérieure des filaments par ressort

À suivre
Jean-Noel
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 235
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Vincent massot le Jeu 13 Juin - 8:31

Bjr Ecossais,

Pour moi vieux et récemment jeune afficionados des tubes c'est un vrai plaisir que de lire tes propos et articles. Ya pleins de détails et j'en apprends de plus en plus.

Simplement. Merci.

Cdlt. Vince
Vincent massot
Vincent massot
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 30
Date d'inscription : 02/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de triodes - Page 2 Empty Re: Histoires de triodes

Message  Ecossais le Jeu 13 Juin - 9:25

Merci Vincent,
Ça fait plaisir d'avoir des feedbacks positifs

Jean-Noel
Ecossais
Ecossais
Membre Bleu
Membre Bleu

Messages : 235
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Bonnie Scotland

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum